Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 18:44

Le néo-jacobinisme de Jean-Luc, au sens donné à ce terme par Michel Vovelle, qu’il soit politique ou littéraire est un anachronisme total dans le contexte du Capitalisme Monopoliste Mondialisé Numériquement Informationnalisé, le capital mondialement financiarisé, l'intégration de la production et du marché européen et mondial, la FED, le FMI, la BCE, le G7, le G20 etc...

 

Il peut susciter un élan populaire relatif dans son évocation et son rappel d’un passé progressiste et glorieux.

 

Il ne peut en aucun cas résoudre la crise du capitalisme, de la société et ses conséquences néfastes sur notre vie quotidienne et son devenir, il ne peut répondre aux tâches du présent (1), qui sont l'usage différent et la transformation radicale et progressive des moyens de production et d'échange pour les mettre au service des besoins de l'humanité, du local au mondial, de la personne au collectif.

 

Le néo-jacobinisme peut même dévoyer et détourner un rassemblement possible vers des voies de garage si une politique de transformation du réel présent ne prend pas le relais de son romantisme impuissant.

 

Dans le contexte de la campagne présidentialiste, il peut même, à son corps défendant, flirter avec un néo-bonapartisme partagé à ce jour par la plupart des discours et orientations des candidats.

 

En ce sens, il peut même fleurer le ridicule si l’on ne se sent pas entrainé par sa générosité non opérationnelle, ce qui est mon cas.

 

J’ai vu des citoyen-n-es et des militant-e-s pleurer dans le meeting pour la VIème REPUBLIQUE. Je comprends leur émotion et l’espoir que suscite ce rassemblement.

 

Je crains que s’en tenir là nous emmène à l’avenir à pleurer de désespoir.

 

Mais nous n’en sommes pas là. Le mouvement revendicatif et politique ne se résume pas à ce moment.

 

Pierrot, dimanche 19 mars 2017

 

(1) "...Une renégociation des traités n’a aucune chance d’aboutir à l’horizon d’une législature. Nous proposons une autre méthode : obtenir dès aujourd’hui, dans le cadre juridique et technique existant, que l’argent de la BCE serve à des projets précis d’investissements favorables à l’emploi, à la création de valeur ajoutée dans les territoires, à la transition écologique. Cette proposition peut nourrir des objectifs de lutte décentralisées et convergentes. C’est le meilleur moyen de construire une majorité pour une refondation de l’UE avec d’autres traités. Denis Durand, 3 mars 2017...".

 

*

Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20304050607080> >>

*

31 articles anciens sélectionnés, en cliquant ici

*

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche