Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 07:29
ERRÒ, Programme spatial, 1979.
ERRÒ, Programme spatial, 1979.

.

SUR UN ARTICLE D’YVAN LAVALLEE sur le 37ème Congrès du PCF, MON COMMENTAIRE (Voir le lien en bas de cet article pour lire son article)

.

Cette réflexion-proposition d’Yvan Lavallée est particulièrement aigüe. Le bref portrait de la réalité du mouvement de la société actuel et du PCF me parait tout à fait juste. La question de l'inversion dans l'organisation des congrès est intéressante, surtout en ce qui concerne les conséquences du fonctionnement actuel. Mais sur le fond, c’est l’auto-capacité du PCF à analyser la réalité comme Yvan essaie de le faire et comme j’essaie de le faire aussi, pour agir en conséquence, qui est la question N° 1, auto-capacité qui n’est pas sans la nécessité du rôle de la direction en ce domaine, comme dans les autres domaines. Car une inversion, si elle peut être positive, ne règlerait pas automatiquement la question de l’orientation.

.

Pour être clair la question est d’un renouveau « Que faire » de 1903 où la question posée était déjà et reste encore, je résume en caricaturant sans doute : comment faire passer un mouvement ouvrier et populaire de l’état de relative spontanéité à l’état de relative mais suffisante conscience des remèdes à apporter pour une transformation sociale en santé, son type d’analyse, son type d’action, sa relative mais nécessaire cohérence dans la diversité. Et comment faire pour que la question économique et la question de l’ensemble des activités humaines ne soient pas séparées, traitées à part dans l’action de transformation sociale. Quand à la réponse : « un journal », nous l’avons, malgré l’ostracisme « naturel » du capital envers lui et le nécessaire besoin de progrès d’analyse et d’action commune du Pcf avec lui. Ses qualités dès aujourd’hui sont indéniables et il progresse si nous progressons tous ensemble

.

Sur la question d’un parti qui a tenté de « gouverner » le mouvement social à la godille, à l’impression du moment, et le congrès de Martigues, le problème vient de loin, quasiment aux origines, mais s’est aggravé au tournant du mouvement de la société des années 1970-80 : la mondialisation généralisée, la nouvelle révolution scientifique et technique, la réorganisation du capital et du travail et la Commission Trilatérale, après les échecs de l’impérialisme dominant des années 1960-70 et face à la décolonisation, la montée d’un eurocommunisme entre autre, programme commun, compromis historique, l’après Franco, le Portugal etc….

.

Pour comprendre que ça vient de loin, il faut se rappeler la mise en minorité par Georges Marchais de Waldeck Rochet en 1968, tenue secrète, sur une vision du rôle du salariat en général et du rôle particulier de la classe ouvrière de production stricto sensu et aussi, plus tard, la mise en avant de la succession de Robert Hue par le même Georges Marchais, malgré tout le respect qu’on doit au militant. Les transformations des années 1970 et leur suite n’ont pas été saisies ni à temps et-ou ont été vues d’une façon superficielle. Il ne s’agit de condamner, ni de se faire mea culpa, mais de répondre, ici et maintenant, à la réalité de la crise systémique destructrice de civilisation pour y remédier

.

Un nouveau « Que faire » est modestement en gésine dans cet article de d’Yvan Lavallée, comme dans les miens actuels et en plus grand évidemment, dans le 37ème congrès, qui est à mon avis un progrès dont nous participons au mouvement comme au mouvement de la société, tout simplement.

.

Pierre Assante, 20 juin 2016

.

L’article d’Yvan Lavallée sur ce lien :

http://www.ivan2015.com/2016/06/reflexions-d-apres-37eme-congres-du-pcf.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 06:50
III. L’ECONOMIE CONTRIBUTIVE EST-ELLE UNE COURSE AU PROFIT OU UNE COURSE AU PROGRES DE LHUMANITE ?

.

Cet article fait suite à deux articles précédents :

I http://pierre.assante.over-blog.com/2016/06/modernite-du-capitalisme.html

et

II. http://pierre.assante.over-blog.com/2016/06/la-resistible-ascension-du-low-cost-et-l-irresistible-mouvement-du-progres-pour-tous-dans-un-article-precedent-je-soulignai.html

.

III.

Et L’ECONOMIE CONTRIBUTIVE (1) EST-ELLE UNE COURSE AU PROFIT OU UNE COURSE AU PROGRES DE LHUMANITE ?

.

C’est l'effet d'outils nouveaux et un outil nouveau de la globalisation, et c’est tout. Tout dépend de l’usage qu’il en est fait ; sachant qu’un outil contient tout l’héritage du processus humain technique et culturel dans son unité, du galet aménagé à « l’intelligence artificielle », excroissances, relais et prothèses remédiant aux limites naturelles et historiques de l’espèce, du corps soi-développement social. Une globalisation saine, dépassant le profit privé, ouvre la possibilité à l’espèce humaine de passer à un stade supérieur de cohérence, de croissance, de conscience et capacité d’action saine de la nature sur elle-même, dans le cosmos humain.

.

Cependant, comme toute technique, elle ne peut échapper au système social et dans la société actuelle aux conséquences de l’échange A-M-A’ (Echange "Argent-Marchandise-Argent' plus") qui l’habitera tant qu’une transformation qualitative ne sera pas accomplie. En soi, cette technique peut y contribuer. Cette technique ne nait pas que du seul processus technique mais d’un processus global de tous les champs d’activité, leur autonomie relative et leur unité

.

C’est un outil qui, dans le processus de l’acquis des forces productives et leur devenir, les hommes, leurs machines et leurs cultures, dans leur unité et leurs mouvements et forces contradictoires, ouvre la voie soit à une libération croissante de l’activité contrainte, soit à un assèchement du terrain producteur, des humains, leurs production et leurs échanges (1).

.

L’industrie et l’agriculture de main d’œuvre, le capitalisme agricole et industrielle restent encore la source principale de collecte de la plus value laquelle contient les limites de l’innovation et de la recherche, les contradictions entre profit et développement.

.

Pierre Assante, Vendredi 17 juin 2016.

.

(1) En gros, création "indépendante" de savoir et de valeur d'usage par réseau numérique mondial, et in fine de valeur marchande.

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 11:01
II. LA RÉSISTIBLE ASCENSION DU « LOW COST ».  ET L’IRRÉSISTIBLE MOUVEMENT DU PROGRÈS POUR TOUS.

.

II. LA RÉSISTIBLE ASCENSION DU « LOW COST ».

ET L’IRRÉSISTIBLE MOUVEMENT DU PROGRÈS POUR TOUS.

.

Dans un article précédent, je soulignais à quel point l’argent a envahi notre vie quotidienne.

.

C’est une vieille réalité millénaire dont parle Karl Marx en citant Shakespeare et sa pièce « Timon d’Athènes », mais jamais sa dictature n’avait pris une telle ampleur, ni n’avait causé autant de dégâts dans l’évolution humaine matérielle et morale.

.

Sans reprendre tous les arguments d’articles précédents, rappelons toutefois que Marx n’a pas écrit « l’Argent », mais « Le Capital », où justement il décrit la transformation de l’argent en capital.

.

Notre « ministre du travail » vient de justifier sa « loi-travail », qui n’est pas sa loi mais celle de l’oligarchie mondiale pour adapter l’organisation du travail à la crise de suraccumulation du capital de cette oligarchie mondiale : « S’adapter pour surpasser des concurrents à bas coût », dit-elle.

Nous y voilà : le bas coût, le Low Cost, sur lequel s’appuient les arguments de marché, la libre concurrence, le démantèlement du service public, les privatisations, et bien sur les bas salaires et les augmentations du temps de travail, en pluie et en orage.

.

Si nous sommes prisonniers du bas prix, du « Low Cost, et de la réduction de notre vie, aux deux bouts de l’achat et de la vente des moyens et biens nécessaires à notre vie quotidienne, c’est parce que l’organisation de cette vie quotidienne, ses règles, ses « solutions » malades nous sont imposées « d’en haut » par ces oligarchies.

.

Bien sûr il est agréable de pouvoir et nous voulons pouvoir prendre un avion, un bus, une marchandise quelconque à prix abordables, mais plus ça va, plus nous nous rendons compte, qu’en retour, c’est nous qui le payons au quotidien par l’aggravation de nos conditions de vie et de travail et de manque d’emploi, et de chômage (que nous payons aussi) ou de travail au rabais.

.

L’EXPLOSION SOCIALE DE CE MAI-JUIN 2016, c’est l’expression d’un malaise qui nous dit que le système a un problème, que notre vie se dégrade et notre avenir s’assombrit de plus en plus.

.

Oui un jeune a raison de vouloir voyager à bas prix. Il a raison aussi de vouloir un horizon moins sombre, plus lumineux à sa vie, et des conditions d’existence plus humaines, huamines tout court, en progrès.

.

Le projet de loi de sécurité d’emploi et de formation répond à cela (1).

.

Une maitrise du déplacement des capitaux par une réforme radicale et progressive des systèmes financiers de la Banque centrale Européenne répond à cela.

.

La bataille syndicale contre la loi El Khomri et pour une organisation progressiste de l’organisation du travail et d’une démocratie de l’humain producteur du « Que, quoi, comment produire » répond à cela.

.

Une France dans une Europe démocratique échangeant avec le reste du monde, du Kilomètre zéro à l'autre bout de la Terre en fonction des besoins, une libre circulation des personnes, répond à cela.

.

L’ascension du « Low Cost » est résistible parce que le low cost, ce ne sont pas des moyens supplémentaires pour vivre ; parce que les besoins anciens comme les besoins nouveaux que recherchent la jeunesse et tous les humains, exceptés les possédants dominants, peuvent être satisfait dans un nouvel équilibre en progression des richesses, à travers une productivité rendue au peuple et aujourd’hui confisquée par ces possédants dominants ; et en respectant la planète qui est nôtre maison commune.

.

L’EXPLOSION SOCIALE DE CE MAI-JUIN 2016, c’est l’expression d’un malaise qui nous dit que le système a un problème, mais c’est aussi une formidable fenêtre qui s’ouvre pour nous pour rejeter les solutions bancales que les pouvoirs nous ont imposées jusqu’à aujourd’hui et rechercher et mettre en œuvre des solutions durables de sortie de crise, et de développement harmonieux.

.

Pierre Assante, Vendredi 17 juin 2016.

.

(1) Sur ces questions, voir la revue "Economie et Politique", en lien sur ce blog.

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 19:46
PÉTITION "Je ne respecterai pas l'interdiction de manifester"

.

PETITION "Je ne respecterai pas l'interdiction de manifester" : ICI

.

François Hollande et Manuel Valls projettent d'interdire les manifestations. Les signataires ne respecteront pas cette interdiction. Ils manifesteront. Liberté!

Jean François TÉALDI a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ.

.

https://www.change.org/p/je-ne-respecterai-pas-l-interdiction-de-manifester?recruiter=21541217&utm_source=share_petition&utm_medium=email&utm_campaign=share_email_responsive

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 08:33
I. MODERNITE DU CAPITALISME

.

I. MODERNITE DU CAPITALISME

.

Les capacités du capitalisme mondialisé et numériquement informationnalisé de créer, de transformer la vie des être humains en la modernisant, en répondant aux besoins nouveaux au quotidien restent une réalité relative mais leur santé n’est qu’une apparence.

.

Certes, le mouvement d’humanisation de l’espèce humaine se poursuit malgré la crise économique et de civilisation. Le mouvement de modernisation future d’une société est contenu dans ce que le mouvement actuel possède de plus progressiste, à double sens, le présent contient le futur et l’ancien saisit le présent : progressisme et conservatisme se livrent la guerre du futur. Cette guerre existe aussi dans l'informationnalisation numérique mondialisée.

.

Le mouvement de la société capitaliste moderne se heurte au système de production et d’échange « Argent-Marchandise-Argent’ plus » parce que ce dernier engendre une suraccumulation du capital (1) qui peut de moins en moins s’employer dans les besoins humains et de plus en plus s’emploi dans les investissements spéculatifs, productifs en matière de capital mais improducteur en matière de biens nécessaires à la vie humaine.

.

La description de la marchandise et la transformation de l’argent en capital (2) et du caractère fétiche de la marchandise (3) dans "Le Capital" de Karl Marx, n’a rien d’une vieille lune. La base de ce « fonctionnement » non seulement perdure dans le capitalisme moderne, mais parvient à un paroxysme rendant le système de moins en moins vivable (4), et donc de plus en plus en crise.

.

Les fièvres d’agitation qui parcourent la société sont non les causes mais le résultat, les effets d’une maladie, en aller-retour.

.

Ces fièvres posent la question de la résolution de cette contradiction, des remèdes à la maladie. Les remèdes reposent non seulement sur la protestation spontanée contre les effets de la maladie, mais sur la conscience, sur le savoir de la nature de la maladie et de comment la guérir. Ce savoir ne peut naître que d’une « pluridisciplinarité » scrutant la réalité le plus profondément possible, en fonction des moyens du moment.

.

Il n’y a pas de solutions à la poursuite d’un processus de l’humanité sans effort des humains, d’apprentissage des humains, d’action des humains, et de solidarité objective et subjective organisée des humains, aux niveaux historiques atteints de périodes données (5).

.

Pierre Assante, Jeudi 16 juin 2016.

.

(1) Livre III, « Le Capital), Karl Marx.

(2) Livre I, Première et Deuxième section.

(3) Livre I, Première section, Chap. IV.

(4) Malgré son apparent « confort », du moins pour certains.

(5) Les "30 glorieuses" ont résulté de l'usage de la plus-value relative plutôt que le la plus-value absolue (La plus-value, voir dans « Das Kapital », Marx, Livre I). Cette possibilité provenait de la progression de la productivité sous l'effet de la révolution scientifique et technique et de l'exploitation coloniale dans les pays dits industriellement avancés. Cette possibilité s'évanouit avec la baisse tendancielle du taux de profit dans le capitalisme mondialisé et informationnellement numérisé.

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 06:55
LA SOCIETE S’EST-ELLE EMBALLÉE ?

.

LA SOCIETE S’EST-ELLE EMBALLÉE ?

.

Elle s’est emballée, mondialement.

Elle n’a plus de projet comme elle pouvait avoir un projet local à un moment de son développement primaire.

La société s’est emballée parce que le système social, la production basée sur l’échange « Argent-Marchandise-Argent’ Plus » n’est pas en mesure de se fixer ni des règles, ni une orientation de développement, ni des garde-fous à sa course folle.

.

Ce n’est pas l’allure qui affole la société, c’est le type d’allure qu’elle a prise, globalement, et on aurait tendance à dire irrémédiablement si à un moment notre instinct individuel et collectif de survie, ne nous appelle pas à régler l’allure, à maîtriser le cheval fou.

.

D’aucun croient que l’emballement se manifeste par les mouvements de protestations, les refus et les agitations de refus. Au contraire, les mouvements de protestations, même des plus désordonnés aux plus organisés sont une réaction à l’emballement de la société et une tentative de remède au besoins de trouver le but et l’allure capable de répondre aux souffrances de l’emballement, à la misère et aux douleurs lancinantes qu’engendre la cohérence insensée du système lequel engendre l’incohérence de la vie, du processus de l’humanité.

.

C’est donc bien à l’appel de Lénine, « Que faire » qu’il faut repenser, se gardant de tout jugement lapidaire, dans le moment de la construction des partis ouvriers de 1900, alors appelés « partis social démocrates », ce qui n’a rien à voir avec l’usage de ce mot aujourd’hui.

L’appel de Lénine était en 1903 de donner à un mouvement relativement spontané, une conscience des buts et orientation à trouver pour créer, produire, échanger en santé ce dont la personne et l’humanité ont besoin pour vivre et se développer ; conscience relative elle aussi puisque, inévitablement la conscience ne peut que retarder sur la réalité, l'œil et le cerveau ne voyant que ce qui vient de se passer, et que ce qu'ils peuvent imaginer du devenir.

.

Le guerre de 1914-1918, cet affrontement des bourgeoisies nationales qui tentent de résoudre leurs conflits d’intérêt financier en lançant les peuples les uns contre les autres rompt cette recherche de cohérence et handicape même les constructions de cohérence que pouvaient constituer la révolution d’Octobre Russe et tous les mouvements progressistes nationaux de la fin de la guerre qui échouent.

.

Le PGE (voir notes), les ébauches de propositions de ses composantes nationales pour réformer les systèmes financiers et les détourner de leurs buts spéculatifs, les propositions de loi SEF (voir notes), les mouvements de protestation nationaux qui tentent de se rejoindre et se donner une cohérence ont quelque chose de reconstruction de ce qui c’est produit de progressiste il y a un peu plus d’un siècle.

.

La fin du cycle centenaire, cycle économique comme cycle de civilisation peut ouvrir un nouveau cycle de construction de cohérence humaine, de maîtrise du cheval emballé sur la voie d’un système totalement et définitivement obsolète, à transformer de fond en comble, radicalement et progressivement, sans perdre de temps, mais à une allure qui permette de contrôler la course.

.

Pierre Assante, 15/06/2016

.

SEF : projet de loi de sécurité de l’emploi et de la formation, à l’initiative de la ComEco du Pcf déposé par les groupes communistes et Front de Gauche au Sénat et à l’Assemblée Nationale.

PGE : Parti de la Gauche Européenne auquel sont affiliés de nombreux partis d’Europe dont le Pcf qui en est à la création, Podemos, Izquierda Unida, Le Bloco de Esquerda, Rifondazione Communista, des partis communistes nationaux dits traditionnels, Syriza, etc. et tant d’autres partis, et qui peut à tout moment donner un nouvel essor à un mouvement populaire de grande envergure, en fonction du vent social, de son orientation, de sa santé.

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 06:48
Interdiction des manifestations : François Hollande et le gouvernement perdent leur sang froid (Pierre Laurent)

COMMUNIQUE DE PRESSE

.

Interdiction des manifestations : François Hollande et le gouvernement perdent leur sang froid (Pierre Laurent)

.
Hier, un magnifique et puissant défilé des salariés et de la jeunesse a montré l'isolement du gouvernement sur la loi El Khomri. Son acharnement à imposer cette loi sans la rediscuter et sans majorité législative pose un grave problème démocratique.


En marge de cette manifestation, des bandes de casseurs ont de nouveau pu semer la violence en s'attaquant, notamment, à l'hôpital Necker. Le gouvernement utilise ces faits condamnables et que nous condamnons pour tenter de discréditer les manifestants et les syndicats organisateurs.


Avec les parlementaires communistes, présents sur le point fixe du PCF situé boulevard de Port-Royal, j'ai pu constater, une nouvelle fois, que ces bandes de casseurs agissaient à l'écart de la manifestation.


Alors qu'ils sont parfaitement identifiés, pourquoi ne sont-ils pas interpellés et comment peuvent-ils continuer à agir à chaque manifestation ? Alors que les pouvoirs publics savent interdire aux hooligans d'accéder aux enceintes sportives, pourquoi ces bandes de casseurs peuvent, en toute impunité, venir semer le désordre et le chaos ?


La menace d'une interdiction de manifester, exprimée ce jour par le chef de l’État et le premier ministre, est un signe extrêmement préoccupant de fébrilité dans un moment où, tout au contraire, notre démocratie et notre République doivent affirmer avec force leurs principes et leurs valeurs essentielles.

Nous appelons donc le pouvoir à ne pas perdre son sang froid, à reprendre la négociation et à agir pour assurer la sécurité des biens et des personnes et celle du droit de manifester. Le gouvernement ne peut se soustraire à ses responsabilités en s'attaquant à une liberté constitutionnelle qui permet de faire entendre dans l'unité et sans violence le rejet de la loi El Khomri.

.

Pierre Laurent
Secrétaire national du PCF

Paris, le 15 juin 2016

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 21:03
Réaction de la CGT aux propos inacceptables du Premier Ministre Manuel Valls

Communiqué de la CGT

Réaction de la CGT aux propos inacceptables du Premier Ministre Manuel Valls

.

Le Premier Ministre vient d’accuser la CGT d’être responsable des violences intervenues en marge de la manifestation nationale du 14 juin, à Paris, contre le projet de loi travail.

La CGT tient à rappeler au Premier Ministre que cette mobilisation, comme les précédentes, n’a pas été organisée par la CGT mais par 7 organisations syndicales de salariés et de jeunesse qui, depuis 4 mois, dans l’unité, demandent le retrait de ce texte régressif.

Quelle est la réalité des faits ? C’est en marge du cortège de cette manifestation, déposée par les organisations et validée par la Préfecture de police de Paris, que des bandes de casseurs se sont à nouveau livrées à des exactions que la CGT a d’ailleurs condamnées officiellement, une fois de plus, dans son communiqué national. Le Premier Ministre ne peut ignorer qu’il incombe aux pouvoirs publics, dont il a la première responsabilité, d’assurer la sécurité et le maintien de l’ordre.

La CGT souligne le sang-froid et la maitrise des militants de son service d’ordre qui, sans faillir, ont pris les dispositions nécessaires afin de garantir la sécurité des participants à cette manifestation massive.

En conscience et prenant en compte les informations données par les services de la Préfecture, les organisations syndicales ont fait le choix de ne pas aller jusqu’au bout du parcours prévu, malgré la frustration légitime des participants, pour ne pas les exposer davantage à la violence et aux incidents générés par des éléments extérieurs.

Face à cette contrainte, une fois encore, l’ensemble des services d’ordre des organisations ont su créer et mettre en œuvre les conditions pour que les participants, venus de toute la France, puissent rejoindre leurs moyens de transport.

.

La CGT tient à rappeler au Premier Ministre que, comme il n’est pas de la responsabilité des supporters d’assurer la sécurité dans et autour des stades de l’euro de football, de la même façon il n’est pas de la responsabilité des manifestants d’assurer la sécurité dans et autour d’une manifestation autorisée par la Préfecture de police.

.

Menacer d’interdire les manifestations est le signe d’un gouvernement aux abois.

.

Plutôt que de faire l’inventaire tendancieux d’éléments à charge contre la CGT, Manuel Valls ferait bien mieux d’entendre la majorité des salariés, des jeunes et plus largement des citoyens qui rejettent ce projet de dumping social et de destruction de notre modèle de société. Montreuil, le 15 juin 2016

.

Montreuil, le 15 juin 2016.

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 07:26
La loi Travail doit être retirée - MANIFESTATION NATIONALE MARDI 14 JUIN à Paris

La loi Travail doit être retirée - manifestation NATIONALE Mardi 14 juin à Paris

et dans tout le pays.

Marseille, 10h30, Vieux Port.

.

► La loi Travail qu'aucune promesse électorale n'avait annoncée, est antisociale. Depuis deux mois le peuple de France, dans la rue, sur les places,par pétition ou dans les sondages réclame son retrait. Seuls, le Medef, le PS et la CFDT la soutiennent. Elle doit être retirée.

►Le Parti communiste se joint à toutes les forces et les personnes qui veulent faire entendre l'exigence de retrait de la loi El-Khomri et d'alternatives aux politiques libérales, le 14 juin lors de la manifestation nationale qui aura lieu à Paris.

Manifestation nationale - Mardi 14 juin à Paris

Départ à 13h00 - Place d'Italie

En 2012, nous avons entendu "mon ennemi c'est la finance". En 2016, après la loi Macron 1, le CICE... la loi El Khomri protège les plus plus riches et précarise les jeunes, les employé-e-s, les ouvrières, les ouvriers dans le monde du travail. Nous refusons cette logique.

Nous voulons le retrait de la loi El Khomri et écrire un nouveau code du travail plus favorable aux ouvrières et ouvriers, employé-e-s, aux entrepreneurs, à celles et ceux qui produisent par leur travail de la richesse.

Depuis des semaines les mobilisations s'élargissent. Les motivations de cette mobilisation sont claires.

Si la loi passe, la hiérarchie des normes serait renversée. Pour abaisser les droits et protections des

salarié-e-s, l'accord d'entreprise prévaudrait sur le Code du travail.

Si la loi passe, les licenciements seraient facilités.

Si la loi passe, le patronat pourra faire approuver un accord par référendum en contournant les délégué-e-s syndicaux. Bel outil pour le chantage à l’emploi.

Si la loi passe, le taux des heures supplémentaires pourrait être réduit, vos dates de vacances déplacées, vos journées de deuil familial refusées, la visite médicale d'embauche remplacée par une visite d'information, les temps d'astreinte décomptés des temps de repos…

#LeSénatEstAvous!
Les sénateurs et sénatrices communistes
mobilisé-es

L'examen de la loi El-Khomri commence lundi 13 juin au Sénat. Les sénateurs et sénatrices communistes veulent jourer leur rôle de relai des mobilisations pour le retrait de cette loi des patrons et l'écriture d'une vraie loi Travail qui rendrait le travail plus humain à partir de vos expériences et vos exigences.

"Adressez-nous ces nouveaux cahiers de doléances, ces cahiers d’exigences.

ENSEMBLE, tous ensemble, nous obtiendrons le retrait de cette loi du passé"

L'appel du groupe Communiste, Républicain et Citoyen

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 12:00
"CommunisteS" N° 641
"CommunisteS" N° 641

.

SUR CE LIEN :

http://www.pcf.fr/sites/

default/files/

641_communistes_l.pdf

ou en cliquant sur l'image

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 12:00
Cliquer sur la couverture pour ouvrir.
Cliquer sur la couverture pour ouvrir.

.

"L'amor e pas mai (L'amour et rien d'autre), ou "Retour" au matriarcat". Essai, Pierre Assante, 2004.

.

SOMMAIRE

I Notre capacité à aimer 1

II Trobadors, Pétrarque, matriarcat 6

III L’imaginaire comme fonctionnement humain

et le biologique comme support de l’imaginaire 11

IV Le patriarcat moderne 15

V Pas d’issue sans une pédagogie et une pratique révolutionnaires du travail 19

VI Un sens de l’histoire. 25

VII Le sens de l’échange 30

VIII Apparence et déterminisme. 39

IX Le champ général 48

X Pour une nécessaire récapitulation 58

Tableau d’un sens de l’échange 63

.

".........L’ouverture est conditionnée par une volonté humaine de ne pas replier l’humain sur un champ étroit d’activité, mais de le mettre en contact avec des champs d’activité incluant de grandes diversités de sous-champs en contact entre eux.

Toutes les périodes de grande ouverture ont été caractérisées par ce mouvement. Que ce soit le développement des échanges méditerranéens de l’antiquité, comme celui de la Renaissance et des communications atlantiques et européennes. Mais à cette réalité près et qui est énorme : la mondialisation ne peut que souffrir aujourd’hui des systèmes d’octroi que constituent les grands groupe financiers et industriels qui enferment les échanges dans leur champ d’intérêt privé.

Il ne peut y avoir de pôle de contact entre couches sociales « à allier » que s’il y a pour elles, à l’intérieur de leur « champ global », multiplicité des champs d’activité en contact. Unifier le champ d’activité.....

.......Notre capacité à aimer nous la devons en première instance aux mères. La fusion mère-enfant en est l’origine et l’aboutissement. Cette aspiration est transférée, dans toute phase amoureuse, sur quelque l’objet d’amour que ce soit dont nous aspirons à la possession, à la fusion ; possession et fusion, immédiates, tempérées culturellement, différées ou manquées, mais concrètes. La société toute entière est porteuse de cette fusion, de l’image de la fusion et de la représentation mentale de la fusion ; y compris pour l’individu privé de mère....."

.

SUITE : CLIQUER SUR L'IMAGE de la couverture du livre OU SUR LE LIEN

.

http://pierreassante.fr/dossier/L_amor_e_pas_mai%20_ou_retour_au_matriarcat.pdf

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 12:00
Denis DURAND : "un système de SECURITE d'EMPLOI et de FORMATION,  CE N’EST PAS DE L’UTOPIE C’EST UNE BATAILLE POLITIQUE »

.

Denis DURAND : "un système de SECURITE d'EMPLOI et de FORMATION, CE N’EST PAS DE L’UTOPIE C’EST UNE BATAILLE POLITIQUE »

.

Dans son cri d’alarme, l’OCDE (L'Organisation de coopération et de développement économiques) critique les politiques de baisse du coût du travail, avez-vous été surpris ?

.

Denis Durand. C’est une manifestation d’inquiétude, un cri d’alarme face aux perspectives économiques à court et long terme, qui a du poids venant d’un organisme qui inspire les politiques des grands pays industrialisés. Dans son rapport, l’OCDE explique le cercle vicieux de ces politiques qui pèsent sur la demande, sur l’investissement, qui rendent l’appareil productif inefficace et freinent les gains de productivité.

.

Pourtant, l’OCDE appelle les Etats à poursuivre les réformes structurelles sur le marché du travail et approuve le projet de loi EL Khomri.

.

Denis Durand. Il y a dans ce rapport une lucidité. En revanche, il n’y a pas de volonté à rechercher une solution à la crise. Celles qui sont proposées n’ont qu’un seul but : préserver les systèmes de pouvoir existant et en particulier le pouvoir des marchés financiers. Or, l’OCDE avait elle-même montré que la libéralisation du marché du travail n’avait pas les effets mirifiques sur la productivité et la croissance qu’on lui prête.

.

En opposition, vous proposez un système de sécurité d’emploi et de formation et vous proposez d’adopter une loi dans ce sens. En quoi est-ce une réponse à la crise d’aujourd’hui ?

.

Denis Durand. Sécuriser l’emploi, les salaires et développer la formation, cela ne peut que permettre une meilleure efficacité de l’appareil productif. Cela passe par de nouveaux droits des travailleurs pour mobiliser les moyens financiers au service de ces objectifs, ce qui suppose d’agir pour baisser le coût du capital. Car, lorsque l’OCDE dit que le coût du capital est faible, ce n’est pas vrai. La part des profits dans la valeur ajoutée est très élevée depuis que les marchés financiers ont pris le pouvoir, au début des années 80. A l’inverse, développer les dépenses pour l’emploi efficace, donc la valeur ajoutée, c’est bon pour les salaires, et cela facilite le prélèvement d’impôts et de cotisations sociales pour financer les services publics.

.

Comment ?

.

Denis Durand. Il faut changer les critères qui guident la gestion des entreprises et le choix des dépenses publiques. Dans les services publics, il faut embaucher des enseignants, des infirmières, des policiers, des juges et tous ces nouveaux métiers dont nous aurons besoin pour faire face à la révolution informationnelle, à la transition écologique, à l’allongement de la vie… plutôt que d’ajouter des dizaines de milliards d’euros dans les subventions aux patrons, comme le crédit impôt compétitivité emploi. Or, il ne faut pas attendre des marchés financiers qu’ils financent le développement des services publics mais il y a une autre solution : mobiliser les milliards d’euros créés par la Banque centrale européenne. La semaine dernière se tenait la première conférence de presse à Paris d’une campagne européenne, appelée « Quantitative Easing pour le Peuple » qui regroupe de nombreux économistes et militants d’horizons très variés, et qui revendique que le contrôle de la création monétaire revienne aux citoyens et non aux financiers. On ne parle donc pas ici d’utopie mais d’une bataille politique de grande actualité.

.

Entretien réalisé par Clotilde Mathieu, L’Humanité, 9 juin 2016

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 06:54
PAS D’HÉGÉMONIE ENTRE PEUPLES, MAIS USAGE SAIN ET EFFICACE DES PARTICULARITÉS DE CHACUN ! Sur un nécessaire usage de la critique de l'économie politique.

.

PAS D’HÉGÉMONIE ENTRE PEUPLES, MAIS USAGE SAIN ET EFFICACE DES PARTICULARITÉS DE CHACUN !

Réflexion adressée en particulier à des amis de retour de congrès sur un nécessaire usage de la critique de l'économie politique.

.

Un débat eut lieu dans les premières années du XXème siècle dans les partis social-démocrates, les premiers « partis ouvriers » récemment créés, sur la question de l’économisme.

L’économisme consistait, à partir de l’analyse du mode de production et d’échange et de sa transformation, de privilégier la seule action des salariés sur les phénomènes d’exploitation capitaliste, pour la lutte contre l’extorsion de la plus value à l’ouvrier, au salarié.

Ceci amenait une partie des membres des partis se réclamant d’une transformation sociale à négliger la lutte politique et sociale au profit de la seule lutte syndicale de masse, par exemple.

Face à une « ligne » opportuniste dénonçant les effets négatifs dont souffrent la société et les travailleurs sans rechercher des solutions concrètes pour remédier aux causes, l’économisme dans l’intention de toucher au cœur de l’exploitation faisait fi de l’ensemble des activités humaines sur lesquelles agir.

Ainsi l’économisme isolait l’action ouvrière du mouvement d’ensemble de la société, et par la même portait un coup aux convergences possibles du mouvement social et affaiblissait le mouvement ouvrier lui-même et le privait de ses possibilités de succès.

L’imparfait, le passé, utilisé ici est relatif car le débat perdure sous d’autres formes dans notre planète capitaliste mondialisée, informationnalisée. Les dangers encourus n’ont fait qu’augmenter, du fait de l’effet des forces humaines en croissance exponentielle employées sans discernement contre la société et la terre qui nous porte.

Quand je dis le débat perdure, je devrais dire que le besoin d’aboutissement de ce débat non seulement s’est retrouvé sans solutions, mais c’est amoindri dans la marée descendante des décennies passées de difficultés de la lutte de classe.

Cette marée descendante est apparemment arrivée à terme, et une marée montante semble se dessiner. C’est que la crise du capitalisme globalisée, généralisée, correspondant à la mise en œuvre de la révolution scientifique et technique par le capital, et la crise exceptionnelle de suraccumulation du capital à laquelle elle conduit pose comme jamais la question de la transformation d’un système social parvenu à obsolescence.

Je dis donc à mes amis et camarades, lesquels ne se superposent pas comme avec un calque évidemment :

- soit tout en étant ouvert à la réalité de la multiplicité et de la diversité des activités humaines, vous reconnaissez la question de la maladie du système social, et à ce moment là, la question des solutions économiques doit être au cœur, en « dernière instance », de notre réflexion et action pour sortir de la crise.

- soit vous pensez que l’action contre les effets dont souffre la société trouvera spontanément dans la protestation et « l’invention des masses » les remèdes spontanés.

Alors, C’est tout le débat non sur l’économie, mais sur l’économisme, à double sens, qui revient en force. C'est-à-dire la confusion des uns et des autres qui oppose action économique et action sociale et sociétale au lieu de les unir.

Et c’est toute la question de l’exception française qui a permis d’être, partant de thèses de la critique marxiste de l’économie politique dans la réalité actuelle mondiale, à l’initiative du PGE, de son programme et de son rôle non unique mais essentiel dans la montée des mouvements populaires en Europe.

Exception qui évidemment ne doit pas durer (1), sinon cela voudrait dire qu’elle resterait sans effet sur les luttes Européennes. Le terme d’ « exception » ne veut pas dire non plus qu’une exception doit être prise comme une particularité affirmant une supériorité de peuples sur les autres.

Les diversités et l’infinité des éléments historiques font de chaque peuple, de chaque individu une richesse égale et diverse. Des qualités de chacun peut naitre un devenir de tous. Celui des traditions françaises, en matière de critique marxiste de l’économie politique, au lieu d’être considéré comme un péril d’hégémonie malsaine pourrait et peut au contraire constituer un atout pour tous.

Malheureusement, au contraire, cette « exception » n’est pas suffisamment cultivée et trouve encore difficulté à vivre pour devenir une arme essentielle contre l’offensive du capital pour adapter l’organisation du travail à sa globalisation informationnalisée et à sa crise mortelle si nous ne parvenons pas à lui imposer des solutions, en santé économique entre autres.

Pierre Assante, 7 juin 2016

(1) Excepter, définition : « ne pas comprendre dans un ensemble ».

Il faudrait dont réussir tous ensemble à faire de la critique marxiste de l’économie politique, de son mouvement de recherche et d’action, un outil commun non unique évidemment, mais généralisé, du moins c’est ce que je pense……

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 07:21
FORMATION DES MILITANTS ET LUTTES ACTUELLES, OUVRIERES ET DES POPULATIONS : QUE FAIRE ???

.

FORMATION DES MILITANTS ET LUTTES ACTUELLES, OUVRIERES ET DES POPULATIONS : QUE FAIRE ???

Propositions de contenus pour un cycle de formation, PCF, 13008.

Ces quelques mots ne peuvent à eux seuls répondre à la question de la formation, mais sont un début d’introduction à cette activité première.

**********

Il nous faudrait comprendre que ce qui se passe en France est inédit

.

C’est le début d’un grand affrontement à l’échelle terrestre du salariat avec le capitalisme pour résister à une nouvelle organisation mondiale du travail répondant aux besoins des groupes monopolistes mondiaux en crise de suraccumulation du capital, accompagnés par des gouvernements ultralibéraux dominants.

.

Et c’est le début aussi d’avancées de propositions et de solutions de reformes radicales et progressives des systèmes financiers, du local au mondial, en passant par l’Europe et la BCE, ainsi que de solutions à une stabilité et une progression de la production nécessaire à la vie avec des lois de Sécurité de l’Emploi et de la Formation, à l’instar des lois sur la Sécurité Sociale de 1946-1947.

.

Ce qui se passe en France est différent de ce qui s’est passé jusqu’ici en Espagne, au Portugal, en Grèce etc. Ce qui se passe en France met le mouvement des salariés et de la population à un au niveau d’interventions et de solutions dépassant la simple protestation et la simple revendication spontanée.

.

Il s’agit aujourd’hui, avec les hauts et les bas que peut connaitre la lutte, ses avancées, ses arrêts relatifs et provisoires, et ses redémarrages, de passer de l’organisation de la riposte et de la construction s’appuyant sur un mouvement majoritaire spontané, à un mouvement conscient des enjeux locaux et mondiaux, des causes de la crise de production et de civilisation et des remèdes à mettre en œuvre.

.

Pour cela la formation des militants est essentielle pour toute la société humaine, sa survie et son développement. Elle passe par une « vision de haut » de la réalité, s’échappant d’une vision encore « le nez sur le guidon ». Une vision de haut demande une connaissance plus forte du processus de l’humanité, de ses origines à aujourd’hui, des divers systèmes de production qu’elle a traversés, de la réalité du système mondial actuel et des possibilités et moyens de transformations sociales.

.

Certes un mouvement de maîtrise politique et démocratique du système productif peut passer aussi par des nationalisations, ainsi qu’une mixité public-privé. Mais il ne sera réalisable que si les luttes tendent à la maitrise des déplacements des capitaux : c’est cela la lutte de classe moderne. Les nationalisations de 1981 ont montré les moyens pour le capital de s’échapper, se réorganiser et poursuivre sa politique aggravée.

.

Nous avons besoin de l’alliance des 99% contre les 1% de possédants-despotes.

.

Le travail ne peut répondre aux besoins humains que si les humains y retrouvent le moyen de valoriser matériellement et moralement leurs activités dans le temps de travail comme dans le temps libre; le temps de travail contraint qui doit diminuer car l’usage des techniques mondialement informationnalisées mises au service de l’humain peut le permettre. A la démocratie du citoyen doit se mêler la démocratie du producteur : « que, quoi, comment produire »

.

.

Je propose en outre de comparer les interventions des leaders et candidats de la droite à la Fondation Concorde, lieu de réflexion du grand « patronat français » avec les interventions de Pierre Laurent au 37ème congrès. Comparaison lumineuse sur la réalité de l’existence des classes sociales et de leur lutte.

.

Les luttes nationales en cours doivent converger vers une lutte européenne, ce qu’elles ont commencé profondément à faire, pour une Europe des nations, confédérale, dans leurs diversités politiques, culturelles, économiques : l’Europe, grande zone puissante et pertinente de production et de démocratisation dans la mondialisation

.

Pierre Assante, lundi 6 juin 2016

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 21:46
LA VIDEO SOUS L'IMAGE
LA VIDEO SOUS L'IMAGE

34 MINUTES QUI PÉSENT LEUR POIDS D'ESPOIR ET DE RÉALITÉ : PIERRE LAURENT S'ADRESSE AU 37ème CONGRES DU PCF SUR LE RÔLE DES ELECTIONS À VENIR, LEUR CONTENU POSITIF POSSIBLE ET QUE FAIRE POUR RÉALISER CE POSSIBLE :

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=wLB52tL3KqQ

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 08:37
******ISKRA, "L'étincelle": QUE FAIRE ?****
******ISKRA, "L'étincelle": QUE FAIRE ?****

REPRISE DE L'ARTICLE PUBLIE LE 4 JUIN 2016

.

QUE FAIRE ? Spontanéisme, économie, organisation….. ???

Certes, on ne peut calquer une période historique sur une autre.

Il existe cependant des situations et des réflexions qui en mettant mentalement en relation présent et passé, dans les deux sens, aident à comprendre et agir pour sortir des situations humaines par le haut.

La crise que traversent les nations, l’Europe, le monde, l’humanité pour produire les biens matériels et moraux nécessaires à la vie humaine et pour vivre et se développer devrait inciter à ces réflexions.

Le culte du spontanéisme dans l’action populaire, le recours à la coupure en tranche des divers éléments d’une situation, revendication économique isolée d’un côté, dénonciation des situations des diverses couches sociales de l’autre, n’aide pas à une réponse cohérente, organisée, efficace à cette crise.

La « réapparition » de la classe ouvrière dans le conflit social de mai-juin 2016 et ses suites à venir, classe ouvrière que les médias au service du capital avaient cachée sous des monceaux de mensonges est un élément de prise de conscience pour sortir de la crise, indispensable mais insuffisant.

La question de la conscience de classe du salariat et de ses alliés, à égalité, doit contenir la conscience de l’état du monde, du local au global, et en particulier que la lutte de classe moderne c’est déplacée sur la question de la maitrise du mouvement du capital par les institutions financières, ce qui n’efface en rien la nécessité de la lutte économique sur la question du « salaire-prix-profit » dans l’entreprise, ni le lien entre l’ensemble des difficultés que connaissent les différentes couches de la population, mais au contraire place cette lutte de classe au niveau local et global nécessaire à sa résolution.

Ce mouvement CONTRE les lois-travail qui réorganisent le travail dans le monde en fonction des besoins d’organisation globale des monopoles mondiaux, et POUR une loi de Sécurité-Emploi-Formation que nous proposons, qui va se poursuivre par le rassemblement national du 14 juin, ne trouvera débouché que si la conscience nait majoritairement qu’il faut un débouché politique à la lutte. C’est ce à quoi travaille en ce moment même le 37ème congrès du PCF.

Je « ressors » ici un vieux classique de la réflexion sur la nécessité de ne pas isoler une lutte des autres, qui insiste sur la question économique en "dernière instance", c'est-à-dire non pour minimiser l’ensemble des luttes et activités humaines, mais pour en permettre l’aliment, les subsistances.

.

https://www.marxists.org/francais/lenin/works/1902/02/19020200.htm

.

Evidemment ce texte ne constitue en aucune façon un quelconque "mode l'emploi", mais un élément historique de questions que le mouvement de transformation sociale peut rencontrer. Nous ne sommes plus en 1902, mais la question du spontanéisme, de l'organisation, et du découpage des questions en tranches se pose encore, il me semble.

Pierre Assante, 4 juin 2016.

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 12:30
********Cliquer sur l'image*******
********Cliquer sur l'image*******

.

99%, le livre de Pierre LAURENT, extrait, quelques bonnes pages, "LA VRAIE RACINE DU MAL" ICI ou en cliquant sur l'image.

http://pierreassante.fr/dossier/

PIERRE_LAURENT_

99_pour_100_EXTRAITS.pdf

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 05:45
CLIQUER POUR SUIVRE LE 37° CONGRES DU PCF
CLIQUER POUR SUIVRE LE 37° CONGRES DU PCF

.

EN BREF, très bref.doc :

# Quel peut être le but de l’humanité, de la personne humaine ?

.

D’abord répondre à son instinct de survie en produisant ce qu’il lui est nécessaire pour vivre.

Ensuite constater que l’évolution de l’espèce humaine l’a conduite à utiliser un outil premier pour résoudre ses problèmes de survie, donc de développement : la pensée humaine.

Enfin faire de sa qualité première, la pensée et la conscience en évolution de la nature sur elle-même qu’elle représente, un besoin, un désir, un plaisir premiers.

.

Là où ça se complique, c’est que le développement de la pensée passe par la multitude d’activités que l’humanité a développées, qu’elle continue à développer, et à complexifier.

Voilà donc se multiplier les jugements de valeur d’usage.

.

Cependant un jugement global devrait passer par ce qui favorise le développement de tous, dans sa diversité et sa multiplicité d’activités, contre le développement de quelques-uns qui en fait handicape le développement de tous.

.

C’est une des raisons pour quoi je milite pour une loi de Sécurité d’Emploi et de Formation (voir la revue Economie et Politique sur le net), et une transformation progressive et radicale des systèmes financiers, ici et partout, et participe au mouvement contre la loi-travail dans ce sens.

.

Le congrès du PCF s'ouvre aujourd'hui. Les médias en parleront peu et mal. Il commence ce matin à 10 h. Vous pouvez le suivre en direct en cliquant sur l'image ci-dessus.

.

Pierre Assante, 2 juin 2016.

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 07:15
POUR PLUS D'INFO, CLIQUER SUR L'IMAGE
POUR PLUS D'INFO, CLIQUER SUR L'IMAGE

MENSONGES ET DESINFORMATIONS.

.

Décidément la mobilisation majoritaire au sein de l’opinion publique contre le projet de loi travail semble grandement déstabiliser patronat et gouvernement.

Hier, c’est Pierre Gattaz qui a montré le vrai visage d’un patronat rétrograde et irresponsable en insultant la CGT, première organisation syndicale de ce pays. Il a ciblé, à travers elle, tous les salariés, les jeunes, les privés d’emploi et les retraités mobilisés massivement depuis plus de trois mois pour conserver un code du travail pour tous et gagner de nouveaux droits. En utilisant, à l’égard de la CGT, des mots aussi violents que « voyous et terroristes», dans le journal Le Monde daté du 30 mai 2016, il a clairement franchi la ligne rouge !

La CGT s’indigne de l’utilisation de tels propos à son encontre, mots qui renvoient à la violence des attentats meurtriers survenus en France en janvier et novembre 2015. La CGT ne laissera pas de telles accusations sans suites et annonce qu’elle poursuivra Pierre Gattaz en justice.

La CGT attend également de tous les élus de la République et du gouvernement qu’ils réagissent de manière claire et sans ambiguïté à ces déclarations inadmissibles. La première réaction aurait pu venir ce matin de la ministre du travail et du dialogue social, Myriam El Khomri, qui s’exprimait sur les ondes.

Or, lors de cette émission, la ministre n’a rien fait d’autre que de s’inscrire dans cette même campagne de dénigrement en se contentant de mettre dos à dos la CGT et le MEDEF. Si elle juge « scandaleux » les propos de Pierre Gattaz, elle met sur le même plan les mots utilisés par le secrétaire général de la CGT.

Et la ministre de ne pas s’arrêter là et de rajouter de l’huile sur le feu : Alors que la CGT a découvert le projet de loi dans la presse, qu’elle demande depuis des mois la tenue d’un réel dialogue social, que les 7 organisations de salariés et de jeunesse attendent une entrevue avec le Président de la République, à ce jour non accordée, la ministre du travail et du dialogue social a choisi elle, le mensonge et la confrontation.

Elle prétend, en effet, que la CGT a refusé de la rencontrer à de multiples reprises en amont de la présentation de son projet de loi travail.

Par souci de transparence, la CGT met à disposition de tous, la liste exhaustive des RDV à l’initiative du ministère du travail. Il sera, dès lors, simple de constater que la CGT n’en a raté aucun.

Malgré cette campagne de mensonges et de désinformations, le seul enjeu pour la CGT reste le retrait de la loi travail afin d’ouvrir de véritables négociations autour d’un code du travail du XXI° siècle.

LE LIEN POUR PLUS D'INFO CONFEDERALE :

CGT Confédération Générale du Travail· mardi 31 mai 2016

Montreuil, le 31 mai 2016

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 13:34
**JEAN JOUZEL**
**JEAN JOUZEL**

.

SEPT NOBEL AU SECOURS DU BUDGET DE LA RECHERCHE

.

Dans une tribune dans le Monde, ils dénoncent la volonté du gouvernement d’opérer une coupe claire de 256 millions d’euros dans les crédits 2016. « Un suicide scientifique et industriel.»

.

Ils sont huit. Huit grands noms de la science, dont sept prix Nobel et une médaille Fields (1), à dénoncer dans le Monde d’aujourd’hui l’incroyable coupe budgétaire dont risquent de faire les frais l’enseignement supérieur et la recherche. Un projet de décret, présenté le 18 mai en commission des Finances de l’Assemblée nationale, prévoit, en effet, d’annuler la bagatelle de 256 millions d’euros sur les crédits 2016 ! Alors que la commission doit voter aujourd’hui sur ce texte, ces huit sommités scientifiques parlent d’un véritable « coup de massue ».

Cette suppression, qui s’inscrit dans les économies réalisées par le gouvernement pour financer les dépenses annoncées depuis janvier, concerne avant tout la recherche. Elle doit y contribuer à hauteur de 168,7 millions d’euros, dont 134 millions supportés par les organismes publics (CNRS, CEA, Inra, Inria). L’enseignement supérieur, lui, se verra ponctionné de 50,2 millions d’euros. Un choix à contresens, alertent les huit scientifiques. « La recherche scientifique française (...) est menacée de décrochage vis-à-vis de ses principaux concurrents dans l’espace mondialisé et hautement compétitif de la recherche scientifique », écrivent-ils dans leur tribune, soulignant que le gouvernement américain vient de décider, au contraire, de doubler son effort dans le domaine de l’énergie...

Actuellement, la France ne consacre que 2,25 % de son PIB à la recherche (publique et privée) et reste loin de l’objectif européen des 3 %, défini en 2000 et qui aurait dû être atteint en 2010. « Nous n’y parviendrons pas en fragilisant à ce point les principaux organismes de recherche », relèvent les sommités, pour qui ces coupes claires « s’apparentent à un suicide scientifique et industriel ». À l’appui des syndicats et associations, ils appellent le gouvernement à revenir sur sa décision.

.

LAURENT MOULOUD, MARDI, 24 MAI, 2016, L'HUMANITÉ

.

(1) Françoise Barré-Sinoussi (Nobel de médecine), Claude Cohen-Tannoudji (Nobel de physique), Albert Fert (Nobel de physique), Serge Haroche (Nobel de physique), Jules Hoffmann (Nobel de médecine), Jean Jouzel (Nobel de la paix, en tant que membre du Giec), Jean-Marie Lehn (Nobel de chimie), Cédric Villani (médaille Fields).

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 07:49
Pierre IVORRA : Le "ça va mieux" de François Hollande et les dessous de la baisse du prix du pétrole.

LE "ça va mieux" de François Hollande et LES DESSOUS DE LA BAISSE DU PRIX DU PETROLE.

*

La chronique économique de Pierre-Ivorra

.

Les cours du pétrole, malgré un redressement début 2015, se maintiennent à des niveaux historiquement bas depuis l’été 2014. En avril 2016, le prix du pétrole de la mer du Nord est ainsi en repli de 32,1 % sur un an. Cela se traduit notamment pour la France par une chute du coût des approvisionnements en brut. Déjà, en 2015, on a constaté une baisse d’un quart des achats d’hydrocarbures naturels et de produits pétroliers raffinés français, conduisant à un allégement de la facture énergétique d’environ 40 milliards d’euros.

Comment expliquer un tel effondrement ? Le ralentissement de la croissance en Chine et aussi dans nombre de pays émergents freine évidemment la demande. S’y ajoutent d’autres raisons, plus obscures et même parfois difficiles à décrypter. La politique de l’Arabie saoudite en donne l’exemple. Les dirigeants saoudiens, désireux d’affirmer un leadership régional, sont engagés dans un bras de fer géopolitique avec l’Iran et la Russie au Moyen-Orient. On le constate notamment en Syrie. En dépit de la demande de plusieurs pays pétroliers, ils refusent de limiter leur production de pétrole, de l’adapter à la conjoncture mondiale ce qui contribue à provoquer un excès de l’offre et a pour conséquence une baisse considérable des prix. L’effet est dévastateur pour un pays comme l’Iran, qui revient tout juste sur les marchés mondiaux après la fin de l’embargo américain. La Russie, le Brésil, le Venezuela, l’Indonésie, l’Algérie, le Nigeria, l’Angola, le Gabon… sont également durement affectés. Il semble également que l’Arabie saoudite veuille jouer au billard à plusieurs bandes et ruiner une partie de la production pétrolière américaine tirée des gaz de schiste, dont les coûts de production sont trop élevés par rapport aux cours mondiaux.

L’Arabie saoudite n’en sort pas indemne non plus. Pour la première fois de son histoire récente, l’État saoudien a été obligé d’emprunter de l’argent sur les marchés financiers. Mais ses dirigeants considèrent certainement qu’ils ont de la marge.Une telle position est-elle tenable encore longtemps ? Certains spécialistes en doutent. La reprise des cours du pétrole aurait d’autres effets conséquents, mais pas sur les mêmes pays, sur l’Europe notamment. Prenons l’exemple de la France. Pour un institut comme l’Observatoire français des conjonctures économiques, l’impact en 2015 de la baisse du prix du pétrole sur une croissance évaluée à 1,2 % aura été de 0,5 point, près de la moitié ! Ce qui veut dire que si le pétrole repart à la hausse, le « Ça va mieux » de François Hollande risque, lui, de filer un mauvais coton.

.

http://www.humanite.fr/les-dessous-de-la-baisse-du-prix-du-petrole-607813

L’HUMANITE, MERCREDI, 25 MAI, 2016

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 07:24
Pierre-Franck CHEVET, président de l'autorité de sûreté nucléaire (civil) dresse un bilan.

.

Il s'agit ici de réfléchir à la sécurité du nucléaire civil et des moyens "humains et matériels" de l'assurer.

On pourrait aussi parler d'une coopération mondiale, multipliée, motivée, de la recherche pour la création de techniques nouvelles d'usage des forces naturelles, corpusculaires, de la matière. Il est temps que l'humanité invente une révolution énergétique de l'importance de celle du feu dans la préhistoire, si elle veut résoudre ses problèmes de développement.

Les problèmes de développement et l'obsolescence du système social sont liés, et la question de la transformation du système social prend un caractère prioritaire ou tout au moins concomitant.

Autre chose est le nucléaire militaire dont on semble oublier l'existence pourtant bien menaçante.

Pierre Assante, 29 mai 2016

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 18:31
FRANCIS WURTZ, "LA CHINE S'AFFIRME ET SE TOURNE VERS L'EUROPE" :

.

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 01:38
CLIQUER SUR L'IMAGE, L'HUMANITE DU 26 MAI
CLIQUER SUR L'IMAGE, L'HUMANITE DU 26 MAI

VOS INFORMATIONS SUR L'HUMANITE : ICI

*

POUR SAVOIR OU MANIFESTER, CARTE DES MANIFESTATIONS SUR LA MARSEILLAISE : ICI

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 08:25
LOI-TRAVAIL, MOBILISATIONS OUVRIERES et LOI SEF (Sécurité de l'emploi et de la formation) , INFORMEZ-VOUS À LA SOURCE.

LOI-TRAVAIL, MOBILISATIONS OUVRIERES et LOI SEF (Sécurité de l'emploi et de la formation) , INFORMEZ-VOUS À LA SOURCE.

*

OUI, les luttes contre les attaques aux droits des salariés, des droits sociaux en général, de toute la population, va de pair avec la défense et la construction des lois du travail, des lois sociales en général.

La LOI-TRAVAIL déconstruit les droits et les lois qui ont été bâties pendant des décennies, entre autre depuis la victoire populaire de la Libération de la France contre l’occupation NAZI, National-socialiste hitlérienne.

La LOI-TRAVAIL les déconstruit, contre l’avis d’une large majorité de toute la population, salariés et non salariés, y compris contre l’avis d’une forte partie des élus du PS dits frondeurs qui se sont joints avec les élus Communistes et Front de Gauche et des élus écologistes, à une motion de censure, et puisqu'il a fallu au gouvernement l’imposer par l’usage du 49-3, sans vote.

.

La CGT, avec les salariés, dans l’unité syndicale la plus large possible, mobilise les forces sociales capables de résister à la guerre des patrons du CAC40, de la City ou de Wall-Street et autres places financières, contre les salaires, de résister contre la misère qui gagne de plus en plus de citoyens, d’habitants de ce pays mais aussi du monde.

.

REPETONS QUE LA LOI-TRAVAIL c’est la volonté des milieux de la haute finance d’adapter l’organisation internationale du travail à ses propre besoins d’accumulation du capital et sa crise et non aux besoins de vie quotidienne et à long terme de l’humanité, des êtres humains que nous sommes tous.

Répétons aussi que la bataille pour une loi de SECURITE DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION proposée par la Commission Economique du PCF et les groupes parlementaires PCF-FDG n’est pas qu’une bataille seulement législative, c’est une bataille de terrain social pour garantir des droits de vie essentiels dans ce monde nouveau, mondialisé, informationnalisé que la finance veut continuer de dominer.

.

Des cités et des régions humaines, des nations et de grandes zones de production et d’échange comme l’Europe, dans une mondialisation qui s’est organisée dans l’histoire humaine, on ne peut les démolir sans que s’effondre l’ensemble des relations de vie de l’humanité,

Il faut rendre à la démocratie politique et économique toutes ces constructions humaines en révolutionnant le système financier, du local au mondial en passant par la France et l’Europe.

Il faut rendre à la démocratie politique et économique toutes ces constructions humaines en bâtissant une autre organisation du travail, qui se libère de la monarchie d’une entreprise contrôlée par une seule hiérarchie où le travail humain ne connaît pas l’initiative personnelle du travailleur, ni une organisation collective démocratique du travail, seule capable de rendre au travail son sens et son efficacité.

.

C’est ce que le mouvement actuel de mobilisation ouvrière exprime, qu’il faut encourager, en idées et en actes, et non le combattre stupidement. Ce mouvement se développera et avec le temps qu’il faut, avec des hauts et des bas, aboutira à une nouvelle mondialisation où la SECURITE DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION (1) deviendra la règle, au même titre que la loi qui a permis la SECURITE SOCIALE actuelle, de santé et de sécurité face à des accidents et difficultés de la vie, qui est issue de grandes luttes ouvrière et populaires. Rappelons que le ministre qui l’a instituée est un ministre communiste issu du syndicalisme et de la Résistance, Ambroise Croizat, ouvrier métallo, et du mouvement populaire qu’il a représenté au sein du ministère de la santé de l'époque.

Prenez aussi les informations à la source des luttes en consultant le site de la CGT (2), cela vous évitera d’être complètement enfumé par les médias dominants où le travail, le monde du travail et ses alliés ne sont pas pris en compte, au contraire.

.

De la Grèce à la France, du Portugal à l’Espagne et l’Italie, de l’Est à l’Ouest de L’Union Européenne, les peuples doivent s’unir, dans les luttes syndicales et politiques pour ne pas être gagnés par une dictature des marchés (et de l'extrême droite qui fait objectivement leur jeu), ses représentants politiques et financiers, entre autre la BCE, le FMI soumis à la tutelle du capital monopoliste mondial..

.

Révolutionner radicalement le système financier et non le détruire, c'est assurer une cohérence et une coopération à l'activité de production et d'échange des hommes entre eux pour assurer leur survie quotidienne et leur développement futur, matériel et moral, technique scientifique et culturel, de la personne à la cité à l'entité locale de production et au monde. Les luttes doivent être locales mais non fractionnées sous peine de perdre à perte de vue et de vie. Ce ne sera pas le cas, l'actualité en témoigne.

.

Pierre Assante, très modeste Membre de la Commission Economique du PCF, ComEco, parlant ici en mon nom, avec mes erreurs éventuelles, mais tout à fait d’accord avec les propositions de cette ComEco, 24 mai 2016.

.

(1) Voir la loi SEF sur le site de la Revue Economie & Politique, http://www.economie-politique.org/​)

(2) SITE DE LA CGT : http://www.cgt.fr/

******

ET, Accéder, en cliquant ici ou sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et : Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche