Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 22:48


Article publié une première fois sur ce blog le 17 février 2012

 

Rien ne changera positivement, en santé, si l’on ne gagne pas les cadres de production...à...

 

Dans notre 21ème siècle, rien ne changera positivement, en santé, si l’on ne gagne pas les cadres de production, de gestion et de distribution (1) à la transformation du mode de production et d’échange sur la base de l’activité humaine et des besoins humains, par une sortie lente ou rapide de l’échange Argent-Marchandise-Plus d’argent propre au système capitaliste.

 

Je ne développerais pas plus sur cette transformation les conditions de cette transformation, que j’ai développée maintes fois dans ce blog.

 

J’insisterai par contre sur la nécessité d’une alliance de tout le salariat dans sa diversité et non d’une domination des couches moyennes sur la classe ouvrière et ses conditions de production qui perpétuent une division du travail hiérarchique, autoritaire, anti démocratique, et non une organisation basée sur la coopération des capacités humaines et un respect de la personne qui respecte (répétitions volontaires) la recherche de la cohérence de la personne dans une recherche de cohérence générale, généralisée.

 

En fait les conditions d’exploitation de l’ensemble du salariat, la prolétarisation généralisée par la crise peut détacher, à travers les luttes, à travers la lutte de classe,  les couches moyennes d’une alliance jusqu’a ce jour favorable au capital. Au capital non en tant qu’abstraction symbolique, expression qui fait malheureusement encore sourire par désinformation ou ignorance, mais en tant que réalité concrète déterminant la vie quotidienne des peuples du monde. Peuples du monde constitués de personneS !

 

Ce qui veut dire quand même qu’il y a, aujourd'hui encore, plus de chemin pour les cadres de production, de gestion et de distribution pour aller vers la classe ouvrière mondialisée, ici et ailleurs, hic et nunc, que l’inverse….

 

Lénine disait (je cite vaguement de mémoire) : « Dans la Russie, dans son état de développement (en 1917) la révolution c’était soulever une plume…dans un pays capitaliste avancé, c’est soulever du plomb ». (Lire Jean Elleinstein, « La révolution des révolutions »). Et l’on sait les conséquences de ce « sous-développement » (malgré des circonstances et des caractéristiques particulières de la Russie et des classes sociales de Russie en 1917), sur la suite des évènements en Russie et dans le monde, malgré une transformation « tyrannique » du mode d’échange qui avait cependant assuré un temps une meilleure stabilité de la planète, paradoxalement…

 

Une société complexe comme la notre ne peut souffrir un arrêt dans le temps de son processus, ce serait suicidaire. Ce sera suicidaire si ça se produit. Et ce ne serait pas le fait d’une « révolution », mais du blocage du capital tel qu’il est, et donc des échanges qui sont la base de l’existence de l’espèce humaine.

 

Rien ne changera positivement, en santé, si l’on ne gagne pas les cadres de production, de gestion et de distribution à la transformation du mode de production et d’échange, justement pour tout cela.

 

Mais une transformation qualitative du processus, partant de l’utilisation des crédits, d’autres choix d’investissements, qui fasse pénétrer progressivement et rapidement un mode d’échange basé sur les besoins et la coopération locale et mondiale, sur une transformation qualitative de la mesure de l’échange, OUI !

  

Pierre Assante, 17 février 2012

 

(1)...et d'éducation, de "culture", de création dans tous les domaines.....

 

Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20304050607080> >>

31 articles anciens sélectionnés, en cliquant ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche