Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 10:03
Plante-Fleur venue d'ailleurs.jpg (R.Frosini)
Plante-Fleur venue d'ailleurs.jpg (R.Frosini)

LE MOUVEMENT DES TRACES

ET

LA CONSTITUTION DES CONCEPTS EN SANTE

*

Passages renouvelés dans les traces cérébrales auparavant constituées,

Combinaisons de traces,

Reports dans la nature et la société, en rapport dialectique permanent des traces cérébrales et combinaisons des traces dans la nature, de tout mouvement interne et externe à une entité.

*

Les combinaisons de traces entre « points » cérébraux, le renouvellement des passages dans ces traces dans l’activité de pensée, constituées à partir des aptitudes propres au cerveau humain dès la naissance (et avant dans la gestation), rigidifient relativement la formation des concepts de concepts, c'est-à-dire de systèmes de concepts.

*

La dé-normalisation-re-normalisation (1) de parties de concepts et de systèmes de concepts est d’autant plus opérationnelle que les systèmes de concepts acceptent consciemment le principe de la nécessité de dé-normalisation-re-normalisation, avec des « paliers » de re-normalisation constituant des « sauts » de transformation dans la continuité des processus.

*

Les difficultés aux adaptations des sauts techniques généralisés peuvent naître d’une coupure sociale entre leur production, leur diffusion, leur compréhension théorique et pratique et l’état de la société.

*

La santé des relations entre pôle de l’activité de la production, pôle de l’activité de l’échange et pôle de l’activité de gestion de la cité (2), dans leur relation réciproque constituant une unité, passe par le rapport avec la santé des systèmes de concepts et leur mouvement.

*

En ce sens la question des épistémicités, la conscience des besoins de santé de la recherche et le besoin de santé des relations générales qui traversent toute la société avec la recherche et plus généralement avec le mouvement de la pensée individuelle-collective (relations inconscientes comprises), cette question des épistémicités est loin d’être suffisamment comprise ni suffisamment évaluée.

*

Les maladies des concepts sont inévitables comme tout accident de vie qui constitue la vie et l’aléatoire de la vie dans l’aléatoire de la nature. C’est la capacité de maintenir en santé suffisante pour poursuivre le processus de l’être social dont il est question. Les sentiments qui naissent des besoins et de leurs complexifications individuelles et sociales et leur restent liés, ne sont pas à prendre pour secondaires. Tout comme la douleur « physique » qui alerte du danger couru par le corps, le sentiment de douleur, comme le sentiment de bien-être ou tout autre sentiment (l’amour entre autre importance), et au-delà des conditions qui les ont créés sont inséparables de la condition humaine non en tant que propriété existante chosifiée en soi, mais comme élément en mouvement du corps-soi en mouvement dans la société et la nature en mouvement.

*

L’entrée de la société humaine dans la conscience naissante du rôle des catégories d’épistémicité est une part importante de la constitution en mouvement des équilibres (bien qu’obligatoirement instables pour assurer le mouvement) nécessaires au processus de santé dans le processus de vie sociale et individuelle.

*

Pierre Assante, 4 juin 2015

*

(1) De nombreux termes utilisés (en italique) sont extraits du vocabulaire ergologique issu des recherches d’Yves Schwartz que l’on peut consulter sur internet.

*

(2) Et "généralisation de gestion" des 3 pôles...

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ERGOLOGIE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche