Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2020 7 28 /06 /juin /2020 17:20

« … Soledad était un mot clef dans la communauté noire. Ces deux dernières années passées à Los Angeles, le l’avais entendu au moins un million de fois. Il y avait San Quentin, il y avait Folsom, et il y avait Soledad.

En espagnol Soledad signifie solitude. La prison de Solitude. Ce nom semblait être au jour ce que les autorités essayaient de cacher. Quand Josef avait quitté mon appartement, il me racontait qu’ils l’avaient mis en isolement pendant une bonne partie de son emprisonnement. Il portait toujours la marque de Soledad. Il préférait toujours la solitude. Il lui arrivait de rester des heures et même des journées entières sur la véranda qui lui servait de chambre, à lire, à penser, seul. Et quand il parlait, c’était toujours dans un murmure, comme pour ne pas troubler le silence impressionnant qui l’avait toujours entouré… »

Angela Davis. Autobiographie. 1974. Le Livre de poche 1980.

DE L’HOMME ABSTRAIT À L’HOMME RÉEL :

http://pierre.assante.over-blog.com/2020/06/de-l-homme-abstrait-a-l-homme-reel.html

Partager cet article

Repost0

commentaires