Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 08:50

2011 09 19 048Temps, Travail-Activité, Corps-Pensée.

Recensement des points et des ponts entre ces points d’autopsie du TEMPS "passé":

 

a) Dialectique entre les besoins individuels/collectifs. Production-distribution-consommation.

Unité et différences.

 

b) Espèce humaine et société humaine. « Empreinte digitale » du besoin individuel (mais pas indivis, malgré l'échange en capital "A-M-A+", "Argent-Marchandise-plus d'Argent"), à la fois commun et infiniment différent. « Empreinte digitale » de tout mouvement dans le mouvement « général ».

 

c) Langage, écriture, artifices de communication humaine.

 

d) Artifices de communication humaine mais correspondance intime avec le rapport réalité extérieure/intérieure.

Leur réalité en tant que reflet et en tant que lien exact, unité du pensé et de la structure « physique » qui l’induit en rapport dialectique unitaire, unité physique.

 

e) « Structure fine », mot que j’utilise tentant de décrire ce qui dans l’infiniment petit ne nous est plus accessible et qui contient le mouvement de la matière, son « essence » et sa mémoire. Mot-parole-artifice et réalité intuitive de la mémoire particulièrement impressionnant (à tous les sens du mot) lorsqu’il s’agit du corps vivant pensant (le corps-soi), mais aussi de quoi qu’il s’agisse dans la nature en général.

 

f) Reprise du « a ». Un exemple parmi tant d’autres : le stalinisme. Les militants « à tous niveaux » du PCF des années 1930 ont-ils été trompés, se sont-ils trompés, ont-ils trompé leurs concitoyens sur la répression stalinienne et son « niveau » ? La militarisation puis la « chef-isation » du mouvement ouvrier en réaction aux répressions par la bourgeoise dominante de 1830, 1848, 1871, 1936 en Espagne, la guerre de 1914, les guerres coloniales…était-elle évitable ? Et sous quelle forme ?

Peut-on imaginer que l’acte humain individuel puisse « s’intégrer » à l’acte collectif sans que le besoin, sous la forme qu’il présente à un temps historique déterminé, puisse être accompli « majoritairement » par des individus ne présentant pas les mêmes besoins immédiats pressants ?

Quel est à ce moment le rôle de la part consciente du processus inconscient dans cet « accompli majoritairement » et quelle est la part de cette conscience dans la construction d’un « novum » dépassant le « temps présent » ?

Pour « résumer », quelle part de la réaction ouvrière et populaire « immédiate » aux répressions contient-elle de dépassement de « l’état existant des choses » ?

 

g) Reprise du « e » en relation avec formation, apprentissage. Quel déjà « su » de et par la « structure fine » celle-ci contient-elle du fait de sa « constitution », son essence, son mouvement « général » au-delà de ses formes particulières dans le temps ?

 

h) Hommes du moment dans le besoin (limité) du moment qui vont agir dans le « cadre » du moment.

Quelles limites et quel « dépassable » ?

Normes antécédentes et normes en construction. Poïesis-création et pesanteurs, progrès et conservatismes dans le progrès et dans la réaction au premier degré au progrès.

 

Pierre Assante, 8 juillet 2013

 

 

 ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0

commentaires