Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 05:43

 

....Il ne peut y avoir de capital spéculatif  s’il n’y a pas un capital productif (le second crée le premier) et c’est bien le nœud gordien du capitalisme...

 

...D’autre part le concept communiste de « prise de pouvoir » pour rendre les moyens de production, sous quelque forme que ce soit, aux producteurs, ne peut, dans la transition mixte vers un nouveau mode de production, ni dans aucune transition, arriver à bon point si la question du taylorisme n’induit pas des luttes pour la réappropriation par la personne humaine de son activité, dans le travail. C’est peut-être une des faiblesses du communisme français, à mon sens.

 

L’ergologie (lire "expérience et connaissance du travail", réédition augmentée, Yves Schwartz, 2012) tente de souligner la question du travail prescrit et du travail réel, les conditions de l'activité humaine dans le taylorisme, et tente aussi d’introduire dans l’évolution des forces productives les transformations pour sortir du taylorisme, mais ne peut peut-être pas dans son cadre strict, lier suffisamment cette volonté d'action transformatrice à cette réalité qu’est le fait  de la consanguinité du taylorisme avec la recherche du profit et les lois du capital.

 

14mai10 003La lutte doit être menée sur tous les fronts, simultanément. Par exemple, on pourrait imaginer, dans la transition mixte vers la réappropriation des moyens de production, d’utiliser de façon plus importante, croissante, la productivité, la plus value relative pour à la fois abaisser le temps de travail tout en maintenant et augmentant les salaires direct, indirects et différés, pour dégager un temps démocratique de concertation des ouvriers, des salariés entre eux, sur leur temps de travail, pour améliorer le « que et comment produire » dans leur unité locale de travail et dans les lieux de coordination communaux, régionaux, nationaux, européens, mondiaux de ce « que et comment produire ».

 

Ce serait quand même inventer un fil à couper le beurre que le mouvement ouvrier a déjà utilisé partiellement, que les conditions antécédentes n’ont pas permis de développer jusqu’au bout, mais que la maturation actuelle des forces productives (machines et consciences) permet de conduire à la mise en pratique, à déhiscence, ce que prouve la force de la crise systémique.

 

Mais s’il n’y a pas convergence ergologique, économique, politique, les efforts pour la démocratie du « que et comment produire » seront récupérés, ce qui s’est déjà produit, avec les régressions relatives ou absolues que cela implique.

 

Pierre Assante, 2 novembre 2012

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

29 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierre Assante 10/11/2012 07:38

MERCI Jacques de ce commentaire que je partage.
Et n'y a-t-il pas convergence entre revendications "alimentaires" et conquêtes législatives de droits nouveaux tel cette concertation dans l'entreprise ? A conditions qu'elle ne soit pas
instrumentalisée et détournée de son but, bien sûr, instrumentalisation dont il n'est pas évident de se prémunir et qui demande travail et vigilance. N'est-ce pas cela aussi l'unité des champs
d'action à développer?

Rollin Jacques 05/11/2012 09:42

La question première n'est pas "peut-on ?". Il faut le faire, sinon nous irons de gachis en gachis, de crises en crises, de castatrophes en catastrophes.
A mon sens, la question est "comment le faire". Comment le faire pour que se forgent de nouveaux savoirs, sur le travail, sur les débats de normes qui sont présents dans l'activité de travail, sur
la transformation du travail, sur l'avenir de l'entreprise...
Les enjeux sont énormes. Comment les salariés, leurs représentants syndicaux vont faire avancer, vont faire se concrétiser les Dispositifs Dynamiques à Trois Pôles ? Il y a des revendications qui
sont certainement plus statégiques que d'autres pour envisager l'avenir.

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche