Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 06:33

Guerres et bombardements

 

Il ne s’agit pas là de mettre en cause la juste lutte des peuples et des alliés pour détruire le nazisme, son idéologie, ses horreurs, la Shoah,  ni déprécier évidemment en particulier la magnifique lutte des Résistants et maquisards français et de toute l’Europe occupée et même des résistants allemands contre le gouvernement d’Hitler et le nazisme, le racisme violent et l’anticommunisme violent, car il y en eut des résistants allemands, et qui furent les premiers à être internés dans les camps nazi : mais il s'agit  d’avoir le souvenir des horreurs de ce qu’est une guerre.

 

3 exemples parmi tant d'autres :

 

Bombardements aériens de Brest et de sa région pendant la Seconde guerre mondiale :

 

Entre 1940 et 1944, Brest est la cible de 165 bombardements et 480 alertes, qui firent 965 morts et 740 blessés graves. Une liste, forcément non exhaustive, des bombardements concernant Brest et sa région pendant la Seconde guerre mondiale, peut être tentée. Cette liste ne demande qu'à être complétée par d’autres contributeurs.

 

http://www.wiki-brest.net/index.php/Bombardements_a%C3%A9riens_de_Brest_et_de_sa_r%C3%A9gion_pendant_la_Seconde_guerre_mondiale

 

Bombardement de Marseille :

 

Au cours de ces journées, plus de 1 700 personnes perdent la vie, 2 700 sont blessées, 30 000 sinistrées, 404 immeubles sont totalement détruits, 846 inhabitables et 112 endommagés¹. Les marins-pompiers combattent 46 grands incendies, interviennent sur 191 foyers divers, ravitaillent320 établissements en eau potable, effectuent 77 opérations de sauvetage-déblaiement et parviennent à sauver 220 personnes³.

 

http://www.marinspompiersdemarseille.com/communiques-presse/souvenons-nous

 

Mais il y eut pire, ceux d’Hiroshima et Nagasaki, dont on peut se demander s’ils étaient indispensables et se rappeler les centaines de milliers de civils innocents tués atrocement.

Est-ce là exprimer un pacifisme « à la Giono » ? Non, la violence contre la violence peut être incontournable, à condition d'être usée par des humains humanistes et responsables, ce qui n'est pas toujours le cas, car la violence ne choisit pas ses acteurs. Le rappeler c’est remettre en mémoire le contexte général des guerres et leurs horreurs, et le besoin de paix et de développement basé sur la coopération entre les humains, leurs pays, leurs Etat, en attendant de construire, de génération en génération une société nouvelle basée sur cette coopération.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bombardements_atomiques_d'Hiroshima_et_Nagasaki

 

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche