Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2016 4 18 /08 /août /2016 15:57
 ÉMOTIONS, SUBLIMATION.

.

ÉMOTIONS, SUBLIMATION.

.

Il est de coutume, dans notre quotidien formaté séculairement à la logique « simple », aristotélicienne, c'est-à-dire à la démonstration par l’exclusion mentale des contradictions, donc du mouvement et de l’unité des forces contraire qu’il contient, de tenir les émotions, et à plus encore, les sentiments « en dehors » de la raison et des concepts et systèmes de concepts en les chosifiant (réifiant) les uns et les autres.

Les sentiments, comme les émotions et comme les idées naissent de conditions historiques de la société et de la personne et acquièrent une autonomie relative par rapport à ces conditions.

Les émotions ne sont pas un accident du développement de l’espèce humaine, elles en font partie dans une unité des propriétés ontologique et phylogénétiques, leurs éléments constituant multiples, infinis et divers, leurs résultantes énigmatiques du moment, leur dépendance globale et leurs autonomies relatives.

Les émotions ont un rôle dans le développement de l’espèce comme l’usage des concepts "quotidiens" ou "savants", dans leur unité, leur dépendance et leurs autonomies.

.

Evidemment, comme tout composant de l’acte, l’émotion n’est pas en soi productive, créatrice, elle est un mouvement à apprécier dans le contexte global de l’acte, dans la perception la plus consciente possible, le déroulement de l’acte et de son contexte.

Nous en sommes encore loin, dans le contexte des aptitudes biologiques et historiques de l’espèce, et en particulier d’une société et de ses actes aliénés par l’accumulation capitaliste et ses conséquences physiques et morales sur les échanges entre humains.

.

La sublimation de l'objet de l’acte est la forme la plus accomplie de l’unité de la perception, de la conceptualisation et de l’émotion. Cultiver l’émotion contient les mêmes contradictions, elle est un mouvement à apprécier dans le contexte global de l’acte comme dit précédemment.

.

La césure idéologique entre « acte » et émotion me fait aussi penser aux rapports de concurrence intellectuelle, qui ne fonctionnent pas que d’individu à individu de façon éthérée, mais de même dans le contexte social local et global.

.

Exemple : plus le point de convergence visé se rapproche d’une représentation propre du réel de personnes en concurrence intellectuelle, plus la distance entre les points de convergence propres se rapprochent, et plus cette distance prend d’importance fonctionnelle et en général émotionnelle dissociée en même temps.

Cela devrait nous interroger aussi sur la distance à parcourir entre concurrence et coopération, sans ignorer la contradiction utile nécessaire et fertile d’intérêt matériel et moral dans une espèce, entre les individus de l’espèce, l’espèce pensante à priori.

Le mouvement millénaire de société comporte des strates « mortes » et des strates « vivantes ». Mais elles sont toutes vivantes dans la poursuite du processus, un processus on le sait fait de sauts dans son continuum lui-même constitué de quanta infimes et invariables, constants, dans les processus micro et macro, variables eux. Pour ce qui est de notre « univers connu ».

.

Peut-être l’approfondissement de ce savoir, sa confirmation théorique et pratique apporterait-il une vision philosophique active pour nos rapports de coopération, en rendant à la dialectique matérialiste (pas mécaniste ni sectaire de part et d’autre des visions contradictoires) sa fonction de ses meilleurs moments pour les poursuivre, tout en se préservant d’une trop grande confiance envers elle.

.

Pierre Assante, Jeudi 18 août 2016

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Ivan 18/08/2016 20:51

Ah ça me plaît bien ce que tu as écris là, à l'occasion je te pillerais.

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche