Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 02:56

GELU.jpgHonte, rage ou dégoût...

 

            La semaine dernière, ici même, dans mon billet, je m’inquiétais de ne pas avoir entendu le nouveau Président de la République  tenir l'une de ses promesses de campagne, la mort de milliers d’algériens qui manifestaient à Paris le 17 octobre 1961. J'ai eu tort et m'excuse : aprés l'envoi de mon papier au journal, un communiqué de l'Elysée indiquait : "Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l'indépendance ont été tués lors d'une sanglante répression. La République reconnaît avec lucidité ces faits. Cinquante et un ans après cette tragédie, je rends hommage à la mémoire des victimes." Dont acte. Mais, autant vous l'avouer, ce texte m'a déçue. La tournure passive de la première phrase permet d’évacuer le sujet de l'action, c'est à dire, n'en déplaise à M. Jacob, la police de la république, le préfet de police et le gouvernement de l’époque. La périphrase pour le droit à l’indépendance passe sous silence le couvre feu discriminatoire et raciste imposé aux seuls Français musulmans d’Algérie, raison véritable de la manifestation pacifique à laquelle participaient femmes et enfants . On ne saurait se contenter d'un simple hommage à la mémoire des victimes : il faut favoriser les travaux d'historiens pour faire tomber le voile qui a tenté de masquer ce mensonge d'état pendant plus de cinquante ans. Pas question de créer une vérité officielle, mais donner à chacun la possibilité de comprendre ce qui s'est réellement passé et d'en tirer les forces nécessaires pour éviter que la bête immonde ne resurgisse. Alerta! Mefi !

         Oserais-je écrire que les protestations de ceux qui s'opposent à cette reconnaissance me semblent obéir à des motivations électoralistes aussi indécentes que les lois d'amnistie de juillet 68 ou de réhabilitation d'octobre 82 ?  A Nice, nous avions déjà le monument à Degueldre, symbole de l’Algérie Française, le motodidacte vient de nous imposer «le monument qui fait de Nice la capitale de l’Algérie Française» (Nice matin du 1er juillet 2012). J'ai mal à ma petite patrie, et je ne parlerai pas des déclarations tonitruantes sur les prières de rue, les mosquées qui seront interdites, les colloques ou les spectacles qui ne sont pas souhaitables, ni du pain au chocolat, «droit inaliénable de tous les enfants de France». Heureusement que les identitaires niçois inventeurs de la soupe au porc, qui ont occupé la mosquée de Poitiers n'ont pas rappelé que lors de la bataille de Lépante, le Comté de Nice  était allié aux Rois Catholiques contre les Français alliés aux mécréants Turcs. Pris dans la surenchère, Bac moins cinq aurait demandé l'interdiction du croissant sur tout le territoire. Ieu, nissarda, bessai ! Rebela ? Segur!  Identitaria, jamai...

         Cette façon de draguer un électorat d’extrême droite en cautionnant des valeurs qui n'ont rien à voir avec la république mi fa raca. Et en la matière, faut reconnaître que certains commencent à avoir de l’expérience : voyez ces gens qui se proposent de transférer les restes du tortionnaire Bigeard aux Invalides puis à Fréjus. Comme l’écrivent les signataires de la pétition contre tout hommage à ce Général : « Bigeard a été un acteur de premier plan des guerres coloniales, un « baroudeur » sans principes, utilisant des méthodes souvent ignobles. En Indochine et en Algérie, il a laissé aux peuples, aux patriotes qu’il a combattus, aux prisonniers qu’il a « interrogés », de douloureux souvenirs. Aujourd’hui encore [...] le nom de Bigeard sonne comme synonyme des pratiques les plus détestables de l’armée française. ». Ma France, ce n'est pas celle-là, c'est celle des gueux, des sans-culottes de 93, des communards, des mutins de la mer noire, des résistants.... Zo, bolegam! Viva lo cambiament vertadier !

 

L'ILLUSTRATION : Victor GELU, un copain, je crois, de Marie DALENGA. Oeuvres complètes publiées par Laffitte Reprints

 

 ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

29 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche