Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 23:37

Activité et personnalité

par Yves Schwartz Professeur émérite de philosophie

 

Le grand ouvrage de Lucien Sève, Marxisme et théorie de la personnalité, paru en 1969, pour tous ceux qui gravitaient autour de Louis Althusser, était un « non-livre ». Encore ulcéré de ce sectarisme, je mesure quelle grandeur d’âme il a fallu à Lucien pour supporter cette stratégie d’« inexistence ». Comment donc s’est opérée ma rencontre avec lui ? De mes années de formation, j’avais éprouvé un profond malaise face à ce que je ressentais comme une distance entre les lieux de l’usinage intellectuel et le quotidien des activités industrieuses. J’ai eu la chance, à la fin des années 1970, de pouvoir « soigner » ce malaise et mieux apprécier ces ressources invisibilisées du monde du travail par une expérience de « visiteur du travail », via des activités professionnelles et surtout militantes. Et j’ai souhaité lire cet ouvrage.

 

Pour un néophyte « visiteur du travail », en recherche d’une théorie du sujet aux prises avec un drame dans le travail salarié, il apparaissait comme un « gouffre de vérité ». Il était enfin légitimé de s’interroger sur l’activité de travail comme lieu où les dimensions globales du monde social s’invitent dans l’agir productif quotidien. Et, de là, j’ai commencé à prendre connaissance de cette œuvre considérable.

 

Il y eut trois moments décisifs dans notre rencontre. Directeur des Éditions sociales, il a favorisé la publication de l’Homme producteur (1985), où avec Daniel Faïta nous tentions d’évoquer notre première expérience universitaire de travail sur le travail avec les travailleurs. Il a accepté et encouragé la transformation de ce projet en une thèse d’État, Expérience et Connaissance du travail, de 1986, qui heureusement devait revenir aux Éditions sociales pour publication en 1988. Enfin, en cette période si féconde, s’est tenu à l’Institut de recherche marxiste (IRM), sous son autorité, ce séminaire sur le statut de l’individualité dans le marxisme, dont le résultat final fut Je, sur l’individualité, en 1987. On a pu mesurer chez lui, dans ce projet collectif qui a fait bouger les choses, cette si rare qualité d’écoute, y compris des critiques, sa générosité intellectuelle, couplées à d’inaltérables convictions émancipatrices.

 

J’en viens donc à notre débat autour du concept d’activité. L’activité est le « mode cardinal de l’être homme », dit Lucien Sève dans l’Homme. La Tätigkeit, activité de l’idéalisme allemand « remise sur ses pieds » par Marx et récupérée par la psychologie soviétique, est au cœur de son anthropologie. Ce concept d’activité est aussi l’épine dorsale de notre « démarche ergologique », ou « étude de l’activité ». Point de convergence majeur. Et en même temps, divergence sur l’usinage de ce concept. Comme philosophe visiteur du travail, j’ai dû proposer une anthropologie réintégrant dans l’essence humaine une énigmatique continuité avec la vie. Autre façon de le dire : il est impossible et invivable pour tout agir humain d’être pur exécutant des normes de son milieu. L’activité ainsi entendue fait histoire. C’est à ce débat polémique à revivre en permanence au présent que nous renvoie l’activité : ni savoirs, ni valeurs, ni construction de l’essence humaine ne peuvent passer au-dessus des épaules de ce faire histoire mû par les dramatiques de l’activité.

On vient de prendre quelques distances avec Lucien Sève. Pourtant, deux points nous font rejoindre ses thèses et leurs conséquences sur la militance politique. Les rapports entre l’activité et l’argent. La subversion actuelle, dit-il, est que « la fin est asservie au moyen, et donc l’humain à l’argent ». Pour moi, si toute activité est enchaînement de débats de normes, ceux-ci sont tranchés par des complexes de valeurs, de vouloir vivre en santé, dont le contenu ne peut-être – au moins exclusivement – monétaire. Au cœur de la production marchande capitaliste, une disposition non marchande résiste absolument à sa réduction financière.

À une époque où se multiplient des programmes politiques, si on se donne les moyens de donner visibilité à ces débats, des bases concrètes, crédibles, peuvent nourrir une militance multiforme : s’emparer des potentialités de l’économie sociale, des « tiers lieux », déplacer le curseur de la gouvernance des entreprises des seules oligarchies financières vers les producteurs, travailleurs, territoires, consommateurs à détacher du pur consumérisme. Redéfinir le « développement » dans les échanges internationaux et, en toutes ces circonstances, s’appuyer sur les « valeurs de bien commun », étendues à l’échelle de la planète, telles qu’elles émergent dans la pénombre de ces réserves d’alternative de l’activité.

 

MARDI, 3 JANVIER, 2017

L'HUMANITÉ

Un colloque événement

Le colloque « Philosophie, anthropologie, émancipation : autour de Lucien Sève », organisé par la Fondation Gabriel-Péri, en partenariat avec les séminaires « Marxismes au XXIe siècle », « Lectures de Marx », la Geme, les Éditions sociales, la Dispute et Espaces Marx, a rassemblé de nombreux intellectuels et militants politiques les 9 et 10 décembre dernier. Trois des intervenants ont bien voulu nous adresser un condensé de leur contribution : http://www.humanite.fr/lactualite-de-loeuvre-de-lucien-seve-pour-penser-un-monde-nouveau-629544

 

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche