Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 09:30

On les appelait « invasions barbares ».Copie de JAN10 013

 

La crise du système esclavagiste était aussi celle de l’Empire Romain décadent.

La crise de notre Empire, ces territoires politico-géographiques rassemblés sous la bannière de « l’atlantisme » et ses équivalents alliés dans le monde, est celle du capitalisme, quelles que soient les contradictions internes aux mouvements généraux et particuliers du monde face à cette crise.

 

On les appelait invasions barbares, mais elles n’avaient rien et n’ont rien aujourd’hui des caractéristiques que l’on désigne dans un sens trivial, par le mot « barbare ».

 

Ces barbares-là (comme « les nôtres » aujourd’hui ), introduisaient dans l’Empire décadent ce qui était devenu manquant en quantité et en qualité à cet Empire : les forces productives nouvelles, même si retardataires relativement sur le plan technologique…

 

…Les forces productives nouvelles, et leurs superstructures, l’organisation institutionnelle morale et esthétique en mouvement qui les accompagne indissolublement, même si, de même, elles étaient retardataires relativement à l’état du monde décadent les précédant.

 

Salvien (V° siècle, peu avant la chute de l’Empire nous disait ceci des « barbares » : « Ils sont donc hérétiques mais ne le savent pas. Bref chez nous ils sont hérétiques, mais chez eux ils ne le sont pas….Ce qu’ils sont pour nous, nous le sommes donc pour eux…. ». Il disait aussi que des citoyens romains sont obligés, pour survivre d’aller trouver chez les « barbares » l’humanité des romains parce qu’ils ne peuvent plus supporter chez les Romains l’inhumanité des barbares…

 

Pour nous, maintenant,  cette « barbarie » de la Chine, des pays émergents, le l’immigration des pauvres, contient une NEP (Nouvelle politique économique, sous de multiples formes), elle les contient même dans ses retards « matériels et moraux ». Elle n’est ni un modèle ni un progrès fini, mais un mouvement de transformation qui peut se poursuivre en santé ou non sous de multiples formes plus évoluées partout dans le monde face à la crise du capitalisme.

 

Le fait que la crise du capitalisme interpénètre cette NEP représente bien sûr un danger pour un développement en santé, à travers par exemple la crise écologique, qui n’est d’ailleurs pas une crise écologique, mais une crise de croissance de l’humanité que l’on ne peut maîtriser dans le système capitaliste.

 

Dans un précédent article j’ai écrit « L’argent devient capital parce que l’échange se fait pour l’accumuler, le travail libre parce que la vente de sa force c’est justement la condition nouvelle (et progressiste pour un temps) de cette accumulation. Et aussi les conditions de l’aliénation partielle du producteur, aliénation de ses concepts, de ses gestes « tangibles », d’une part du produit de ses gestes « tangibles » et de ses concepts, dans l’unité des 3 éléments de cette aliénation, (la non propriété et la confiscation, et ses contradictions en situation d’exploser pour transformer la propriété en usage sain, en dépassant la double abstraction de la mesure marchande--travail abstrait). »

 

Le dépassement de cet état de l’échange humain est contenu dans la maîtrise plus ou moins rapide des conditions de cet échange, sa transformation qualitative. La crise à ce moment précis et à laquelle doit répondre prioritairement une NEP,  se manifeste majoritairement à travers le crédit et son usage sans santé, c'est-à-dire sans réponse saine aux besoins de production des biens matériels et moraux nécessaires à la vie humaine, en santé.

 

Pierre Assante, 21 avril 2014

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans EDITO
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche