Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 23:21

.

Article publié une première fois sur ce blog le 25/06/2017

LIBERTÉ

 

 

 

Un concept, une représentation isolée dans le mouvement de la pensée pouvant saisir la logique, la chronologie et le mouvement du réel, est évidemment abstrait du réel.

S’il en reste là il va rapidement s’ossifier, se chosifier (se réifier disent les philosophes), se fossiliser, et au lieu de servir le progrès de la pensée, il va la tirer vers la réaction conservatrice au mouvement de progrès.

 

Un concept ne vaut que dans un système de concepts liés entre eux dans le mouvement de la pensée abstraite du réel et pour développer le mouvement du réel en santé (1), puisque la caractéristique de l’humanité est sa capacité relative mais réelle elle aussi de choix des actes qui influent sur le réel constituant son milieu naturel et social et elle-même.

Il en est ainsi du concept de liberté, de son existence, de son mouvement dans le réel et les choix humains.

Plus la société se complexifie et ses bases se complexifient, celles sur lesquelles l’humain produit ce qui lui est nécessaire pour vivre et se développer, plus le processus de liberté doit suivre le processus de complexification sans quoi il y aura divorce entre les conditions nécessaires à cette production, et donc menace sur la poursuite du processus général de l’humanité.

 

Autrement dit plus la qualité de l’activité humaine, le degré de savoir et compétence nécessaire à la production progresse, plus l’initiative de la personne est sollicitée et en même temps plus cette initiative requière coopération et coordination, choses qui semblent contredire l’idée de liberté si elle consiste à penser que « chacun fait se qu’il veut » sans se préoccuper du mouvement d’ensemble de la société et de la personne dans la société et dans le lieu d’exercice de la production et des services qui la permettent.

C’est dire que La Liberté n’est pas chose simple ni chose banale, ni qu’on pourrait s’en passer.

Autogestion dans la production et maîtrise du mouvement réel de la représentation abstraite de la valeur réelle créée qu’est le capital dans l’état réel du moment (les capacités de choix du « placement », du réinvestisememnt des valeurs créées), ces deux choses vont de pair pour poursuivre le processus de la production.

 

Dans une société d’échange A-M-A’ (Argent-Marchandise-Plus d’argent), d’accumulation du capital conduisant à la suraccumulation-dévalorisation du capital et sa tendance au blocage du processus de production nécessaire à l’humanité, la tendance à l’autoritarisme économique et l’autoritarisme politique vont de pair.

En même temps, la tendance à l’autoritarisme et la tendance à la liberté dans le mouvement de la personne et de la société cohabitent sous la forme de mouvements contradictoires dans le mouvement de la personne et le la société.

Le blocage du système A-M-A’ relatif mais suffisant pour empêcher une réponse suffisante au développement des besoins humains se concrétise par une marginalisation et une parcellisation du mouvement global de liberté dans l’activité.

 

C’est une liberté impuissante.

 

Les choix nécessaires à remédier à  la maladie de l’échange A-M-A’ à son paroxysme, la suraccumulation-dévalorisation du capital et au blocage relatif du processus humain et la liberté non en tant que concept abstrait fossilisé, cela va de pair : les conditions du développement de la conscience humaine, de la qualité des activités humaines sont liées à la capacité de transformation progressive et radicale de l’état actuel de la société. La réponse touche à une réforme progressive et radicale des institutions financière, de la BCE et de tout le système bancaire, du crédit, de la création monétaire, du système tayloriste du travail par une promotion de la sécurité de l’emploi et de la formation condition de la reconnaissance de l’individu, de l’homme producteur et des conditions d’exercice saines de l’activité de la personne humaine. Mettre la mondialisation numérisée de la production et de l'échange au service des besoins humains est possible et nécessaire.

 

Pierre Assante, 25 juin 2017

 

(1) Voir les "Thèses de Marx sur Feuerbach".

 

Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20304050607080> >>

31 articles anciens sélectionnés, en cliquant ici

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche