Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2017 2 08 /08 /août /2017 07:24

 

XXIème siècle : Le siècle de l’économie, de la connaissance et de l’expérience du  travail, de la conscience de la nature sur elle-même, le miroir de l’activité sur l’activité.

 

Le processus de conscience de Marx passe par des « phases » théoriques dans un développement continu lié aux luttes populaires, ouvrières, nationales pour devenir internationales.

 

Le « processus de Marx » peut être le notre, dans les conditions hic et nunc, d’ici et maintenant,  le déroulement de notre temps.

 

La « phase » de la philosophie matérialiste avec sa thèse d’étude sur les atomistes grecs antiques, la philo du devenir (Héraclite, Démocrite, Epicure...) face à la philo éléate (éléatisme, école d’Elée, Zénon, Parmenide...).

 

Ensuite comme points de repères son travail sur le vol de bois et la divergence d’intérêt entre possédants et dominés, le débat sur la religion, la découverte-prémisses de la critique de l’économie capitaliste (Adam Smith, Ricardo...) associée à l’anthropologie et la philosophie-religion dans les manuscrits de 1844, puis  "l'Idéologie Allemande" (1845-46) et le "Manifeste du Parti Communiste" (1848) avec Engels, et enfin l’ « Introduction à la critique de l’Economie politique » qui mène au CAPITAL, et à « Das Capital » (Livre 1 en 1867).

 

On pourrait dire que les thèses de Marx sur  Feuerbach (1845) qui s’achèvent par un « comprendre le monde pour le changer » mènent à l’économie.

 

"S’indigner ne suffit pas" (Ingrao), s’indigner est une impasse. L’ « horreur économique » selon Julia Kristeva, quelle que soit notre respect pour elle et le mouvement d’idées qu’elle représente, est une négation sans débouché et non un dépassement critique et opérationnel.

 

Nous, jeunes et vieux, femmes et hommes du XXIème siècle, du capitalisme monopoliste mondialisé, financiarisé, numériquement informationnalisé,  avons fait un chemin important depuis cette « horreur économique », mais pas jusqu’à celui qui mène Marx au CAPITAL CONCRET, ses structures et superstructures et fonctions unies dialectiquement, et ses suites actuelles, sa connaissance, son processus évolutif, ses limites, sa crise générale systémique de suraccumulation du capital (1).

 

Cette crise réclame une issue dans un autre mode de production et d’échange échappant progressivement et radicalement à l’échange A-M-A’ basé sur "l’accumulation de capital qui aboutit à une suraccumulation-dévalorisation systémique généralisée".

 

Cette progression radicale passe par des réformes (3) :

 

Du système financier, du crédit, des banques et de la BCE, de la création monétaire européenne et mondiale avec au cœur une réforme du travail basée sur la sécurité de l’emploi et de la formation, c'est-à-dire d’une cohérence entre la personne et ses besoins de vie et de développement et une organisation du travail et la production correspondant à ces besoins, individuels et collectifs ; C’est cela le communisme et en aucun cas un système autoritaire d’organisation de la société. Il constitue justement à sortir des systèmes autoritaires d’organisation de la société.

 

Des "groupes de rencontre du travail" (GRT- ergologie) (2) ayant pour objectif la recherche d’une cohérence relative partant de la personne vers l’activité dans sa globalité et son infinie diversité en passant par les "entités locales" (ECRP, "Entités collectives relativement pertinentes") (2),  sont en soi indispensable à l’objectif économique de satisfaction des besoins « matériels et moraux » qui dépend de la production de l’humanité.

 

Une humanité dont l’objectif, à travers de multiples chemins perdrait celui de la production serait vouée à la mort. Lente ou rapide. La sienne et celle de la conscience partielle et progressive de la nature sur elle-même qu’elle constitue.

 

Pierre Assante. Lundi 8 août 2017

 

(1) Lire "Théories sur les crises, la suraccumulation et la dévalorisation du capital 1 et 2", Paul Boccara.

(2) Lire "Expérience et connaissance du travail" Yves Schwartz et "l'activité en dialogue 1 et 2", collectif, Yves Schwartz.

 

 (3) Site de la Revue Economie et Politique :

http://www.economie-politique.org/

 

 

Essai sur LA PENSEE MARX ici

http://pierre.assante.over-blog.com/2017/02/la-pensee-marx-i-ii-iii-iv.html

 

Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20304050607080> >>

31 articles anciens sélectionnés, en cliquant ici

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche