Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 07:52

bloch principe espérance« Au stade bourgeois capitaliste atteint par l’histoire la pensée qualitative de la mesure joue au demeurant un rôle moindre et l’on assiste bien plutôt à la séparation du qualitatif et du quantitatif rétrogradant le qualitatif au rang de donnée subjective soi-disant peu fiable. Les choses se sont passées de telle façon qu’en vertu de la mesure exclusivement quantitative du profit toutes les qualités de la valeur d’usage ont été uniformisées par le quantum non qualitatif de la valeur d’échange ; quand à la valeur d’usage elle n’apparaît plus que dans la publicité, sous forme de cliché fallacieux. Marx a décrit ce processus de quantification comme le devenir-marchandise des  choses et des hommes. A cette démarche quantifiante répondit l’approche mécaniste dont le calcul, jetant aux orties tous les contenus qualitatifs, connut un essor formaliste d’une telle ampleur que même le quantum, jugé en somme trop qualitatif, se vit répudié ; à sa place intervinrent des formules purement fonctionnelle. Pour les remplacer il faudrait un type de mesure en accord avec des contenus dialectiques animés et avec leurs quanta qualitatifs, c’est çà dire des figures catégorielles –un type de mesure qui inclurait aussi au premier chef l’hostilité du nouveau avec le statisme. Car ce statisme ne pourra être effectivement liquidé que par une nouvelle forme de mesure n'obéissant plus à un critère déjà donné mais au critère d’une valeur qui est en souffrance dans la dialectique….. »

Ernst Bloch, Experimentum Mundi, p. 147.

 

Dans ses manuscrit de 1844, les thèses sur Feuerbach, « Le capital » non dans sa forme « achevée » qui n’existe pas, mais dans son retour sur lui-même à partir des « concepts-réalités de base » sur la production, la marchandise, le temps de travail, « l’unité organique de la diversité de l’activité humaine »,  Marx tente de définir un dépassement de la « philosophie  spéculative » (et un « humanisme-naturalisme ») telle qu’elle se présente en son temps, et après une longue élaboration historique multi millénaire.

En lisant les travaux d’Yves Schwartz et en essayant de comprendre la démarche ergologique, en la « voyant » à l’oeuvre, il me semble qu’avec elle, ce dépassement entre dans sa phase de maturité, sa réalisation concrète, sa vraie naissance. Elle entre dans une période à la fois plus « sage » et surtout opérationnelle.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche