Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 18:30
Ce que dit Marx sur la période manufacturière en Angleterre.  Et ce que nous pourrions dire sur notre entrée avancée dans la mondialisation informationnalisée...(et AVEC citation ajoutée)

Ce que dit Marx sur la période manufacturière en Angleterre.

Et ce que nous pourrions dire sur notre entrée avancée dans la mondialisation informationnalisée

-

Ce que dit Marx sur la période manufacturière en Angleterre, puis l’industrialisation, on pourrait le dire relativement sur les forces productives de notre temps, pour l’informationnalisation dans le monde.

-

Plutôt que de répéter ce qu’il dit, je préfère renvoyer au Capital, Livre I. Chap. XII, « division du travail et manufacture », quatrième éditions allemande, pages 410-415, et ses notes sur la Grèce antique, PUF, 2006 (1). Mais on peut lire la suite sans cela...

-

A charge de chacun de chercher les différences et les similitudes relatives induites par les nouvelles forces productives, tant sur le plan de l’organisation du travail que des comportements au travail et hors travail, hommes, femmes, enfants, cité….

-

Compte tenu du décalage entre la rapidité croissante de l’évolution scientifique et technique et de sa mise en pratique d’une part et du temps générationnel quasiment fixe d’autre part, et en les mettant dans le paysage des transformations de la société humaine à travers les observations et constatations que nous pouvons faire, l’histoire peut nous sembler de l’ordre du déterminisme.

-

Cette apparence de déterminisme est trompeuse, il me semble, car elle ne rend pas compte de la transformation qualitative qui fait de deux situations qui se ressemblent deux réalités différentes dans le processus social, que Marx imageait avec la forme de la spirale et que Ernst Bloch reprend dans « Rotation-élévation » et ses « Figures (figurations processuelles) comme catégories de manifestation. Leur pluralisme et ses critères : mesure et but », Expérimentum Mundi, Payot 1981. Mais on peut lire la suite sans cela...

-

Il y a donc analogie relative entre manufacture puis industrialisation, nationale, en Angleterre et début de l’informatisation de l’industrie, mondiale, puis automation industrielle informationnalisée (1).

-

On peut situer la première, la manufacture, nationale, dans le XIX° et son plein développement dans l’industrialisation dans le XX° siècle, comme on peut situer le seconde, l’informatisation, mondiale, dans la fin du XX° et son plein développement dans l’informationnalisation, l’automation informationnalisée dans le XXI° siècle.

-

On peut comprendre aussi que dans les conditions de reproduction matérielle et morale de la société à la fin du XIX° comme à la fin du XX°, la reproduction du mouvement ouvrier a vécu relativement non sur la base des transformations en cours mais sur la base de la réalité et situation « acquise », ce qui n'est pas encore fini mais tend partiellement à finir....

-

Il est plus difficile de sortir d’une « normalité globale » forte acquise que d’entrer dans une nouvelle, la conscience étant généralement en retard sur la réalité.

-

En quelque sorte on pourrait dire que nous sortons de la « nouvelle période manufacturière qualitativement nouvelle » pour entrer dans la « nouvelle période industrielle, qualitativement nouvelle » : l’informationnalisation mondialisée ses structures et superstructures, bases de productions et institutions, son histoire particulière et son processus social particulier dans le processus social marchand millénaire et dans le processus général d’humanisation, millionnaire en années.

-

Car ces 2 couples de périodes ne sont que parties de la période industrielle comme la période industrielle est partie du processus général de production des biens « matériels et moraux » nécessaires à l’homme. Ici aussi je renvoie aux concepts anthropologiques issus du mouvement de pensée initié par Marx et son temps, dont l’ergologie, l’expérience et la connaissance du travail marque une nouvelle étape, avec sa naissance récente, les voies qu’elle ouvre (et les errements ordinaires éventuels de tout système de concepts nouveau), particulièrement dans le développement d’une société qui aura dépassé l’échange A-M-A’, la mesure quantitative marchande d’échange, au profit de la reconnaissance des « valeurs sans dimension » de l’activité humaine.

-

Le développement du capitalisme l’aura permis en développant les forces productives et productrices, et en créant une quantité de surproduit en masse et ses marges croissantes d’échange de valeurs d’usage libérées de la mesure quantitative marchande, c’est à dire de la pénurie, et fertile en développement impétueux de la coopération.

-

Evidemment, développer cette idée de l’analogie apparente mais relative de deux couples de périodes ne dispense pas de l’essentiel : comprendre le processus de la mondialisation informationnalisée, l’évolution de ses structures et superstructures et sur quels éléments de la réalité agir pour poursuivre en santé notre processus humain, dans la multitude de possibilités apparentes et énigmatiques qui se présentent à nous, que nous pouvons d’ores et déjà observer ou pas.

-

Parmi ces réalités, il y a le rôle, la forme et l’essence du système financier actuel, son mouvement, ses limites, le "novum" qu’il contient, pour transformer l’ancien en nouveau à développer.

-

Mais je ne suis pas économiste, et le peu que j’en sais j’essaie de l’utiliser dans le domaine philosophique et politique, ce qui ne devrait pas être inutile.

-

NON, je ne me prends pas pour Nostradamus, mais j’essaie de comprendre pour agir collectivement en conséquence.

-

J’ai cherché ces « similitudes » pour mieux comprendre et expliquer aujourd’hui.

-

Pierre Assante, 9 octobre 2015

-

(1) Page 413, « …Pendant la période manufacturière proprement dite, c'est-à-dire pendant la période où la manufacture représente la forme dominante du mode de production capitaliste, de multiples obstacles viennent s’opposer au plein épanouissement de ses tendances profondes. Bien qu’elle crée, comme nous l’avons vu, à côté de la hiérarchie existant entre les travailleurs, une séparation simple entre travailleurs qualifiés et travailleurs non qualifiés, le nombre de ces derniers reste très limité du fait de l’influence prédominante des premiers. Bien qu’elle adapte les différentes opérations spécifiques aux différents degrés de maturité, de force et de développement de ses organes de travail vivant et quelle pousse ainsi à l’exploitation productive des femmes et des enfants, cette tendance échoue néanmoins dans l’ensemble à cause des habitudes et de la résistance des travailleurs hommes… »

Cela, « l’équivalent » dans la période initiale de l’informationnalisation, c’est en France dans les années 1960-1970, par exemple, le passage du tour manuel au tour numérique, puis son abandon pour la chaîne automatisée qui elle est l’entrée dans l’informationnalisation à maturité, en comparaison à l’entrée de la manufacture dans la grande industrie mécanisée.

Dans la première période, les traditions de luttes ouvrières et le rapport de force du salariat qui a marqué les grandes luttes et le progrès sociaux des « 30 glorieuses » vont se heurter au recul de cette classe ouvrière qualifiée (par exemple la chute de l'organisation politique du PCF dans l'entreprise), et le besoin pour le mouvement ouvrier de passer à la nouvelle phase de développement (nous y sommes), pour nous aujourd’hui le capitalisme informationnalisé et mondialisé à dépasser dans un autre mode de production et d’échange, la libération du travail contraint (la vente de la force de travail) et l’organisation nouvelle et coopérative de l’activité humaine.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche