Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 07:38

Article déjà publié sur ce blog le 12/11/2011 

 

berliguer

 

Berlinguer,

ti voglio bene (1).

Berlinguer, je t’aime.

 

Pourquoi ?

Parce que tu as essayé de transformer le mode de production dans un processus progressif (tautologie !), ce qui semblait possible à juste titre dans le mouvement de transformation et de conquête sociale issu de la Libération de 1945 et ses suites (2).

 

Parce que cet effort sur ta réalité du moment, tu l’as fait sans perdre tes « bases » : le processus productif, le rôle et la lutte des classes sociales dans ce processus.

 

Je t’aime pour ces raisons qui t’ont fait d’une grande lucidité et d’une immense humanité.

 

Qu’est-il devenu de ton héritage ?

 

Tes "successeurs" (PDS, PD...) ont perdu et abandonné le fil.

 

Les raisons de cet abandon? Multiples : 

 

1 Les poids historiques particuliers de l’Italie utilisés et sur lesquels s’appuyer pour procéder à cet abandon-trahison : la formation relativement tardive de la nation (1860), de la république (1946), de l’industrialisation et du marché national capitaliste mondialisé (de grandes concentrations ouvrières mais un capitalisme majoritairement« latifundiaire » et d’entreprises familiales au moment de la création du PCI), les conséquences de ces données sur les mentalités, avec mêlé le poids d’un passé glorieux des Etats italiens et leurs avancées historiques puis de leurs soumissions, les réminiscences culturelles d’un passé impérial antique.

 

Enfin, la situation commune de tous les pays industrialisés avancés depuis les années 1970 : la réorganisation mondiale du travail par le capital face à la révolution scientifique et technique, la crise de suraccumulation du capital en découlant et les luttes ouvrières, des salariés et des populations. Une reprise en main impérialiste à la fois triomphante et malade.

 

Conditions difficiles dans laquelle les fondateurs du PCI ont montré un génie de compréhension et d’action pour peser sur les évènements dans le bon sens. Berlinguer est de cette trempe.

 

2 Les raisons de cet abandon ? (bis). Aussi beaucoup d’opportunisme sous tendu par tous ces éléments. Beaucoup d’opportunisme sous-tendu par les luttes d’ambition individuelle allant de pair avec ces choix idéologiques et stratégiques : la dissolution du PCI, l’alignement néolibéral, l’un dans l’autre, l’abandon du rôle déterminant de la classe ouvrière et de la production pour les besoins humains, l’alignement sur les couches intermédiaire alliés au capital plutôt qu’à la classe ouvrière. La rupture de l’objectif de l’alliance de tout le salariat dans sa diversité pour dépasser le capitalisme mode de production obsolète en crise.

 

Une refondation communiste, ouvrière et anticoloniale, une alliance populaire généralisée face à la concentration capitaliste nouvelle ses pouvoirs et sa crise, une coordination mondiale dans les conditions d’aujourd’hui est absolument nécessaire. Inventer à partir du réel est indispensable.

 

Pierre Assante, 12 novembre 2011

 

(1) Un fameux film avec Benigni porte ce nom

 

(2) Essai qui n’était pas « donné ». Surtout lorsqu’on voit après coup que rien n’est jamais acquis, même si rien ne s’efface. Que la violence et les moyens de la violence sont toujours plus d’actualité pour le capital, son mode d’existence et les classes dominantes qui l’animent et animent son orientation : réorganisation du travail dans le monde, de la production et la spéculation, des institutions, de la gestion et de la répression, des techniques mondialement informationnalisées.

 

BERLINGUER.jpg

J'ajoute ce jour, 13 juin 2014 : vous pouvez consulter sur ce blog d'autre articles sur Berlinguer, entre autre sur :

1)"La spinta è esaurita".

2) Un important article datant de sa mort d'Antonio Tatò.

 

J'ai eu l'avantage de pouvoir mettre en réflexion les expériences françaises et italiennes. J'ai pu manifester en 1984 à Rome avec plus d'1 million d'italiens contre la suppression de l'échelle mobile des salaires obtenue dans une période d'unité syndicale. Il est des plus instructif d'essayer de comprendre les conditions inhérentes particulières de lieux et de temps différents...

 

L'ouvrage dont il est présenté la couverture "La crisi italiana" recueille des textes essentiels de la réflexion et de l'action "d'Enricheto" comme l'appelaient de nombreux italiens qui se considéraient ses amis dans une familiarité amicale montrant le type de rapport humain qu'il entretenait.

 

J'ajoute aussi la UNE de l’Unità que j'ai gardée lors des adieux des italiens à celui qui marchait sur le tranchant du rasoir sans tomber gravement ni d'un côté, ni d'un autre, pour le plus grand bien des luttes populaires auxquelles il participait en éclaireur, mais ni en sauveur suprême ni en homme infaillible. P.A.

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Travail et Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche