Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2020 7 06 /09 /septembre /2020 08:18

 

MEA CULPA, Article écrit le 27 mars 2010

 

A dix ans de distance, on peut mesurer ou pas le chemin accompli et sur l'ouverture, et sur l'analyse du capital du XXIème siècle et l'action y correspondant.

Se retourner pour voir le chemin accompli pour le poursuivre en avant est un principe de progrès de l'humanité. (voir post scriptum)

 

Le PCF est mort en 2010 entend-on dire par certains ces jours-ci.

S’il est « mort » c’est un certain PCF qui est mort dans les années 70 avec l’abandon de références au marxisme mais ce qui en a survécu a joué un rôle essentiel et a évolué dans l’existence d’un mouvement autre que d’opposition sans principe aux pouvoirs en place.

L’ouverture ne consiste pas en l’abandon de ses fondamentaux, mais dans le dialogue avec les opinions différentes et entre marxistes.

Le marxisme n’est pas une chose figée, c’est tout le contraire. J’utilise souvent cette image en comparaison avec un autre champ de savoir : ce n’est pas parce l’humanité a fait d’énormes progrès et découvertes en génétique que cela met en cause le concept d’évolution des espèces, et l’on peut toujours appeler « darwinisme » ce fondamental qu’est le concept d’évolution des espèces. Il en est de même du « marxisme ».

J’ai suivi quelque temps le mouvement initié par Guy Hermier à la fin des années 80. Mea culpa! La question de l’ouverture qu’il posait et dans la façon dont il la posait et que d’autres posent encore avait pour corollaire l’abandon de références sans lesquelles il y a moins de raisons d’avoir un parti, un mouvement, un rassemblement séparé d’une opposition sans fondement à la droite quand elle est au pouvoir. Un opportunisme en nourrit un autre, et en particulier dans les comportements personnels.

Les querelles de personnes devraient être redimensionnées. Il faut se rappeler que Guy Hermier dont il me reste un grand respect, a lui-même fait le vide dans l’UEC et la Nouvelle Critique, ce qui a conduit Alain Krivine et ses amis à créer la LCR.

Je n’ai aucune acrimonie contre Guy Hermier qui après une période de « fermeture » tentait de répondre à sa façon à la question de « l’ouverture », pas plus que contre Georges Marchais qui a conduit à l’abandon des référents. Je crois fermement au fait que la société forme les humains et que toute période les marque dans ses crises, ses difficultés, ses abandons et ses conquêtes. Et pour moi toute personne est un morceau d’humanité frêle, fragile tant physiquement que psychologiquement. J’en fais partie.

La séparation des concepts de corps et de pensée en deux objets est une aberration qui reste dominante, découle de la société de classe et de domination des subordonnés exploités. Une révolution anthropologique est intimement liée à une révolution économique. La psychologisation de l’analyse politique qui se répand aujourd’hui dans le mouvement anti capitaliste, du PCF à la gauche du PS, en passant par le NPA et les Verts et la nébuleuse associative est un signe des difficultés rencontrées pour réhabiliter le marxisme. Mais la reconquête avance pourtant. Le PCF y joue son rôle.

De ce qui est « mort » dans les années 70, ce qui en a survécu a joué un rôle essentiel dans l’existence d’un mouvement autre que d’opposition sans principe.

J’en veux pour preuve par exemple l’existence et le rôle de « L’Humanité » ou de l’appel de Francis Wurtz sur le TCE et ce qui en a suivi, et ce ne le sont là que deux exemples parmi tant d’autres.

Identité et dialogue : c’est sur cette base que doit vivre toute organisation de transformation sociale en santé. Jeter le PCF avec l’eau du bain ? Ou partir de l’héritage pour le faire fructifier ?

Oublier les rancœurs, savoir que la vie est une lutte, que la solidarité et la fraternité humaines aident à la lutte et que l’indifférence est la pire des choses, électoralement aussi.

Pierre Assante, 27 mars 2010

Post Scriptum, 6.9.2020 : J'ai ajouté le "chapeau" en bleu au titre de l'article afin de "rectifier" les malentendus constatés à la suite de la lecture par des amis. Ce Mea Culpa n'est pas l'aveu d'une faute mais une réflexion sur les bifurcations sur les chemins de la vie qui font faire des détours faute d'une vision suffisante des futurs possibles. Pour moi et pour les autres si possible.

 

VOIR AUSSI :

 

ECRITS

Novembre 2019-Août 2020

Cliquer :

http://pierre.assante.over-blog.com/2020/09/ecrits-novembre-2019-aout-2020.html

138 pages. 115 articles. 550.000 caractères

 

 

et Tous les articles du blog (3099 publiés, par séries de 25) :

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 2030405060708090100> >

et les plus anciens :  << < 100110120 121 122 123 124 > >>

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche