Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 10:05

.

L’UNION EST UN COMBAT….POUR SON CONTENU,

plus que pour des personnes !

Que contient l’appel « PCF : sortons de l'immobilisme » ?

 

Dès qu’on entend « UNION », la « Gauche de la Gauche » se précipite. Ce n’est pas une mauvaise chose, loin de là !

Après, sur quoi s’unir, avec qui s’unir c’est autre chose…(1)

D’autant que la présidentielle avec son système monarchique et la recherche de l’homme providentiel n’aide en rien (2).

 

Que contient l’appel à l’UNION, appel lancé le 14 février par 430 communistes, dont de nombreux responsables, et signé à LA DATE DU 16.02.17 par 800 signataires divers ? Au-delà du choix du candidat, il pose la question essentielle : que changer, quoi changer, que mettre en œuvre, ce qui demande débat populaire de fond à la fois URGENT et de longue durée.

 

 

Voici ce que dit  la fin de cet appel :

 

« …Nous demandons que Pierre Laurent et le Comité Exécutif National réunissent d'urgence le Conseil national du PCF. Celui-ci pourrait décider d'appeler à une rencontre des candidats et des forces politiques de la gauche anti-austérité, et lancer une pétition nationale unitaire pour que soit construite, autour de quelques grands axes, une plate-forme commune pour lutter contre les marchés financiers et répondre aux attentes populaires. Cela concernerait particulièrement l'emploi, le travail, les salaires, l'écologie, la protection sociale et les services publics, la démocratie, l'entreprise, les banques et l'Europe…. » (Pour l'appel complet, et adresse pour signature, voir lien et courriel, en ligne en bas de l'article. J'y ai souscrit immédiatement pour ma part).

 

Sans ce contenu de cet appel, une récupération de la Volonté d’Union, démagogique, vague et sans contenu ne serait pas un remède mais un danger.

Aujourd’hui croire à l’improvisation fantaisiste de solutions sans connaître, sans efforts de comprendre ce qu’est le Capitalisme Monopoliste Mondialisé Numériquement Informationnalisé, c’est courir une fois de plus à l’échec collectif.

 

Il ne s’agit pas de dire entre nous « nous sommes les meilleurs », ralliez-vous à moi, il s’agit d’une bataille pour un contenu transformateur de la réalité en crise de plus en plus profonde qui mine gravement la société et notre vie quotidienne.

La ComEco, commission économique du PCF est allé très avant de cette réflexion et des propositions (3), avec un travail de longue date sur l’économie réelle et ses transformations et ses conséquence sur toutes les activités humaines.

 

A une maladie il y a, en principe, un remède. A une maladie sociale de même. Certes, le remède n’est pas une ordonnance médicale. Le remède passe par la complexité de l’activité humaine, la complexité de son organisation, et en premier lieu de son organisation pour produire ce dont elle a impérativement besoin pour vivre, l’organisation du travail de la personne dans l’entité de production et d’échange (4).

Il faut un remède, qui ne tue pas le malade, ce qui veut dire des propositions dont la mise en pratique corresponde à une réalité du moment (et du futur), sa connaissance approfondie, ce qui demande plus que de l’improvisation vague et de l’à peu près. Ce qui demande débat populaire de fond.

 

Certes, nous ne sommes pas tous des économistes, mais ce débat progressera pas à pas, dans les événements de la société. Mais pendant que certains poussent à la démagogie, il faut bien que d’autres s’attellent patiemment et longuement à ce travail et aboutissent à un résultat collectif et positif.

Des militants avertis, sont avec toute une population, des « ingénieurs de la transformation sociale » pour changer les choses positivement.

 

L’union doit permettre, à la fin, de gérer le Pays dans l’Europe, et dans le Monde.

Pendant que Mélenchon et Hamon nous écrivent chacun à sa façon «Philosophie de la misère», la ComEco répond quasiment toute seule «Misère de la philosophie » (5). Il ne s’agit pas de mépriser les diverses initiatives, il s’agit de poursuivre le rassemblement, sur un contenu meilleur, et surtout efficace.

 

Pierrot, 18 février 2017

 

Notes :

 

(1) Plus que pour des personnes ! HAMON, MELENCHON etc... et pourquoi pas d’autres dans le choix, sans compliquer les choses, mais pour dénouer les égos ? Nous avons vécu des choses étonnantes jusqu’ici….Un candidat communiste serait (peut-être ???) une façon d'arbitrer les égos, et d'assurer un accord sur une plateforme commune ? Cela dépend de l'ampleur de la réaction populaire à la "pagaille présidentielle" de candidats et de programmes. Il n'y aura pas d'issue sans transformation radicale et progressive du système financier et une politique de sécurité de l'emploi et de la formation. Les présidentielles ne sont pas une fin de l'histoire, il y a les législatives et surtout le mouvement social qui s'opposera à la mise en oeuvre de programmes ne répondant pas aux besoins des personnes et de la société. 

 

(2) Au fait qui avait voté à l'époque pour ou contre la Constitution de la Vème République gaulliste "monarchisante", celle d’aujourd’hui qui a aboli celle de La Libération ?

 

(3) On peut commencer à s’informer sur des propositions de contenu sur ces liens, entre autres sur la proposition de Loi sur la Sécurité d'Emploi et de Formation  ici et sur Economie & Politique en généralici .

 

(4) Evidemment pas l’organisation du travail de Macron-Valls-Hollande-El Khomri

 

(5) Quand Proudhon, « gauche populiste » dans le mouvement ouvrier du XIXème siècle, singeant Marx, proposait dans son livre « Philosophie de la misère », des solutions flattant ses « fans », des « solutions » qui ne répondaient pas à une analyse, une synthèse de la situation réelle, de l’état de l’époque, mais formaient UNE ERREUR COMPOSEE, Marx répondait « Misère de la philosophie ». Il était déjà question pour Marx de « Quels remèdes pour quelle maladie ! ».

Marx raillait la philosophie de Proudhon et apportait des réponses qui pouvaient être efficaces si mises en œuvre, en connaissant les « rouages » du capitaliste du XIXème siècle et les alternatives qu’elles ouvraient.

Notre XXIème siècle demande aussi des solutions scientifiques et populaires. Il demande de sortir des « erreurs composées » pour atteindre des rivages plus sûrs…

 

L’APPEL COMPLET est en ligne : ici.

http://pierre.assante.over-blog.com/2017/02/l-appel-pcf-sortons-de-l-immobilisme-que-nous-rendons-public-a-reuni-en-3-jours-430-premiers-signataires-parmi-lesquels.html

Pour les signatures, sur l'adresse : "choixclair@gmail.com"

*

Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20304050607080> >>

*

31 articles anciens sélectionnés, en cliquant ici

*

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche