Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 10:42
J’entends et je lis certains camarades français, italiens ou autres...

J’entends et je lis certains camarades français, italiens ou autres...

-

J’entends et je lis certains camarades français, italiens ou autres à l’instar de la droite française, entre autre, avoir tendance à enterrer le PCF comme ils ont enterré vivant le PCI en le dissolvant.

-

En enterrant un parti on enterre aussi une politique, évidemment, ce quelle contient de positif en même temps que tout le reste, c’est ce qu’on appelle chez moi jeter le bébé avec l’eau du bain.

-

Attendez, chers camarades, qu’il soit vraiment mort, au moins ça, pour l’enterrer ! Ne faites pas comme en Italie !!

-

En tout cas, il est, pour le moment, et heureusement, qu’on le veuille ou non encore vivant et marque et la résistance au néo-fascisme et les options au changement démocratique.

-

J’entends aussi parler de la crise de l’Etat, de la démocratie, de l’écologie, de la famille, de la culture…. etc.…

-

Oui bien sûr ces crises existent, vraiment, fortement, sans conteste, mais la crise essentielle sur laquelle reposent en grande partie toutes les autres crises, c’est la crise économique de suraccumulation du capital, celle des subsistances qui en découle et les mesures austéritaires prises pour tenter d’y remédier.

-

Inutile d’arborer les portraits de Marx si l’on oublie ces choses élémentaires.

-

Remédier à la crise par l’austérité, c’est "l’erreur" grossière de la droite et du PS (et d’autres accessoirement) qui précipite les victimes de la crise dans les bras de l’extrême droite fascisante, toutes tendances confondues.

-

C’est aussi ce que devraient voir les « pré-diseurs » de mauvais augure, qui partant de faits et de réactions réelles dans la société et les diverses couches sociales, recourent à des bavardages superficiel.

-

Il y a une issue possible à la crise économique, qu’il faut expérimenter et mettre et œuvre dans et par l’union populaire, c’est la seule façon d’éviter de faire en Provence, en France et en Europe ce qui c’est fait avec Mussolini en Italie.

-

Eviter cela OUI, mais aussi construire démocratiquement le progrès nécessaire. C’est possible, au-delà de toute lamentation et prédiction semblant se réjouir maladivement ….des maladies de la société et de la personne dans la société.

-

La création d’un système financier nouveau et sain, dans une bataille européenne et nationale, en passant par l’action politique, devrait être la première préoccupation des camarades, sans mettre de côté toutes les autres, bien sûr, quelles qu’en soient les difficultés.

-

Optimisme de la volonté disait Gramsci. Qui ne tente pas l’acte et reste paralysé par la peur a encore moins de chance de marcher sur les chemins de la Liberté, Egalité, Fraternité, vertus majeures dont on nous rebat que les oreilles….

-

Pour ma part, ce n'est pas la mort du PCF que je souhaite, mais le développement en quantité et en qualité de son contenu et de ses liens avec la personne humaine et la société humaine, ensemble, pour lesquels j'apporte ma contribution autant que faire se peut, avec mon expérience et mes défauts de vieil homme.

-

Pierre Assante, 11 décembre 2015

-

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche