Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2020 2 31 /03 /mars /2020 07:47

Publié une première fois sur ce blog le 23/03/2020 à 08:37

Pendant le confinement, TOUT EN NOUS DÉBATTANT POuR VIVRE, rÉflÉchir aussi sur l’avenir.

Les évènements, crise sanitaire et crise économique en tête, nous démontrent que plus une société est complexe, plus l’économie est développée, plus se pose la question de la sécurité sous toutes ses formes, sanitaire, mais pas seulement. Il s’agit de constituer des réserves communes de ressources, on le voit pour les masques, l’alimentation, mais on peut l’imaginer pour l’énergie, la communication numérique, l’intelligence dans l’organisation du travail, etc. Et on l’imagine aussi pour les réserves à constituer en moyens de recherches, de formations sans lesquelles les réserves de ressources issues de la production concrète ne peuvent exister.......

 

Pendant le confinement, en activité ou pas, réfléchir sur l’avenir ne résout pas par miracle les questions urgentes de la pandémie et des problèmes qu’elle pose au quotidien aux personnes humaines concrètes.

Il se fait beaucoup de choses à soutenir.

Réfléchir à l’avenir, c’est en quelque sorte, il me semble, réfléchir aux problèmes présents, les causes présentes de notre gestion sociale et les effets sur chacune, chacun de nous.

Les évènements, crise sanitaire et crise économique en tête, nous démontrent que plus une société est complexe, plus l’économie est développée, plus se pose la question de la sécurité sous toutes ses formes, sanitaire, mais pas seulement.

Il s’agit de constituer des réserves communes de ressources, on le voit pour les masques, l’alimentation, mais on peut l’imaginer pour l’énergie, la communication numérique, l’intelligence dans l’organisation du travail, etc. Et on l’imagine aussi pour les réserves à constituer en moyens de recherches, de formations sans lesquelles les réserves de ressources issues de la production concrète ne peuvent exister. C’est un mouvement de dépendance, ou plutôt d’autonomie serrée entre tous les mouvements de la société, tous les mouvements humains et leur rapport avec la nature, l’univers dont ils sont partie prenante. Et les rapports des hommes entre eux : les rapports sociaux, tous les rapports sociaux et leur qualité.

Constituer des réserves cela veut dire utiliser pour cela une part plus grande de la Valeur Ajoutée (VA) et en cela on rejoint à nouveau la question du critère du rapport Profit sur Capital (P/C) qui est le principe, le moteur de l’accumulation capitaliste et qui a produit une suraccumulation-dévalorisation capitaliste restreignant elle-même la possibilité de constitution de réserve de sécurité. Le répéter ce n’est pas répétition de style, mais répétition d’usage nécessaire dans la pratique humaine d’aujourd’hui.

Dans ce moment je pense à des gens qui me manquent. Certes moins que mes parents ou ma marraine ou des enseignants et aussi tant d’autres et ce qu’ils m’ont communiqué pour construire une vie. Les camarades ouvriers des moteurs Baudoin me manquent beaucoup pourtant. Ouvriers hautement qualifiés, ils construisaient de leurs mains des prototypes de moteurs marins. Et cette fonction les plaçait au cœur d’une production qualifiée et des réflexions pour qu’elle existe concrètement, de la recherche à l’exécution et la gestion dans tout un processus de fabrication. Leur engagement communiste n’était pas un hasard mais la résultante de leur fonction.

Cette résultante n’était pas seulement celle d’une connaissance technique, économique, gestionnaire, mais un rapport complet à l’homme et ce rapport complet à l’homme comportait le rejet de la collaboration de classe, c’est à dire de la soumission à la vente de leur force de travail à celui qui possède le capital et la force qu’il lui confère, ce qui comprenait comment envisager un processus de sortie de de cette vente-achat de leur force de travail. Salaire, prix, profit au cœur, mais aussi  cohérence et coopération des ensembles humains, des entités constituées, du local au mondial, en mouvement et en transformation.

Certes leur volonté d’abolition-dépassement ne pouvait être un projet achevé, mais la conscience de la nécessité de comprendre le mode de production et d’échange à un moment précis et dans son évolution, son mouvement, en faisait partie. Pour nous il s’agit d’un capitalisme monopoliste, mondialisé, financiarisé, numériquement informationnalisé.

La perte relative des concentrations ouvrières de ce niveau de conscience ici, est dramatique. La recherche du taux de profit vers les coûts extérieurs du travail est une des causes de ce recul politique. L’autre, et ça va ensemble, c’est le rejet d’une part du salariat d’une qualification correspondant à un moment précis de complexification de la production, rejet due à l’utilisation par le capital de la numérisation et l’automatisation contre l’emploi et la formation.

Certes, le transfert de technologie vers les zones de bas coût du travail induit aussi un développement d’une classe ouvrière de production et de gestion, de la recherche à l’exécution, l’ingénieur, l’ouvrier, l’employé, dans ces zones de bas coût et leur développement, lequel induit tous les développements, politiques et philosophiques.

Mais nous n’en sommes qu’à une période de transition entre le possible et l’état présent.

C’est bien dans la réflexion et l’action sur l’état présent que peut naître un futur en santé du développement humain.

Le confinement peut être un moment à utiliser pour une réflexion sur l’état économique politique et culturel du monde et comment sortir par le haut des multiples crises du moment et envisager un processus de  développement dépassant le critère du rapport P/C au profit d’un critère VA/CMF (valeur Ajoutée sur Capital matériel et Financier), étape vers un dépassement du mode de production capitaliste malade, en crise générale et obsolète.

Trump est un symbole d’incendiaire du monde et un incendiaire du monde. Mais il est le produit d’un système dans lequel certains de ceux qui le critiquent constituent un maintien. Ils sont à la fois philosophiquement et économiquement convaincus du maintien de l’état présent en matière de système économique et social. Mais pour tous, moi comme les autres, seulement protester et porter des jugements sur le bien et le mal sans en comprendre "les tenants et aboutissants" est un handicap au projet de construction en santé et des savoirs qu’il demande.

Pierre Assante. 23/03/2020 08:06:20.

 

Cliquer ci-dessus

Le Recueil "20 thèses" :

lien : http://pierre.assante.over-blog.com/2020/02/lien-sur-le-recueil-20-theses.html

 

*Tous les articles du blog (par séries de 25) : 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 2030405060708090100> >>

 

Cliquer ci-dessus

LA PENSEE MARX. I. II. III. IV.V.VI. ECRITS 2016-2017.

 OUVRIR

 

ici

http://pierre.assante.over-blog.com/2020/03/la-pensee-marx-i.ii.iii.iv.v.vi.ecrits-2016-2017.html

 

*Tous les articles du blog (par séries de 25) : 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 2030405060708090100> >>

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche