Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 16:43
Dans la revue ECO & PO N° 732-735 : « …Il n’y aura pas de renouvellement de la République sans démocratie sociale… »

« …Il n’y aura pas de renouvellement de la République sans démocratie sociale… »

-

« …Car pendant qu’on s’acharne à baisser le «coût du travail», ce qui déprime la demande et accentue les pénuries de qualification, on laisse s’enfler le coût du capital. Les seuls dividendes et intérêts payés, en 2012, par les entreprises non financières représentaient un prélèvement de 298,6 milliards d’euros soit 30 % de leur valeur ajoutée ! C’est le double de leurs cotisations sociales effectives (157,9 milliards d’euros). C’est même bien supérieur à leurs dépenses d’investissement matériel (197,4 milliards d’euros) ! Voilà une raison fondamentale de l’asphyxie de notre croissance.

Bien sûr, il faut distinguer entre les grands groupes et les PME. Les premiers écrèment les aides aux entreprises sans contrepartie. Ils se soucient comme d’une guigne de l’emploi, des populations, de l’avenir des territoires.

Les PME sont écrasés par eux, surtout si elles se trouvent dans les chaînes de sous-traitance. Elles sont pressurées par les banques et souffrent de l’insuffisance de la demande. Selon Altares, on a recensé plus de 18 000 faillites au premier trimestre, en augmentation de 7,6 % sur le premier trimestre 2014, menaçant 66 000 emplois, soit le plus haut niveau depuis 2009 année de récession.

Le couple exécutif annonce un prétendu «small business act» à la française. On sait ce qu’il en est : nouveaux reculs importants des droits et des protections des salariés, encouragement à la précarité des emplois, baisse redoublée du «coût du travail»… Le «small business act» américain, lui, prévoit notamment de faciliter l’accès au crédit des PME !

Ce ne sont pas les dites « charges sociales » et les droits des salariés qui détruisent les PME, mais l’insuffisance de la demande, les charges financières et la sélectivité actuelle du crédit, la prédation des grands donneurs d’ordre et la boulimie de dividendes de leurs actionnaires… »

-

La suite de l’article :

http://www.economie-politique.org/74630

Le tout de la revue ECO & PO N° 732-735

http://www.economie-politique.org/74768

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

-

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche