Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juillet 2019 1 01 /07 /juillet /2019 12:54
_____FORMATION ECONOMIQUE NATIONALE

de croizat à aujourd’hui…

Évènements moteurs contestant le système et engendrant l’action humaine de transformation sociale en santé.

 

Ce n’est pas le "manque de maturité" des forces productives, les hommes, leurs machines et leurs techniques et leurs cultures qui ont empêché un progrès plus grand social, un pouvoir et une administration humaine le soutenant.

Certes, la maturité des forces productives est nécessaire mais elle est relative à une période de son propre développement.

Mettre tout sur une conception abstraire, rigide, du niveau de maturité des forces productives, c’est oublier un élément essentiel : le niveau de diffusion et de compréhension d’une analyse marxiste économique, historique et scientifique du lieu et du moment, dans ses différents et multiples lieux et moments et leurs développement inégaux.

Le lieu global est devenu celui du capitalisme mondialisé, financiarisé, informatisé. Ceci rapproche des capacité de sortie de l’échange A-M-A’, d’accumulation A-A’, de la vente-achat de la force de travail.

Marx et Engels avaient bien raison d’attendre des crises économiques une issue pour sortir du système et pour en construire un autre, en santé.

Les crises décennales comme les crises de longue durée du capital, et de suraccumulation-dévalorisation du capital peuvent aboutir à des événements inattendus qui rompent l’obéissance de peuple au despotisme du système et de « ses hommes ». Ce fut le cas dans les prémisses qui ont fait naître la Commune de Paris et L’Union soviétique.

L’une comme l’autre ne se sont pas seulement heurtées à la contre-révolution bourgeoise locale et mondiale. Elles se sont essentiellement heurtées aux idées anarchistes, gauchistes et anticommunistes.

Certes vous me direz que cette vision-là est particulièrement sectaire. Oui et non. Si vous commencez à y réfléchir à partir de données autres que celles interprétées par le système et ses énormes instruments de communication, vous trouverez peut-être un début de justification de cette vision, en tout un bout de chemin vers elle, même sans la partager de A à Z…..

L’échec de l’anticapitalisme tient déjà dans le Programme de Gotha de 1875 ! Ce programme critiqué par Marx et Engels. Ce programme est une contestation sentimentale. Contestation soutenant certes les luttes ouvrières mais ne leur apportant  aucune issue possible durable. Le programme de Gotha poursuit sa lancée dans notre temps. L’approfondissement du marxisme et son développement dans les pays socialistes a marqué la culture mondiale, positivement.  Mais elle n’a pas pénétré en profondeur dans les organisations politiques du salariat et par conséquent dans la conscience des salariés et de la population subalterne, et ses alliés, intellectuels entre autre. La puissance du libéralisme tient les esprits. Ce n’est pas en reculant comme depuis des décennies sur la constitution ou le renforcement de partis interprètes conscients du processus inconscient qu’on pourra entamer une reconstruction non seulement politique, mais sociale en santé, un processus social en santé.

Certes il ne s’agit en rien d’abandonner la lutte pied à pied pour les réformes et les mesures limitées et au quotidien. Mais si elles ne sont pas insérées par exemple comme la réforme initiée par Ambroise Croizat avec le PCF, la CGT et les forces de progrès de La Libération dans une vision plus large de la réalité du capital mondial, de sa réalité locale et globale, elles ne peuvent que soutenir cette perpétuation du Programme de Gotha. Il faut de plus noter que les réformes de la Libération devaient être poursuivies sur le fond, ce qui n’a pas été le cas, pas plus que l’approfondissement de l’analyse de l’évolution du capital et des solutions à y apporter, ce qui va de pair. L’analyse des économistes communistes d’Economie et Politique reste trop considérée comme un « supplément d’âme ». De même l’analyse des situations de travail et des conditions d’organisation en santé du travail que représente l’ergologie marxiste.

La crise du capitalisme mondialisé, financiarisé, numérisé, les limites du médicament de l’énorme création financière, engendre des monstres comme les Gafam et le travail mondial sans droits. Mais elle peut aussi engendrer des évènements moteurs contestant le système et engendrant l’action humaine de transformation sociale en santé dont l’opportunité peut être saisie pour une transformation radicale, progressive et démocratique en santé de la société humaine et des humaines et humains qui la composent. La solution à la crise écologique et son financement incontournable tient aussi à une telle transformation. Outil et usage intelligent des outils.

Pierre Assante. 1er juillet 2019.

*******

L’HUMANITÉ ENTRE DANS SON ADOLESCENCE 

RECUEIL JANVIER.FEVRIER.MARS.AVRIL. REMANIÉ AU FUR ET A MESURE DE SON ELABORATION.

SUR CE LIEN : 

http://pierre.assante.over-blog.com/2019/03/l-humanite-entre-elle-dans-son-adolescence-recueil-janvier-fevrier-mars-2019-remanie.html

 *Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 70 80 90100 101 102 103 104 105 106 107 108

Partager cet article

Repost0

commentaires