Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 07:41

20101012 021

 

Voir le débat de l'HUMA

SUR CE LIEN : ici

L'Humanité, Vendredi 10 mai 2013.

 

Ce N° de l'HUMA est en vente jusqu'à Dimanche en kiosque. 1,40€

http://pierreassante.fr/dossier/ROLLET_GEAY_POYAU_HUMA_10.05.2013.pdf

 

"Développer chez les élèves l'individualisme, la concurrence, avec pour finalité essentielle de faire un maximum de profits à l'avenir, ce n'est évidemment pas le rôle de l'école"

Frédérique ROLET.

 

"On voit bien qu'il ne s'agit là que d'une proposition vide de sens et qui n'a d'autre but que de se montrer sympathique envers les représentants patronaux des entreprises"

Bertrand GEAY.

 

Ce N° de l'HUMA est en vente jusqu'à Dimanche en kiosque. 1,40€

 

Former à la concurrence et au profit entre personnes avant que de former à la coopération entre elles et aux capacités de produire ce dont les humains ont  besoin pour vivre ? P.A.

 

Souscrire pour l'HUMA : http://pierre.assante.over-blog.com/article-la-disparition-du-journal-l-humanite-serait-un-grand-malheur-edmonde-charles-roux-18-avril-2013-117183780.html

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Travail et Politique
commenter cet article
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 07:32

Article publié une première fois sur ce blog le 13/04/2013


2013 04 12 012ERGOLOGIE.

Double anticipation. Epistémicités. Processus en santé.

Travail et philosophie.


 

Etude d'un travail concret.

Libre réflexion n’impliquant que moi-même

 faite à partir de l’écoute du Séminaire Public

de l’Institut d’Ergologie

du 12 avril 2013.

 

Pour construire un prototype mécanique, chacun sait qu’on utilise un dispositif entièrement numérique.

Avant cela il y a eu le tour et l’étau-limeur etc. à commandes numériques et avant manuel.

Et encore avant cela, il y a eu la lime simple, la forge, etc.

 

Lorsqu’un apprenti est mis devant une pièce d’acier plane et qu’il doit la diminuer d’un millimètre, il vérifie visuellement et avec son pied à coulisse l’effet de chaque geste qu’il fait avec sa lime.

Il rectifie cet effet après chaque geste et chaque groupe de gestes.

Ceci pour arriver à rectifier ses erreurs en modifiant l’inclinaison de la lime, et tant d’autres autres détails du geste afin de rejoindre ou pas une nouvelle surface plane à 1 ou 2 dixièmes prés, et réussir ou non sa « pièce ».

Au bout de quelques jours d’expériences, l’intuition grandit du geste juste et des ajustements de chaque geste, que la mesure vérifie.

Et les ajustements sont beaucoup plus discrets, se multiplient dans une situation de plus grande assurance, ce qui paraît paradoxal et qui pourtant est bien un signe d’un affinement de la double anticipation, et du dédoublement de l’anticipation, à la fois unique et double, contenues dans le même geste.

 

2013-04-12-004.jpgMais pas simultanées, au sens grossier du mot. Sens grossier parce qu’il contient une vision grossière du temps, une vision praticiste, utilitaire au plus court terme de l’espace-temps.

Et qui donc n’intègre pas une conscience en aller-retour du geste qui n’a pas d’utilité immédiate apparente.

 

Il est en de même de la construction des concepts, comme de l’aplanissement de la pièce d’acier doux.

A ce point il faudrait rappeler la vision de Vygotski du « mouvement de la structure mentale ». Il part de la généralisation faite par l’enfant (Exemple : groupes d’objets de même « catégorie regroupés sous une appellation commune, première généralisation), 

 

jusqu’aux généralisations de généralisation = concept, et systèmes de concepts en mouvement « en bout » de formation en mouvement, c’et à dire en « bout » provisoire de renormalisation.

 

Et au « bout », le style comme dirait Xavier Roth, ou le « type » de logique, leur formation historique, comme dit Ludovico Geymonat, qu’il faudrait relire aussi.

 

Revenons-en au temps.

 

Cette symetrie et dissymétrie vont déterminer dans courte, moyenne ou longue durée le degré de relativité de l’adhérence ou de la désadhérence d’un concept à la réalité hic et nunc.Il y a symétrie (simultanéité relative) de l’apparition d’un phénomène historique, ou dissymétrie relative d’apparition.

 

Mais ce n’est pas tout.

 

Il y a dans le temps, autre chose qui nous est inaccessible parce non encore accessible hic et nunc à une vision physique globale du temps, et sans doute pour bien d’autres raisons tenant à la relativité de notre vision opérationnelle de l’acte « en santé ».

  

2013 04 12 008

Cette autre chose c’est la vision dichotomisée de la réalité en continuum et en quanta de temps, que l’on aborde séparément et non dans leur unité, qui dépasse notre pratique quotidienne et forme notre réactivité à l’évènement, réactivité mutilé parce que  conscience, aller-retour mutilé par cette dichotomie.

Notre méconnaissance d’une structure fine invisible du mouvement-matière, notre méconnaissance des interactions de forces et de leur unité, voilà qui rend notre vision bien floue, même si nous sommes devenus capables de nous enfoncer toujours plus profondément dans notre univers. Si on avait connaissance de la « structure fine » de la matière, et donc du corps humain, on  ne parlerait pas d’universalité du corps humain de cette façon, bien qu’elle existe, et au contraire on traiterait non plus la diversité (médicale par exemple, pour reprendre le parcours de Canguilhem) d’une façon grossière, mais en tenant compte d’une diversité « de structure fine » qui multiple « l’uniformisation-diversification ».

 

Une des plus belles réponses à ces questions vient de Georges Lukacs, qui dans ses dix dernières années remet en question ses concepts de lutte des classe afin de construire un travail sur l’étique, passe pour cela par la construction d’un travail sur l’ontologie de l’être social, sans pouvoir parvenir à son but final, mais traçant des voies pour y parvenir.

 

Je mets la double anticipation en égalité avec la conscience dans son processus et ses degrés de constructions « perpétuellement » inachevés.

 

2013-04-12-033.jpg

Les 2 anticipations reposent sur un concept du temps. (Linéaire ou pas, quantique ou pas, discret ou continu). La difficulté : opposer le « continu » et le « saut », le discret dans une « mesure » quantique physique, et une mesure « longue » historique , dans la question du temps. Les « 2 » anticipations (le dédoublement du concept d’anticipation) entrent en antagonisme dissymétrique conceptuel, donc en non usage possible et plus qu’en neutralisation, en non existence SI on ne les développe pas conjointement dans un concept « unifié » des temps continu-saut.

 

L’exemple de Renato Di Ruzza du conducteur face et avec sa machine, son embrayage différent en fonction de la machine et de son usager, en rapport dialectique est un exemple fin. L’exemple de la pièce de métal à aplanir (que j’ai fait dans mon bref apprentissage de métallo, au centre d’apprentissage et à l’usine) est plus grossier, mais il « décortique » plus les « moments » du développement et du processus de réaction et de double anticipation en mouvement.

 

Les tableaux du Professeur Yves Schwartz  poursuivent l’approfondissement de la notion d’épistémicité dont le « but » est bien opérationnel, à la « façon » de Marx qui donne pour « but » à la philosophie de « changer le monde », non d’une façon praticiste et utilitaire grossière, mais bien par l’élévation « perpétuelle » du degré de conscience de l’humain sur lui-même, du processus de conscience de la nature sur elle-même que constitue (sans doute en partie) l’humanité et la personne dans l’espèce humaine.(Manuscrits de 1844 confirmés par ses études économiques en vue de la libération du travail de l’échange capitaliste mutilant et bloquant in fine, A-M-A’ invasif de toute activité humaine)

 

paradigme Schwartz

Extraire une vision d’un angle d’attaque de l’objet et dans le mouvement de l’objet, et que cet objet soit soi-même, le corps-soi, à travers les autres, voilà une tache en santé à la fois fondamentale et périlleuse. Faire de cette extraction une représentation qui est aussi une dénormalisation-renormalisation « permanente » (Donc à la fois « simultanée » et « successive ») une abstraction formant un système de concept, c’est ce que Marx appelle « s’élever de l’abstrait au concret ». Il ne s’agit pas d’un abstrait « absolu », d’un idéel figé, d’une circulation électrique, sanguine, chimique cérébrale « arrêt sur image ». Ni d’un concret idem.

 

Le dogmatisme matérialiste nous a souvent fait douter d’un concept matérialiste (y compris pour un croyant sachant faire la part de sa foi et son expérience sur la nature) du mouvement de la nature et repousse vers des concepts anciens dépassés mais rassurants et malgré tout historiquement non sans valeur, bien au contraire. Mais l’effet du dogmatisme matérialiste en dernière instance est de nous rejeter de tout choix de concepts, en créent la peur de leur inefficacité opérationnelle dans notre vie brève et « extraite » de son ontologie sociale.

 

Peur qu’il faut surmonter pour avancer, comme le petit enfant dans sa marche.

 

La question du concrèt et de l’abstrait est bien « résumée » dans l’exemple de Marx qui nous dit que c’est bien la connaissance du corps humain d’aujourd’hui qui nous permet de mieux comprendre celle du singe, vision de notre passé d’humain (Du temps de Marx, nous ne savions pas que nous étions des « cousins » du singe et non des « descendants » directs).

 

Vygotski 0001Cette connaissance de notre corps est bien une vision, une représentation en mouvement d’une réalité qui ne peut naitre que d’une généralisation de généralisations de généralisations, d’un système de concepts comme dirait Vygotski.

Partant de la représentation (opérationnelle ou pas ou relativement opérationnelle) de l’objet, pour s’approcher de l’objet réel. De l’abstrait au concret.

 

L’« Expérimentum Mundi » d’Ernst Bloch et le pas à pas des œuvres par petites touches de Walter Benjamin en particulier sur la production et sur la reproductibilité, l’art le besoin et les « biens matériels », sont une « perfection dialectique » dans ce passage de l’abstrait au concret.

 

De même la vision de l’homme quotidien mimétique et poétique d’Henri Lefebvre.

 

La notion de symétrie et de dissymétrie dans la contradiction dans le mouvement qui différencie historiquement, dans le temps, contradiction et antagonisme, transformation ou élimination d’un des éléments concrets de la contradiction nous vient de Lucien Sève. Si tant est que je l’aie bien comprise.

 

Merci au Professeur Yves Schwartz de nous mener sur ces chemins de réflexion sur la conceptualisation en santé. Et pour moi à la réflexion théorique sur le travail et le mien propre : travaux pratiques de l’accumulation issue de la révolution conceptuelle « marxienne », du moins à mon sens. Sans en abuser.

 

Pierre Assante, 13/04/2013 09:46:48

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Travail et philosophie
commenter cet article
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 03:21

néolithique"Alors que les débuts des temps néolithiques semblent dominées partout par une réelle égalité sociale et économique, des transformations importantes sont sensibles dès le début du IV° millénaire, particulièrement dans les Balkans et en Europe centrale. Le développement de la métallurgie du cuivre et du travail de l'or n'y est pas étranger.

Si la céramique, premier art du feu, est produite et utilisée par chaque unité familiale, le travail du métal est techniquement plus complexe. Surtout il nécessite l'organisation de l'extraction du minerai, qui n'existe pas partout. Mineurs, colporteurs, chefs capables d'organiser et de protéger le labeur des premiers et agriculteurs chargés de nourrir ces artisans inaugurent un ordre fondé sur la spécialisation du travail et sur la hiérarchisation sociale : apparaît le partage des tâches qui distingue les puissants et les humbles".

Au néolithique. Les premiers paysans du monde. Catherine Louboutin. Découvertes Gallimard.

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ECONOMIE ET POLITIQUE
commenter cet article
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 05:41

DICO ECO ET SOC.

 

 

 

 

 

Révolution industrielle

 CITATION, 1975,  SUR CE LIEN: 

 ici

http://pierreassante.fr/dossier/REVOLUTION_INDUSTRIELLE.pdf

 

Voir aussi :

TRAVAIL ABSTRAIT ;

http://pierre.assante.over-blog.com/article-travail-abstrait-une-definition-111914565.html

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ECONOMIE ET POLITIQUE
commenter cet article
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 06:44

2012 02 25Déjà publié sur ce blog le Vendredi 26 avril 2013

Les 3 « erreurs » du libéralisme économique

et politique de droite et de « gauche ».

      Quelquefois il est bon de « résumer » une situation

quitte à développer dans le débat approfondi.

 

Ces trois « erreurs », c’est :

 

1) De faire comme si cette crise locale, nationale, mondiale, n’était qu’un mauvais moment à passer en se pliant aux exigences du profit contre les moyens quotidiens nécessaires à la vie de la population et en premier lieu les salaires et les pensions. C'est-à-dire sans prendre les mesures pour mobiliser le système bancaire pour l’investissement productif, étape vers une transformation du mode d’échange basé sur « l’Argent - la Marchandise - plus d’Argent (A-M-A’) », c'est-à-dire sur le capital. 

 

2) Et en conséquence de tuer et sa propre démocratie de marché et le marché lui-même en faisant croire qu’ils pourront résister à ce traitement et en ressortir « par le haut ». Entre autre par des combinaisons politiciennes toujours plus éloignées de son « suffrage universel », combinaisons auxquelles il faut s’attendre à la généralisation ici et ailleurs.

 

3) De croire que les forces ouvrières et démocratiques, une fois la « purge » de l’emploi réalisée, et la nouvelle « répartition » mondiale du travail en mouvement organisée, vont être neutralisées, et pourquoi pas « liquidées », après une période d’alliances de syndicats avec le patronat, de partis et mouvements avec les institutions dominées par cet échange « A-M-A’ » obsolète.

 

Ces trois éléments que l’on peut « calquer » sur la dialectique de l’Etat des choses, sa Négation, la Négation de la négation, mise pied sur tête, c'est-à-dire à l’envers de la réalité, n’ont rien d’automatique sous leur forme apparemment fixée. Mais c’est leur observation et l’action à en déduire, consciemment qui peut ouvrir le troisième terme en santé, c'est-à-dire, la poursuite du processus humain dans un autre mode de production et d’échange.

C'est à dire passer de la théorie aux travaux pratiques et vice versa......

 

Pierre Assante, 25/04/2013 09:15:34

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Travail et philosophie
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 17:30

SSA50671

 

Dépliant pour programme et inscription.

 

ici

http://pierreassante.fr/dossier/ROP_2013_Desplegant.pdf

 


ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici


Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ÒC
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 17:28

Bonjour

Voici en  PJ l'affiche pour le Séminaire Public du 17 mai consacré à Canguilhem et au livre de Xavier Roth. Cordialement. Christiane Mirtillo. Université d'Aix-Marseille. Institut d'Ergologie. 29, Avenue Robert Schuman. 13621 Aix en Provence Cedex 1
Tél : 04 13 55 33 29 Fax : 04 13 55 33 28
site : www.ergologie.com

 

SÉMINAIRE PUBLICROTH-CANGUILHEM.jpg

INSTITUT D’ERGOLOGIE-CEPERC

17 mai 2013. 

 Salle A 434, Site Schuman 

 9h-12h Suite à la sortie de l’ouvrage chez VRIN

de Xavier ROTH (CEPERC-CNRS)

Georges Canguilhem et l'unité de l'expérience.

Juger et Agir. 1926-1939

Présentation par l’auteur et discussion 

 14h-17h Barthélémy DURRIVE (ENS Lyon)

La réception de Canguilhem dans la

philosophie française

Journée Canguilhem

Contact : ergolog@univ-provence

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

 

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans PHILOSOPHIE
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 15:01

008Un point de vue de Gilbert JEAN

Une usine en….fin !

 

10 mai 2012, je viens de voir, au cinéma Les Variétés sur La Canebière, un film de Jean-François PRIESTER (son) et de C.THEPENIER (images) : « Disparaissez les ouvriers », film sur la fermeture d’une usine chimique ancienne, très ancienne _LEGRE_  située dans le quartier de La Madrague de Montredon, nichée dans la colline, à proximité d’un bois de pins torturés que Cézanne aurait volontiers peint, tout comme il l’a fait à l’Estaque, située juste en face, de l’autre côté de la baie, cette baie, toute bleue, de Marseille.

Au premier plan, une image revient plusieurs fois au cours du film, l’image d’une cheminée, pas très haute, mais qui se tient bien droite, symbole encore vivant d’une usine entrain de mourir, une usine déjà morte, une usine dont on se demande lorsque nous la parcourons en suivant les ouvriers, comment elle a pu tenir debout si longtemps, avec la rouille sur les tuyauteries, les fils électriques qui pendent un peu partout, la crasse, le sol défoncé, bouleversé, les escaliers en bois, les réservoirs en ruine et remplis de produits chimiques, etc….

 

Suite sur ce lien :


http://pierreassante.fr/dossier/Disparaissez_les_ouvriers.pdf

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans COMMENT ILS L'ONT VECU
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 14:00

 

2013-05-05-039.jpg
De nombreux habitants de la Pointe Rouge jusqu'aux Goudes et Callelongue viennent de manifester avec leurs associations afin de pouvoir enfin se déplacer les jours de beau temps (et pour aller à l'école, et pour travailler etc.) et ne pas rester emprisonnés dans leur quartier par la circulation.
Bien sûr, prévoir dans les années passées cette situation afin d'y apporter les remèdes nécessaires était possible. Encore fallait-il faire des choix allant dans l'intérêt des populations et non pas laisser aller le bétonnage, la spéculation, qui est plus importante pour les milieux d'affaire et les politiques libérales et leurs représentants que la gestion de la circulation et de la vie des quartiers.
Copie-de-2013-05-05-023.jpg
Petite digression en marge du problème d'ici :
Il en est de la circulation comme de la crise financière, économique et de l'emploi. La CRISE et le blocage économique est une sorte de blocage de la circulation dans la société. Lorsque l'engorgement économique dû aux politiques bancaires fondra sur nous comme le blocage de notre circulation, il faudra bien être dans la rue pour une vrai gestion des banques en fonction des besoins de la population. Cet engorgement nous le sentons arriver à grand pas.
  
2013-05-05-024.jpgPourquoi attendre alors que les choses se gâtent encore plus comme pour la circulation ? La réforme du système bancaire, il faut la faire dès maintenant ! La commission économique du Parti Communiste Français y œuvre chaque jour. Encore faut-il qu'elle soit entendue par les citoyens, pour en débattre tous ensemble. Cela dépend de vous, de nous de tous !
  
Alors tendons nos oreilles et agissons en conséquence !
Ceci est un point de vue personnel, en marge de cette question de circulation, en forme de métaphore, et m'excusant auprès de amis du quartier de cette digressions. Mal venue ?
A chacun de le dire.
  
Pierrot, 05.05.2013

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

 

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans LETTRES
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 14:31

l-ecole-et-la-nation.jpgRESEAU ECOLE PCF. Communiqué

 

Après 10 ans d’efforts, le lobbying du Medef a enfin trouvé un écho avec François Hollande !

 

« Notre premier devoir, c’est de stimuler l’esprit d’entreprise dans notre pays. C’est d’abord le rôle de l’école » a déclaré François Hollande, lors d’une réception de 300 entrepreneurs à l’Elysée. Le président propose «  de la sixième à la terminale », un programme de l’entrepreneuriat.

Depuis les années 2000, la commission européenne a introduit une compétence clé, "l’esprit d’entreprise". La définition de cette compétence a été un enjeu important au moment de la définition du socle de compétences en 2005, lors de la loi Fillon.

 

Apres de vifs débats cette compétence était devenue, avec l’accord de la communauté éducative mais contre l’avis du Medef,"esprit d’initiative".

Esprit d’initiative qui peut se décliner dans la construction de projets communs (sorties pédagogiques, jumelages avec des écoles, journaux lycéens..) mais ce n’est pas ce que souhaite le Medef et ses satellites comme l’Institut de l’entreprise.

 

François Hollande s’est rangé du côté du lobby du Medef dans un contexte où l’amnistie sociale a été refusée contre l’avis du Sénat, et par un passage en force de l’accord national interprofessionnel et où des études sérieuses montrent que le management des entreprises en France est marqué par l'autoritarisme et les mauvaises conditions de travail

Une fois de plus le lobby du Medef, toujours très présents dans les cabinets ministériels, de gauche comme de droite a marqué un point. Depuis plus de 10 ans,  il fait pression  sur les éditeurs de manuels scolaires (jugés trop critiques sur l’entreprise), les programmes (accusés d'être trop enclins à parler du chômage),  ou la formation des enseignants (proposition de stages longs dans les grandes entreprises choisies).

 

En annonçant sans concertation, un enseignement déjà rejeté en 2005 par la communauté éducative, Hollande a fait plusieurs choix :

 Il a placé la responsabilité des enseignements sous l’autorité du chef de l’Etat au moment même où la loi refondation doit passer au Sénat , loi dans laquelle un conseil supérieur des programmes doit justement s’atteler à la lourde tâche de la construction de nouveaux programmes en lien avec l’évaluation et la formation des enseignants.

Il a tranché en faveur d’une définition de l’esprit d’entreprise, entretenant la confusion entre esprit d’entreprise et entreprise au sens restrictif défini par le Medef en France. Développer un « esprit » ne peut se faire sans contenus, sans savoirs légitimes. S’il s’agit de faire connaître le monde de l’entreprise alors faisons la entrer dans les programmes des élèves, développons la culture économique et sociale des élèves, types d’entreprises sans oublier l'Economie Sociale et Solidaire, fonctionnement des entreprises, y compris du droit du travail avec des enseignants formés.

  

Rappelons que l’école a pour mission de transmettre des savoirs émancipateurs, reposant sur des bases scientifiques et  de permettre leur appropriation par les élèves. Elle doit favoriser le développement d’un esprit critique dans le respect de la laïcité.

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans TRAVAIL
commenter cet article
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 07:14

Le manifeste

Un texte écrit par Yves Schwartz en 2005 à la demande de l’ORT

(voir adresse de l'ORT dans les liens du blog)

MANIFESTE POUR UN ERGO-ENGAGEMENT

 

(Ce texte a été publié par les éditions Octares dans l’ouvrage " L’Activité en Dialogues, Entretien sur l’activité humaine (II)")

 

L’activité, invitée de toutes les dimensions de la vie humaine

Avec quel regard gérons-nous nos rapports avec nos semblables ? Tendons-nous à les réduire à des instruments pour nos volontés, nos tâches à remplir, nos projets de vie, de richesse, de pouvoir ? Ou les regardons-nous comme nos semblables, toujours plus ou moins traversés par des « dramatiques », des questionnements, des dramatiques qui convoquent de façon plus ou moins claire ou obscure leur propre être comme ils convoquent le nôtre ?

Nous sommes tous, comme êtres humains, en proie à des débats internes, des « débats de normes », plus ou moins visibles aux autres et à nous-mêmes, plus ou moins invisibles aussi. Le début de toute violence économique, sociale, politique, est d’essayer de s’aveugler à cela : au fait que l’humanité en nous est traversée par ces débats, ces dramatiques, qui questionnent et requestionnent inlassablement l’usage à faire de nous-mêmes dans un monde où le bien de chacun, le bien collectif, le bien de tous, le bien et l’avenir de notre planète sont en permanence en suspens, écrits nulle part.

La vie sociale, les organisations, les institutions nous demandent, et c’est normal, de faire, d’agir, de produire. Or avec cette activité ainsi requise, s’invitent sans aucune échappatoire ces multiples dramatiques, parfois manifestes ou explosives, mais souvent à peine visibles, à peine formulées, qui minent ou mobilisent de l’intérieur tout notre être biologique et historique, corps et âme.

Il serait si commode, si « rationnel » d’annuler, de minimiser, comme résidus négligeables ce qui est peut-être la signature même de notre humanité ......

 

........Suite sur ce lien : http://www.rencontresdutravail.com/spip.php?rubrique51

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ERGOLOGIE
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 22:50

Boccara quelles réponsesEn donnant la parole à des Chinois de différents horizons, votre documentaire présente une société chinoise plutôt bouillonnante de débats, de réflexions… Comment expliquer que cette vitalité ne soit pas davantage prise en compte dans les discours tenus en Occident sur la Chine?

Jean-Michel Carré. C’est une vraie question, que je me pose encore! Je crois qu’il y a une profonde méconnaissance de ce qu’est la Chine aujourd’hui. Beaucoup d’Occidentaux en parlent comme s’il s’agissait encore d’un pays du tiers-monde. Bien sûr, ils ont vu avec les jeux Olympiques de Pékin, en 2008, ce dont la Chine est capable. Ils entendent dans les médias que cet immense pays est devenu la deuxième puissance économique mondiale. Pourtant, ils passent à côté du dynamisme chinois et ne comprennent pas le besoin des Chinois de manifester leur puissance. Pour remédier à cette incompréhension, je crois qu’il n’y a pas de meilleure voie que la mise en perspective historique. C’est ce que j’ai entrepris avec ce documentaire. Je suis remonté un siècle et demi en arrière, car beaucoup de Chinois me parlaient de l’humiliation des guerres de l’opium (1839-1842, puis 1856-1860), qui s’est transmise de génération en génération. On est enclin à oublier cet épisode où le Royaume-Uni impose à la Chine le commerce de l’opium, suivi quelques années plus tard par les puissances occidentales (France, Allemagne, États-Unis, Russie) et le Japon où chacune pille et commerce à son gré. Mais les Chinois, eux, n’ont pas oublié. Ce n’est pas du tout qu’ils veuillent aujourd’hui se venger. Ils veulent simplement dire au monde que ce genre d’humiliation ne leur arrivera plus. Et comme tous les autres peuples, ils aspirent à vivre mieux. Cela se manifeste dans leurs relations avec l’extérieur, mais aussi à l’intérieur du pays, par une montée en puissance des luttes. Il y a environ 300 grèves ou manifestations par jour en Chine, et nous n’en parlons quasiment pas...........

..............Suite sur ce lien :

http://www.humanite.fr/medias/jean-michel-carre-la-chine-ne-subit-pas-la-bureauc-529587

 

Sur la crise systémique, l'Europe et le Monde, voir l'ouvrage de Paul BOCCARA dont la couverture est en illustration.

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ECONOMIE ET POLITIQUE
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 17:34

Article déjà publié sur ce blog le 17/11/2012 


La production chinoise ne peut pas s’adapter  aux impératifs de profit des grands groupes capitalistes occidentaux... Les délocalisations en Chine ont entraîné une réduction des emplois en Europe. Tout est lié et on ne peut rien les uns sans les autres….

 8Août10 001

 

….La gauche du P.C.C.  peut-elle se faire entendre ?

 

….Chen Xin : Malheureusement, aujourd’hui, nous constatons une aile droite dominante, aussi bien au sein du parti que dans les universités. La question du devenir des campagnes est grave et les pressions sont de plus en plus fortes. Ce plan d’urbanisation relève d’une vision néolibérale, les capitalistes occidentaux poussent à le réaliser dans le but de maintenir une réserve de main d’œuvre bon marché.

 

Les firmes étrangères ont fixé les salaires des ouvriers et des paysans chinois. Elles menacent de délocaliser si les hausses interviennent.

 

La production chinoise ne peut pas s’adapter  aux impératifs de profit de ces grands groupes. Le quota sur les textiles chinois imposés par l’Union européenne a entraîné le licenciement de plus de 600.000 ouvriers chinois.

 

D’un autre côté, les délocalisations de chantiers navals en Chine ont entraîné une forte réduction des emplois en Europe. Tout est lié et on ne peut rien les uns sans les autres….

 

Suite sur ce lien : ici

http://pierreassante.fr/dossier/CHINE_2012_CHEN_XIN.pdf

ou

http://www.humanite.fr/monde/chen-xin-pekin-doit-construire-son-propre-modele-508342

Chen Xin, Sociologue, Nouvelle gauche chinoise, Académie des sciences sociales, L’Humanité, 12 novembre 2012,

 

Illustration, la maison de Pierre PUGET à Marseille

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

29 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici 

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ECONOMIE ET POLITIQUE
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 17:00

Copie-de-2013-04-28-012.jpgL’Atelier Fiction de France Culture propose un cycle consacré à Claudine Galea pendant trois mercredis du mois de mai de 23h à 24h.

Aux fictions enregistrées en studio s'associe le résultat d'un chantier nomade dirigé par Claudine Galea et Jacques Taroni avec 
Chloé Baker, Martine Bertrand, Audrey Daoudal, Yumi Fujimori, Hélène Lanscotte, Christelle Legroux,Emmanuel Lescoulie, Hélène Poitevin, Delphine Prat, Lucie Rébéré, Loic Risser, Delia Roubtsova,Franck Trillot, Vincent Weber. 

Et la participation de Françoise Lebrun qui a dirigé le travail sur Petite Poucet

Mercredi 8 mai 
Je reviens de loin réalisé par Marguerite Gateau 
avec Cécile Gérard, Matthieu Létuvé, India Hair, Camille Garcia, Sylvie Amato, Adrien Solis, Elodie Huber 
suivi d’un bref entretien de Claudine Galea et d’un extrait de Les chants du silence rouge. (Chantier Nomade)

Mercredi 15 mai 

Soirée entièrement réalisée lors du Chantier nomade
Petite Poucet
 suivi de L’heure blanche réalisés par Jacques Taroni 
et d’un court extrait de Le corps plein d’un rêve

Mercredi 22 mai 
Au Bord réalisé par Jacques Taroni 
avec Nathalie Richard 
suivi de Marathon, inédit (Chantier Nomade)

à écouter sur France Culture
Les mercredis 8, 15 et 22 mai 2013, de 23h à 24h

Les textes de Claudine Galea sont disponibles aux Editions Espaces 34,

sauf Le corps plein d'un rêve, roman paru à La brune aux éditions du Rouergue.

Pour le programme détaillé suivre le lien ci-dessous

 

http://www.franceculture.fr/emission-l-atelier-fiction-cycle-claudine-galea-13-2013-05-08

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans LETTRES
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 11:05

DIMICOLI YvesLes marchés financiers, via les dettes publiques, exercent une pression sans précédent sur les États. Les banques, la finance gangrènent la République. Laprétention social-démocrate à concilier pousse l'intégration sociale aux marchés. Faire comprendre aux électeurs socialistes de gauche que c'est une impasse. Nous ne gagnerons pas sans alliance large les impliquant en nombre. Rendons crédible une alternative avec des propositions précises. La posture de Mélenchon exprime des choix stratégiques qui font courir de grands risques au Front de gauche. Allons à la manif du 5 mai sous nos couleurs, avec nos slogans. Par exemple : « Contre la domination des marchés financiers sur la République ! » et «Pour un contrôle démocratique des banques , de la finance et de la BCE ! »

 

Yves Dimicoli. C.N. du P.C.F. 13 avril 2013.

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ECONOMIE ET POLITIQUE
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 11:05

     Article publié une première fois le  Mercredi 24 avril 2013


DURAND DenisPriver les marchés financiers du soutien des banques et des banques centrales. C’est ce que le gouvernement a refusé de faire avec la Banque Publique d'Investissement et sa réforme bancaire. Et revitaliser la production de richesses pour les êtres humains, les salaires, les services publics, en finançant, par la création monétaire, les projets qui développent l’emploi, la formation, la recherche, en économisant sur les coûts matériels. Cela ne peut pas être le résultat d’une simple reprise de pouvoir par l’État, ni de simples mesures fiscales et réglementaires. L’interpellation des banques et des institutions financières, pour des projets concrets dans les départements, devrait faire partie des  mobilisations du Front de gauche.(*)

Denis Durand, C.N. du P.C.F. Paris, 13 avril 2013

 

HUMA 18.04.2013

(*) ceci est un résumé de l'article suivant :

http://pierre.assante.over-blog.com/article-les-effets-devastateurs-de-l-affaire-cahuzac-viennent-de-ce-qu-elle-se-produit-a-un-moment-ou-le-pay-117117391.html

 

Voir aussi sur ce blog les autres interventions des responsables de la comeco et économistes membres du C.N.

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

 

 

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ECONOMIE ET POLITIQUE
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 10:51

2013 04 12 004Bonjour,

Les étudiants du département d'Ergologie de la Faculté d'Aix-Marseille vous invitent à participer à leur séminaire sur le thème de la souffrance au travail, les 14, 15 et 16 Mai (voir plaquette du programme).

Ce séminaire est ouvert à tous, et peut interesser tous les salariés, quelque soit leur secteur professionnel, et quel que soit leur statut.

Pensez aux temps de formation qui peuvent vous permettre de vous rendre disponible sur ces journées.

Faites circuler autour de vous.

Bonne Journée.

Maud Massa.

La plaquette sur ce lien :   http://pierreassante.fr/dossier/Plaquette.pdf

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans ERGOLOGIE
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 10:14

GALEA_LA_MARSEILLAISE-29.04.2013.jpg 

 

 

RENCONTRE. Claudine GALEA, auteure du feuilleton "l'or bleu", publié dans "la Marseillaise", présentait hier à ses lecteurs son dernier ouvrage au J1. Gérard LANUX

 

Cliquer :   ici

 

http://pierreassante.fr/dossier/GALEA_LA_MARSEILLAISE%2029.04.2013.pdf

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 10:04

BOISSONNAT.jpgTRAVAIL. GREVES DE 1995. PLAN BOISSONAT intitulé "le travail dans 20 ans", publié en 1995.

  

Le plan Boissonnat, édité en novembre 1995, issu de la commission du Commissariat Général au Plan répondait à la montée de « l’agitation sociale », confirmée fin 1995 (*), c'est-à-dire de la lutte des classes sur la question montante du travail dans la conscience sociale et face aux transformations du système productif.

Il y répondait non pas en fonction des questions posées par les salariés, mais des réponses du patronat à ses besoins de taux de profit.

Nous sommes à 2 ans de la "fin" de ses prévisions (1995-2015). Ce qui n’apparaissait pas évident à l’analyse d’alors de ce texte l’est bien plus à la lumière des faits qui se sont déroulés depuis, sur la monnaie, sur l’enseignement (pourquoi s’ennuyer à l’école à 16 ans disait-il !) etc. tout cela en liaison bien sûr avec son titre-programme « Le travail dans vingt ans ».

 

Il y a cependant une chose que contient ce « plan », et qui ne cadre pas du tout avec ses prévisions, c’est le taux de croissance de 2,5 %...

 

IL est vrai que l’analyse marxiste (qui n’est pas dogmatique mais scientifique et en mouvement) qui met en évidence dans le mouvement du capital et des forces productive la suraccumulation-dévalorisation du capital et la baisse tendancielle des taux de profit qu’il « faut » compenser par les drainages du capital de toutes les façons possibles vers les monopoles au détriment des besoins sociaux, cette analyse n’était pas le fort de nos experts officiels ; n’était pas le fort de nos experts officiels et le reste….

 

Pour avoir participé à des travaux du Plan (**), puis du Centre d’analyse stratégique pour la FSU (syndiqué à la FSU parce travaillant dans l’école, en tant que T.O.S."Labo", syndiqué aujourd’hui à la CGT en tant que retraité) j’ai pu « apprécier » la continuité de l’orientation Boissonnat, sa logique et ses effets.

 

Ce genre d’observation du présent vers le passé et le mouvement de la société que cela éclaire devrait être plus souvent un élément d’éclairage pour nos taches du présent.

 

Pierre Assante, Lundi 29 avril 2013

  

(*) « Les grèves de 1995 en France contre le plan Juppé de 1995 furent à leur époque les plus importantes depuis celles de Mai 68. Le nombre moyen annuel de jours de grève en 1995 a été six fois supérieur à celui de la période 1982-1994. Du 24 novembre au 15 décembre, des grèves d'ampleur ont eu lieu dans la fonction publique et le secteur privé contre le « plan Juppé » sur les retraites et la Sécurité sociale. Le mouvement social de l'automne 1995, souvent réduit à la grève des transports publics, très visible et fortement médiatisée, a concerné également les grandes administrations (La Poste, France Télécom, EDF-GDF, Éducation nationale, secteur de la santé, administration des finances, etc.). » (Wikipédia)

 

(**) voir l’article sur « Le travail dit non qualifié » sur ce blog.

http://pierre.assante.over-blog.com/article-rappel-travail-non-qualifie-59054638.html

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici


Repost 0
Published by Pierre Assante - dans TRAVAIL
commenter cet article
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 09:25

      
espagne_37_5_contre_jour-copie-1.jpgCiné-Archives

Ciné-Archives gère le fonds audiovisuel du Parti communiste français - Mouvement ouvrier & démocratique. Elle a pour mission la conservation et la promotion de ces archives. L’association a pris la suite de Zoobabel et du travail pionnier de Claude Thiébaut, qui s'attacha au milieu des années 70 à la découverte et à la sauvegarde des bobines film de toutes sortes produites, diffusées et conservées par le P.C.F. au cours de son histoire.
Cette activité a débuté en 1976 avec la création du secteur Archives d'Uni/Ci/Té (Société fondée en 1971 et dédiée à la communication audiovisuelle du PCF), elle s'est poursuivie grâce à la société Zoobabel. Ciné-Archives en a pris la suite en 1998 sous la responsabilité de Joëlle Malberg.....

.....Lire la suite

 

Accueil de Ciné-Archives : http://www.cinearchives.org/

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

 

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans CINEMA
commenter cet article
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 00:44

 

2012 02 25Elisabeth,

 

Un peu de connaissance de la critique de l’économie politique, en renfort de nos expériences quotidiennes et de vie sur la durée, de nos savoirs savants ou triviaux, un peu de connaissance de la critique de l’économie politique, dis-je, nous aiderait à surmonter les manœuvres, les mensonges d’où naissent nos illusions, nos orientations vers des chemins sans issue, nos découragements et nos indifférences.

 

Pour ma part, dans mes vingt ans, René Féniche, lui surtout et quelques autres, à l’école fédérale du PCF, m’a enseigné pendant quinze jours (c’est peu et beaucoup), une douzaine d’heures par jour, cette critique de l’économie politique, qui, il me semble, m’a servi par la suite de « boussole » en évolution et mouvement, complémentaire à tous les autres efforts d’apprentissage et de compréhension de la vie. Je ne prétends pas que le résultat ait été parfait.

Il a été humain, c'est-à-dire que « rien n’est jamais acquis à l’homme ni sa force ni sa faiblesse... », que « rien n’est précaire comme vivre…».

 

Mais il m’a conduit à une fidélité de pensée un tout petit peu « infidèle » qui permet de construire en marchant sans perdre les bases et les acquis de l’humain en processus.

Aujourd’hui, si j’avais un conseil à donner (c’est le lot des vieux, que doivent-ils faire de l’accumulation d’une fin de vie ?), ce serait : l’économie est aux mains de ceux qui se réservent en priorité ses fruits. Ce qui le leur permet c’est l’ignorance que nous en avons et dont ils se prévalent pour gérer à notre place.

 

Apprendre ce que nous avons rejeté dans notre pensée jusqu’à ce jour, est une sorte de viol de nos convictions profondes, de nos goûts formés, mais aussi de notre légèreté de l’être…

 

Comprendre comment nous produisons aujourd'hui ce dont nous avons besoin pour vivre et comment nous pouvons continuer à  produire ce dont nous aurons besoin demain, cela a besoin d'être "inscrit dans notre conscience", comme la chasse, la pêche, la cueillette, puis l'agriculture, et leur gestion, il fut un temps, se sont "inscrites dans les gènes" de notre histoire. Ce dont nous aurons besoin est inscrit déjà dans nos besoins insatisfaits d'aujourd'hui, et c'est le témoin profond de notre crise.

 

Je ne poursuis pas ici par un cours d’économie politique, je  renvoie à la Revue marxiste d’économie « Economie & Politique », à mes petites brochures et essais sur la question, au « Capital », et au programme économique du PCF et de sa commission économique (ComEco) et du Front de Gauche des présidentielles de 2012.

 

Ces propositions économiques  "de campagne" sont en cours de réactualisation en fonction des évènements politiques et économiques, en entrant dans le détail comme en approfondissements dans les analyses et mesures de fonds indispensables à prendre pour sortir de crise de production et de civilisation, qui ne peuvent être opérationnelles que dans une confrontation pratique avec cette crise et avec la vie et pour cela entre les citoyens.

 

Les conséquences de l'austérité ne peuvent que susciter la réflexion sur la question économique, d’une autre façon que ce qui nous est actuellement proposé et imposé. Tous les peuples, populations du monde de même…..pour rechercher et trouver et mettre en œuvre les solutions à la poursuite d'une humanité en santé.

 

Pierrot, 1er mars 2013.

 

 

Petit rappel d'économie politique sur ce lien:

http://pierreassante.fr/dossier/petit_rappel_economie_politique_elementaire.pdf

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans LETTRES
commenter cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 17:29

Pour les historiens et ceux qui s’intéressent à l’histoire en général, c'est-à-dire au passé, et au devenir humain qui se déroule au présent, un document :


PCF 1964 1966 0001

Ce « bulletin », 267 pages de rapport d’activité préparant un congrès en 1966, n’est pas dépassé, au sens qu’il serait ridicule de juger un moment entres autres, des humains, à l’aune de nos connaissances d’aujourd’hui, ce qui se pratique hélas plus que fréquemment sans peur de ce ridicule. (voir aussi les liens en bas de page)

 

La mondialisation informationnalisée de la production et des échanges, « l’explosion » de la productivité induite,  la transformation et le « déplacement » sociologiques, ont changé bien des données depuis 47 ans. Les rapports de forces nationaux, les cultures ont connu bien des modifications et les conséquences ont bouleversé l’histoire d’alors à aujourd’hui.

 

Exemple : ce qui a été gagné avec bonheur en approfondissement du « particulier » peut-il être mis en balance avec ce qui a été perdu en général du « collectif » ici ou ailleurs ? Par exemple la rencontre des femmes communistes et « sympathisantes » entre elles dans l’UFF (Union des Femmes Françaises), mise en balance avec les progrès du féminisme à travers une dénonciation plus radicale de la domination masculine régnant partout, y compris dans le PCF, est-elle totalement obsolète ?

 

Oui…et non sans doute. Mais pas essentiellement pour les raisons que l’on donne en général aujourd’hui, à mon avis. Car la lutte des classes que ce soit pour les femmes comme pour la jeunesse et tout exploité n’est pas à échanger contre une autre lutte, mais à unifier entre elles. Rassembler les résidus, nous dit Henri Lefebvre.

 

Il n’y a rien de ridicule à préserver la lutte commune des hommes et des femmes pour la transformation du mode de production, et ce n’est en rien incompatible avec les luttes propres des femmes pour se libérer du patriarcat. Viser un matrimoine financier contre un patrimoine financier ?

 

Pour ma petite histoire : j’ai adhéré au PCF en 1963, j’ai été élu secrétaire de section "à la propagande" en 1964 et secrétaire « politique » en 1969, jusqu’en 1975. Ces années 1964-1966 ont été essentielle pour ma formation de militant « adulte ». En ce rapport d’activité illustre parfaitement la préparation, consciente et inconsciente de 1968 et la réaction économique et politique de 1973, le Chili, Giscard, la trilatérales ; Comité Central sur la culture et les intellectuels de 1966; Conférence économique internationale sur le capitalisme monopoliste d’Etat de 1966…

 

Le travail discret, sans effets médiatiques, en profondeur dans l’ensemble des activités, rapports au pays et rapports internationaux de Waldeck Rochet son S.G. d’alors, contrastant avec son successeur pris dans les « bouleversements » et « l’activisme nécessaire », mais dans quelle mesure ? "Activisme" dans lequel se perdait la nourriture de fond indispensable, la théorie contre la pratique et vice-versa, en éloignement de l’effort d’unité des deux….

 

On ne vit le présent qu’inconsciemment, un processus personnel et social ne s’apprécie qu’au passé. L’accumulation des « données mentales » se révèle (ou pas) par la suite. Ce qui ne veut pas dire qu’il soit impossible de faire de la « prospective » sociale, politique, scientifique, psychologique, affective etc., au contraire.

 

Les consciences partielles se « construisent » en mouvement, pour atteindre des consciences plus « générales ». Généralisations de généralisations, à l’instar des concepts et systèmes de concepts.

 

Lorsqu’on rassemble un tel rapport d’activité à la lumière de ce qui s’est passé depuis, la liaison entre cause et effet à court et long terme apparaît, même évidemment si le rapport de cause a effet et leur « réalité consécutive » n’a rien d’automatique et de plus si des causes et des effets, nous n’en saisissons qu’un partie…

 

Cependant lorsque se rassemble "consciences particulières" et "consciences générales" d’une telle période vécue prés de 50 ans avant, ayant poursuivi tant bien que mal, avec attention et efforts correspondants, l’observation du processus pendant ces 50 ans, c’est une véritable catharsis qui se produit, rassemblement inouï de reflets de réalités muries dans l’inconscient.

 

Beauté et misère des années de la personne dans son espèce……

 

Mais il n’est pas besoin obligatoirement d’un temps long et la maturité peut être précoce ; exemple de Marx et d’autre « successeurs » dans tous les champs d’activité et de recherche….

 

Le vieil Engels nous disait, à juste titre encore aujourd’hui que :

 

« Si l'on s'éveille à la compréhension que les institutions sociales existantes sont déraisonnables et injustes, que la raison est devenue sottise et le bienfait fléau, ce n'est là qu'un indice qu'il s'est opéré en secret dans les méthodes de production et les formes d'échange des transformations avec lesquelles ne cadre plus le régime social adapté à des conditions économiques plus anciennes. Cela signifie, en même temps, que les moyens d'éliminer les anomalies découvertes existent forcément, eux aussi, - à l'état plus ou moins développé, - dans les rapports de production modifiés. Il faut donc non pas inventer ces moyens dans son cerveau, mais les découvrir à l'aide de son cerveau dans les faits matériels de production qui sont là ».

 

Observons donc d’Etat du monde d’aujourd’hui, de la jeunesse, des femmes, du salariat…

Nous y découvrirons l’immense transformation qui remet en cause une vision acquise par les militants politiques, comme par tout être vivant conscient et ses « normes », même les plus « mobiles ».

 

Mais vous ne trouverez nulle part, économiquement, et avec toutes conséquences pour toutes activités humaines, autre chose que la généralisation de l’échange « Argent – Marchandise – Plus d’argent » analysé par Marx, développé sous des formes nouvelles, mais arrivé au paroxysme et à l’obsolescence-sénilité dès aujourd’hui, quelques soient le temps et les étapes nécessaires à son remplacement.

 

Pierre Assante, 26/04/2013 16:50:15

Sommaire de la brochure (5 pages) :

http://pierreassante.fr/dossier/PCF_1964_1966.pdf


Formation des militants :

http://pierreassante.fr/dossier/PCF_EDUC_1966.pdf

  

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans Travail et Politique
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 08:16

LE GOUVERNEMENT REFUSE L'AMNISTIE SOCIALE, LE FRONT DE GAUCHE SE MOBILISE

 

Ce week-end, à Renault Cléon, près de Rouen, un technicien s'est suicidé, laissant un message dénonçant les "pressions", le "chantage", l'atteinte au droit de grève... Alors que la majorité du Sénat avait adopté, en février, la loi proposée par le Front de gauche d'amnistie pour des actes commis dans le cadre de conflit sociaux ou d'activités syndicales, le gouvernement fait volte-face et appelle les députés à rejeter le texte. Une pétition est lancée

 

Lire également l'Humanité.fr

 

amnistieSocialeLa logique de la répression de « gauche ». c’est celle du renoncement à affronter les forces réactionnaire qui ont imposé la « loi des banques », c'est-à-dire celle du profit au moment où la suraccumulation du capital dans la révolution scientifique et technique atteint ses limites « naturelles », c'est-à-dire insupportable pour la société toute entière.

La logique de la répression de « gauche » c’est celle d’un gouvernement qui sait qu’il va connaître, face aux difficultés sans cesses grandissantes de la population, une montée également grandissante du mécontentement.

Donner un contenu, des solutions à ce mécontentement par des solutions à la crise, c’est ce qu’il refuse, dans son engrenage du pouvoir à n’importe quelle condition. Ce que l’alliance « droite-gauche » généralise dans le monde.

Ce qui est dit dès à présent, sera dit le 5 mai, et dans bien d’autres moments ultérieurs,  à l’appel du P.C.F., du Front de Gauche et de nombreuses organisations démocratiques.

P.A. 25 avril 2013

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante - dans TRAVAIL
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 01:49

-img-Bonjour,
nous avons le plaisir de vous faire parvenir le programme actualisé de la journée du 22 mai. Nous vous invitons à relayer largement cette information auprès de vos réseaux et de vos contacts afin de nous retrouver nombreuses et nombreux à cette journée exceptionnelle, dédiée à des questions au cœur de nos travaux et de nos dynamiques à toutes et tous.

Bien cordialement
Le groupe de coordination du collectif Travail & Démocratie

suite de ce courrier, manifestations et livres sur ce lien :

http://pierreassante.fr/dossier/TRAVAIL%20ET%20DEMOCRATIE.pdf

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 23:13


ECOLEici

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche