Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2020 3 06 /05 /mai /2020 09:53

 

CRISE MONDIALE DU CAPITALISME, FORCE ET FAIBLESSE

DU CAPITALISME US,

DEVELOPPEMENT, 

GUERRE ET PAIX.

Nous revivons un besoin imminent d’une nouvelle NEP* mondiale.

 

Cet article a été publié une première fois le 11 mai 2018. Il demande un additif. Le voici : les menaces de Trump et du capital USA contre la Chine, soutenues avec plus ou moins de vigueur par les "puissances occidentales" sont terrifiantes. Déstabiliser la Chine comme sont déstabilisées plusieurs nations dans le monde par les sanctions des USA, c’est déstabiliser le monde entier et les USA eux-mêmes. C’est déstabiliser la vie de toutes les populations du monde. Affaiblir le monde à ce point, c’est affaiblir toutes les ressources de tous les pays, le travail et la production, en interaction et en cascade. Ici pas plus qu’ailleurs nous ne sommes à l’abri des conséquences de la guerre économique de Trump. Ni de la guerre militaire.

Le fragile équilibre des accords internationaux étaient déjà insuffisants pour garantir les échanges et la vie du marché international, donc la vie des terriens. En effet, les palliatifs pour tenter de surmonter la crise généralisée qui s’est aggravée dans les années 1970, c’est accélérée en 2008, et arrive à son paroxysme aujourd’hui, boostée par la pandémie, deviennent inefficaces.

Le « Km zéro » et une mondialisation démocratique, solidaire, coopérative, ne sont pas incompatibles. Mais un retour à l’autarcie régionale et nationale est suicidaire. La coopération européenne et mondiale, les efforts de tous les êtres humains sont dans une interdépendance qui ne peut connaître de retour en arrière sauf immense catastrophe généralisée. Et au contraire une mondialisation démocratique mettant en commun les efforts de l’humanité répondrait aux impératifs des dangers sociaux et naturels que court l’humanité. La nécessaire coopération que fait ressortir la pandémie aujourd’hui en est un exemple. Demain le nouveau  besoin en énergie sera une question cruciale en matière de coopération scientifique et économique.

Une Renaissance d’après pandémie ne peut passer dès aujourd’hui que par d’autres critères de gestion, tant pour les critères de création monétaire de la BCE (Banque Centrale Européenne) et des banques centrales en général, que des entreprises, en coordination, et de leur emploi,  c’est à dire le passage progressif mais rapide du critère P/C (Profit/Capital) au critère VA/CMF (Valeur Ajoutée/Capital Matériel et Financier), et une Sécurité d’Emploi et de Formation. Il s’agit de transférer plus de valeurs, de richesses créées au réinvestissement productif et aux services publics, seule solution pour recréer la santé du cycle de production des richesses nécessaires à la vie humaine.

Au lieu de cela, dès aujourd’hui, l’orientation d’usage de notre gouvernement et du capital mondial, des milliards de milliards crées vont aux entreprises dites rentables, c’est-à-dire à celle dont le taux de profit est le plus grand, c’est-à-dire à l’encontre des besoins sociaux qui ne peuvent avoir ce taux de profit.

Les menaces sur l’emploi sont aujourd’hui redoutables. Les menaces sur l’emploi et donc sur le travail sans lequel rien ne peut être produit. Et les menaces sur les conditions de travail, le revenu du travail, le salaire et le temps de travail, la conception du travail qui reste sous la dépendance du taylorisme mondialisé, lié à la recherche du taux de profit.

Pierre Assante. 06/05/2020 09:32:35.

 

L'article du 11 mai 2018 :

Le capitalisme US s’affaiblit, mais les USA restent économiquement et militairement l'ETAT le plus puissant.

Moins économiquement (la Chine le talonne), que militairement, le budget militaire des USA est 10 fois supérieur à celui de la France et plus de 2 fois supérieur à celui de la Chine.

Son économie est globalement un peu plus puissante que celle de la Chine. Son développement numérique est évidemment encore bien en avance, ce dont témoignent ses grandes entreprises internationales (GAFAM etc.) usant du réseau électronique mondial dans le commerce, le renseignement économique politique et militaire etc. La Chine les développe aussi avec succès.

La question est : quels usages du numérique et des algorithmes ?

L’affaiblissement essentiel du capitalisme US vient du développement de nouvelles puissances économiques dans le monde, et de la crise structurelle du système capitaliste de production et d’échange, les deux en osmose.

La tendance de ces nouvelles puissances est à rechercher des solutions communes, malgré leurs diversités d’intérêts, de culture et de politique, même si le rapport de forces militaires ne peut imposer ces solutions.

Ces solutions avancent cependant, création de Droits de tirages spéciaux (DTS, voir notes) pour une monnaie commune indépendante du Dollar, institutions bancaires communes de développement etc., toutes solutions qui suscitent la réaction de force du capitalisme US.

La guerre économique du capitalisme mondial induit la guerre militaire et l’affaiblissement économique relatif  du capitalisme US accroit cette tendance à la guerre, et au développement effectif de la guerre.

La première cause de l’affaiblissement du capitaliste US c’est l’affaiblissement général du capitalisme.

L’affaiblissement général du capitalisme est provoqué par ses contradiction internes : la baisse tendancielle du taux de profit dans l’échange Argent-Marchandise-Argent' plus (A-M-A’), une suraccumulation-dévalorisation du capital, la crise de production et de parasitisme que suraccumulation-dévalorisation du capital  induit.

L’affaiblissement général du capitalisme US s’est accéléré dans les années 1970 ce qui a provoqué la création de la trilatérale, instituée pour négocier le rapport de force entre les US et les puissances économiques montantes, Japon et EU, puis du G7 devant la montée d’autres puissances économiques nouvelles.

La Crise générale du capitalisme s’est de nouveau accélérée dans les années 2008-20018, la crise de suraccumulation du capital est devenue non décennale mais structurelle.

Dans la guerre économique et son affaiblissement, le capitalisme US a besoin de l’usage de sa suprématie militaire pour compenser cet affaiblissement et imposer sa puissance économique, y compris à ses alliés.

C’est la raison première et en dernière instance de son nationalisme d’extrême droite représenté par Trump (1). Mais c’est aussi les raisons du développement d’un nationalisme d’extrême droite  de réaction dans le monde, soutenu objectivement par la protestation d’une partie des populations qui souffrent au quotidien de la crise.

La lutte pour la paix et la lutte pour les solutions économiques à la crise économique sont totalement liées.

L’ensemble des aspirations et revendications des personnes et des peuples en dépendent.

Rappelons en un mot quelques solutions : La sécurité d’emploi et de formation, des fonds européens, nationaux et régionaux de développement de l’emploi, de l’industrie et des services publics échappant  à la loi du profit maximum immédiat (voir notes), un nouvel usage du crédit, un nouvel usage de la création monétaire européenne (€) et internationale (DTS) au service de cette politique économique, une nouvelle organisation générale du travail partant de la personne dans son entité de production et d'activité, une réduction progressive du temps de travail en relation avec l'augmentation de la productivité.

Nous ne sommes pas dans une Starswar des gentils contre les méchants, mais d’une guerre économique du capital développant la guerre militaire.

Le développement humain dans la coopération et la transformation qualitative de la croissance viable et vivable est possible en dépassant les contradictions du capital.

Nous revivons un besoin imminent d’une nouvelle NEP* mondiale.

 

Pierre Assante, 11 mai 2018

 

*NEP : Nouvelle Politique Economique, du nom de l'orientation économique introduite après la guerre civile en Russie et le communisme de guerre et abandonnée par la politique stalinienne au profit d'un dirigisme autoritaire et policier  résultat du gel de la révolution. L'abandon de la NEP va de pair avec l'abandon de l'avant-garde artistique. Ce n'est pas un retour à une "politique sérieuse" mais celui du conservatisme passé non dépassé. Le mort a saisi le vif et a réduit ses possibles.

 

*DTS : Droits de tirages spéciaux au niveau du FMI (Fond Monétaire International) constituant des portefeuilles internationaux de diverses monnaies mises en commun pour échapper à la domination du dollar. Ces DTS existent déjà, mais il faut les développer, c’est un point d’achoppement dans la guerre économique et militaire du capitalisme.

Loi du profit maximum immédiat : il ne s’agit pas d’une formule moraliste, mais d’une réalité dans l’échange A-M-A’ (Argent-Marchandise-Argent' ), de la compétition économique, et de la compétition politique, policière et militaire et idéologique qu’elle induit.

 

QUELQUES RECUEILS ET LIENS de ce blog sur ce lien :

http://pierre.assante.over-blog.com/2018/01/pollution.html

Partager cet article

Repost0

commentaires

BESSE Daniel 11/05/2018 16:54

TRILATERALE : On y trouve des politiques de droite et de " gauche " Elizabeth Guigou , Alexandre Adler , Anne Lauvergeon , J. F. Copé etc...

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche