Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 20:11

Publié la première fois sur ce blog le

01/09/2016.

.

RÉFLEXION DE RENTRÉE SUR NOS DIFFICULTÉS,

PEURS ET HUMEURS.

.

RECUL DU MARXISME

ET OCCUPATION (DU VIDE CRÉÉ)

PAR LES OBSCURANTISMES.

.

Allons directement aux objections : oui, tout mouvement de pensée engendre des dogmatismes. Mais combattre un dogmatisme par la suppression d’un mouvement de pensée, voilà ce que sont arrivés en grande partie à nous persuader ceux qui ont intérêt à limiter les mouvements de pensée.

L’abandon d’une référence au marxisme fait partie de ce désarmement du mouvement populaire dans ses revendications politiques et sociales.

Certes ce désarmement est arrivé au moment où il était de plus en plus difficile de mener une bataille particulière pour un contenu théorique à la bataille générale politique et sociale et culturelle.

Cette concomitance ne justifie pas les abandons, mais au contraire fait la démonstration des conditions historiques de l’erreur de ces abandons.

.

Vider des dogmatismes les concepts, n’est pas une tâche théorique séparée des conditions générales des luttes et du processus social. Les dogmatismes naissent des difficultés à mener les luttes et à les faire aboutir, s’enracinent dans ces difficultés et conduisent à des reculs dans les reculs.

Les dogmatismes s’enracinent ainsi dans les résistances aux progrès de la société et renforcent les conservatismes qui habitent y compris et surtout les modernités qui naissent dans la société et qui peuvent être les moteurs du progrès social.

On le voit aujourd’hui dans les conceptions et l’usage de la révolution scientifique et technique, l’informationnel numérisé et mondialisé usé contre le développement de la société, le libre développement de chacun dans le libre développement de tous, alors qu’il peut être le facteur d’un développement de la personne et de la société jusqu’ici inégalé en possibilités et en puissance.

.

Le marxisme découvre le système d’échange « Argent-Marchandise-Argent’Plus », la suraccumulation de capital qu’il entraîne et sa contradiction avec le développement des besoins humains. Ce mouvement de pensée développe conjointement la conscience de l’homme sur lui-même et sur la nature qui est « sa maison ».

Il est un outil incomparable de progrès, un outil encore indépassé par aucun autre mouvement de pensée, quelle que soit l’importance des nouvelles connaissances indispensables à la vie humaine en matière scientifique partielle ou générale, d'économie, de sociologie, d’ergologie, d’écologie etc. lesquelles peuvent trouver dans l’outil élément d’aide au progrès de leur connaissance, en relation réciproque.

Cet outil est indépassé car il est un outil de synthèse, qui permet la tâche principale de la pensée humaine, le rassemblement des conditions dans lesquelles agir en santé pour résoudre, partant de la connaissance de l’instant passé à court et long terme, d’envisager et conceptualiser les possibles futurs pour les mettre en œuvre, conceptualisation sans laquelle aucune réalisation humaine n’est possible, comme l’indique « le lit de Platon ».

.

Cet outil est indépassé, d’autant que la conscience de l’homme sur lui-même et sur la nature est un processus infini qui ouvre à l’humanité les conditions possibles de poursuivre son processus vital, sa croissance indispensable à sa survie, sa croissance quantitative et surtout qualitative sans laquelle toute croissance devient impossible et conduit à la crise, l’arrêt du développement, la mort du processus et du corps individuel et social, contenu-contenant du processus évidemment.

Le matérialisme dialectique ne condamne à aucun renoncement d’hypothèse, d’utopie, de rêverie. Il est un outil non pour expliquer dans sa totalité l’univers et sa finalité, mais pour comprendre la part qui nous est accessible et les nécessités en mouvement dans lesquelles nous devons rechercher nos solutions de survie et de développement.

Pour schématiser un peu bêtement, mais tout les schémas sont un peu bêtes et réducteurs et contiennent des métaphores instructrices mais limitées : la connaissance de la pesanteur nous évite de nous précipiter dans le vide sans aucun appareil, sachant que nous allons y perdre la vie ou la santé.

Cette comparaison un peu stupide, mais juste dans une pratique circonscrite, il faut évidement la replacer dans une réalité sociale qui elle est bien plus complexe et qui demande bien plus que la simple connaissance de la pesanteur, et de plus dont la complexité progresse d’une façon exponentielle qui demande des « réajustements » qualitatifs, c'est-à-dire des réductions-concentration infinies de ses composants et des systèmes de composants.

.

Le recul du marxisme et du matérialisme dialectique et son abandon plus ou moins profond par les forces sociales se réclamant de la transformation en santé et en progrès de la société, n’a aucunement contribué à la progression qualitative du contenu des autres mouvements de pensée. Au contraire il a cédé la place au déni de la science en tant qu’outil de résolution progressif des difficultés humaines à vivre, et de fil en aiguille, il a contribué à l’envahissement dans le vide créé, des obscurantismes les plus régressifs, les plus profonds, les plus violents et destructeurs.

Certes, les luttes pour le pain, la paix et les roses ne se contentent pas des outils théoriques, elles sont une pratique quotidienne et collective d’actes en réaction aux difficultés et en particulier celles crées par les dominations sociales, politiques, culturelles. Mais mettre en opposition des outils de compréhension de la réalité et la lutte pour la transformation des réalités relève de la soumission aux conditions idéologiques imposées aux dominés par les dominants.

L’ostracisme médiatique, culturel et politique qui pèse sur le PCF et toute prise de position par lui ou par d’autres révélant le rôle actuel du système financier et monétaire et le besoins de sa nécessaire et indispensable transformation-métamorphose au service des besoins humains et non de son autoreproduction mortelle de la suraccumulation du capital, cet ostracisme fait partie des conditions de domination et de l’étouffement de l’esprit de critique, de combat et de construction que le marxisme, son développement processuel contient.

.

Ceci dit, il s’agit, après tout préambule de se mettre au travail pour apprendre ce que la production, l’échange et leur gestion peuvent bénéficier du marxisme, pour sortir de la crise et construire la suite en santé. Apprendre n’est pas seulement un effort, mais une satisfaction par ce que cela permet de réaliser.

.

Pierre Assante, 1er septembre 2016.

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche