Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 07:43

 

De la coopération des individus à l'échelle de l'histoire mondiale

 

 

« …A vrai dire, dans l'histoire passée, c'est aussi un fait parfaitement empirique qu'avec l'extension de l'activité, au plan de l'histoire universelle, les individus ont été de plus en plus asservis à une puissance qui leur est étrangère, — oppression qu'ils prenaient pour une tracasserie de ce qu'on appelle l'Esprit du monde, — une puissance qui est devenue de plus en plus massive et se révèle en dernière instance être le marché mondial. Mais il est tout aussi fondé empiriquement que cette puissance, si mystérieuse pour les théoriciens allemands, sera abolie par le renversement de l'état social actuel, par la révolution communiste (nous en parlerons plus tard) et par l'abolition de la propriété privée * qui ne fait qu'un avec elle; alors la libération de chaque individu en particulier se réalisera exactement dans la mesure où l'histoire se transformera complètement en histoire mondiale.

D'après ce qui précède, il est clair que la véritable richesse intellectuelle de l'individu dépend entièrement de la richesse de ses rapports réels. C'est de cette seule manière que chaque individu en particulier sera délivré de ses diverses limites nationales et locales, mis en rapports pratiques avec la production du monde entier, (y compris la production intellectuelle) et mis en état d'acquérir la capacité de jouir de la production du monde entier dans tous ses domaines (création des hommes).

 

 

La dépendance universelle, cette forme naturelle de la coopération des individus à l'échelle de l'histoire mondiale, sera transformée par cette révolution communiste en contrôle et domination consciente de ces puissances qui, engendrées par l'action réciproque des hommes les uns sur les autres, leur en ont imposé jusqu'ici, comme si elles étaient des puissances foncièrement étrangères, et les ont dominés. Cette conception peut être à son tour conçue d'une manière spéculative et idéaliste, c'est-à-dire fantastique, comme "génération du genre par lui-même" (la "société en tant que sujet") et, par là, même la série successive des individus en rapport les uns avec les autres peut être représentée comme un individu unique qui réaliserait ce mystère de s'engendrer lui-même. On voit ici que les individus se créent bien les uns les autres, au physique et au moral, mais qu'ils ne se créent pas, ni dans le non-sens de saint Bruno [Bruno Bauer], ni dans le sens de l'"unique", de l'homme "fait lui-même"… »

 

Engels et Marx, ensemble, « L’idéologie allemande » 1845-1846

 

* Approfondir le concept et la réalité concrète de propriété, de propriété des moyens de production et d’échange, propriété et usage, valeur d’usage et valeur marchande.

 

 

 

« …

-Mais, reprit la duchesse, que serait-il arrivé, le jour malheureux*, si vous vous étiez tenu à l’écart comme j’espère que vous le ferez à l’avenir ?

-Les troupes fraternisaient avec le peuple, il y avait trois jours de massacre et d’incendie (car il faut cent ans à ce pays pour que la république n’y soit pas une absurdité), puis quinze jours de pillage, jusqu’à ce que deux ou trois régiments fournis par l’étranger fussent venus mettre le holà. Ferrante Palla était au milieu du peuple, plein de courage et furibond comme à l’ordinaire ; il avait sans doute une douzaine d’amis qui agissaient de concert avec lui, ce dont Rassi fera une superbe conspiration. Ce qu’il y a de sûr, c’est que, porteur d’un habit d’un délabrement incroyable, il distribuait l’or à pleines mains**.

La duchesse, émerveillée de toutes ces nouvelles, se hâta d’aller remercier la Princesse… »

 

Stendhal, « La Chartreuse de Parme » 1839

 

*Révolte populaire des parmesans, contre laquelle le Conte, ministre et amant de la Duchesse, avec qui elle dialogue, a utilisé l’armée princière de Parme.

** Qui lui a été donné par la Duchesse pour se révolter....et la venger...

 

René ANDRIEUX, résistant, rédacteur en chef de l'HUMANITE parlait de Stendhal dans "Du bonheur et rien d'autre", Ed. Stock, 1976. Citations : ici

http://pierreassante.fr/dossier/RENE_ANDRIEUX._STENDHAL._CITATIONS_DE_Du_Bonheur_et_rien_d_autre._STOCK.1976.pdf

(Ouvrir le lien et faire une rotation horaire)

 

Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20304050607080> >>

31 articles anciens sélectionnés, en cliquant ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche