Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 12:11
Karel KOSIK jeune
Karel KOSIK jeune

« …Mais tant que la pratique est considérée comme un praticisme, une manipulation des hommes ou un simple rapport technique avec la nature, ce problème est insoluble, car une pratique aliénée et réifiée [« chosifiée » n.d.l.r.] n’est pas une totalisation et vivification et, en ce sens, la création historique de la « belle totalité », mais une atomisation et une mortification qui produit nécessairement les antinomies figées de l’efficience et de la morale, de l’utilité et de l’authenticité, des moyens et des fins, de la vérité de l’individu et des exigences de l’ensemble abstrait, etc. Le problème de la morale devient ainsi une question de rapport entre la pratique réifiée et humanisante, entre la pratique fétichiste et la pratique révolutionnaire… »

Karel KOSIK, symposium international « La morale et la société », à l’Institut GRAMSCI de Rome en mai 1963.

-

Ceci est un extrait d’un texte publié dans « Recherches internationales N° 46, 1965, 3 ans avant le Printemps de Prague et son écrasement, remettant en cause une tentative de transformation en santé de la société tchécoslovaque socialiste, de la société humaine en général.

La bourgeoisie a eu ses philosophes des LUMIERES, dont les travaux allaient au-delà de ses simples intérêts de classe et qui ont permis le dépassement du féodalisme mourant et de la monarchie absolue antichambre de la république bourgeoise.

La société du XXI° siècle et l’homme producteur dans la mondialisation capitaliste informationnalisée ont besoin de même d’une recherche philosophique qui existe et qu’il ne faut pas considérer comme « supplément d’âme » ou carrément sans intérêt pratique.

-

Pierre Assante, simple amateur, 4 novembre 2015.

Ce texte est en entier sur le lien suivant : ICI

http://pierreassante.fr/dossier/KAREL_KOSIK_001.pdf

-

« En raison de son action clandestine dans la résistance communiste, il est arrêté par la Gestapo en 1944, enfermé à la prison de Pankacic et finalement déporté au camp de concentration de Theresienstadt. Après sa libération, Karel Kosík étudie Husserl et Heidegger auprès de Jan Patocka, puis s'oriente vers le marxisme.

La Dialectique du concret (1962), est à l'origine d'une reconnaissance mondiale. Universitaire, il est l'un des dirigeants de l'Union des écrivains tchèques, où il s'occupe non seulement du Club de la pensée critique, mais aussi de deux revues.

Sa philosophie — qui doit beaucoup à Karl Marx — inspire le socialisme à visage humain de 1968. Il est victime de la répression soviétique du printemps de Prague : élu au comité central du P.C. tchèque au XIVe congrès clandestin d'août 1968, il publie Notre crise actuelle, une réflexion sur le renouveau démocratique du socialisme, puis est exclu du parti à l'automne 1969.

Il n'est pas épargné non plus par le régime capitaliste néo-libéral qui le chasse de l'Université où il venait d'être réintégré après la Révolution de velours. Cette situation s'explique par sa critique acerbe de l'idéologie oligarchique propre à la globalisation et du système capitaliste de marché qu'elle implique. À ce qu'il considère comme l'idéologie mystificatrice du nouveau pouvoir tchèque, Karel Kosík oppose une conception alternative de la démocratie ». (Wikipédia)

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche