Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 13:19
 La lucidité générale, la critique sérieuse, généreuse et non sélective,  c’est cela la vraie tolérance.

La lucidité générale, la critique sérieuse, généreuse et non sélective,
c’est cela la vraie tolérance.

.

Réflexion sur les présidentielles, "l’Etat islamique"
et ju
squ'au travail créateur comme réponse a la barbarie

*************************************************************************************************************

La confusion, la division, « régnant à gauche » et ailleurs sur les prochaines présidentielles, et en outre sans se soucier des législatives, fait plus qu’interroger, elle alarme, mais inutilement si on ne soigne pas les causes de cet état de fait à long terme.

La dispersion de la protestation est proportionnelle à son expansion dans les conditions du puissant barrage que fait le capital, avec les moyens immenses dont il dispose, au processus social en santé.

C'est-à-dire que le capital fait barrage à son propre processus lequel exigerait son dépassement systémique (1) en commençant par le contrôle des flux des capitaux et leur usage.

Il n’est pas étonnant que la protestation prenne aussi ici et dans le monde les chemins de la barbarie, de l’ignorance, de la stupidité et de l'horreur, du retour aux réactions primaires et de tripe de l’animal humain.

.

Et puis, un peu de raison devrait nous faire évaluer l’ensemble des violences, des dominations, des meurtres et des crimes individuels et collectifs qui agitent, meurtrissent, endolorissent le monde et chacun de nous.

Mais dire cela c’est, pour l’opinion dominante, y compris de ses proches, passer pour quelqu’un d’excessif, qui au bout de son interrogation sur les inégalités et les dominations, va jusqu’à excuser, minimiser Daech et les djihadistes.

Non ce « fascisme » religieux, l’envers et abject frère ennemi du vrai fascisme économique et institutionnel, à l’instar du nazisme, est à combattre.

.

Mais ce n’est pas en détruisant sans lendemain des entités constituées et en mouvement tels les Etats issus de l’histoire mondiale. C’est en leur permettant d’échanger, en faisant des choix d’échange sain ; en leur permettant d’évoluer, dans un processus commun des peuples de l’humanité où les diversités soient respectées, ce qui ne veut pas dire que les régressions politiques, philosophiques, religieuses ne soient pas traitées comme telles, et combattues idéologiquement, concrètement, mais pas par une domination impérialiste; c'est en permettant et développant une lutte de classe, dans ces Etats aussi, en solidarité mondiale, plutôt qu'un nationalisme interne et externe réciproque issu de crises sans objectif humain émancipateur.

On comprend bien que la victoire sur Hitler, immense affrontement et précieuse issue, a été avant tout militaire et que les victoires militaires ne résolvent pas tout et laissent intactes les bases de résurrection de la bête immonde, comme disait Brecht, sous des formes diverses, et surprenantes, pour qui n’a pas été attentif ou a prêté le flanc.

.

La lucidité générale et la critique sérieuse, généreuse et non sélective, c’est cela la vraie tolérance.

.

Autres chose, pour relativiser, au-delà de nos réactions à court terme et du nombrilisme établi généralisé : nous sommes pressés ? Ca va mal et ça urge ?

Oui mais pas au point de faire n’importe quoi…

L’univers connu, dont on a recueilli la lumière fossile, a 13,8 milliards d’années, parait-il.

Et avant le Big Bang il y avait quelque chose, quelque chose à la fois de pulsant et de circulaire, comme il y en aura un, d’après, sans doute.

Temps-espace, son reste, son renouvellement et son unité.

Et notre système solaire qui a 5 milliards d’années en a encore pour 5 autres à vivre, si tout va bien.

Alors, en principe, nous avons le temps.

Je dis nous, pas toi, pas moi, je dis la conscience du mouvement de la nature sur elle-même, dont l’humanité fait partie, toi et moi compris, en se voyant agir, en se voyant travailler, pour agir mieux, en santé.

.

Alors, pour répondre, au boulot tranquillement mais surement ! Créer, produire, et non détruire, c’est être, c’est vivre. Déréliction ou résilience ? Etat d’urgence permanent généralisé ou aide commune au développement ? Réagir en santé.

.

Pierre Assante, 23 mars 2016

(1) « Tout sauf le pcf », cette idée ancrée dans des têtes, pourtant « bien faites », sans autre approfondissement, fait partie du barrage, y compris dans une partie de ses proches.

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche