Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2018 3 04 /07 /juillet /2018 12:59

Article déjà publié sur ce blog le 04/07/2018

 

De la dissolution du PCI à l’hégémonie de Salvini (1).

Des effets de la crise économique à ses causes.

Des causes de la crise aux solutions à la crise.

Du rôle d’un parti communiste

dans un rassemblement

au contenu progressiste,

transformateur.

PRENDRE LE POUVOIR SUR L'ARGENT

 

L'annonce : Le ministre de l’intérieur italien et chef de file de la Ligue (LA LEGA), Matteo Salvini, a lancé dimanche 1er juillet l’idée « d’une Ligue des ligues en Europe », réunissant les mouvements « qui veulent défendre leurs frontières », à l’occasion du rassemblement annuel de son parti souverainiste à Pontida, dans le nord de l’Italie.

 

Le  commentaire adressé aux amis : Il est plus facile de montrer des effets de la crise du capitalisme que d’en analyser les causes.

Nous avons ces derniers temps consacré des demi-journées ou soirées pour comprendre ces causes et chercher les remèdes à cette crise, en particulier les remèdes économiques, économie qui en dernière instance détermine les moyens de vie. Les travaux de la commission économique du PCF, contenant depuis des décennies des avancées dans cette étude des causes et des remèdes, en liaison avec les luttes ouvrières et les luttes des populations.

Parmi les effets de la crise du capitalisme, qui s’est accélérée dans les années 1970 pour en arriver à son aggravation exponentielle d’aujourd’hui, il faut compter la disparition de partis communistes ou  leur affaiblissement matériel et idéologique.

L’exemple frappant est celui du Parti Communiste Italien (PCI). Sa disparition par auto-dissolution qui devait de la part de son ex-direction, assurer l’élargissement du rassemblement progressiste a abouti de fait la marginalisation du Parti Démocratique (P.D. Partito Democratico) qui devait être sa continuation.

Mais plus encore, elle a abouti à un gouvernement du capital mondialisé incarné politiquement dans une alliance de l'extrême droite fascisante (LA LEGA) avec le populisme dégagiste (5 STELLE : 5 étoiles).

Ce que nous vous annoncions est en train de se produire. Cette alliance est une alliance-piège, puisqu’au bout de quelques semaines, la LEGA a quasiment doublé au niveau des intentions de vote (30% contre 17% auparavant) et se trouve en situation de manger les dégagistes dont certains trouveront leur compte dans cette redoutable digestion...

Mais là ne s’arrête pas la question. Le phénomène d’extrémisassion de la droite et de sa fascisation gagne de nombreux pays européens, Autriche, Allemagne, Hongrie, République tchèque, Pologne etc. LA LEGA, avec d’autres dans l’U.E., s'apprête à "monter" un mouvement européen d'extrême droite. Et nous ? Que faisons-nous pour que nos thèses, plutôt que les siennes gagnent le terrain essentiel de l'Europe, grande zone de production et d'échange qui pourrait être une zone de développement et de coopération mondiale au bénéfice des nations et populations qui la composent.

Il n’y a pas, il ne peut y avoir  d’élargissement du mouvement populaire vers un pouvoir démocratique sans un contenu de ce rassemblement s’attaquant à la crise et ses causes.

S’en tenir aux effets est suicidaire, on le voit bien aujourd’hui, si tant est que nous ne pouvions pas le voir hier, ce dont je doute. La facilité d’hier, l'insoutenable légèreté, a les conséquences que l’on voit et l’on sait aujourd’hui.

La reconstruction que propose « POUR UN PARTI COMMUNISTE DU XXIème SIECLE » (lien ci-dessous) contient le bilan de ces années passées, de la société et du Parti, propose des remèdes à la crise, remèdes à mettre en œuvre en marchant et dans les luttes des ouvriers, techniciens, cadres, salariés et  les luttes démocratiques des populations, et l’organisation du parti à la fois ouverte au dialogue avec toute force progressiste en mouvement nouveau et-ou en formation nouvelle, à partir des solutions possibles répondant aux besoins humains, à la production et à la cohérence de la société, dans sa diversité et sa multiplicité.

La crise du « socialisme réel » et sa chute elle-même n’est pas étrangère à domination mondiale du capital. Et le renoncement à la NEP (Nouvelle Politique Economique) léninienne au profit du maintien d’un Etat policier stalinien après la révolution russe d’Octobre et la fin de la guerre civile et du communisme de guerre, de même, même si une formule ne peut résumer l’ensemble de causes du stalinisme.

Par ailleurs, la réussite de la NEP chinoise demande aujourd’hui en Chine aussi des remèdes à la suraccumulation du capital, et une organisation démocratique du travail et de ses organisations syndicales et politiques et de toute la société. A ce niveau de développement, la personne humaine, la cohérence entre ses besoins et ceux de la société répond aux freins étatistes de développement personnel, local et global. C’est le rôle de l'ergologie, entre autre.

Toute espèce vivante et tout individu d’une l’espèce vivante  joue son existence dans son développement, la qualité de son développement, dans ses rapports avec la nature, dans les rapports internes à l’espèce et pour les humains, les rapports sociaux et les rapports internes à son propre corps, techniques et culturels.

La qualité de son développement est dépendante de sa capacité à produire et échanger les biens matériels et moraux nécessaires à ce développement, au développement des besoins qualitativement et qualitativement, objectifs et subjectifs, constituant un ensemble inséparable, dialectique, en unité contradictoire. Cela c’est la dialectique matérialiste qu’il ne faut pas confondre avec la répétition automatique de formules de la « Dia-Mat », avatar dogmatique de la dialectique matérialiste dont les communistes ont fait majoritairement les frais, à leur corps défendant, car dans la bataille économique et idéologiques , le capital, son organisation du travail et ses médias ont pesé très lourd. Le capital en avait les moyens, y compris en usant des victoires limitées et relatives des luttes du salariat de production au sens strict, et du salariat en général. Manœuvre pernicieuse qui a failli triompher du processus humain. Failli, puisqu’aujourd’hui les communistes remettent en chantier des solutions économiques, politiques et culturelles pour une transformation sociale progressiste, en santé, à partir de l’analyse de la société actuelle, du Capitalisme Monopoliste Mondialisé, numériquement Informationnalisé, globalement Financiarisé  et sa crise de suraccumulation-dévalorisation du capital.

2 priorités : 1) le bilan social et politique, ce qui nous conduit à 2)comment prendre le pouvoir sur l'argent et aux propositions de la commission économique du PCF et au rassemblement dans les luttes unies sur ce contenu, ici et en Europe, et particulièrement au niveau de la BCE. (voir "7 leviers pour prendre le pouvoir sur l'argent", Denis Durand)

 

Pierre Assante, Mardi 3 juillet 2018

 

(1) Le ministre de l’intérieur italien et chef de file de la Ligue (LA LEGA), Matteo Salvini, a lancé dimanche 1er juillet l’idée « d’une Ligue des ligues en Europe », réunissant les mouvements « qui veulent défendre leurs frontières », à l’occasion du rassemblement annuel de son parti souverainiste à Pontida, dans le nord de l’Italie

 

__________________________________________________________________

(2) « Manifeste pour un Parti Communiste du XXIème siècle ».

http://manifestecommuniste2018.fr/

_________________________________________________________________________

*Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20304050607080> >>

* 31 articles anciens sélectionnés, en cliquant ici

RECUEIL N°3 TROISIEME DE 2018 :

http://pierre.assante.over-blog.com/2018/04/recueil-n-3-mars-avril-2018.materialisme-et-idealisme.html

QUELQUES RECUEILS ET LIENS de ce blog sur ce lien :

http://pierre.assante.over-blog.com/2018/01/pollution.html

 

Partager cet article

Repost0

commentaires