Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 06:06

l'activité en dialogues 0001Samedi 1 mars 2014

Hommage À Ivar Oddone

Cet hommage a été écrit par Nathalie Clar

Publié par le site de l'O.R.T.,  dans les liens de ce blog.

 

Ivar Oddone, médecin, psychologue du travail, militant, nous a quitté il y a peu. Il était le dernier des trois médecins « atypiques », inspirateur de la démarche ergologique développée au sein de l’Université de Provence par Yves Schwartz. Rappelons pour mémoire, Georges Canguilhem, médecin, philosophe qui proposa une nouvelle manière de produire des connaissances en philosophie en introduisant la nécessité de s’instruire de «  matières étrangères », évoquant par là, la possibilité pour la réflexion philosophique de s’introduire à des problèmes humains concrets. Evoquons Alain Wisner, médecin, ergonome, un des fondateurs de l’ergonomie française qui milita pour la reconnaissance du travail réel et créa l’anthropotechnologie, fondée sur la nécessité de penser le développement économique et technique à partir de la culture des peuples. Au même moment, ils étaient quasiment contemporains, Ivar Odonne révolutionnait la psychologie du travail ; cette expérience est racontée dans son ouvrage principal « Re-découvrir l’expérience ouvrière. Vers une autre psychologie du travail ? ». Il s’agissait d’une recherche menée en commun par un laboratoire de sciences sociales et le syndicat CGIL de la Fiat à Turin. Confronté  à la gouvernance taylorienne de la production manufacturière avant les changements importants dans l’organisation du travail ( robotisation croissante, disparition du travail dit « immédiat »), les questions se posaient de « comment mettre en patrimoine l’expérience des ouvriers ? Comment connaître l’expérience humaine de travail ? Qu’est-ce que produire et comment, de là, penser autrement le rapport individuel et collectif de l’ouvrier à l’usine ? ». Trouver des réponses à ces questions ne pouvait pas se faire, selon Ivar Oddone, d’un point de vue extérieur, cela ne pouvait venir que de ceux qui travaillent sur les chaînes de production et leur organisation. Son idée était de pratiquer non une extraction de savoirs mais une co-construction des savoirs et des savoir – faire. On pourrait dire qu’il était un militant pour la reconnaissance de l’expérience humaine,  pour qu’on n’enferme pas l’expérience humaine et de surcroît l’expérience humaine de travail dans le langage de la science, insistant sur la nécessité de prendre en compte la diversité des formes de l’expérience, sur l’existence à côté de l’expérience formelle, objet de la psychologie, d’une expérience informelle, propre de tous les hommes. Finalement, faisant « du travail d’exécution (…) un processus d’apprentissage constant qui se développe par l’expérience, par sa transmission et la réflexion collective qu’elle fait naître » constituant  ainsi « un savoir ouvrier enfin reconnu comme fondamental ». (1) C’est aussi à ce moment là que Redécouvrir l’expérience ouvrière fut un encouragement, une inspiration puissante pour la construction du tout premier stage de formation continue  (1983-1984) d’où est issu le dispositif d’Analyse pluridisciplinaire des situations de travail (APST) à l’instigation d’Yves Schwartz, B Vuillon, D.Faïta à l’Université de Provence. Sans la richesse, la générosité, l’intelligence de sa pensée et son expérience, la posture ergologique ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui. Dans notre tâche, aujourd’hui, à vivre et à construire un monde commun, il nous reste infiniment à puiser dans ce que l’on peut appeler sans risque, son œuvre.

 (1) Ivar Oddone, Alessandra Re et Gianni Briante, Redécouvrir l’expérience ouvrière, Vers une autre psychologie du travail ? Editions sociales, 1981, p. 28-29


ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici


Partager cet article

Repost0

commentaires