Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2020 3 03 /06 /juin /2020 07:55

Mercredi, 3 Juin, 2020. L’Humanité.

LA CHRONIQUE ÉCONOMIQUE DE Pierre IVORRA

L’ARGENT DE LA RELANCE EN EUROPE

 

La construction européenne tangue et bouge. L’initiative franco-allemande en faveur du lancement d’un emprunt communautaire de 500 milliards d’euros afin de relancer les économies des pays européens en est l’un des signes manifestes.

Jusqu’à présent, l’Allemagne refusait de s’engager dans cette voie. La proposition a été reprise et élargie par la Commission de Bruxelles, qui envisage de porter l’enveloppe à 750 milliards d’euros. Sur ce total, 500 milliards seraient redistribués sous forme de subventions qui ne seraient pas remboursées et le reste en prêts aux États membres. Cette manne viendrait s’ajouter aux 500 milliards déjà décidés précédemment au sein de la zone euro et constitués notamment de capacités de prêt. Le paiement des intérêts commencerait dès 2021, tandis que le remboursement des sommes empruntées n’interviendrait qu’à partir de 2028 et s’achèverait en 2058. L’ensemble de ces ressources serait financé par de nouvelles taxes. Bousculée par la crise mondiale du système capitaliste, la construction européenne est remodelée au burin par ses dirigeants, qui tentent dans la tourmente de préserver les intérêts de leurs multinationales face à l’autoritarisme trumpien et à la montée en puissance de la Chine. Pour autant, un cap est conservé. L’ensemble des aides est toujours conditionné à « un engagement clair par les États membres d’appliquer des politiques économiques saines et un programme de réformes ambitieux ». Tout est dit. Ce que l’on donnera aux pays, on essaiera de le reprendre à leur peuple par le biais de mesures telles que le recul de l’âge de la retraite, l’augmentation du temps de travail, la précarisation des statuts, la privatisation des services publics… On appliquerait ainsi à l’ensemble de l’Europe un traitement de cheval, à l’image de celui qui a été administré à la Grèce. L’ensemble de ces dispositions fait débat au sein de l’Union, certains dirigeants étant opposés à un tel engagement financier fédéraliste des institutions européennes.

Gardons-nous cependant de croire que la nocivité du projet viendrait seulement du dispositif austéritaire qui l’accompagne. À vrai dire, celui-ci est un impératif dès lors que l’argent que l’on entend prêter est lui-même emprunté sur les marchés financiers. Ceux-ci n’ont bourse déliée qu’à condition que leur argent puisse leur rapporter en amont et en aval. Il y a pourtant une véritable alternative à cela.

On peut utiliser la puissance de feu de la Banque centrale européenne (BCE) pour effacer des dettes et financer quasiment gratuitement cette relance écologique et sociale dont l’Europe a besoin.

 

VOIR AUSSI :

LETTRE A TOUS MES AMIS. 19 Mai - 30 Mai 2020.

http://pierre.assante.over-blog.com/2020/05/lettre-a-tous-mes-amis.html

 

et Tous les articles du blog (3099 publiés, par séries de 25) :

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 2030405060708090100> >

et les plus anciens :  << < 100110120 121 122 123 124 > >>

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche