Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 16:16
CONSEIL NATIONAL DU PCF 24 septembre 2016, Rapport introductif, Pierre Dharréville, Rapport sur l'Europe, Anne Sabourin. Relevé de décisions.

.

CONSEIL NATIONAL DU PCF 24 septembre 2016, Rapport introductif, Pierre Dharréville, Rapport sur l'Europe, Anne Sabourin.

Relevé de décisions.

.

Rapport introductif, Pierre Dharréville

".....Sur le visage du monde, au front de nos contemporains, il y a ce pli d’inquiétude. Nous sentons le frisson qui parcourt la planète, ces rafales irrégulières qui viennent gifler et griffer nos existences entremêlées. Nous sentons que la terre se tend, qu’un grondement sourd la traverse, que des failles s’y dessinent. Nous savons plus ou moins confusément n'en avoir pas fini avec les catastrophes. Sans les nier, ni sans les augmenter, il s’agit donc de ne pas s’y résoudre. Comme l’écrivait Victor Hugo : « Tenter, braver, persévérer, c’est être fidèle à soi-même, prendre corps à corps le destin, étonner la catastrophe par le peu de peur qu’elle nous fait. » Ne pas maquiller ce pli d’inquiétude persistant, l’écouter, le comprendre, en attaquer la cause. De ce pli, faire une ride, une marque du passé. Ce pli sur nos fronts est le reflet de cette faille sur le monde que désigne Thierry Fabre, animateur des Rencontres d’Averroès. « Une faille, dit-il, est plus qu’une simple fissure, dans tout son étirement, mais elle n’est pas encore une fracture, irréparable. Il reste un monde des possibles, pour mieux nous relier. » De ce qui vient, nous ne savons pas tout, nous ne pourrons tout maîtriser, mais on nous trouvera debout, cherchant à gagner de la hauteur et de la profondeur, cherchant à agir avec d’autres, avec chacune et chacun, c’est-à-dire à faire de la politique. Avec ce qu’il faut de calme et ce qu’il faut de passion, avec ce qu’il faut de révolte et ce qu’il faut de tendresse, avec ce qu’il faut d’exigences pour aujourd’hui et ce qu’il faut d’espoirs pour demain. Dans cette faille, dans ces failles, il y a un espace pour la politique. Pour ne pas rester dans le vague, il faudrait en dire plus sur la catastrophe et……"

...SUITE SUR CE LIEN 1 :

http://www.pcf.fr/sites/default/files/rapport_cn_24_sept_2016_0.pdf

.

Rapport sur l'Europe, Anne Sabourin

"....« En crise », « dans la tourmente », « en voie de dislocation », les constats alarmistes pleuvent sur l'état de la construction européenne. C'est Jean-Claude Juncker, le président de la Commission, qui en parlait le mieux, la semaine dernière, lors de son discours sur l'état de l'Union, devant le Parlement européen : « J'ai été le témoin de plusieurs décennies d'intégration européenne. [...] Mais, jamais encore, je n'avais vu un terrain d'entente aussi réduit entre nos États membres. [...] Jamais encore je n'avais vu des représentants des institutions de l'Union fixer des priorités aussi différentes, parfois en opposition directe avec les gouvernements et les parlements nationaux. C'est comme s'il n'y avait quasiment plus de point de rencontre entre l'Union et ses capitales nationales. » Le constat est juste : nous sommes entrés dans l'Europe post-crach financier de 2008, l'Europe de la crise sociale, l'Europe des chocs politiques à répétition, l'Europe qui commence à se replier. Les fondements de l'Union européenne libérale ont non seulement conduit à la crise, mais l'ont lourdement aggravée. La croissance est de plus en plus atone en Europe, mais les tendances déflationnistes sont de plus en plus à l'œuvre avec à présent un recul des prix. Ceci tandis que la croissance financière s'envole. Le monde a retrouvé en 2015 (fin 2014) le niveau de levier financier de la veille de la crise de 2007- 2008 avec des dettes quasi équivalentes. Nous sommes dans la même configuration qu'avant l'étincelle des subprimes qui a déclenché la crise financière. L'investissement tant public que privé se réduit parce que l'argent est absorbé par la finance, planqué par les multinationales et les plus riches. Des 80 milliards par mois créés par la BCE, des 1000 milliards d'évasion ou de fraude fiscale à l'échelle européenne estimés par les frères Bocquet, pas un cent n'est investi dans les outils productifs, encore moins dans les services publics. La destruction de l'industrie se poursuit – Alstom à Belfort en est un triste exemple. Mais c'est aussi le cas de Caterpillar à Charleroi et en Irlande du Nord......"

.

...SUITE SUR CE LIEN 2 :

http://www.pcf.fr/sites/default/files/rapport_europe_anne_sabourin_cn_24_25_sept_2016.pdf

.

Relevé de décisions :

"... . loi travail : prendre des initiatives militantes et parlementaires contre l’application de cette loi, pour une alternative de sécurisation de l’emploi et de la formation et contre la criminalisation de l'action syndicale ;

· faire grandir une grande bataille nationale pour un renouveau de notre politique industrielle, notamment ferroviaire et énergétique, en lien avec les mobilisations à Alstom, EDF,... Une délégation du PCF participera à la manifestation nationale des « Alsthommes », le 27 septembre ;

· lutte contre la finance et pour une autre utilisation de l'argent : prendre appui sur le succès du livre d'Alain et Éric Bocquet, sur le rapport parlementaire sur le CICE et sur nos propositions pour un pôle public bancaire afin de porter nos solutions alternatives ;

· mener une bataille pour des solutions humaines d’accueil des migrant-e-s et des réfugié‑e‑s ;

· prendre des initiatives pour construire un grand mouvement pacifiste après le succès de la Marche pour la paix du 24 septembre ;

· poursuivre la bataille sur la situation des communes et des services publics dans les territoires avec la préparation des Assises du 19 novembre avec Convergence des services publics et des mobilisations locales comme celle du grand marché solidaire du 14 octobre, à Grigny, pour protester contre la fermeture de l'unique grande surface commerciale de la ville.....

.......

· continuer à faire grandir des majorités populaires pour des changements de progrès à gauche, en faisant reculer les idées de droite et d'extrême droite ;

· poursuivre nos efforts de rassemblement politique pour transformer ces majorités en majorités politiques, nationale par une candidature commune à la présidentielle, et des majorités locales par l'élection de député-e-s ;

· faire le choix pour l’élection présidentielle qui permette de faire avancer ces objectifs le plus loin possible ;

· construire nos candidatures législatives avec cette même ambition, en obtenant le meilleur score national pour ces candidatures et en faisant élire le plus grand nombre possible de député-e-s communistes pour permettre la constitution d’un groupe à l’Assemblée nationale ;

· préparer les sénatoriales dans le même esprit.......

......

· Prendre de nouvelles initiatives de rassemblement sans faire de choix de candidat au 5 novembre.

· Un appel à voter Jean-Luc Mélenchon, en affirmant l'autonomie du PCF, sa démarche de rassemblement.

· Engager une candidature issue du PCF, porteuse de ses idées et de sa démarche de rassemblement......"

.

Relevé de décisions, SUITE SUR CE LIEN :

http://13.pcf.fr/91811

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche