Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 06:46
LES RESERVES D'ALTERNATIVE. Comprendre les difficultés de la société en général, celle de la politique, celle d’un parti de transformation sociale en santé.

.

LES RESERVES D'ALTERNATIVE.

Comprendre les difficultés de la société en général, celle de la politique, celle d’un parti de transformation sociale en santé.

.

1) Ce n’est pas seulement la colossale transformation de l’organisation du travail local et mondial que les techniques informationnalisées numériquement ont induites qu’il faut prendre en compte pour comprendre le monde d’aujourd’hui.

2) C’est aussi la masse colossale et toujours grandissante de travailleurs (et de chômeurs) dont l’initiative personnelle est sans cesse réduite et par là est aussi réduite l’ouverture personnelle à une pluridisciplinarité de l’acte de travail et de la pensée du travail qu’il contient.

3) C’est enfin en dernière instance les contradictions des lois du système capitaliste, ce mode d’échange et de production, dont l’hyperlibéralisme, la « marchandisation totale » est l’aboutissement, qui induisent l’accroissement colossal des contradictions sociales, de leurs douleurs et la crise de civilisation. L'absence de sécurité d'emploi et de formation, l'absence de maîtrise des flux du capital par l'absence de maîtrise politique des institutions financière est au cœur de ces contradictions

.

Sans ces trois « éléments » on ne peut comprendre ni les difficultés de la société en général, ni celle de la politique, ni celle d’un parti de transformation sociale en santé comme le PCF, le PGE, les nouvelles formations actuelles de transformation sociale qui ont émergé.

.

J’ai, toujours, entourée d’une quantité importante d’ouvrages qui détaillent, développent, la présence d’œuvre primordiales, et en ce moment, comme : « Le Capital » de Marx, « Transformation et crise du capitalisme mondialisé » de Paul Boccara, « Expérience et connaissance du travail » d’Yves Schwartz.

Je veux vous faire part d’un tout petit passage de ce dernier ouvrage (et d'autres d'Yves Schwartz) qui va éclairer le pourquoi et le comment de l’importance de ce 1) et de ce 2) et de ce 3) :

« …Ceux qui tiennent que la productivité du travail n’a jamais cessé de courir souterrainement doivent donc concilier l’idée que le travail a toujours eu pour horizon la contrainte et qu’en même temps les hommes n’ont jamais pu travailler sous l’hétéronomie pure.

Ceux qui sous-estiment l’acte productif et croient à une malléabilité naturelle de l’homme se satisferont de l’argument de l’autorité. Nous leur laissons la responsabilité de cette anthropologie du mépris. Pour nous, nous croyons que les hommes n’ont jamais pu évacuer totalement la question de l’usage productif d’eux-mêmes, cette contradiction est la croix d’une vraie recherche sur le travail… » Chap. 16.3.

Je renvoie aussi à cette partie de l’ouvrage où est décrite cette paysannerie de l’après XIème siècle qui combinant l’individualisme de la nouvelle petite maitrise de son champ à l’activité des champs communaux donnera l’explosion d’une nouvelle agriculture, des forces productives au bout desquelles naissent la Renaissance, la bourgeoisie révolutionnaire, la démocratie bourgeoise certes restreinte et limitée mais sur laquelle nous pouvons construite, en France, en Europe et dans le Monde une démocratie générale, celle du producteur assurant du local au mondial une production de survie et de développement en santé.

.

Derrière l’apparente torpeur et le gouffre terrifiant de la question du travail contraint à son paroxysme, ses effets de sous-implication du travailleur et d’implication citoyenne ne dépassant pas le constat et ne s’ouvrant pas à des solutions efficaces, individuelles et collectives, il y a tout ce que l’homme possède encore et toujours de besoin d’agir et de capacité d’agir et de travailler, de transformer en santé la nature pour subvenir à ses besoins primaires et complexes, ce qu’Yves Schwartz appelle « les réserves d’alternative ».

C’est sur l’usage et la mise en lumière dans l’action de ces réserves d’alternative que réside in fine la réponse économique, politique, citoyenne.

.

Pierre Assante, Mardi 21 juin 2016

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche