Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 14:12

eco_po_712_713_couv_1_1_jpg.jpg

 

Tous les articles de la revue disponibles en ligne. Voir dans les liens de ce blog le site d'Economie & Politique

 

L'article de Frédéric Boccara sur le coût du capital :

http://www.economie-politique.org/

sites/default/files/eco_po_712_713_f_boccara_2_0.pdf

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ECONOMIE ET POLITIQUE
commenter cet article
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 06:20

FORUM SOCIAL  DE FLORENCE

FLORENCE 2002

 

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Syndicalisme
commenter cet article
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 07:52

2012 02 25Incohérence ? Ou divers et rassemblés ?


 

PCF incohérent. L’orchestre anticommuniste joue gentiment, moins gentiment ou pas gentiment du tout cette partition au sujet des alliances municipales.

 

Rechercher toutes les alliances possibles sur la base de politiques locales s’écartant du libéralisme gouvernemental, incohérence ?

 

Ne pas rester entre soi mais projeter de conquérir une opinion à une autre politique possible, incohérence ?

 

Oui il y a une direction du PS qui s’est inclinée devant la finance internationale.

 

Oui il y a une gauche, avec des idées de progrès, dans ce pays, qui commence à s’inquiéter et à être en colère contre cette politique. Le vote de 60 députés contre l’ANI alors que seuls 10 députés sont communistes-Front de Gauche est un signe que d’autres possibles existent. Et que c’est l’opinion et L’ACTION de gauche, politique, syndicale, associative, citoyenne, dans laquelle les communistes et l’Humanité jouent un rôle important, qui seront déterminantes pour développer ces possibles.

 

Oui ces personnes de gauche, citoyennes et citoyens communistes, socialistes, démocrates, membres ou sympathisant d’un parti ou « simples citoyenn-e-s » comme l’on dit,  peuvent devenir majoritaires dans le pays. Mais pas seulement en colère : elles peuvent devenir majoritaires sur des solutions économiques permettant de sortir de la crise, et par la même de libérer les forces humaines en les « mobilisant » sur des objectifs de progrès, comme cela s’est passé pendant la Résistance de 39-45 et à la Libération de 1945.

 

D’ailleurs qui a suivi le travail économique du PCF, et du Front de Gauche qui l’a fait sien en partie, sait que les solutions économiques de sortie de crise ne sont pas issues du travail de la direction du PS ni de la droite, et qu’à travers les développements de la crise et ses conséquences sociales, des oreilles de plus en plus nombreuses s’ouvrent à ce travail économique du PCF.

 

D’ailleurs, pour parler de la Résistance, que serions-nous devenu si malgré le vote de nombreux députés Socialistes en 1939 décrétant la déchéances des députes communistes, le PCF avait renoncé à une large alliance dans cette Résistance et à la Libération ? Idem pour la guerre d’Algérie ou la guerre « d’Indochine », ou le coup d’Etat du 13 Mai 58, et tant d’évènements de ce type, un des derniers marquant étant le vote de 2005 sur le Traité Européen ? Se rappelle-t-on le travail du groupe GUE et de Wurtz en particulier sur ce « dossier » ? Ou l’oublie-t-on volontairement ?

 

On ne peut faire d’alliance avec soi-même, c’est en général déjà fait. On tente de faire des alliances avec ceux qui ne sont pas nous-mêmes et sur la base de choix précis et non d’alliance pour l’alliance.

 

Le mécontentement sur la politique libérale du PS s’exprime de plusieurs façons. Il viendra le moment, pas très lointain où ce mécontentement s’unira sur des bases solides, alors qu’il s’exprime aujourd’hui souvent entre colère et confusion.

 

Le PCF n’a jamais été et ne sera jamais un parti « Saint ». Tout humain est humain. Il ne s’agit pas de faire du moralisme mais de marcher sur un chemin de progrès à la mesure de nos capacités du moment, de nos consciences en mouvement,  et de nos forces en mouvement, vers une COHERENCE du processus humain ici et ailleurs, divers et rassemblé.

 

Pierre Assante, 22 janvier 2014

 

P.S. une précision, j'ai réagi dans cet article à des propos tenus dans l'émission "on est pas couché" du 18 janvier, où des interlocuteurs contre lesquels je n'ai aucune animosité, s'adressaient à l'invité, Pierre Laurent sur ce thème de l'incohérence du PCF. Certes des incohérences, le PCF peut en avoir. Meno male ! Pour moi l'incohérence est, comme toute chose, relative. Celle des détracteurs, de cohérence, ou celle de leurs arguments, quelles que soient leurs intentions positives ou pas, est pour moi relativement bien plus incohérente. Même dans le cas d'usage de l'humour, autant donner ici dans cet article un avis sur la cohérence politique telle que je la conçois. "Ce que l'on dit c'est nous-mêmes qui le disons" G.Lukacs. Ces interlocuteurs ne sont donc pas obligatoirement anticommunistes bien sûr. L'argument peut l'être en fonction de leurs  intentions que je ne connais pas.

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans EDITO
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 13:43

Oui à la ratification de la charte européenne des langues régionales ou minoritaires

 

OC1Les langues et cultures de France sont une composante de notre patrimoine national. Le reconnaître officiellement est un impératif démocratique. Il découle de notre attachement aux droits humains.

Il est une manière de dire que la diversité des langues et des cultures est une richesse, à l’échelle de la planète comme à l’intérieur de chaque nation. Aujourd’hui moins que jamais, on ne peut considérer que le déclin des langues régionales mais aussi celles issues des migrations qui ont peuplé notre pays, sert l’indispensable combat pour le rayonnement dans le monde du français, Colloqui occitan 2013langue de la République. Au contraire la protection et l’épanouissement des langues et des cultures de France sont une condition pour que la France continue de jouer tout son rôle dans le concert des peuples et des nations...


...Suite sur ces liens : 

http://www.pcf.fr/49500

ou 

http://languesculturefrance.free.fr/index.htm

 

Les illustrations sont librement choisies par l'auteur du blog en fonction du sujet.

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

 



Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ÒC
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 09:54

catalog-cover-icon.pngEntre Lénine et Staline, il n'y a pas tant continuité que rupture, comme l'attestent les dernières volontés du père de la révolution qui affirmait : "Nous ne sommes pas assez civilisés pour pouvoir passer directement au socialisme." Jean-Paul Scot.


La mort de Lénine, Lire

ici

 

http://pierreassante.fr/dossier/LENINE_HUMA_21.01.14.pdf

Acheter ce N° de l'HUMANITE :

http://www.humanite.fr/numerique/lhumanite-du-21-janvier-2014

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans HISTOIRE
commenter cet article
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 06:41

2 question 

 

 

LIRE

ici

 

SOMMAIRE AUGMENTE

 

Pages :

 

2 : Concept d’épistémicité, suite, la somme et le reste,

libre commentaire n’engageant que l’auteur de ces lignes, de cet article.

4 : ERGOLOGIE. Double anticipation. Epistémicités. Processus en santé. Travail et philosophie. Etude d'un travail concret. Libre réflexion n’impliquant que son auteur.

7 : EPISTEMICITES : réflexions sur les travaux du Professeur Yves Schwartz, commentaire libre n'engageant que moi-même, à partir du passionnant Séminaire du 6 mai 2011

12 : Le champ général

15 : Pas d’issue sans une pédagogie et une pratique révolutionnaires du travail

18 : lE TRAVAIL ET LE TEMPs. De la lenteur du regard. Et la santé du mouvement.(Article publié dans la revue « La Somme et le Reste », juillet 2013).

25 : EPISTEMICITES ET TROUS DE NORMES. Normes antécédentes

26 : points d’autopsie du temps PASSE

27 : POEME. Plus on se rapproche de ce point infini de la connaissance du temps

28 : Processus cérébral de pensée, processus des systèmes de concepts, chez la personne et dans la société, en relations dialectiques. Consommation énergétique « matérielle et morale ».

31 : Processus des systèmes de concepts (suite) : Causalité ou déterminisme ? La question du continu et du discontinu, de la « mutation » ou du processus social

35 : Du schéma de la PLUS-VALUE à celui des EPISTEMICITES : RESUME schématique et succinct D’EXPOSE

42 : « C’est compliqué ! ». Une façon d’abandonner une explication, une solution. Abandon à l’avantage des dominants.

 44 : LE LANGAGE et la simplification en tant que concentration et multiplication de la puissance en santé...

45 : CROISSANCE, ENERGIE, PIB et LANGAGE, FECONDITE.

47 :  RESUMÉ

http://pierreassante.fr/dossier/VERSION_augmentee_de_2_QUESTIONS_POUR_PROCEDER_A4.pdf

____________________________________________________________________________________________________________

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Travail et philosophie
commenter cet article
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 06:31

Vers une formation professionnelle et continue pour tous : L’enjeu stratégique de la sécurité du travail, de l’emploi et de la formationPar Mattéi Raymond

Préambule : article 23 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen :

« Toute personne a droit  au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage. »

Améliorer significativement la formation continue, c’est déjà aller vers le projet de sécurité d’emploi et de formation, de sécurité sociale professionnelle. Il s’agirait de transformer radicalement et de développer des institutions à portée des mobilisations.
Un article très important de Régis Régnault trace une perspective, « L’alternative en formation », Économie et Politique, juillet 2010, p. 35 :
« à la pratique courante d’un droit dénié, consenti ou confisqué selon l’intérêt qu’y trouve l’employeur, s’oppose un droit attaché à la personne, gage de liberté individuelle et d’épanouissement humain et porteur en même temps de transformation  sociale. »
Il y a là un début de dépassement du salariat et du marché du travail. Un changement de cap est nécessaire pour commencer à réduire les inégalités d’accès à la formation continue.....

 

...lire la suite :

ici

http://www.economie-politique.org/49016

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ECONOMIE ET POLITIQUE
commenter cet article
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 11:48

Recherches internationale 46 1965Que faut-il pour que l'échange pacifique, individuel et collectif devienne un plaisir supérieur à l'accaparement au moindre frais et efforts  apparents-ressentis et-ou réels immédiats ?

 

D’aucuns pensent que le savoir et l’exercice de la pensée devenant un besoin et sa satisfaction un plaisir, l’abaissement des tendances aux pulsions de violence pourrait  être  proportionnel à l’élévation du taux d’intérêt psychologique : intérêts de connaissance du monde et de ses transformations et intérêts de développement personnel conjoints…

 

Certes si tel pouvait être le cas on peut imaginer la longue évolution que cela pourrait représenter.

 

Mais pour qu’une telle évolution puisse se dérouler, encore faut-il que dans ce même monde violent décrit à juste titre par l’historien René Merle (1), des prémices  d’échange pacifique (et leur douceur-fusion maternelle) existantes dans la société violente (de séparation paternelle et sociale) existent et donnent des signes de développement possible.

 

On peut toujours objecter que la violence est nécessaire pas en tant que violence stricto sensu mais en tant que tendance à la lutte individuelle et collective de survie et de vie, de développement de même. Je le crois.

 

Mais je crois aussi que dans toute transformation, la qualité nouvelle fait que l’on se trouve devant autre chose que ce qui a été transformé ; et que le langage, c'est-à-dire nous-mêmes, le « nouvel être social à venir » aurait besoin lui-même d’un autre mot.

 

Mais comme nous le savons, toute bifurcation étant aléatoire, comme dit Prigogine, et toute transformation sociale étant causale et non déterministe comme dit Lukacs, et fusion et séparation étant nécessaires ensemble comme dirait Marx, de façon diffuse (grâce et malgré ses accidents de vie) dans son œuvre avant Freud, la conscience de notre violence que développe René Merle est absolument nécessaire (2).

 

Pierre Assante, 18 janvier 2014

 

(1) http://rene.merle.charles.antonin.over-blog.com/article-violence-bis-repetita-122116537.html

(2) "Quoi ce serait toujours la guerre la querelle les allures de roi et les fronts prosternés !". Aragon.

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans HISTOIRE
commenter cet article
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 09:53

520733-300-0440-couv.jpgChaque changement des forces productives, chaque étape de l'histoire, modifie ces modes de regroupement au sein desquels les hommes ont travaillé et se sont reconnus...


....Extrait des pages 856,857,858

sur ce lien:  ici

 http://pierreassante.fr/dossier/

SCHWARTZ_EXPERIENCE_ET_856....pdf

 

Présentation de l'éditeur :

ici

http://www.editionssociales.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=310:yves-schwartz-experience-et-connaissance-du-travail-2012&catid=50:les-nouveautes&Itemid=92

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Travail et philosophie
commenter cet article
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 11:41

Copie-de-2014-01-18-021.jpgÀ événement exceptionnel, mobilisation générale ! 

 C'est à Marseille que Pierre Laurent et Jean-Luc Mélenchon ont participé à leur première initiative commune depuis le mois de septembre. A la fois pour soutenir la manifestation unitaire départementale et unique en France contre l'austérité et défiler au sein du cortège du Front de gauche au côté de Jean-Marc Coppola, candidat aux élections municipales.

Licenciements, bas salaires, austérité, les Bouches-du-Rhône en ont assez ! Tous ensemble déterminés et unis pour l’emploi, le maintien et le développement de nos activités, de nos industries et du service public, pour la relance par les salaires.

Manifestation. Licenciements, bas salaires, austérité les Bouches du Rhône en ont assez !  à Marseille  http://13.pcf.fr/49026

 

 

Copie de 2014 01 18 035Copie de 2014 01 18 037

 

L'album photos : http://13.pcf.fr/49389

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

      Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Travail et Politique
commenter cet article
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 11:00

Théorème.Pasolini.ExtraitIl y a certes une conception dogmatique de l’économie qui borne le temps et son usage à celui de la production de la plus-value, de part et d’autre des classes sociales.

 

La perception de temps, le concept de temps, le temps réel et la mesure de la valeur partant du temps de travail ne sont pas des choses séparées.

Ce sont des réalités à imaginer dans leur unité.

Il y a certes une conception dogmatique de l’économie qui borne le temps et son usage à celui de la production de la plus-value, de part et d’autre des classes sociales.

Mais il y a aussi une conception spiritualiste au sens strict du temps qui exclue l’idée de son usage concret, et qui d’une façon différente exprime le même dogmatisme en dissociant réalité, perception et usage du temps et ignorant la production de la plus-value, comme si ici et maintenant, ce que l’humain produit pour vivre était partie négligeable.

Dans les deux cas il s’agit d’une idéologie de classe conservatrice acceptée ou niée mais en aucun cas dépassée.

Quelle a été la formation non pas marxiste en tant que telle mais ouvrière, au sens de ce qui s’est pratiqué dans la formation théorique syndicale ou de politique en direction de la lutte salariale ? Eluder cette question c’est rejoindre objectivement si ce n’est aussi subjectivement l’idéologie de l’usage marchand du temps parvenu à son paroxysme actuel.....

....Suite sur ce lien : ici

http://pierreassante.fr/dossier/QUI_BORNE_LE_TEMPS...A_CELUI_DE_LA_PRODUCTION_DE_LA_PLUS_VALUE.pdf

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ERGOLOGIE
commenter cet article
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 06:00

weil2Dans la régression d’après 1970 des forces politiques organisées dans le monde, quel rapport de forceS ou quel "déterminisme naturel" peut-on voir?

Quelles prÉmices peut-on distinguer aujourd’hui ?

 

Questions pour un dialogue socratique


 On ne peut faire valoir le passé qu’à l’aune de ses conditions historiques, et sans comparaison mécanique avec les présents et leur résultantes « instantanée », mais dans leurs rapports dialectiques. Oui ou non ?

 

Certes cette phrase est sibylline pour qui n’entre que dans son apparence et non dans ce qu’elle pose vis-à-vis des connaissances accumulées, et pas seulement dans la dernière image perçue sur la question dans un média et même dans vie réelle restreinte au strict immédiat.

 

Doit-on prendre une position morale contre un projet de transformation sociale au regard de la minorité agissante et de la terreur dans la phase ultime de la révolution bourgeoise de 1789-1974 ?

 

Idem pour la révolution ouvrière Russe de 1917-1924 ?

 

A quelle aulne juger le rapport entre une classe sociale et la, les personnes et organisations politiques tentant de la représenter, dans les différentes « phases » de son rôle dans un processus politique ? Quel rapport tirer de « l’état des forces productives » avec l’ensemble des activités ce cette classe et son rapport avec les autres classes et groupes sociaux en tant qu’entités constituées subjectivement et-ou objectivement ?

 

Que doit-on penser des minorités agissantes et des deux avatars dictatoriaux de ces deux révolutions que sont le bonapartisme,  l’Empire, ses guerres, et le stalinisme, son régime policier, ses procès politiques, ses déportations et exécutions ? Ces minorités agissantes ont-elles eu des répercutions positives dans la poursuite des processus historiques sur le long terme au-delà de leur propre existence ? Ont-elles gelé définitivement le mouvement de masse qui les a engendrées ? Existait-il des conditions pour qu’il en soit différemment et dans « quelles proportions » et « diversités » ? L’infinité des micro et macro « bifurcations » historiques peuvent-elle être explorées ? Celles qui peuvent être explorées apportent-elles des indications utiles ou suffisantes ?

 

Comment situer ces évènements dans l’ensemble des violents tourments de l’histoire du processus millénaire de l’humanité ? A la seule aulne de la sécurité relative des peuples dominants dans le système dominant et ses animateurs privilégiés dont les plus grandes fortunes mondiales s’élèvent aujourd’hui à une fois et demie le PIB de la France et qui financent les multiples conflits et leurs morts ?

 

Que penser des 19 millions de morts de la guerre de 1914-1918 et à qui, quoi les incomber ?

 

Dans les peut-être prémices de pourparlers de paix, de travail qui s’esquissent au milieu des contradictions qui se renforcent…faut-il voir un rapport de force ou un déterminisme naturel dans le processus de l’humanité ?

 

De même dans la régression sociale des dernières 40 années, c'est-à-dire la baisse relative des moyens « matériels et moraux » humains en comparaison à la croissance des forces productives ? Baisse qui pourrait devenir absolue ?

 

Et dans la régression des forces politiques communistes organisées, rapport de force ou déterminisme naturel ? Et dans ce retour relatif de la question marxiste et communiste dans la crise systémique du capital, quel est l’apport de nouvelles forces, jeunesse universitaire qui s’investit directement dans le politique sans les bases ouvrières « anciennes », et jeunesses tout court, ouvrière, salariée ou pas ?

 

Faut-il penser qu’heureusement que cette jeunesse existe ou que malheureusement sur ses bases elle ne peut apprendre de la crise et des solutions à s’en instruire ? Dans quelle(s) transformation(s) du mode de production ? En rapport avec la réalité productrice mondiale, ses diversités et transformations, les besoins nouveaux et  anciens coexistant de développement humain?

 

Qu’est-il « écrit » ou pas de notre futur commun et particulier pour que nous conservions ou pas un instinct collectif de survie et de développement de notre espèce et de chacun de nous dans notre espèce ?

 

Quel « jugement de valeur objectif et subjectif, économique et moral » peut-on tirer de ce type de réflexion sur les forces communistes, progressistes, populaire, doit-on ou peut-on tirer de ces interrogations et quels rapports personnels et collectifs avec elles peut-on en déduire.

 

Certes on peut « connaître » dans mon propre comportement ma propre réponse, ou du moins sa concrétisation si ce n’est son fondement. Mais ils sont, réponse et comportement, une réponse à un besoins de santé ontologique et phylogénétique et non une vérité absolue de type religieux. Du moins ils le tentent.

 

C’est un rapport de type religieux, induit par la pesanteur historique millénaire, qui a été et le succès et le talon d’Achille d’un type de rapport partitique dans le mouvement ouvrier, mimétique de tout groupe constitué dans les conditions historiques passées et non dépassées à ce jour.

 

Kephas.

Pierre Assante, 16 janvier 2014

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici 

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Travail et philosophie
commenter cet article
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 08:57

Voici un extrait très illustratif qui contredit toute la propagande (terme ancien tout à fait valable) sur le soi-disant dogmatisme inhérent au marxisme et à la méthode dialectique :

 

« …A cela se lie également cette idée stupide des idéologues : comme nous refusons aux diverses sphères  idéologiques qui jouent un rôle dans l’histoire, un développement historique indépendant, nous leur refusons toute efficacité historique.

 

C’est partir d’une conception banale, non dialectique de la cause et de l’effet comme de pôles opposés l’un à l’autre de façon rigide, de l’ignorance absolue de l’action réciproque.

 

Le fait qu’un facteur historique, dès qu’il est engendré finalement par d’autres faits économiques, réagit aussi à son tour et peut réagir sur son milieu et même sur ses propres causes, ces messieurs l’oublient souvent tout à fait à dessein… »


Engels, 1894.


Ce qui ne veut pas dire, cet extrait en témoigne, que la méthode dialectique soit infaillible et ni soit le seul outil pratique de résolution des problèmes posés à la vie humaine...

Mais se priver d'un bon outil est dommageable à la vie humaine...

 

Pierre Assante, 16 janvier 2014

 

DURAND CREDIT

L'illustration : un des exemples, pour moi, de travail dialectique sur l'économie, entre autres. La Coméco et d'autres, Paul Boccara en premier lieu, en ont fourni, dans le PCF et d'autres économistes de diverses "sensibilités" ailleurs bien sûr. Cet ouvrage m'a ouvert les yeux sur les possibilités de la rupture-continuité d'une transformation économique pratique dans les conditions historiques du moment. Pour moi qui ne suis pas un économiste"savant".

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Travail et philosophie
commenter cet article
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 06:54

Article déjà publié le 28/12/2013 

Prolégomènes à l'ontologie de l'être social. _________ GEORG LUKACS

« Experimentum Mundi » d’Ernst Bloch et « Prolégomènes à  l’ontologie de l’être social »de Georges Lukács semblent se répondre, et se différencier l’un de l’autre pour se compléter.

 

Il y a comme un dialogue de sens et de forme dans les œuvres des deux auteurs, qui fait penser en philosophie, au dialogue entre Picasso et Matisse dans l’expression artistique.

 

C’est aussi deux vieux hommes qui font un bilan de leur réflexion sur le mouvement de leur pensée, dans le mouvement de leur engagement, d’une maturité atteinte qui va ouvrir la voie à une nouvelle éthique aujourd’hui en construction dans l’activité humaine générale et l'activité savante en rencontre « à la base », « matérielle et morale ».

 

Cette rencontre a lieu depuis longtemps dans leur vie , maisBloch ici les « années 60-70 » qui marquent l’entrée dans une crise généralisée du capitalisme mondialisé et informationalisé, économique, civilisationnelle, en grande accélération aujourd’hui, devrait nous faire réfléchir à ce qui dans la charnière de ces années nous a échappé, et est loin d’être obsolète malgré tout ce qu’on nous a présenté comme ringard pour mieux nous manipuler….

 

Le philosophe Yves Schwartz* dans son analyse du TRAVAIL, reprend sans doute ce que cette charnière nous a révélé, le développe lumineusement, bien au-delà et à l’encontre des réflexions « à la mode » dont nous sommes abreuvés sur un « être social superficiel, désincarné et décérébré » dont la marchandise serait l’accomplissement final séparé de l’usage et du besoin de développement humain et d'une éthique de ce processus de développement qui nait sans faire de spectacle.

 

Voici ci-dessous quelques pages des « prolégomènes », avec l’aimable autorisation des Editions Delga.

 

Pierre Assante, 28 décembre 2013

 

* Sur lequel on peut trouver de nombreux articles du blog.

 

Sur ce lien, les 8 pages choisies  : ici

http://pierreassante.fr/dossier/LUKACS_PROLEGOMENES.pdf

 

Lien sur l'étideur : http://editionsdelga.fr/429-prolegomenes-a-l-ontologie-de-l-etre-social.html

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Travail et philosophie
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 09:14

ENGELS_a_Franz_Mehring_0001.jpgOn a souvent reproché, en particulier à Engels d'avoir cédé à une certaines tendance au déterminisme contre une simple causalité dans un processus humain dans lequel la volonté et la conscience interviennent. Certes si certaines précautions n'ont peut-être pas toujours été prise dans le feu de l'action, l'activité de Marx et d'Engels est certainement parmi les plus grandes entreprises pédagogiques du XIX° siècle, dont l'effort a été poursuivi "à la base", pas toujours d'une façon dogmatique comme certains semblent le penser, c'est à dire dans une diffusion sociale généralisée au même titre que celui des "Lumières". Il faut dire aussi que l’ostracisme d'Etat (avec effet sur l'école entre autre) et des grands médias liés a considérablement fait refluer cet effort pédagogique. L'intention ne suffit pas pour un citoyen, les moyens comptent au même titre que la volonté. Et la volonté s'amenuise faute de moyens....

            L’incapacité de resituer une connaissance dans son contexte historique, et la tendance moralisatrice abstraite coupée de la réalité de l’individu humain dans son espèce en processus, sont une conséquence évidente de cet ostracisme, excepté pour qui ne sombre pas dans le paroxysme idéologique ambiant.

            Voici une page pour remettre en ordre notre sens historique, dans une révision générale du paroxysme idéologique actuel, effort personnel non suffisant, mais nécessaire pour sortir de 40 ans de régression (entrée croissante dans la crise du capital vers 1970 et son explosion actuelle). Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faille pas réviser ce qui a précéder ces 40 ans.

D’autre part il ne faut pas sous-estimer l’effort de renouveau, les prémices de renaissance possible qui se manifestent, dont les limites ne nous sont pas encore connues, et que nous ne connaitrons que « post festum » (après leur déroulement historique), pour ce qui le vivront…

Ne pas les sous-estimer et encore moins les mépriser, est un besoin humain vital qui dépend de notre volonté de compréhension.

 

 Pierre Assante, 15 janvier 2014


Voir ces 2 pages d'Engels

ici

http://pierreassante.fr/dossier/ENGELS_a_Franz_Mehring.pdf

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Travail et philosophie
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 09:05

UNITE-SYNDICALE-4-AVRIL-2014.jpg

 

 

 

Lire sur ce lien :

  ici

http://pierreassante.fr/dossier/UNITE_SYNDICALE_HUMA_15.01.14.pdf

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 16:22

MILLS

« …Autant d’éléments qui renforcent le besoin de comprendre la crise, les crises du capitalisme. C’est pourquoi notre revue "Economie & Politique" poursuit son objectif de formation des militants avec le compte rendu de la première séance du séminaire organisé par la Fondation Gabriel Péri sur les théories sur les crises, à partir notamment de l’ouvrage de Paul Boccara, Théories sur les crises, la suraccumulation et la dévalorisation du capital, Delga, 2013. Nous reproduisons également la communication de Bernard Guerrien sur le prix Nobel d’économie, Fama. Ainsi qu’une fiche de lecture instructive et critique de l’ouvrage de Yves Saint-Jours, professeur de Droit du travail, éloge du droit social, La Dispute, 2013…»

 

Lire

ici

http://www.economie-politique.org/sites/default/files/eco_po_712_713_edito.pdf

 

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ECONOMIE ET POLITIQUE
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 10:52

Copie-de-2013-11-30-027.jpgE ÒC ! BASTA PAS DE S’INDIGNAR !

 Que siá organizat de Forums pariers d’aquest que se debanèt au Faròt, a Marselha, es tras qu’important. Fau grandmercejar lo monde e leis associacions qu’an complit un gròs trabalh per que capitèsse. Aquò tant per la cultura d’Òc que per l’avançada dei principis democratics de pluralisme culturau, de cotria ambé lei mejans economics  que permeton de satisfaire aquelei  revendicacions  e lei besonhs de desvolopament umans en generau......


....sur MESCLUM, 3 janvier 2014, SUITE, LIRE

ici

http://pierreassante.fr/dossier/MESCLUM_COLLOQUE_OC_PIERROT.pdf

 

Copie-de-2013-11-30-029.jpg

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ÒC
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 08:22

Copie-de-2014-01-12-013.jpgIntervention et présentation par

Jean-Marc Coppola :

 

"Après nos 8 priorités pour répondre aux préoccupations des Marseillaises et des Marseillais, nous voici réunis pour présenter les 8 animatrices et animateurs des listes de Secteur de Marseille.

4 femmes et 4 hommes en tête des listes pour les municipales qui vont se tenir dans 70 jours.

Nous avons choisi cette esplanade publique pour symboliser :

 -Le lien entre la méditerranée et la cultureLe lien entre le Port et la ville.

-Et surtout la nécessité de restituer l’espace public aux Marseillaises et aux Marseillais qui se sont réapproprié ce lieu avec enthousiasme.

Copie-de-2014-01-12-027.jpgAutant de symboles de Marseille, une ville à la croisée des chemins, et dont le devenir et le destin dépendront de l’implication et de l’intervention de son peuple.

C’est l’objectif que nous nous fixons : créer les conditions pour que les Marseillaises et les Marseillais prennent le pouvoir et décident des politiques qui leur sont utiles.

Utiles afin qu’ils vivent en toute quiétude, dans un cadre de vie de qualité, dans une ville où la solidarité, l’égalité, la justice redeviennent des valeurs communes et respectées.

C’est tout le sens de notre engagement.

C’est tout le sens de notre liste, de nos listes de rassemblement.

C’est tout le sens de la pratique politique sur laquelle nous nous engageons pour gérer Marseille dans moins de 3 mois.

En ce début d’année, propice aux vœux que je vous formule les plus…tout ce que vous voudrez, nous choisissons de forcer le destin et de ne pas attendre que certains le décident d’en haut à notre place.

 

Copie-de-2014-01-12-001.jpgEn haut, je parle du Président de la République et du gouvernement, qui en assumant des choix libéraux, tournent le dos aux valeurs et aux idéaux de gauche et accroissent le fatalisme et le renoncement.


-Hausse de la TVA, l’impôt le plus injuste.

-Restriction des dépenses publiques.

 -Cadeaux au Medef qui se dit satisfait par la chasse au coût du travail.A

 -Austérité pour les Français.

 -Loi sur le travail du dimanche (alors qu’à Marseille 95% des commerçants y sont opposés).

 -Libéralisation sur les rails et sur les mers, comme on le voit avec la posture du gouvernement sur la SNCM.


Ces décisions sont-elles de nature à lutter contre les inégalités, contre la pauvreté et la précarité qui minent la vie de nombreuses familles à Marseille ?

Non ! Elles vont même l’aggraver.

Est-ce cela la bienveillance du Premier ministre et du gouvernement à l’égard des Marseillais, comme ils sont si souvent venus le dire en multipliant les effets d’annonce ?

Comment accepter et combien de temps allons-nous accepter de vivre toujours plus mal dans des logements insalubres, dans une insécurité de vie au quotidien, avec une incertitude pour l’avenir et l’avenir de nos enfants ?

Comment accepter et combien de temps allons-nous accepter de vivre dans la violence, dont la première est celle des inégalités ?

 

Comment accepter et combien de temps allons-nous accepter des licenciements, des fermetures d’entreprises et particulièrement la situation faite aux personnels de la SNCM ?

Un véritable scandale, dont la responsabilité revient pleinement au gouvernement, revenu sur ses propres engagements qui prévoyaient un plan industriel de développement de la filière maritime, du SP de continuité territoriale, et des coopérations avec le Maghreb.

Des milliers de familles sont dans l’attente avec une épée de Damoclès au-dessus de leur tête.

Des salariés responsables qui apportent des solutions concrètes et crédibles dont la mise en œuvre ne dépend que du courage politique de ceux à qui le peuple a confié des responsabilités.

Ils sont pourtant volontaires et réactifs quand il s’agit de répondre aux revendications du Medef au détriment des travailleurs, mais au détriment aussi des artisans, des commerçants, des petites et moyennes entreprises.

Ils l’ont le courage de privilégier les plus riches qui débutent cette année avec encore plus de profits que les précédentes.

La confiance dans la politique ne peut que s’effriter devant de telles pratiques. Mais nous ne comptons pas rester les bras croisés ni devant cette politique ni devant ce délitement de la démocratie représentative.

Face à cela, nous voulons redonner du sens au militantisme, à l’engagement. Nous proposons l’offensive pour le changement à Marseille en montrant qu’il est POSSIBLE de choisir une autre voie, en invitant les citoyennes et les citoyens à créer ce changement.

Nous les invitons à construire un ESPOIR en partant de leurs préoccupations, en rassemblant les bonnes volontés dans leurs différences, comme nous retrouvons dans la diversité de nos listes.

Nous les invitons à une insurrection citoyenne pour créer un rapport de forces afin qu’à Marseille des solutions émergent pour l'emploi, les déplacements, la sécurité, l’école, les services publics, la citoyenneté, la démocratie et sortir de tout ce qui gangrène la ville et stigmatise ses habitants.

 

Copie-de-2014-01-12-007.jpgPrésentation des têtes de listes :

1. Christian Pellicani, conseiller municipal communiste, chef de file dans le 1er secteur (1/7) où il est élu, connu comme le loup blanc et reconnu pour son travail de proximité et sa connaissance du terrain. On peut dire que c’est le père des batobus, ces navettes maritimes qui ont connu au énorme succès et que nous pérenniserons et démultiplierons. C’est aussi à son initiative qu’ont été dénoncées des pratiques illégales dans le dossier de l’Hôtel-Dieu, offert à l’hôtellerie de luxe sur le dos des Marseillais !

2. Marie Batoux, dirigeante nationale du Parti de gauche, chef de file dans le 2ème secteur (2/3). Nous faisons le choix de la jeunesse, de l’audace, du renouvellement, dans ce secteur où l’on trouve le Grand port maritime, Euromediterranée mais aussi les quartiers les plus pauvres de France. Avec Marie, nous allons redonner confiance et espoir, sans concession au clientélisme et à la finance.

3. Isabelle Pasquet, sénatrice, est notre chef de file dans le 3ème secteur (4/5), face à Bruno Gilles et disputera à la ministre Carlotti l’alternative de gauche. Sa détermination et sa pugnacité au Sénat sur des dossiers emblématiques comme les retraites, la famille, le handicap ou encore le budget de la Sécurité sociale sont un atout majeur dans ce secteur où vivent de nombreux salariés, notamment des services publics. Cheminote, syndicaliste, offensive et humble, Isabelle est avant tout une militante et illustre notre conception de l’élu d’aujourd’hui.

4. Une femme encore et une femme d’expérience. Marie-Françoise Palloix est notrechef de file dans le 4èmesecteur (6/8), fief de Jean-Claude Gaudin et de son dauphin Yves Moraine, Marie-Françoise est élue à la Communauté urbaine. Rare élue qui a mené la bataille pour l’emploi et l’industrie au côté des Legré-Mante, elle s’investit notamment pour la préservation de notre littoral et de notre patrimoine naturel, en défendant notamment un Parc national des Calanques qui respecte les activités humaines.

5. Jean-Marc Cavagnara, salarié et syndicaliste à Pôle emploi, responsable du Parti de gauche, ancien dirigeant national syndical à l’Unedic, portera nos couleurs dans le 5ème secteur (9/10). Très actif dans la lutte contre le travail dominical à Plan-de-Campagne, Jean-Marc a déjà accepté deux fois d’être candidat du Front de gauche, aux dernières cantonales et dernières législatives.

6. Sandrine Cartier est issue du mouvement social, membre d’aucun parti. Mettant en accord nos paroles et nos actes, nous lui confions la mission de représenter le Front de gauche dans le 6ème secteur (11/12). Son combat victorieux à l’hôpital privé Beauregard est la preuve que l’implication citoyenne, des salariés, peut stopper la fatalité et donner tort à la pédagogie du renoncement. Nous sommes le seul mouvement à ce jour proposer, en première ligne, des hommes et des femmes qui ne viennent pas du sérail politique.

7. Samy Johsua, universitaire, figure du mouvement anticapitaliste, est notre chef de file dans le 7ème secteur (13/14). Un territoire où le Front national a de sinistres prétentions. Samy, qui a une longue expérience sur ce territoire, va mener une campagne dynamique avec une équipe soudée, représentative de la diversité et de la richesse humaine de ces quartiers.

 

8. Enfin, je représenterai le Front de gauche dans le 8ème secteur (15/16), où il faut là aussi redonner confiance aux citoyennes et aux citoyens dans l’intégrité de la politique, dans sa capacité à changer les choses en améliorant les conditions de vie. Ces Quartiers Nord sur lesquels j’ai beaucoup appris ces derniers mois et années et qui méritent d’être perçus comme ce qu’ils sont vraiment : une pépinière de créativité, de courage, de motivation, où l’envie de réussite et d’en découdre avec les violences et la pauvreté est très présente.

 

Voir suite sur le blog de Marie Françoise PALLOIX :

http://corvasce.wordpress.com/2014/01/12/presentation-des-chefs-de-file-des-listes-fdg/

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

  

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Travail et Politique
commenter cet article
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 14:32

Copie de MATTINARencontre. Marseille

Cesare mattina « Les classes populaires ne sont pas les bénéficiaires du clientélisme »

 

Clientélisme par-ci. Clientélisme par-là. Derrière le mot brandi à chaque occasion, quelle réalité? Invention marseillaise? Phénomène massif? Façon d’aider les plus démunis? Pour y voir plus clair, entretien avec le sociologue Cesare Mattina, auteur d’une thèse sur la « régulation clientélaire ».

Dans la vie politique marseillaise, le clientélisme apparaît comme un mot-valise que tout le monde se jette à la figure. Pouvez-vous nous proposer une approche éclaircissante?

 

Cesare Mattina. La définition générale du clientélisme est simple: entretenir des clientèles politiques par l’octroi de faveurs et services en échange de votes et de soutiens politiques. Le phénomène est aussi ancien que la ­démocratie et le système du suffrage. Tel qu’il est actuellement entendu, dans le contexte de bataille politique des élections municipales, c’est un mot utilisé par des acteurs pour dénoncer des pratiques d’autres acteurs. On se rend compte que la dénonciation du clientélisme est le fait d’acteurs qui ne disposent pas forcément de ressources de distribution. …..

 ....suite, lire ici

 

 http://pierreassante.fr/dossier/MATTINA_CLIENTELISME_HUMA.pdf

 

…..et sur ce lien :

 http://www.humanite.fr/politique/cesare-mattina-les-classes-populaires-ne-sont-pas-556413

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

 

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans LETTRES
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 09:16
Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Travail et Politique
commenter cet article
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 07:35

      VIDEO. Cliquer sur l'image

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=LQPxMvAuXQM

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Travail et Politique
commenter cet article
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 00:02

Copie de 2013 12 17 011

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans LETTRES
commenter cet article
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 00:01

 

LUCRECE

 

LIRE

ici

 

http://pierreassante.fr/dossier/ITER.pdf

 

 

 

et

Petit rappel d'économie politique élémentaire

pour évaluer un élément essentiel de notre intervention quotidienne....

http://pierreassante.fr/dossier/

petit_rappel_economie_politique_

elementaire.pdf

 

 

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans SCIENCES
commenter cet article
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 07:34

VIDEO. Cliquer sur l'image

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=WIwyZAt8hCA

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Travail et Politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche