Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 12:36

L’éloge de la folie,

version « maiaKOVSKY »

poeme : Le coucou a fait son nid

 

Le coucou a fait son nid dans les pays. Dans celui du Parti Traditionnel des Salariés. Celui qui a 97 ans. Aidé de droite et de gauche. Volontairement par les puissants. Involontairement par les faibles. Et pas qu'ici.

 

Il continue à Marseille

 

Ce qu’il dit vouloir faire. Dans le pays. Il ne le fera pas. Il ne peut le faire

Ou il ne le fera pas tout seul

 

Son programme n’est pas un programme. C’est une addition de bonnes revendications. Et de moins bonnes revendications. Sans cohérence entre elles.

 

On ne construit pas sans plans d’architectes. Chevronnés et apprentis. Ou bien la maison risque de s’écrouler

 

On ne construit pas une maison en commençant par la toiture. En voulant prendre une douche sans les tuyaux de la salle de bain.

 

En principe

 

Le parti traditionnel des salariés. Celui qui a 97 ans. Sauvera peut-être des législateurs constructeurs. Le coucou farfelu ne sera plus seul

 

Mais quel programme auront ces législateurs constructeurs ?

 

Leur programme. Celui du Parti traditionnel des Salariés. Hormis une bataille essentielle opportune et pertinente. Contre la finance. Pour beaucoup. Ressemble à celui du coucou.

 

CAR La bataille des constructeurs DOIT PASSER. Par un autre crédit. Par une autre création monétaire de la BCE et du FMI. Par un pôle public financier producteur de biens. Pour les humains. Par une démocratie des producteurs. Du Que Quoi Comment produire. Par un système de sécurité d'emploi et de formation. Par une Confédération des Peuples d'Europe coopérant avec les autres grandes zones mondiales de développement. (1)

 

La bataille des constructeurs a. Quelques officiers pour l’emmener. Et le bataillon des volontaires des 46%. Et le secours possible des 54 autres %

 

L’expérience du quotidien. Montrera qu’un coucou est un coucou. Et qu’un constructeur est un constructeur

 

Les conditions matérielles de vie. Déterminent les mentalités

 

Pour un humain solidaire et amoureux. Changer. Les conditions matérielles de vie.

 

Pierrot, Vendredi 12 mai 2017.

.

(1) Sur cette strophe, j’ai reçu ce commentaire rapide d'un ami, que je partage :

"comment imaginer s'en sortir sans mettre les banques au cœur d'un projet alternatif, elles qui sont devenu un lieu de pouvoir fondamental de nos économies voire nos sociétés ? Elles qui sont devenues les tanks d'aujourd'hui contre les alternatives sociales ? Même justes social-démocrates ?

- on peut aussi parler d'un "keynésianisme de comptoir", alors qu'avec la révolution informationnelle, il faut des idées neuves du 21è siècle, et pas seulement de mots fourre-tout comme "éco-socialisme"

- il faudra (plus tard) faire allusion au lamentable échec de Chavez : pas de vraie politique alternative de l'offre : uniquement utilisation de la rente pétrolière...

.

Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20304050607080> >>

31 articles anciens sélectionnés, en cliquant ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche