Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2020 3 14 /10 /octobre /2020 09:13

 

Pousser la société mondiale vers une voie inutilement tragique et sans issue ?

Cet article fait suite à l’article : « Objectivité conceptuelle ».

 

Si, après l’échec de la révolution Russe de 1905, Lénine se remet à travailler intensément à la philosophie, à partir d’auteurs et de connaissances scientifiques du moment, c’est qu’il pense que la refondation des bases de luttes de transformation sociale progressiste, celles d’une classe ouvrière et d’un salariat et ses alliées pour se substituer à la gestion des classes dominantes dépassées par le mouvement des forces productives, sont non à construire, mais poursuivre et peut-être refondées dans le mouvement historique lui-même.

L’abandon ou l’impossibilité (?) dans les années 1970, date initiale imaginaire mais pas totalement fausse d’un tournant des forces productives, à aujourd’hui de fournir au salariat les outils de gestion d’une société nouvelle, d’une transformation radicale et progressive, laisse les luttes sous l’emprise de mouvements divers, légitimes mais limités, aveugles sur une synthèse des conditions générales permettant d’atteindre leurs objectifs, qui tous zappent sur la critique de l’économie politique capitaliste ou se contentent d’une expression d’indignation sans débouché, sans processus de transformation concret.

Si l’exploitation capitaliste à partir de la vente-achat de la force de travail, n’a pas changé fondamentalement, même si des transformations anthroponomiques et des moyens de production ont fortement évolué, la question reste d’une société abolissant cette exploitation et répondant aux besoins sociaux et non à un taux de profit, ce que la révolution scientifique et technique permettrait entre les mains de la classe qui subit cette exploitation destinée à disparaitre avec elle, pour une civilisation de toute l’humanité.

Il ne s’agit pas de substituer la domination d’une classe sociale à une autre domination, mais de donner à la classe exploitée les moyens d’une autre gestion pour tous, dépassant une gestion obsolète. Je répète la question : si dans les deux siècles de luttes, la classe ouvrière et  salariée avait priorisé une formation, une culture de gestion nouvelle, cela aurait-il changé le rapport de force pour une transformation en santé des rapports sociaux ? Cela aurait-il permis dans ce début de XXIème siècle de crise générale de suraccumulation-dévalorisation du capital, de faire de ces luttes des luttes de transformation de gestion par la classe exploitée et ses alliés ?

Il ne s’agit pas de voir la classe exploitée en un objet compact uniforme, mais une réalité traversant l’ensemble social sous diverses formes et expressions.

Si retard il y a eu, quelles en sont les conséquences, comment peut-on y remédier, est-ce possible d’y remédier ? C’est en répondant à ces questions, partant de la philosophie-conception du monde-à transformer ici et maintenant, dans son processus d’hier à aujourd’hui que nous découvrirons les possibles et les actes susceptibles ou non d’une poursuite en santé du processus humain. Se poser ces questions c’est, il me semble commencer par le commencement incontournable, c’est commencer par les fins pour les atteindre sans prendre sans cesse des chemins sans issue, des autoroutes vers le précipice.

Lénine et le mouvement social qu'il animait "au premier chef" a-t-il poussé la société mondiale vers une voie inutilement tragique et sans issue ? La société humaine, dans son processus connait des échecs et des drames que les humains qui les subissent ne choisissent pas, mais qui sont des expériences incontournables. Et le stalinisme n'était ni prévu ni inévitable sans doute, lire "le testament de Lénine". L’humanisme qui recherche des rapports sociaux sains, et dont les douleurs ne soient pas invivables et inviables, ne choisit pas l’immobilisme mortel, mais tente de répondre par la conscience en processus au mouvement inconscient du processus humain. L’histoire ne se fait ou refait pas après coup, mais avec l’expérience de ce qui dans le processus nécessaire, dans ce qu’il a d’infinité aléatoire de possibles, remet sans cesse le travail sur le métier à tisser, et en modifie démocratiquement la trame, si nécessaire. Cet article fait suite à celui-ci : http://pierre.assante.over-blog.com/2020/10/objectivite-contextuelle.html

Pierre Assante. 14/10/2020 08:51:57.

 

et Voir :

RECUEIL 2034 : http://pierre.assante.over-blog.com/2020/09/2034-recueil.html

ET

TOUS LES ARTICLES PAR SÉRIES : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 2030405060708090100> >

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche