Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2020 4 16 /04 /avril /2020 06:25
Contre la suppression de l'échelle mobile. 1984, 1 million à Rome (4).

 

DE L’OBSERVATION À LA CONSTRUCTION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE

 

De l’observation du système économique et social dans lequel nous vivons, notre cerveau peut tirer des abstractions, des concepts, des systèmes de concepts, des catégories que l’on peut « rassembler » synthétiquement et qui formeront une représentation dialectique, synchronique et diachronique de ce mouvement. Cette représentation, ce pensé, peut être fixée un instant par la parole, l’écriture. C’est à partir de cette « fixation » que peut se constituer ou pas un dogmatisme si l’observation permanente ne remet pas en question permanente ce qui est durable et ce qui est fugace, et de toute façon en mouvement processuel positif ou négatif par rapport aux besoins de développement en santé, c’est-à-dire en mouvement pérenne.

Il se forme des représentations de ce qui constitue des permanences relatives et des transformations partielles rapides dans ces permanences relatives. Et il y a aussi des synthèses qui croient représenter le mouvement de la réalité et qui font consciemment ou inconsciemment un tri idéologique confortant des besoins et des intérêts partiels -limités dans de temps, en contradiction avec la nécessité du moment de survie et de développement de l’espèce, de l'humanité en tant que constituant de l’univers-, d’un groupe humain et non d’un besoin plus général sur lequel reposerait l’existence humaine.

Car comme tout existant, le mouvement du système économique et social dans lequel nous vivons est un mouvement, un mouvement global constitué d’une multitude de mouvements dont les nôtres, en tant qu’individus, tous les individus de l’espèce humaine, relativement autonomes mais non indépendants du mouvement général.

Des exemples de « catégories » tirées abstraitement de notre observation, c’est le travail, ou la plus-value, ou la monnaie etc…

Elles sont des reflets et mouvements dans le cerveau de réalités dans le mouvement concret de la société.

Une catégorie est constituée d’une synthèse de concepts créés par l’observation d’une part du mouvement général que l’on va rassembler en représentation générale, elle-même en mouvement si l’on poursuit l’observation. L’observation donne une vision empirique qui sera transformée en connaissance scientifique si l’on met en relation l’observation à partir de l’accumulation historique de longue durée des connaissances partielles ou générales.

Lorsqu’un système économique et social et les forces productives (1) qui permettent la production des biens matériels et moraux nécessaire à l’homme et à son développement entrent en contradiction  au point de bloquer de façon menaçante le mouvement de la société, se développent aussi des projets de transformation. Les cerveaux humains élaborent collectivement, en associations constituées ou en relations informelles, des constructions mentales précédant des constructions concrètes possibles, comme le menuisier imagine dans son cerveau les pièces et les agencements et les mouvements du travail qui vont constituer le meuble dont il projette la fabrication.

Ce fut le cas avec « les lumières » du XXVIIIème siècle lorsque le système économique et social de la monarchie absolue issue de la féodalité entrait en contradiction insoluble avec le mouvement de développement de la part de l’humanité que constituait le peuple français d’alors, et ses divisions régionales historiques. Ces Lumières héritaient des avancées de la bourgeoisie et de ses constructions mentales issues de ses constructions sociales concrètes, leurs développements industrieux, scientifiques, philosophiques de la « Renaissance » en Europe des XVème et XVIème siècles.

La pensée Marx de même lorsque les contradictions du système capitaliste et de la révolution bourgeoise entraient rapidement en contradiction sur deux points de la constitution systémique de la production et des institutions de la bourgeoisie :

-La contradiction entre la recherche de plus-value et le capital variable -le salaire et le revenu social du vendeur de sa force de travail (2).

-La contradiction entre l’accumulation du capital dans l’échange A-M-A’ (Argent-Marchandise-Argent plus) et le besoin de renouvellement de la société, c’est-à-dire la part de restitution suffisante des richesses produites nécessaires à ce renouvellement. Ce que nous exprimerions aujourd’hui par un critère du rapport P/V (Profit/Capital) en contradiction avec un critère du rapport VA/CMF (Valeur Ajoutée/Capital Matériel et financier). Cette contradiction arrive à maturité, c’est-à-dire en situation de produire ce blocage de l’échange des biens à travers la circulation du capital ; et cette « maturité » coïncide et accompagne la révolution scientifique et technique, numérique, biologique et chimico-physique et ses capacité productives immenses par rapport aux limites du système économique et social obsolète.

Ces deux contradiction, ces deux antagonismes, n’en font qu’une. Elles sont issues toute deux de l’achat de la force de travail, du rapport social inégal que contient l’achat de la force de travail entre le capital qui possède des conditions de production et les besoins sociaux. L’accumulation sur la base de l’échange A-M-A’ et le besoin de renouvellent élargi de la société humaine sont en contradiction antagonique. Elle se concrétise par la suraccumulation-dévalorisation du capital (3) et son incapacité croissante de poursuivre, à travers le mouvement du capital, le mouvement d’échange et donc de production des biens nécessaires à la vie humaine.

Cette contradiction peut-elle être résolue dans la transformation du système économique et social ? Certainement. A deux conditions :

-Que la contradiction devienne telle que le mouvement de la société en soit gravement affecté.

-Que se constitue un mouvement objectif et subjectif de construction, de reconstruction, de « Novum ».

Ces deux conditions en constituent une troisième, un Parti rassemble des forces sociales assez larges numériquement et idéologiquement, initiant puis constituant ce Novum.

Pierre Assante. 16/04/2020 05:43:23.

(1) hommes, techniques, machines, cultures scientifiques, « populaires », philosophiques, savoirs et savoir-faire, esthétique et éthique).

(2) Une transition vers l’abolition de l’achat-vente de la force de travail, c’est la loi SEF (droit à la Sécurité d’emploi et de Formation) des économistes communistes.

(3) Le capital constant accumulé (le travail mort cristallisé et ses capacités productives) et le capital immobilier, mobilier et  financier ne trouvent plus à se valoriser en se réinsérant dans le circuit du mouvement général du capital : la suraccumulation du capital handicape sa valorisation. La contradiction Besoins sociaux/Valorisation du capital, c’est l’excès de capital, concret et abstrait, de représentation des richesses concrètes produites par rapport à la représentation des richesses à reproduire de façon élargie. En fait une révolution qui ne serait pas un bouleversement provisoire, mais une étape dans la construction d’un autre système, en santé, comporte la mise en œuvre re-générationnelle des représentations qui portent et soutiennent les échanges et les conditions en santé de l’échange. Ainsi est faite la société humaine : rien de réalisable sans un mouvement en santé, progressiste, de courte, moyenne et longue durée sans un mouvement des représentations, de la personne et de la société, de soi-même et de l’entité collective, conjointement, en miroir et aller-retour de l’observation consciente de l’activité que constitue la « double anticipation », et en processus.

(4) Les syndicats italiens unis, CGIL en tête et le PCI en force politique ouvrière d'organisation et de soutien, avaient obtenu une échelle mobile des salaires. Le gouvernement "pentapartito"  de Bettino Craxi, socialiste, excluant le PCI, en accord et en accompagnement de la Confindustria, l'a supprimé en 1984....

 

Cliquer ci-dessus

Le Recueil "20 thèses" :

lien : http://pierre.assante.over-blog.com/2020/02/lien-sur-le-recueil-20-theses.html

 

*Tous les articles du blog (par séries de 25) : 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 2030405060708090100> >>

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche