Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2018 6 19 /05 /mai /2018 17:19
Sur la crise de suraccumulation du capital

LE CONGRES (24, 25 et 26 novembre 2018) du PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS

 S’APPROCHE.

- Une réflexion personnelle pour une réponse alternative à la crise de la Société et du Parti,

pour

un  dépassement d’une politique d’accompagnement des luttes et pour leur donner

 une issue transformatrice.

- Et un texte de l'ANR-PCF.

 

Montée des protestations, dérèglement de la société parvenant à une extrémité dangereuse, aboutissement de la longue destruction massive de la cohérence issue des conquêtes de La Libération, perte de cohérence générale au profit des puissances financières à la fois alliées dans la conservation du système du profit, à la fois en guerre et éclatées par rapport aux besoins de cohérence, divorce entre production et besoins de survie et de développement humains…

Le congrès du PCF s’approche. Que fait-il ?

Il accompagne des protestations, les soutient. Il dresse un bilan des besoins, il en fait l’inventaire et souligne des priorités, il procède à des propositions politiques et institutionnelles répondant aux constats, aux bilans, aux priorités.

Est-ce nécessaire ? OUI, indispensable. Est-ce suffisant ? NON.

Pour que le congrès ait un rôle au-delà de l’explosion de protestation sans issu, il doit reprendre cette idée de fond, la crise générale du capitalisme,  pour la mettre en pratique dans les luttes et pour donner aux luttes un contenu de sortie de crise.

Les conditions de la crise se sont accumulées de longue date, ont grandi et se sont accélérées dans les années 1970 et ont pris un caractère explosif depuis une dizaine d’années. Il ne sera ni simple ni certain de trouver un chemin collectif d’action de sortie de crise et de reconstruction.

Ce chemin, qu’il faut chercher d’urgence, est contenu dans une vieille analyse, celle du capital de Marx, d’Engels et leurs successeurs, analyse bien oubliée, même si elle resurgit sous forme de citations ou de commémorations.

La crise générale du capitalisme a des raisons précises et concrètes tenant au mode d’échange A-M-A’ (Argent-Marchandise-Argent plus) et à la recherche de plus-value comme objectif primant sur les besoins humains,  tendant à la suraccumulation-dévalorisation du capital aujourd’hui systémique et de longue durée, qui contraint se dernier à renflouer sans cesse la baisse tendancielle du taux de profit par une austérité croissante, l’abandon de secteurs de production pourtant indispensables, de services nécessaire à la vie humaine.

Cette vieille idée est bien sûr à considérer sous le jour d’un capitalisme monopoliste mondialisé numériquement informationnalisé (CMMNI), algorithmisé, globalement financiarisé, qui est le nôtre, celui qui régit notre vie quotidienne.

Les solutions proposées par les économistes communistes de la commission du PCF partent de l’analyse de ce capitalisme et des remèdes possibles à la crise du capitalisme par sa transformation radicale et progressive, dont une voie à la sortie de la suraccumulation dévalorisation du capital qui est le centre de la crise.

Sans développer rappelons les grandes lignes de ces propositions auxquelles gagner à l’union les luttes des peuples européens, de l’UE, base de construction alternative d’une zone mondiale de coopération mondiale possible dans les échanges humains mondialisés, sans retour en arrière possible sinon dans une régression de fond :

Le pouvoir sur l’argent, le crédit, sur le système financier pour le transformer, sur la création monétaire de la BCE (Banque Centrale Européenne), les Droits de tirage Spéciaux, portefeuilles internationaux de monnaies diverses (DTS) pour se libérer de la domination du dollar, la création de fonds régionaux, nationaux, européens destinés à financer les besoins humains en échappant progressivement à la course au profit, ne sont-elles pas des mesures économiques indispensables pour résoudre la crise de croissance de l'humanité et dépasser en qualité le système capitaliste obsolète qui la produit ?

D’autres forces politiques accompagnent la protestation dressent des bilans, répertorient les priorités, Mais les convergences s’arrêtent là. La question de débattre avec elles sans se soumettre à leurs erreurs, leurs robinsonnades et leurs programmes de Gotha, est au cœur des possibilités de développement de luttes dépassant la protestation et débouchant sur une transformation sociale en santé de l’humanité.

En attendant, préparer le congrès ce n’est pas occuper les communistes dans une fuite en avant sans savoir où ils vont, dans les protestations, c’est remettre à l’ordre du jour l’expérience et la connaissance de la crise générale du capitalisme et les solutions à apporter aux luttes ouvrières et populaires, en commençant dans les entreprises auprès des salariés diversement qualifiés, dans leurs diversités et leur cœur dans la production, de ceux qui produisent et gèrent la production et les services.

Le congrès s’approche et rien ne présume d’un contenu autre qu’accompagnateur des protestations. Dans ce cas, il faudra que des communistes soient déterminés à proposer un contenu transformateur de sortie de crise et de réparation de longue haleine des destructions du capitalisme, de la construction de longue haleine d’une société de développement sur les bases d’une révolution scientifique et technique rendue aux besoins humains, et de partage, en quantité et en qualité, de réduction du temps de travail contraint, et d’efficacité du travail, accompagnant les progrès d’une productivité ré-humanisée.

Dans une réunion l'ANR – PCF, réseau et structure interne du PCF, Action Novation Révolution - lieu de ressource et d'échange pour l'action des militants du PCF et pour le rassemblement transformateur a fait des propositions (1) dans le sens d’un possible texte alternatif d’orientation pour le congrès ouvrant la voie à une construction de l’action dépassant la protestation et les inventaires.

 

Pierre Assante, 18 mai 2018.

 

(1) Un compte rendu de la réunion du réseau PCF-ANR sur ce lien :  https://www.pierreassante.fr/dossier/ANR_PCF_20180505.pdf

 

 

RECUEIL N°3 TROISIEME DE 2018 :

http://pierre.assante.over-blog.com/2018/04/recueil-n-3-mars-avril-2018.materialisme-et-idealisme.html

_____________________________________________________________

 

QUELQUES RECUEILS ET LIENS de ce blog sur ce lien :

http://pierre.assante.over-blog.com/2018/01/pollution.html

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche