Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 08:05
Pour permettre un panorama détaillé des forces se réclamant de la transformation sociale...

Pour permettre un panorama détaillé des forces se réclamant de la transformation sociale, il me semble aussi, outre l’aspect que chaque groupe exprime et représente, que ce qui fait la différence essentielle à l’intérieur la de la gauche, de la gauche social-démocrate devenue social-ultralibérale à la gauche radicale et à l’intérieur même de la gauche radicale et des opposants internes à la social-démocratie, ce sont des différences nombreuses dont une essentielle de conception de l’économie politique, c'est-à-dire de l’analyse des gestions politiques des productions et échanges nécessaires à la vie humaine, et de l’organisation du travail en découlant

*

Il fut un temps où les communistes (pas Marx lui-même) concevaient la société humaine et toutes ses activités, dans leurs caractéristiques historiques du moment comme conséquence automatique d’un type et état des forces productives du moment.

*

Ils ont redécouverts la variabilité des sociétés et des individus dans des contextes divers et infinis.

*

Cependant ce retour au marxisme, à un néo-marxisme intégrant les transformations du monde depuis Marx, et la continuation vivante de ses observations, de ses analyses, de ses concepts et des choix en découlant en matière de production des biens nécessaires à la vie et à la multitude et la diversité des activités humaines en mouvement, font des communistes, en général, à la fois des réalistes partant de l’état des choses existant et des possibilités en découlant et des ingénieurs-transformateurs potentiel de société au service de tout un chacun, et avec tout un chacun…

*

De ces différences de concepts découlent en partie les concepts des possibles et donc des choix à effectuer et des mobilisations nécessaires à les mettre en œuvre.

*

L’économie marxiste met en avant les lois-tendance du capital, ses capacité de développement de la production, ses limites de développement de la production, ses maladies de développement d’une production en santé, et la suraccumulation-dévalorisation progressive bloquante du capital inhérente à ce type d’échange A-M-A’, n’existant pas ou que sous forme de prémices dans la société ante-marchande et devant être régulée pour accéder à un processus post-capitaliste guérissant cette maladie de ce type d’échange.

*

La formule « suraccumulation-dévalorisation progressive bloquante du capital inhérente à ce type d’échange A-M-A’ » n’est pas qu’une formule, c’est la représentation mentale et verbale d’une réalité malade à laquelle il faut remédier et à laquelle les économistes communistes proposent des remèdes que l’on peut évaluer concrètement à condition d’en prendre connaissance, pour le moins.

*

S'ils se trompent peu ou prou, ce n’est pas faute de rechercher et d’agir, ni de faire appel à une mobilisation populaire et du salariat ici et dans le monde pour des actes réparateurs du processus social en crise de croissance et de système social. Par exemple en matière d’Europe, de FMI, de droit du travail etc…

*

Pierre Assante, 23 août 2015.

*

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche