Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2020 7 21 /06 /juin /2020 07:34

 

LA LOI DU PROFIT POURRIT LE ROYAUME DE DANEMARK

 

La loi du profit est la norme dans laquelle vit l’humanité.

Cette norme définit les cadres institutionnels juridiques, moraux.

Seule l’impression qu’elle dépasse la mesure nous fait réagir, alors que la mesure est dépassée en permanence dans et par la loi du profit.

Pardonnez-nous l'expression, mais Nous vivons dans la merde sans Nous en rendre compte vraiment et nous nous plaignons vraiment que de l’Odeur.

C’est comme si nous avions une maladie infectieuse qui nous provoque des boutons, et nous l’avons, et que nous nous préoccupions seulement d’un traitement dermatologique pour guérir les boutons, sans nous soucier de soigner l’infection ; alors que nous pourrions le faire, ou au moins essayer de la faire.

Notre mentalité est celle du mode de production et d’échange, le cycle Argent-Marchandise-Argent plus (A-M-A’) décrit par Marx, parvenu aujourd’hui à la mondialisation monopoliste, la financiarisation globalisée, l’organisation numérisée de la production, des échange, de l’organisation du travail. La base de ce mode d’échange A-M-A’ est l’achat de la force de travail en tant qu’organisation de la production du local au mondial. L’aboutissement du mode d’échange A-M-A’ est l’accumulation du capital, la suraccumulation du capital et sa dévalorisation. Cette suraccumulation entre en contradiction avec la circulation même du capital et des marchandises qui le constituent, force de travail comprise, c’est à dire met en péril croissant les échanges entre les hommes dans leur vie quotidienne et à venir. Les échanges « matériels et moraux ».

Il est très facile pour le capital, ses hommes et ses institutions, ses médias, de nous envoyer sur des Chemins Sans Issue, c’est-à-dire de nous faire protester contre les boutons, au lieu de nous faire protester sur le fond de la maladie pour la soigner. Erreur, mensonge et exploitation. Aussi douloureux les boutons soient-ils, la maladie ne tient pas aux seuls boutons.

Le plus terrible, parce que le plus aliénant, donc le plus paralysant, c’est notre propre refus de parler de la vraie maladie, celle qui engendre tous les symptômes et les douleurs, le mode de production et d’échange A-M-A’ ayant envahi nos mentalités, nos raisonnements, notre bon sens. Attaquer idéologiquement le mode de production est un crime pour nous, cette attaque nous est intolérable, nous a-t-on enseigné.

On peut penser, espérer que les effets de la crise du mode de production et d’échange nous ouvrent les yeux ? Et qu’une fois les yeux ouverts nous reconnaissions les remèdes à mettre en œuvre ?

Il faut rappeler que lorsque les nouveaux moyens de production entrent en contradiction avec le mode de production, ce qui est le cas et cause de la crise, le besoin de transformation du mode de production est une question vitale, ou létale, comme vous voulez...

Mais deux conditions et leur évolution conjointe, malgré les inégalités de développement des mouvements qu’elles puissent connaitre, sont la Condition Objective, matérielle, et la Condition Subjective, les idées, la conscience. C’est à la maturation DES DEUX qu’il faut contribuer !!!!

Le Royaume de Danemark est pourrit dit Shakespeare par la voix d’Hamlet. Quel est donc ce qui a tué son Roi de Père sinon la soif de pouvoir, de considération et de l’argent qui les permettent, comme dit aussi Timon d’Athènes.

Pierre Assante. 21/06/2020 07:16:05.

 

et Tous les articles du blog (3099 publiés, par séries de 25) :

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 2030405060708090100> >

et les plus anciens :  << < 100110120 121 122 123 124 > >>

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche