Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 06:58

Le mouvement de l’anthropologie vers  l’économie et2012 02 25 vice versa mène à l’ergologie, "expérience et connaissance de l'activité humaine", n’élimine pas leur dimension ET renforce leur rôle.

 

Si l’on considère d’une façon simple, (simpliste ?) le parcours de Marx, on peut distinguer dans les manuscrits de 1844 un approfondissement de la réflexion anthropologique, c'est-à-dire un approfondissement du rôle du travail primitif puis complexe qui crée l’humanisation à travers la question objective et subjective (objective en dernière instance) de la solidarité dans l’économie, dans leur unité de « fonction » humaine, de processus humain. La critique de l'économie politique et son approfondissement, ses découvertes, en est la suite logique.

 

Le trajet inverse de l’économie à l’anthropologie passe, les rejoint et les unit dans l’expérience et la connaissance théorique et pratique de l’activité humaine.

 

Dans le poids idéologique de la société de classe, et le type d’échange à travers le capital, et dans la vie au quotidien, son agent d’échange, l’argent, l’ensemble des fonctions de l’activité (mouvement des normes, rapports du corps et de la société…) , dans leurs particularités, leurs autonomies relatives, ne reconnaissent pas le réel : le désir d’un objet, d’un ensemble d’objets et leurs représentations déterminant la vie d’une personne cache la réalité globale dans laquelle peut évoluer cette personne et sur laquelle elle pourrait agir opérationnellement pour répondre en santé à ses besoins concrets et ses besoins symboliques, dans leur unité.

 

Le travail approfondi sur la critique de l'économie politique et ses découvertes est la suite logique de la démarche anthropologique et l'ergologie dans sa recherche sur l'expérience et la connaissance du travail peut en faire la synthèse opérationnelle, politique.

 

Ainsi il y a bien un aller retour nécessaires entre anthropologie, économie, expérience et connaissance du travail, et en ce sens l’ergologie ne peut être que la suite et la synthèse  le la recherche marxienne pour « connaître et agir sur le monde ».

Cela ne remet pas en cause la centralité de la critique de l’économie politique et son usage en santé tant que le mode d’échange et de gestion de la production auront cours.

 

Pour cette transformation je renvois aux réformes progressives et opérationnelles que propose cette critique de l’économie politique, dans le cadre du capital d’aujourd’hui, de sa mobilité à la micro seconde en tant que mouvement particulier et son déplacement dans la moyenne durée qu’est l’échange concret des moyens de vie au niveau de la personne quotidienne, mimétique et poïétique

 

Si l’on observe des notions indiquées ici quasiment dans chaque paragraphe « conclusif » on ne peut manquer de s’apercevoir de la réalité tripolaire de l’activité, particulièrement exprimée dans le rapport dialectique entre pôle des gestions, de la politeïa, du marché.

 

Il est évident pour moi que poser la question de la transformation sociale dans la réalité concrète et abstraire d’aujourd’hui c’est poser la question de la possibilité d’une régulation du marché par lui-même ou de l’impossibilité de la régulation du marché par lui-même, la possibilité d’une régulation hors du marché ou l’impossibilité de la régulation en dehors du marché.

 

Partant de ces questions quels obstacles de posent dans les deux hypothèses à la réalité concrète et abstraite aujourd’hui à la construction d’autres « règles » des échanges dans lesquelles la personne puisse exercer ses activités en santé, c'est-à-dire en se créant elle-même en exerçant ses activités et créer ces autres « règles » en aller retour dialectique.

 

L’anthropologie et l’économie ont partie liée, ce que démontre je crois le parcours de Marx, et l’expérience de la politeïa ne peut se passer de la connaissance du travail en tant que centre des résolutions des contradictions sociales.

 

Pierre Assante, vendredi 13 mars 2015

 

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

 

******

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ERGOLOGIE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche