Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 07:48
Michel GUILLOUX, analyse de l’encyclique Laudato si’.

Michel GUILLOUX, analyse de l’encyclique Laudato si’

sur ce lien : ici

*

http://www.humanite.fr/

linvitation-au-changement-lancee

-par-le-pape-francois-577441

*

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 13:33

"...Il y a le feu dans la construction européenne, on ne peut laisser faire cette attaque à main armée contre le peuple grec et contre toute espérance en Europe..."

Pierre Ivorra

*

POUR SIGNER EN LIGNE :

http://www.pcf.fr/72153

PETITION - La France doit soutenir la Grèce

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 08:33

Cet article décrit (voir ci-dessous en bas de page), chiffres à l'appui, ce qui a déjà été imposé au peuple grec.

*

En admettant que le libéralisme soit la solution à la crise, ce que la réalité du monde, de l'Europe et de la France contredit, que peut-on imposer de plus à ce peuple et qu'est ce que le peuple français peut attendre pour lui-même dans les conditions dictées par la commission européenne, le FMI et la BCE actuels ?

*

La France et l'Europe des peuples soutiennent les grecs car ce faisant ils se soutiennent eux-mêmes, mutuellement. Les conditions de transformations économiques nécessaires à l'investissement des moyens et des hommes répondant à leurs besoins en santé et non aux profits dans les échanges A-M-A' dominants, mûrissent.

*

A nouveau, comme en 1789, mais dans les conditions du monde actuel et de sa conscience nouvelle de paix et de développement, malgré les horreurs, la liberté, l'égalité, la fraternité frappent à notre porte, non en paroles mais en actes de solidarité et de construction d'un monde nouveau dont la nécessité pointe impétueusement contre ce monde ancien qui nous étouffe et qui détourne tout ce que l'humain fait de beau et d'utile, pays, cités, villes et villages, usines, bureaux et champs, sciences, techniques et arts !

*

Pierre Assante, 18 juin 2015

GRECE, données et chiffres à l'appui : que peut-on imposer de plus à ce peuple et qu'est-ce que le peuple français peut attendre pour lui-même dans les conditions que la "Commission Européenne" , le FMI et la BCE actuels veulent dicter aux grecs ?

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 00:05
CHOSES SIMPLES A RAPPELER, publié une première fois sur ce blog le 14 mai 2010

Publié une première fois sur ce blog le 14 mai 2010

*

CHOSES SIMPLES À RAPPELER

*

Dans le bouton il y a déjà la fleur et la graine. Dans la pâte il y a déjà le pain. Mais dans le blé sauvage il n’y a pas le pain. Entre les deux il y a la médiation humaine.

*

On comprend mieux le bouton quand on a vu la fleur.

*

L’abeille et le climat sont liés. Mais entre les deux il y a l’action humaine. Dans l’action humaine il y a les rapports de production.

*

Dans les rapports de production, il y a l’inversion des rapports de production, le capital. Dans le capital il y a l’inversion de l’objet de la production, celle de l’argent et non celle du produit.

*

L’homme se produit lui-même par son activité, et dans l’inversion des rapports de production il devient du capital, un produit indifférent à lui-même comme la marchandise est indifférente à sa valeur d’usage. Pour survivre dans cette inversion l’homme doit marcher lui-même sur la tête.

*

Remettre les choses sur leurs pieds est donc une tâche à la fois pratique et à la fois philosophique sans laquelle la conscience en mouvement de la nature qu’est l’homme se met à marcher sur la tête et vient s’opposer à son développement.

*

Les « Manuscrits de 1844 » ont été écrits à Paris, et non dans les conditions d’observation du capitalisme avancé de l’Angleterre. Mais comme le bouton, ils contiennent la fleur : « Das Kapital », la critique de l’économie politique comme outil pour transformer le monde et le remettre sur ses pieds et se développer en santé.

*

« Das Kapital » vient démontrer ce que les « Manuscrits de 1844 » affirmaient.

*

Il faut resituer les 150 ans du marxisme dans les 1.5 millions d’années, depuis que l’espèce humaine a entrepris de subvenir à ses besoins en transformant la nature par ses outils, les 10 000 ans de l’agriculture, les 5000 ans de la cité et de société marchande et de classe, les 300 ans du capitalisme-fleur. La crise se situe ainsi dans cette période ou les techniques de production-échange informationnalisées et mondialisées démultiplient et les capacités de cette production-échange, et les contradictions entre ces capacités nouvelles de production et l’inversion de l’échange.

*

Pierre Assante, 13 mai 2010

*

Note : Ce qu’il y a de mécanique dans le concept « stalinien » de succession automatique des modes de production, ce n’est pas leur succession, mais la négation « simple » de l’unité du mode de production et de la conscience historique qu’il induit, dans la personne, les entités humaines, et dans l’espèce.

La négation simple est une abstraction de l’abstraction qui fige la représentation du processus et donc écarte le non-su réel et limite le su, la conscience, à l’apparent.

On ne peut pas dire que cette méthode ne donne pas de résultats, mais elle conduit aux impasses dont elle a fixé elle-même les murs. C’est dans le non-su que se cache la négation de la négation, la résolution historique des processus, et donc les allers-retours simultanés et successifs entre l’expérimentation et le choix, que ce soit dans le domaine d’un champ ou dans la tentative de synthèse des champs, scientifiques ou-et sociaux.

La négation de la négation c’est la reconnaissance de la réalité de l’aliénation du producteur vis-à-vis de son produit, son processus vers la réappropriation de sa production qui va à chaque étape historique vers cette réappropriation, constituer le processus du « libre arbitre » marchand, bourgeois, dont le dépassement est le travail libre, l’activité humaine naturalisée, la nature humanisée. P.A.

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 00:00
LAUDATO SI'

Comprendre l'évolution de l'Eglise fait partie de la compréhension de l'évolution de la société et du monde.

LAUDATO SI' , le texte intégral de l'encyclique du Pape François sur la sauvegarde de la maison commune, sur ce lien :

http://pierreassante.fr/

dossier/LAUDATO_SI.pdf

******

Voir aussi l'article et commentaires de Michel GUILLOUX sur cette encyclique dans l'Humanité du 19.06.15 à venir.

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 07:57
Le fruit inconnu. Roger Frosini.
Le fruit inconnu. Roger Frosini.

Article déjà publié sur ce blog le 9 juin 2015, republié pour son actualité :

*

Valls, Premier ministre français, Renzi, Président du Conseil italien, et Cie en Europe et dans le monde... devraient savoir que leur modernité libérale, au sens du plus rien en commun, tout à l'initiative privée, est ce qu’il a de plus archaïque. Ils ont des savoirs mais ils n’ont pas la capacité de les mettre en cohérence :

*

Valls, Renzi et Cie, jeunes loup de la politique veulent nous faire croire et croient eux-mêmes en partie que les bouleversements du monde, sous la forme que nous connaissons, sous la forme qui se déroule sous nos yeux, sont inévitables.

*

Valls, Renzi et Cie veulent nous faire croire que nous n’avons aucun choix que celui de se résigner aux « mutations » du monde, de son mode de production, des mentalités qui vont avec, c'est-à-dire de l’isolement de l’individu dans la communauté et de sa lutte pour survivre face aux autres, de sa mise en concurrence totale vis-à-vis des autres.

*

L’usage du mot « mutation » a une grande importance dans le déroulement de la mise en condition des salariés à cette concurrence, et de la mise en condition de toute la population. Le mot « mutation » renforce l’idée que nous n’assistons pas à une évolution sur laquelle nous pourrions agir mais à une rupture sans passé du monde dans lequel nous vivons.

*

Mais voilà, le monde dans lequel nous vivons est dans une continuité avec un mode d’échange et de production, et le voile que déploient Valls, Renzi et Cie consiste à masquer cette réalité, consiste à tout changer pour que rien ne change dans les conditions de maintien en pouvoir et en privilège d’une minorité de plus en plus infime des tenants de ce mode de production et d’échange.

*

Le processus de maintien en vie du capital a une loi, celle de l’accumulation. Le capital ne peut vivre sans accumulation (A-M-A’). Dans le même temps son fonctionnement entraîne sa suraccumulation et cette suraccumulation entraîne des entraves à sa circulation, à son accumulation : la boucle est bouclée.... Il doit donc faire « payer » de plus en plus cher à toute la population son renflouement permanent.

*

Certes, dans le même temps, les remèdes provisoires à sa suraccumulation n’ont pas empêché, mais au contraire permis son déploiement impétueux mais relatif, le déploiement des forces productives et une consommation relative par la population des résultats de ce déploiement. Mais l’on voit bien aujourd’hui dans la crise et dans le frein à la croissance, les limites des « remèdes » au système de production et d’échange par la circulation du capital dans chaque objet à acquérir pour assurer notre existence quotidienne et les inégalités abyssales qui se creusent ici et dans le monde.

*

La naissance de nouvelles zones mondiales de production et de développement, qui se sont développées sous la dépendance du mode d’échange du capital et qui restent sous la dépendance de ce mode d’échange, a été un remède à la suraccumulation, mais repose à un niveau mondial, dans les nouvelles conditions économiques et techniques et politiques la question de la suraccumulation-dévalorisation du capital et de ses conséquences sur la satisfaction des besoins humains et la croissance et relance des inégalités ici et dans le monde.

*

Valls, Renzi et Cie devraient savoir que leur modernité est ce qu’il a de plus archaïque. Ils ont des savoirs mais ils n’ont pas la capacité de les mettre en cohérence :

*

L’essentiel de la cohérence du système repose sur la richesse des plus grands groupes financiers et industriels et leur pouvoir sur le monde, sur l’organisation économique, politique, spéculative et militaire du monde.

*

La promotion de « l’auto-entrepreneur », et en général de tout ce qui peut échapper au salariat est une tarte à la crème qui ne peut cacher que la richesse de ces grands groupes est bien basée sur l’exploitation massive d’un salariat de main d’œuvre en particulier et d’un salariat de haute technicité, de gestion et de recherche qui la permet.

*

Valls, Renzi et Cie veulent ne voir qu’une réponse à la crise par un traitement dit « social », c'est-à-dire une répartition de survie à minima à tous ceux que la mondialisation informationnalisée du capitalisme écarte de la production et de la rémunération de la force de travail.

*

Valls, Renzi et Cie doivent apprendre que dans leur vision de la mutation, il y a une continuité, un processus, des nécessités aussi bien sûr, mais sur lesquels on peut agir en introduisant un détournement progressif et radical de la circulation des valeurs d’échange vers les besoins humains, et cela passe par une vraie révolution, celle de la maîtrise du système financier et celle de l’organisation du travail par le salariat lui-même en France, en Europe en tant qu’ensemble cohérent parmi les régions mondiales de production, et dans le monde, tendant à la restitution à l’homme producteur de la maîtrise de la production, à la libération de l’exploitation de l’homme par l’homme (terme pas du tout archaïque) et des contraintes mortifères qui y sont inhérentes.

*

Valls, Renzi et Cie apprendront à leur dépens qu’une autre organisation sociale basée sur une démocratie élargie au producteur, une démocratie du « que, quoi, comment produire » aura raison d’une conception de la modernité qui appauvrit relativement mais surement la personne et la société sur tous les plans, et en particulier le plan de la conscience qui est la condition d’existence première de l’humanité dans la nature qui l’abrite et, qu’en outre l’échange en capital met à mal.

*

Pierre Assante, 9 juin 2015

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 11:46
Michel GUILLOUX : "Il est des idées qui peuvent se répandre comme flammes sur un baril de poudre, quand elles deviennent populaires. Nous ne jouons pas."

*

"Il est des idées qui peuvent se répandre comme flammes sur un baril de poudre, quand elles deviennent populaires. Nous ne jouons pas."

*

En France, comme en Europe, il est des gens tellement au service des puissances d’argent qu’ils ne comprennent pas que l’on puisse penser et, pis, agir autrement. Voir le très réac chef du gouvernement polonais qui somme le gouvernement grec de «cesser de jouer». Voilà: un gouvernement qui respecte ses électeurs, refuse de voir un véritable massacre social se perpétuer, bref prend l’intérêt de son peuple au sérieux, ne l’est pas aux yeux des ronds de cuir eurocrates. Christine Lagarde, si tendre en son temps avec Bernard Tapie, ne supporte pas plus l’irruption grecque dans son bac à sable financier. La directrice du FMI pense que les discussions en cours sont comme «faire un massage cardiaque à un cadavre». Elle est convaincue d’avoir raison; la preuve: «Valéry Giscard d’Estaing dit la même chose que moi.»

*

Le très catholique romain Donald Tusk, il est vrai, se lave aussi les mains des migrants: «Il ne faut pas attendre de solutions rapides aux causes des migrations, parce qu’il n’y en a pas.» Ponce Pilate n’est pas mort. Et le préfet des Alpes-Maritimes joue de même au Yo-Yo humain avec ces pauvres hères, chassés par des guerres auxquelles les calculs en vigueur de ce côté-ci du monde ne sont pas étrangers: «Je fais appliquer la règle du jeu en vigueur au sein de l’Union européenne. » Hier, dimanche 14 juin, les députés européens du PS ont pensé à souffler les bougies des «30 ans de l’accord de Schengen», jetant les bases d’une Europe forteresse aux humains mais pas aux capitaux. Ils souhaitent longue vie à la libre circulation!» et célèbrent «l’assurance d’un dynamisme économique, touristique et culturel considérable» (sic).

*

En Grèce, une nouvelle majorité tente de s’opposer aux vents dominant la planète. Barcelone, Madrid et tant d’autres villes espagnoles, ce week-end, se sont dotées de municipalités de guerre à l’austérité. Ce week-end, Guéret, en France, a de nouveau été le creuset des débats liant démocratie à réinventer et services publics à développer. Il est des idées qui peuvent se répandre comme flammes sur un baril de poudre, quand elles deviennent populaires. Nous ne jouons pas.

*

Editorial de Michel Guilloux 15 juin 2015.

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 11:31
Marie-Anne DUJARIER, "Ces cadres missionnés pour accroître sans fin la "performance" " :

"Descendants des bureaux des méthodes prônées par Taylor, ces cadres sont mandatés pour prescrire, outiller et contrôler les tâches productives, en mettant en place des dispositifs."

LIRE la suite de ces propos ICI

http://pierreassante.fr/dossier/DUJARIER_HUMA_150615.pdf

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 10:25
Arrestation de Pierre Stambul. Soutien du PCF 13

Arrestation de Pierre Stambul. Soutien du PCF 13 (communiqué publié le 9 juin 2015). Voir un article suivant en lien.

*

Dans la nuit de lundi à mardi, le Raid a interpellé, de manière brutale, Pierre Stambul, coprésident de l’Union juive française pour la paix (UJFP), soupçonné de cacher des armes dans son domicile marseillais. Menotté, gardé à vue pendant sept heures, le responsable associatif a été traité comme un "terroriste".

Les actions de l’UJFP contre la politique coloniale du gouvernement israélien ne sont pas une "entreprise terroriste" mais une lutte au service de la paix, des droits humains et du droit international.

Le Parti communiste français apporte son soutien à Pierre Stambul et à l’UJFP.

Pierre Dharréville, 9 juin 2015, Secrétaire départemental du PCF 13.

*

ET Un article de l’Humanité concernant aussi Jean Claude Lefort :

http://www.humanite.fr/des-militants-des-droits-des-palestiniens-victimes-de-canulars-ignobles-576666

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 08:24
A l'origine des inégalités,

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 23:15
Construction de l’image, des « figures » du processus du mouvement de la pensée vu par les sciences neurologiques et les sciences psychologiques et « synthétisé » poétiquement.

Construction de l’image, des « figures » du processus du mouvement de la pensée vu par les sciences neurologiques et les sciences psychologiques et « synthétisé » poétiquement.

*

Il se peut que, dans le cas du contenu de l’article du 4 juin 2015, « TRACE (3), LE MOUVEMENT DES TRACES ET LA CONSTITUTION DES CONCEPTS EN SANTE… », le lien entre « neurologie » et « psychologie » en passant par l’image, la figure poétique, ne soit pas de la plus pure clarté…

Mais ma volonté serait que la poésie suscite et contribue à l’image du mouvement concret cérébral de la constitution des systèmes de concepts et que « la question de la maladie des concepts et de produire en santé des savoirs est fondamentale et en effet à creuser » (1) y figure prioritairement.

*

Les chercheurs en neurologie nous apportent chaque jour un approfondissement de notre vision du fonctionnement du cerveau humain. Cependant, entre autre, la connaissance de la formation des liaisons cérébrales jusqu’à former des concepts reste superficielle, mais on pourrait penser que la répétition du passage fréquent dans des liaisons cérébrales constituées peuvent renforcer la constitution des concepts en permettant à la fois leur usage et une rigidification relative ou absolue dans la dé- normalisations---re-normalisations des systèmes de concepts personnels et collectifs.

*

Parallèlement, l’étude du processus de pensée de l’enfant à l’adulte, de la maîtrise et connaissance progressive de la formation de concepts et de systèmes de concepts en processus, nous permettent de faire un lien entre l’approfondissement de la connaissance vue par le neurologue et celle vue par le psychologue (2), donc un approfondissement supérieur car il peut saisir d’une façon plus précise le mouvement concret de l’activité cérébrale ; ce qui pourrait élargir la compréhension des maladies de concepts et aider à produire en santé des savoirs, en rejetant entre autre les interventions autoritaires et primaires qui sont les nôtres (et qui découlent de nos conceptions de l’activité de recherche et ce qu’elles induisent dans l’activité générale de la société) dans la formation de l’enfant et les rapports entre humains, en particulier ce qui avec un mode économique millénaire marchand en bout de course, constituent les rapports de classe en état paroxysmique de l’échange A-M-A’.

*

Bien sûr cet approfondissement de notre vision du fonctionnement-processus du cerveau humain ne lève pas les voiles auxquels nos limites humaines historiques, sociales et économiques nous contraignent : liberté et nécessité dans un seul mouvement à un moment historique donné.

*

Le mouvement de la pensée contient des dé- normalisations---re-normalisations permanentes des systèmes de concepts, quelle que soit leur complexité, mais aussi des obstacles à ce processus entraînent des rigidifications relativement paralysantes à ces dé- normalisations---re-normalisations, freins et-ou accélérateurs, freins-accélérateurs au processus social en santé en aller-retour (4).

Les obstacles ne sont pas que d’un seul ordre, mais de l’ordre de la combinaison des catégories d’activité dans leur mouvement général uni, avec les inégalités de développement entre chaque activité et « sous-activité » (3), c'est-à-dire dans la réalité unique de la constitution de la conscience et des activités qui la forment, dans le rapport entre société et individu et leur dépendance (5).

*

Pierre Assante, 7 juin 2015

*

(1) Ceci est une citation d’une correspondance privée.

*

(2) Les travaux de Lev Vygotski nous en donnent une idée très avancée.

*

(3) Il faut bien cerner une activité et des catégories d’activités, mais évidemment, ni la peau de l’individu de l’espèce, ni l’individualisation de son activité propre, ne constituent des frontières entre l’individu et la société, entre l’individu, la société et la nature dont il est un « composant sans limite ».

*

(4) Les réflexions avancées d’Yves Schwartz sur la santé des concepts à travers la créations des catégories d’épistémicités, à la suite des concepts ergologiques fondamentaux qu’il a créés, constituent une alerte et une méthode ouverte non rigide sur la question de la santé des savoirs, s’alliant à toutes les formes de réflexions et d’activité en processus qui la posent déjà sous d’autres formes.

*

(5) Pour ma part, s’ajoute dans le déroulement de l’exposé cette présence de l’influence de la pensée poétique et de ses œuvres constituées, normalisées, récentes et anciennes. La poésie peut être un passage du syncrétisme à la synthèse. Arthur Rimbaud (Lire, entre autre, ses poèmes uniques et visionnaires sur la Commune de Paris, sur "Je est un Autre" etc.) est un des cas typiques de cette capacité de la poésie de constituer une conscience du passé, du présent et du futur, du mouvement , d’une éclatante lucidité…sauf pour soi-même peut-être.

*

Mais tous les poètes ne peuvent être Rimbaud, même s’ils sont cependant poètes.

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 23:10
Le PCF favorable à la ratification de la charte des langues régionales

Le PCF favorable à la ratification de la charte des langues régionales

*

Le président de la République vient enfin de décider de demander au Parlement de réviser la constitution pour permettre la ratification de la charte européenne des langues régionales et minoritaires. Sans en faire l’alpha et l’oméga de notre position sur ce sujet, les communistes qui militent pour la reconnaissance des langues et cultures régionales depuis de très nombreuses années, sont favorables à cette ratification.

Loin de mettre en cause l’unité et l’indivisibilité de la République et l’officialité de la langue française, cette ratification prend une dimension symbolique : contre les tentatives d’imposer l’uniformisation mondialisée de la langue de la finance, elle permet de réaffirmer notre volonté, conformément à la résolution de l’Unesco sur les langues en danger, de préserver et d’enrichir le patrimoine vivant constitué par les quelque 75 langues pratiquées en France. Nous pensons bien sûr aux langues régionales, à celles d’outre-mer mais également aux langues issues des immigrations qui ont contribué au peuplement de la France. Elles font toutes partie de notre histoire comme de notre richesse culturelle. La liberté, l’égalité et la fraternité fondements de notre culture commune prennent tout leur sens quand elles garantissent la reconnaissance et le partage des langues et des cultures diverses qui nous traversent ainsi que leur mise en relation. C’est cela aussi le vivre ensemble.

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 12:16
Œuvre de Roger Frosini
Œuvre de Roger Frosini

ComEco Info - rappel
*
Bonjour à tous,
*
Les jeudi 11 et vendredi 12 juin prochains aura lieu à l'université de Paris VII - Denis Diderot le colloque international intitulé « LA THÉORIE DE LA RÉGULATION À L’ÉPREUVE DES CRISES ». L'ambition de ses initiateurs est de relever un double défi : "mieux fonder les alternatives à une théorie dominante dont les résultats alimentent les causes mêmes de la crise actuelle ; renforcer la capacité d’analyse des changements structurels de la réalité socio-économique et des propositions politiques qui en résultent pour un monde plus soutenable, questionnant jusqu’à la conception même de la discipline économique. Partagé par plusieurs courants théoriques, ce double constat devrait conduire à approfondir ou développer de nouveaux projets de recherche, des synergies entre économistes ainsi qu’avec l’ensemble des sciences sociales…"
*
Pour information, ce colloque accueillera le vendredi 12 juin un atelier (atelier G) intitulé "coût du capital et crise du capitalisme", piloté par Frédéric Boccara, Denis Durand, Sandrine Michel et Catherine Mills. Cet atelier se déclinera en 2 temps d'interventions :
*
G-1 : 11:00 - 12:30
Présidence: Catherine Mills (Économie&Politique, université Paris-1). Discussion : Sandrine Michel (ART-Dev, université Montpellier-1).
Intervenants:
Cordonnier Laurent, Dallery Thomas, Duwicquet Vincent, Melmiès Jordan, Van De Velde Franck – A la recherche du coût du capital
Du Tertre Renaud, Guy Yann – Le prix du capital : nécessité de mobiliser un faisceau d'indices
Boccara Frédéric – Coût du capital et rentabilité : évaluation et recherches d’une autre régulation économique
*
G-2 : 16:00 - 18:00
Présidence: Renaud Du Tertre (LADYSS, université Paris-Diderot). Discussion : Frédéric Boccara (CEPN, université Paris-Nord).
Intervenants :
Durand Denis – Coût du capital et politique monétaire
Mira Rachid – Rentabilité et coût du capital dans le projet industriel algérien : le cas de la société nationale des véhicules industriels (SNVI)
Alain Herscovici – Intangible capital, value and institutions. The new debate on the nature of capital
Mills Catherine – L'enjeu du financement de la protection sociale dans la bataille contre le coût du capital et pour une nouvelle régulation
*
Vous trouverez en pièce jointe le programme détaillé de l'ensemble des plénières et ateliers de ce colloque : http://pierreassante.fr/dossier/rr2015-programme-fr.pdf
L'inscription à ce colloque pour les auditeurs est obligatoire. Pour cela, vous êtes invité à vous rendre sur le site "Recherche et Régulation", rubrique "colloque", sous-rubrique "colloque R&R 2015" puis "s'inscrire colloque R&R 2015" ... et suivre la procédure.
*

Fraternellement,
Frédéric Rauch
*
NB:
Les lieux d'accès au colloque

Le colloque est accueilli par le LADYSS et l’INALCO (deux laboratoires de recherche universitaire). Il se déroule sur le site de l’université Paris-7, sauf le jeudi 11 juin après-midi où il se tient à l’INALCO :
Le site de l’université Paris-7 se trouve à 200m au sud-est de la station de métro « Bibliothèque François-Mitterrand » (ligne M14), ou à 150m au nord-est de la station de tramway « Avenue de France » (ligne T3a). Accessible aussi par les lignes de bus n°62, 64, 89 ou 325.
– le bâtiment « Halle aux Farines » (5 rue Thomas-Mann 75013 Paris) est le lieu central du colloque du 10 au 12 juin.
– Le 12 juin, les séances plénières se tiendront dans le grand amphitéâtre Buffon (15 rue Hélène-Brion 75013 Paris).
– Le 11 juin à partir de 12h30, le colloque se déroule à l’INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales 65 rue des Grands-Moulins 75013 Paris).

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 12:09
Nouvelles de l'action en Italie. Nasce “COALIZIONE SOCIALE” : 6 e 7 giugno assemblea a Roma

*

Associazioni, movimenti, sindacati, donne e uomini che in questi anni si sono battuti contro le molteplici forme d’ingiustizia, di discriminazione e di progressivo deterioramento dei diritti, decidono oggi di promuovere un cammino comune. In una società fondata sull’individualismo e sulla competizione tra le persone è necessario unirsi, fare rete, coalizzarsi. Dopo anni di crisi economica, … Continua a leggere →

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 10:03
Plante-Fleur venue d'ailleurs.jpg (R.Frosini)
Plante-Fleur venue d'ailleurs.jpg (R.Frosini)

LE MOUVEMENT DES TRACES

ET

LA CONSTITUTION DES CONCEPTS EN SANTE

*

Passages renouvelés dans les traces cérébrales auparavant constituées,

Combinaisons de traces,

Reports dans la nature et la société, en rapport dialectique permanent des traces cérébrales et combinaisons des traces dans la nature, de tout mouvement interne et externe à une entité.

*

Les combinaisons de traces entre « points » cérébraux, le renouvellement des passages dans ces traces dans l’activité de pensée, constituées à partir des aptitudes propres au cerveau humain dès la naissance (et avant dans la gestation), rigidifient relativement la formation des concepts de concepts, c'est-à-dire de systèmes de concepts.

*

La dé-normalisation-re-normalisation (1) de parties de concepts et de systèmes de concepts est d’autant plus opérationnelle que les systèmes de concepts acceptent consciemment le principe de la nécessité de dé-normalisation-re-normalisation, avec des « paliers » de re-normalisation constituant des « sauts » de transformation dans la continuité des processus.

*

Les difficultés aux adaptations des sauts techniques généralisés peuvent naître d’une coupure sociale entre leur production, leur diffusion, leur compréhension théorique et pratique et l’état de la société.

*

La santé des relations entre pôle de l’activité de la production, pôle de l’activité de l’échange et pôle de l’activité de gestion de la cité (2), dans leur relation réciproque constituant une unité, passe par le rapport avec la santé des systèmes de concepts et leur mouvement.

*

En ce sens la question des épistémicités, la conscience des besoins de santé de la recherche et le besoin de santé des relations générales qui traversent toute la société avec la recherche et plus généralement avec le mouvement de la pensée individuelle-collective (relations inconscientes comprises), cette question des épistémicités est loin d’être suffisamment comprise ni suffisamment évaluée.

*

Les maladies des concepts sont inévitables comme tout accident de vie qui constitue la vie et l’aléatoire de la vie dans l’aléatoire de la nature. C’est la capacité de maintenir en santé suffisante pour poursuivre le processus de l’être social dont il est question. Les sentiments qui naissent des besoins et de leurs complexifications individuelles et sociales et leur restent liés, ne sont pas à prendre pour secondaires. Tout comme la douleur « physique » qui alerte du danger couru par le corps, le sentiment de douleur, comme le sentiment de bien-être ou tout autre sentiment (l’amour entre autre importance), et au-delà des conditions qui les ont créés sont inséparables de la condition humaine non en tant que propriété existante chosifiée en soi, mais comme élément en mouvement du corps-soi en mouvement dans la société et la nature en mouvement.

*

L’entrée de la société humaine dans la conscience naissante du rôle des catégories d’épistémicité est une part importante de la constitution en mouvement des équilibres (bien qu’obligatoirement instables pour assurer le mouvement) nécessaires au processus de santé dans le processus de vie sociale et individuelle.

*

Pierre Assante, 4 juin 2015

*

(1) De nombreux termes utilisés (en italique) sont extraits du vocabulaire ergologique issu des recherches d’Yves Schwartz que l’on peut consulter sur internet.

*

(2) Et "généralisation de gestion" des 3 pôles...

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ERGOLOGIE
commenter cet article
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 10:47
Le P.C.F. dénonce le black-out médiatique du Forum Européen des alternatives et s'adresse au CSA, plus une VIDEO de chaleureuse et active solidarité

*

Le P.C.F.

dénonce

le black-out

médiatique

du

Forum Européen

des alternatives

et s'adresse

au CSA .... :

Copie de l'article

HUMA du 3.6.15

ci-contre:

*

******

*

VIDEO. "Tous solidaires des grecs pour une autre Europe - Appel de P. Laurent au Forum européen des alternatives". CLIQUER ici

*

****

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 15:21
ROME, 1984, 1 million de manifestants avec la CGIL et le PCI
ROME, 1984, 1 million de manifestants avec la CGIL et le PCI

GRECE, SYRIZA, PGE, mai 2015, etc. REFLEXION CONCENTREE sur cette phase :

*

Une nouvelle phase dans L'U.E. : son adaptation à la "révolution" informationnalo-capitaliste et la réaction populaire anti-austérité vont de pair.

*

1) " Générosité inopérante, ou préparation d'un avenir possible ? ". Longues résurrections ! N'est-ce pas dans un autre contexte le "jugement" de Zweig sur Erasme ?

2) Les alliances...seront tranchées par la vie, quels que soient les projets des uns et des autres, les "miens" compris. Tranchées comment ? On a beau être pessimistes à court terme ou optimistes à long terme, calmes ou inquiets, patients ou impatients, on n'échappe pas à un minimum d'agitation peu cohérente...

3) Ce qui sera déterminant, c'est la réaction à l'explosion monumentalement quantitative de la masse de "l'armée de réserve" du capital en salariés désoccupés dans la "révolution" informationnalo-capitaliste (A-M-A' en paroxysme) mondiale de la production, "l'acceptation" jusqu'où du "traitement social" du chômage dans un monde où l'accroissement des forces productive peut "permettre" le minimum vital à ces désoccupés au lieu d'un enrichissement général des humains et de leur société et sa survie par le développement ?

*

On peut et doit répondre à ces hypothèses, c'est nécessaire, même si l'aléatoire est aussi une donnée sociologique qui les contredira peut-être ....

*

L'ouverture d'une nouvelle phase dans L'U.E. et son adaptation à la "révolution" informationnalo-capitaliste et la réaction populaire anti-austérité vont de pair. De ces forces contradictoires de cette crise de croissance de l'humanité, on ne peut tirer des conclusions déterministes mais des points d'appui pour une volonté d'action de changement en santé

*

Pierre Assante, 2 juin 2015

Une nouvelle phase dans L'U.E. : son adaptation à la "révolution" informationnalo-capitaliste et la réaction populaire anti-austérité vont de pair.

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 11:36
Oeuvre de Roger Frosini, voir plus bas.
Oeuvre de Roger Frosini, voir plus bas.

HELIOS

*

"...Hélios, dans son appareil de splendeur, monte le matin sur son char attelé de chevaux qui ne respirent que le feu et l’impatience, et il s’élance dans le ciel par sa route accoutumée, dès que l’Aurore lui a ouvert ses portes du Jour. S’il lui arrive parfois d’être en retard, c’est, disent les poètes, qu’il s’est oublié dans la couche de Thétis, fille de Nérée, la plus belle des nymphes de la mer. Le soir, il descend au sein des ondes afin de goûter un repos bien mérité, pendant que ses chevaux répareront aussi leurs forces, afin de recommencer bientôt après leur course quotidienne avec une nouvelle ardeur..." (Mythologie grecque et romaine, Pierre Commelin, 1837-1926, Ed.Pocket)

*

Illustrations, Ci-dessus, On dirait le Sud.. Toujours en été...Inversé, Roger Frosini.

Ci-dessous, photo de P.A. Coucher de soleil à la Madrague de Montredon

HELIOS, ses chevaux répareront leurs forces, afin de recommencer bientôt après leur course quotidienne avec une nouvelle ardeur...

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 09:36
NOUVELLES DU FORUM EUROPEEN DES ALTERNATIVES. L'alliance européenne contre l'austérité est lancée

L'alliance européenne contre l'austérité est lancée (Pierre Laurent)

*

Plus de 5000 personnes ont participé hier à la première journée du Forum européen des alternatives place de la République. C'est un grand succès pour l'ensemble de la gauche européenne.

Trente partis d'Europe et de la Méditerranée représentant 20 pays, toute la gauche française, 12 organisations de jeunesse, 18 organisations syndicales et 80 associations, se sont rassemblées dans une ambiance de travail et de fête.

L'alliance européenne contre l'austérité vient d'être lancée en France. Dix ans après le Non au TCE, l'alternative est là.

Je lancerai ce midi, avec Zoé Konstantopoulou, Présidente du Parlement grec, Giorgos Katrougalos, Ministre de la Fonction publique grecque, et tous les représentants de Syriza, un appel à la solidarité avec le peuple grec et son gouvernement.

Nous nous engageons ensemble vers une grande journée d'action unitaire le 20 juin en France et une semaine de mobilisation européenne du 20 au 27 juin.

Les forces de progrès en Europe gagnent du terrain.

*

Pierre Laurent, Président du Parti de la gauche européenne,

*

Voir la suite : http://13.pcf.fr/71323

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 08:25
« On ne peut pas améliorer le sort des salariés dans un pays si, partout ailleurs, leurs droits régressent », nous dit Bernard Thibault (H.D., 28 mai 2015).

« On ne peut pas améliorer le sort des salariés dans un pays si, partout ailleurs, leurs droits régressent », nous dit Bernard Thibault (H.D., 28 mai 2015).

Cela veut-il dire que tout en s’appuyant sur les solidarités (acquis et cultures diverses) ouvrières et salariées, il est nécessaire de construire au niveau européen et mondial ce que le mouvement ouvrier a construit sur le plan national, en France par exemple ? Je le crois.

Les acquis et cultures diverses l’ont été dans le cadre d’une démocratie limitée mais vivante de la classe possédante et des compromis possibles et positifs « ouvriers », dans un « rapport de force » répondant relativement aux besoins du marché et des humains qui en dépendent, en conflit et ensemble.

Cette démocratie est en dissolution et elle entraîne avec elle la dissolution de l’ensemble des normes établies, longtemps en mouvement progressif et aujourd’hui en mouvement régressif.

Vieux militant « ouvrier » de 72 ans, j’ai connu dans la plus grande partie de ma vie une progression des conditions sociales dont j’ai « profité » collectivement et personnellement, conditions sociales aujourd’hui en régression. J’ai en même temps connu un reflux important des organisations ouvrières et des solidarités ouvrières construites sur la base de l’industrialisation mécanisée et des grandes concentrations ouvrières occidentales.

D’une part, ces concentrations ouvrières se sont déplacées vers les pays dits émergents devenus les « ateliers du monde » sous l’effet de la recherche par le capital du taux de profit maximum et de leur propre besoin de développement. D’autre part, les techniques de production ont ajouté sur le plan mondial l’informatisation et l’automatisation partielle à la mécanisation précédente. Ces deux éléments ont transformé l’organisation du travail, des institutions, des rapports de forces mondiaux politiques et militaires.

L’affaiblissement des possédants au niveau mondial a augmenté leur agressivité, et en contrecoup celle des forces humaines désorganisées face à l’affaiblissement des forces sociales saines dont l’organisation s’est affaiblie. Et dans le même temps le type d’organisation du travail, sa parcellisation à outrance, la perte relative de transmission des savoirs, empêchent le travailleur de voir « le bout de ses gestes » et son utilité dans l’activité humaine générale. Ces deux éléments permettent à la barbarie de gagner globalement en ampleur.

Tout cela nous ramène à la nécessité d’une organisation mondiale syndicale et politique, autogestionnaire et de classe du salariat, partant des entités constituées et en mouvement, de leurs diversités et de leur communauté d’intérêt matérielle et morale.

En ce sens je trouve très intéressante l’intervention de Bernard Thibault que je vous propose de lire en lien ci-dessous. Je ne trouve pas beaucoup dans le syndicalisme, y compris à la CGT dont je suis membre, cette vision « de haut » et les propositions de gestion de la production qui permettraient une avancée « en bas » dans la lutte au quotidien contre les attaques antisociales des libéraux de tout crin, nationaux et internationaux. Bien sûr, je ne désespère pas de progrès syndicaux et politiques possibles, mon blog le dit chaque jour……

*

Pierre Assante, 31 mai 2015

*

Pour lire l'entretien avec Bernard Thibault :

http://pierreassante.fr/dossier/Bernard_Thibault_29.05.2015.pdf

et

http://pierreassante.fr/dossier/AVENIR_SOCIAL_4_PAGES_THIBAULT_1Mo.pdf

*

P.S. Pour info complémentaire, pour ma part, j'ai voté NON au traité de Maastricht en 1992 et NON au TCE en 2005, pas contre l'E.U. en tant que telle mais contre l'U.E. libérale, antisociale, gommant les particularités culturelles et avancées sociales nationales qui sont complémentaires, contre l’U.E. fédérale, afin d'aller vers une U.E. CONFEDERALE.

P.A.

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Syndicalisme
commenter cet article
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 08:49
Forum européen des alternatives - Alliance Against Austerity  30 May au 31 May. TOUTES LES INFO :

Article déjà publié sur ce blog le 22 mai 2015.

*

COMPLEMENT A L'ARTICLE du 22 : vous trouverez sur l'Humanité quotidienne de ce Vendredi (qui vaut pour tout le week-end), le programme très fourni, détaillé, des 3 jours sur 2 pages serrées. Il est dommage qu'une fois de plus un black-out presque total soit fait dans les "grands" média sur des évènements de cette importance.

*

TOUTES LES INFOS SUR CE LIEN ICI

http://www.pcf.fr/sites/

default/files/

fea_dossier_participant_fr.pdf

*

L'article du 22 :

*

Forum européen des alternatives - Alliance Against Austerity

30 May au 31 May

*

10 ans après le non au référendum sur la constitution européenne. La gauche européenne anti austérité vous donne rendez-vous les 30 et 31 mai à Paris pour un grand forum des alternatives.

--

Programme / Actu / Inscription : www.forum-des-alternatives.eu / @ForumAlternativ /facebook

--

POURQUOI UN FORUM EUROPEEN DES ALTERNATIVES ?
FAIRE RESPECTER LES PEUPLES SUR LA SCÈNE EUROPÉENNE

L'Europe libérale n'en finit plus de nier la démocratie, les besoins sociaux et le développement écologique, provoquant à juste titre un fort rejet populaire. Du fait même de son architecture économique l'UE a subit de plein fouet la crise financière de 2008 et en a aggravé les conséquences avec les politiques d'austérité. Les peuples européens ont beaucoup résisté, de plus en plus ensemble, face aux attaques contre les services publics, le droit du travail, contre la démocratie et les droits humains les plus élémentaires.

L’arrivée de Syriza au pouvoir en Grèce a d'ores et déjà bouleversé le paysage politique. Un bras de fer sans précédent s'est engagé entre le peuple grec et ses représentants, contre les tenants de l'Europe libérale comme Angela Merkel, les forces de l'argent, les banques, les marchés financiers, la Banque Centrale Européenne, le FMI et la Commission européenne.

LUTTER ET RASSEMBLER POUR UNE ALTERNATIVE À L'AUSTÉRITÉ, EN FRANCE ET EN EUROPE

Notre mobilisation dans toute l'Europe est le meilleur atout pour nos voisins grecs. La France est un pays clé. Notre peuple a ouvert le débat sur le type de construction européenne il y a 10 ans, en votant non au traité constitutionnel européen. Aujourd'hui, la France subit des pressions de la Commission européenne pour « accélérer les réformes », et le gouvernement va dans le même sens, avec des coupes budgétaires drastiques, l'ANI et la loi Macron, les privatisations. Nous sommes aussi un pays clé parce que le scenario du tripartisme doit être déjoué, en faisant émerger une 4e force, celle des forces anti-austérité, celle d'une nouvelle réponse politique à gauche.

Avec les grecs, et parce que l'ensemble des peuples européens y ont intérêt, nous voulons construire une alliance de toutes les forces – politiques, sociales, syndicales, intellectuelles – et tous les citoyens qui refusent l'austérité. Nous voulons à la fois « faire bloc », résister, et passer à offensive sur les solutions à la crise, des solutions solidaires, européennes, de progrès social, écologique et démocratique.

OUVRIR UN ESPACE DE DIALOGUE, RENDRE VISIBLE LES SOLUTIONS

Le Forum européen des alternatives, initié par le Parti de la gauche européenne et « Transform ! », permettra de concrétiser à travers des débats, en plénière et en atelier, cette ambition politique majeure. Le Forum, qui sera une initiative d'une ampleur inédite, ouvert depuis sa conception jusqu'à sa mise en œuvre, à toutes les forces et citoyens intéressés.

Notre objectif : organiser un grand événement politique et populaire avec la participation d'au moins 2000 personnes, dont une partie d'européens, des invités de haut niveau (personnalités de dimension européenne dont des ministres du nouveau gouvernement grec), des militants politiques, syndicaux, des mouvements sociaux.

Samedi 30 mai au soir, grand concert Place de la République autour du thème "Peuples debout".

--

Programme / Actu / Inscription : www.forum-des-alternatives.eu / @ForumAlternativ /facebook

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
29 mai 2015 5 29 /05 /mai /2015 07:34
1982, une recherche de solution.
1982, une recherche de solution.

"REFORMES" actuelles et vraies SOLUTIONS.

********************************************************

RESUMÉ En quelques mots et à développer sur toutes les questions et activités humaines aujourd’hui :

*

*

A) Les "REFORMES" actuelles de l’organisation du travail, de l’industrie, des services (Ecole, santé, transports, logement, justice etc.) :

*

1) Le calcul erroné des libéraux : qu’ils se réclament de la droite « pure » ou du « centre gauche » P.S. français ou P.D. italien etc., pour eux, la solution à la crise (et à leur hégémonie personnelle et collective) est l’adaptation accrue du capitalisme à la révolution informationelle, dans l’organisation locale et mondiale du travail comme dans les institutions et les stratégies politiques et militaires du marché (lire Paul Boccara).

*

2) Or, La production dépend de choix économiques et de choix d’organisation du travail, c'est-à-dire de l’économie et de l’ergologie. Il n’y a pas de « solution économique » sans « mobilisation » à la production de l’individu dans l’entité de production et sans cohérence en santé entre l’individu, l’entité de production, et les rapports mondialisés de production, ce que ne permet plus, en l’état d’avancement des forces productives, l’échange « A-M-A’ » (Argent-Marchandise-Argent+) ni le taylorisme qui en est issu. Et ce n’est pas une question psychologique en soi, même si la psychologie n’y est pas indifférente. (Lire Yves Schwartz)

********

B) Contre ces « réformes » malsaines et pour des solutions en santé à la crise de croissance de l’humanité et ses effets dans toutes les activités humaines :

*

1) Il y a donc besoin d’une évolution, plus ou moins rapide selon les possibilités, du type « A-M-A’ » de circulation-échange, en la détournant progressivement, quantitativement et qualitativement du principe de suraccumulation, c'est-à-dire en la détournant du profit capitaliste vers le besoin social (pas celui qualifié ainsi par les théoriciens du libéralisme).

*

2) Je ne reviens pas sur les « pôles financiers démocratiques » à construire en tant qu’instrument de ce détournement progressif et radical, c’est essentiel.

*

3) Je ne reviens pas non plus sur la démocratie du producteur, du « que, quoi, comment produire » en tant que type de relation, de rapport social libérant l’activité humaine de la domination de classe, libérant sa création et son initiative, c’est essentiel et complémentaire-fusionnel des pôles financier de répartition démocratique de la valeur d’échange symbolique, l’argent, valeur symbolique, abstraite, redevenue outil concret d’échange, en tant que rapport dialectique sain entre pôle de la politeïa, de la gestion et du marché devenu public.

*

Pierre Assante, 22 mai 2015.

*

P.S. l'illustration choisie n'est pas du tout choisie comme modèle de solution, mais comme témoignage d'une longue réflexion dans le P.C.F. sur les solutions économiques alternatives à apporter à la crise. Ce livre a été publie en 1982 alors que la crise s'accélérait déjà, et particulièrement la crise de l'industrie et de l'emploi dans les pays capitaliste "avancés".

Pour ma part, j'ai voté NON au traité de Maastricht, pas contre l'E.U. en tant que telle mais contre l'U.E. libérale, antisociale, gommant les particularités culturelles et avancées sociales nationales qui sont complémentaires, contre l’U.E. fédérale, afin d'aller vers une U.E. CONFEDERALE.

Une U.E. démocratique et sociale (et non de droite et social-démocrate-libérale), peut constituer un espace pertinent dans le monde, en coopération avec les autres espaces institués et avec les pays "émergents" qui dès à présent constituent des forces essentielles dans le développement de la production nécessaire à l'humanité ; leur démocratisation et les choix de production en santé n'a pas à s'aligner sur un modèle "démocratique" malade du profit et de la suraccumulation du capital inhérente au système...

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 00:01
Buste de Jaurès à Toulouse
Buste de Jaurès à Toulouse

Les « leaders »

*

DE LENINE ET D’AUTRES

COMMUNISME, CAPITALISME, DICTATURE, VIOLENCE

*
Les « leaders » qui apparaissent sont issus d’une situation historique, et leur histoire personnelle rencontre cette situation historique et est formée par et dans cette situation historique, dans la nécessité et le libre arbitre et l’aléatoire énigmatiques.

Y compris lorsqu’ils sont « fabriqués » par les médias. Mais leur histoire personnelle et collective intervient dans ce cas aussi. Et toute proportion gardée, il y a toujours eu des sortes de « médias » dans les sociétés complexes depuis la formation de l’agriculture et des Cités-Etats. Bien avant Gutenberg.

Calquer un comportement d’une situation historique sur une autre n’a aucun sens.

Par exemple, lorsque Marx parle de dictature du prolétariat ce ne peut être la même chose qu’au moment de la révolution russe, ou en plein développement de la démocratie bourgeoise dans un pays développé, ou dans la démocratie bourgeoise en crise de suraccumulation galopante du capital…..

Pour faire la différence et entreprendre en fonction de ces différences, il faut une « intelligence souple » comme disait Politzer, c'est-à-dire dialectique en fonction du moment historique, de l’acquis des autre moments, particulièrement de l’Etat de développement des forces productives. Une intelligence souple contient l’humanisme des décisions et des actions. Ce qui ne garantit pourtant en rien contre les erreurs et les crimes.

Qu’au moment d’une lutte à mort avec et contre le Tsar et contre une social démocratie qui met les bolcheviques hors la loi, de la même façon qu’on été exécuté Karl Liebknecht et Rosa Luxembourg par les milices socialistes, quand les blancs procèdent à la terreur, l’intervention étrangère militaire et idéologique financée, fallait-il dire : attendons que la situation soit mûre pour une transformation communiste démocratique? Il fallait répondre à un moment des luttes humaines où l’on ne peut pas ignorer à quel point la violence est intervenue dans l’histoire. Ce n’est même pas un choix où nous l’entendons dans une vie relativement sûre. C’est une irrésistible aspiration par les évènements.

La dictature du prolétariat, vue non comme une oppression policière et militaire, c’est l'hégémonie (voir Gramsci, le petit bossu à l’intelligence et au dévouement si vifs, prisonnier torturé et assassiné de fait du fascisme italien) d’une classe sociale libératrice pour libérer toute la société et répondre aux méthodes de la dictature d’une classe dominante exploiteuse.

Les massacres de la commune, c’est une réalité, le colonialisme, les guerres impérialistes, c’est cela qui a forgé la violence des exploités, comme la guerre des paysans post luthériens de la renaissance. Et la construction des fascismes et nazismes par les capitalistes et propriétaires terriens, industriels et banquiers.

Croit-on que ces situations soient définitivement derrière nous ? Elles le seront en fonction de nombreux éléments sociaux, dont la rencontre entre une maturité économique, une maturité politique et une maturité de la conscience humaine sur cette histoire de la nature que l’humanité construit d’abord inconsciemment et de plus en plus consciemment.

La dictature au sens premier, trivial, couramment utilisé, du stalinisme lui-même ne répond-elle pas à un moment à cet énorme et atroce affrontement initié par le capitalisme qui suscite, soutient puis lâche le fascisme hitlérien ? Et n’avons-nous pas dans les grandes luttes revendicatives bénéficié d’un rapport de force qui a empêché certaines fois la bourgeoisie de recourir à la force contre les luttes ouvrières et les acquis qui sont ceux des sociétés développées que nous sommes en train de perdre face aux contradictions du capital et au choc entre le développement scientifique et technique et la loi de suraccumulation du capital qui le laisse sans marge de manœuvre, origine du sarkosysme, du thatchérisme et du reaganisme, et de la destruction d’un précaire équilibre des échanges économiques mondiaux issus de la dernière guerre mondiale.

Ce n’est qu’une fois l’événement passé et l’action passés qu’il est possible de porter un regard conscient sur elles et construire un pré apparaître nouveau, c'est-à-dire une utopie opérationnelle saine, c'est-à-dire une poursuite du développement, d’une reproduction élargie continue de l’humanité.

A situation historique militaire correspond un comportement militaire.

Nous n’avons pas à accuser ou défendre Lénine, mais à comprendre un évènement historique et en tirer les leçons pour un avenir plus pacifique et plus serein, sans croire qu’il est à notre portée sans efforts et sans douleurs, même si l’effort peut être aussi plaisir et valorisation humaine.

Sinon, pourquoi au nom des convulsions de la révolution française ne condamnerions nous pas la chute de la monarchie et de l’économie féodale ?

Apparemment, la rencontre entre une, des personnalités et une, des situations historiques, et la suite des évènements nous donne la mesure de la souplesse de l’intelligence ou pas.

En ce qui concerne Lénine, il agit directement sur la situation militaire par une situation militaire, mais la guerre civile finie, il lutte contre le communisme de guerre, dénonce la brutalité de Staline, essaie d’imposer la NEP, constate la difficulté de ne pas reconstruire un Etat bureaucratique, met en exergue au congrès de l’internationale l’insuffisance et le besoin vital de l’éducation ouvrière, déclare moins mais mieux….et meurt sur des certitudes comme sur des interrogations. Et des expériences en mouvement.

Lénine et les bolcheviques ont rencontré la conjonction d’une révolution bourgeoise, d’une révolution paysanne, d’une révolution des nationalités, d’une lutte pour la paix avec des paysans et des ouvriers armés par le tsarisme lui-même, d’une révolution ouvrière dans un pays peu industrialisé où pourtant la concentration ouvrière et la concentration capitaliste et la domination des capitaux étrangers constituaient un laboratoire incroyablement efficace d’expériences humaines hors du commun et extraordinairement significatives d’avenir.

Staline est l’exemple d’une rencontre et d’un divorce et d’incapacité de souplesse de l’intelligence, y compris dans ses choix pour défendre son propre pouvoir qui est tout sauf une hégémonie de la classe ouvrière.

Ce que les communistes « à intelligence souple » n’oublient pas ce sont les capacités d’horreur dont est capable la société capitaliste et les classes dominantes pour préserver leurs intérêts, ce que l’on comprends encore en observant le SMIC et les sans papiers, les stocks options et « salaires » des dirigeants, l’invasion de l’Irak et autres, l’expulsion de leur terres des palestiniens ou des indiens qui ne sont des saints ni les uns ni les autres mais réagissent pour défendre leur existence comme tout peuple, les bonnes paroles sur les enfants qui meurent de faim à chaque minute pour garantir les profits et la Shoah qui finalement n’a pas dérangé un patronat et une classe dominante sans états d’âme dans sa majorité et poussé à la guerre entre pauvres et exploités…..

Un « communisme démocratique » ce terme dont j’approuve le contenu humain mais affirme le flou idéologique car il ne fait pas appel à la question du développement productif correspondant à cette visée, ne peut pas faire abstraction de la maturité nécessaire de ces forces productive dont font partie les humains en premier lieu et leur conscience scientifique, technique et morale.

*

Pierre Assante, 4 février 2010

*

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 10:39
LE JARDIN DE TUNE. Photo Pierrot.
LE JARDIN DE TUNE. Photo Pierrot.

LE JARDIN DE TUNE.

En arrivant à La Madrague en 1989, j’ai appris l’existence de Tune, Fortuné Brigando. Tune a été de la première importance dans la lutte contre l’occupation NAZI et après, pour le progrès social dans son village, la France, le Monde.

Il a habité avec son épouse à Saména-La Madrague et ont tous deux disparu récemment.

Tune entretenait gratuitement et pour tous un petit bout de colline qu’il a transformée en joli jardin avec toutes sortes d’espèces végétales, très longtemps, aussi longtemps qu'il a pu.

Des habitants, dont un particulièrement, ont tenu à essayer de perpétuer ce jardin, pour le jardin en soi, pas obligatoirement pour partager toutes les idées de Tune, mais pour le souvenir de sa personne.

Sans doute, le 27 mai, en commémorant la résistance et aussi la résistance des communistes aurons-nous une pensée pour Tune, mais aussi pour tous ceux qui sous l’occupation se sont opposés d’une façon ou d’une autre au nazisme, qu’ils aient disparu ou qu’il soient encore à nos côtés.

Pierrot, 25 mai 2015

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 15:05
Madrague de Mont Redon. Photo P.A.
Madrague de Mont Redon. Photo P.A.

Madrague de Mont Redon (1).

Nous sommes dans une époque d’utilitarisme, de rationalité étroite.

Les « Lumières » ne sont plus ce qu’elles ont été.

Vouloir construire 300 nouveaux logements dans ce cul de sac de communication terrestre, ouvrant sur la mer de loisir, activités de pêche etc. comprises et intégrées, et les calanques etc., c’est un témoignage d’ignorance profonde qui se veut rationnelle économiquement, environnementalement, urbanistiquement.

C’est la même suite « logique » de la fermeture (2) d’une usine et ses producteurs, de plus spécifique d’une production relativement rare, et le même témoignage d’ignorance profonde qui se veut rationnelle.

Ignorer la géographie et la vocation qui s’est construite historiquement d’un lieu est, comme tant d’autres choses, l’apanage d’une société plus attachée aux profits qu’aux besoins humains. Dans ce cas particulier de La Madrague de Mont Redon, cette ignorance est l’ignorance de la vocation d’un lieu qui est devenu la vocation non seulement pour ce lieu lui-même, mais pour une large population allant au-delà de Marseille, qui est une construction historique locale de Marseille et dont la destruction par la spéculation immobilière constituerait un grave dommage pour toute la ville et ses habitants.

En appeler au bon sens c’est bien mais insuffisant. Seule l’action de la population, de ses associations, de ses élus lorsqu’ils prennent en compte cette réalité et agissent avec elles, de la justice des juges et des avocats, peuvent éviter un carnage. Des résultats ont été obtenus à confirmer.

Pierrot, 24 mai 2015

(1) Pardonnez cette orthographe et cette appellation qui restitue son sens à ce toponyme (Mont Rond en provençal) et une certaine beauté à la sonorité d’un mot (Montre donc. Quoi ?).

(2) Au lieu de la moderniser

Sur le blog de Marie Françoise Palloix :

https://corvasce.wordpress.com/2015/05/24/je-voudrais-partager-avec-vous-une-reflexion-de-mon-camarade-pierre-assante/

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche