Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 06:01

15juin10 011

 

SÉMINAIRE PUBLIC DE L’INSTITUT D’ERGOLOGIE

 

ANNÉE 2013

 

*

 

8 FÉVRIER

 

9h-12h

Edouard ORBAN : « L’ergologie au défi de cultures étrangères »

 

14h-17h

Christine NOËL « Droit fiscal et ergologie : des Normes Antécédentes à l’expérience citoyenne »

 

12 AVRIL

 

9h-12h

Yves SCHWARTZ  « Retravail de quelques concepts ergologiques : Champs, Epistémicité 2, Double anticipation »

 

14h-17h

Renato di RUZZA, Xavier ROTH : « Continuum des savoirs et usage des concepts »

 

17 MAI : Journée Canguilhem

 

9h-12h : suite à la sortie de l’ouvrage de Xavier ROTH chez VRIN, « G.Canguilhem et l'unité de l'expérience. Juger et Agir (1926-1939) »

: Présentation par l’auteur et discussion. Discutant : Gaspard Brun.

 

14h-17h 

Barthélémy DURRIVE, « La réception de Canguilhem dans la philosophie française »

 

************

 

Salle A 434 (4eme étage)


Université d'Aix-Marseille, Institut d'Ergologie, 29, Avenue Robert Schuman, 

 13621 Aix en Provence Cedex 1

Tél : 04 13 55 33 29 - Fax : 04 13 55 33 28
site : www.ergologie.com

         

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 05:57

VYGOTSKI_LECONS.jpg

« ….. : chez l’enfant, la signification du mot se développe. Autrement dit, une fois que le mot est acquis par l’enfant, le travail sur ce mot ne s’arrête pas pour autant. Bien que se crée l’illusion que l’enfant comprend le mot que nous lui adressons, bien qu’il semble qu’il utilise ce mot de la même façon que nous le comprenons, et bien qu’il nous semble que l’enfant a construit la même signification du mot que nous, l’analyse expérimentale montre que l’enfant a effectué seulement un premier pas dans le développement de la signification de ce mot…. »...(suite sur le lien plus bas)...

 

Lev Vygotski, « Leçons de psychologie », Chap. « La pensée et son développement chez l’enfant ». 1932, Leningrad.

Suite : ici

 

http://pierreassante.fr/dossier/VYGOTSKI_LECONS.pdf

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 13:00

Marie_Jeanne_VERNI_-La_Marseillaise_28.01.2013_0001.jpg

 

 

 

 

LIRE L'article :

ici

(2 demi pages)

http://pierreassante.fr/dossier/Marie_Jeanne_VERNI_%20La_Marseillaise_28.01.2013.pdf

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 06:17

BOCCARA-FREDERIC-2011-03-28-012.jpgIntervention de Frédéric Boccara

au CN du PCF du 16 janvier 2013

 

Je tiens à faire une information au Conseil national du Parti.

 

Il existe un conseil national du Front de Gauche, qui s’est instauré à partir de l’ex-conseil national de campagne du FdG. J’en suis membre, comme d’autres camarades ici. Il comprend aussi des personnalités.

 

Des textes circulent au sein de cette « structure ». Dernièrement 3 textes ont circulé : l’un sur de cadrage politique de la campagne pour une alternative à l’austérité, un deuxième sur l’organisation du FdG, sa structuration et son avenir, un troisième qui sont les 25 propositions économiques que le CN du PCF a eu hier en fin de journée. Jusqu’ici, je n’ai pas pris sur moi de transmettre à notre instance les différents textes. 

Cela pose une question de fond, et je demande une clarification, nous en avons besoin.....

......Suite sur ce lien :  ici

http://pierreassante.fr/dossier/Frederic_Boccara_au_CN_du_PCF_du_16_janvier_2013.pdf

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 06:08

Recherches internationale 46 1965"....La solution militaire n'est qu'une demi solution. Les algériens l'ont bien compris en répondant à la question touaregue par le développement, avec un effort considérable de construction d'écoles, de centres de santé, de routes, d'infrastructures. Tamanraset dispose même d'une université..." Martin Verlet, L'humanité, 24 janvier 2013.

 

Cet article ne fait pas de l'intervention militaire le centre de son sujet, mais pose très bien, avec grande intelligence et grande humanité, il me semble, les problèmes de civilisation en posant la satisfaction des besoins humains comme centrale, en Afrique pour ce qui la concerne. Et il rejoint une vision mondiale des causes de la crise malienne et des solutions pour le développement. Sur la question de l'intervention militaire, la fin de l'article est explicite.

 

L'article en cliquant :  ici

 

http://pierreassante.fr/dossier/MALI_%20VERLET_24.1.13.pdf

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 08:58

DIMICOLI Yves

Yves DIMICOLI 16/01/2013.  INTERVENTION AU Conseil National du PCF

 

Depuis la rédaction du projet de base commune, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts. Sur certains points décisifs, ce texte est dépassé. Surtout, il est insuffisamment précis sur les propositions et l'action pour permettre aux communistes de répondre à la grande question de l’heure « que faire ? ».

 

Nous sommes entrés, en effet, dans une nouvelle phase.

 

Avec le tournant radicalement social-libéral de F. Hollande, le social en France est au cœur d'une intense recherche d’union sacrée avec l'appel à se rassembler derrière les patrons pour la compétitivité dans la concurrence mondiale dont, insiste-t-on, dépendent nos emplois.

 

Et, de fait, jamais un exécutif ne s'est à ce point impliqué dans une négociation interprofessionnelle comme celle qui vient d'avoir lieu sur la « sécurité de l'emploi », et jamais avec une telle perversion du sens des mots.

 

Hollande et Ayrault disaient vouloir « sécuriser l'emploi » et c'est en fait, surtout, un bond en avant dans sa précarisation et sa flexibilisation, encourageant immédiatement les dirigeants de Renault à annoncer leur intention de supprimer plus de 8000 emplois !

 

Ils disaient vouloir un grand exercice de « démocratie sociale » et on a un accord, signé par des syndicats minoritaires, dont le respect à la lettre exigé des députés socialistes interdirait l'exercice de la « démocratie parlementaire ».

 

L'ambition est un « compromis historique » de ralliement ou de résignation des syndicats et des élus de gauche aux volontés patronales, pour un nouveau modèle social « compétitif et solidaire ». Ce serait là, nous dit-on, la seule alternative de gauche possible !

 

Le coup est en partie raté puisque la CGT et FO ont refusé de signer. Mais déjà se profile une campagne pour les discréditer, les isoler et même une sourde tentation de les empêcher de mobiliser, Moscovici ayant déclaré à leur intention : «Il ne faut pas lutter contre cet accord ».

 

C’est que le tournant entrepris est profond avec l'idée qu'il n'y aurait pas d'autre solution pour traiter le problème numéro un des français, l'emploi, que de s'en remettre aux patrons, faciliter leur quête de rentabilité financière, ce qui exige de rejeter toute idée de luttes de classes.

 

Quel défi historique pour les communistes et leur rôle dans le Front de gauche, alors même que Hollande essaye de tout brouiller, notamment en instrumentalisant le clivage sur des enjeux sociétaux pour rendre moins repérable son consensus avec le patronat, et la droite, sur l'économique et le social.

 

Face à cela on ne saurait se contenter de dénoncer sa trahison et, pire, de chercher à accréditer l'idée que l'on joue l'échec en  proclamant qu'il  n'y a plus à gauche que le Front de gauche.

 

Il ne s'agit pas que l'année 2013, qui prépare les élections municipales de 2014, donne lieu à une campagne contre Hollande et le PS. Il s'agit plutôt de chercher, sans attendre, à rassembler le plus possible à gauche, depuis le niveau local, à partir des besoins populaires, afin d'obtenir des inflexions immédiates,  puis majeures, et construire des bases de résistance unitaire.

 

C'est dire s'il était important qu'une campagne nationale de longue durée soit lancée pour des alternatives précises aux politiques d'austérité plutôt qu'une campagne contre l'austérité en général.

 

Le lancement effectif de la campagne a déjà été trop retardé depuis que P. Laurent, au nom du PCF, en a fait la proposition aux autres composantes du Front de gauche. Il y a un besoin urgent de contre-offensive politique pour une vraie sécurisation de l'emploi et des parcours professionnels, y compris pour que puisse grandir une riposte syndicale capable de faire reculer les divisions actuelles.

 

Pour cela, il y a besoin de tous les apports originaux du PCF, comme sur la sécurisation de l'emploi et de la formation ou sur les services publics, avec les financements et les pouvoirs nécessaires.

 

Face au blocage des dirigeants socialistes, il faudrait harceler les patrons, les banquiers, les préfets, les élus locaux avec un large appel à l'action sur des propositions précises crédibles répondant à des objectifs concrets.

 

Dans ces conditions, je pense qu'il ne faut pas chercher à multiplier les structures du Front de gauche car y prévalent des débats et compromis de sommet qui absorbent l'énergie des militants dans des joutes purement idéologiques et des manœuvres politiciennes sans portée  utile aux populations et avec le risque de notre effacement.

 

Prenons plutôt l'initiative, dans le cadre de la campagne nationale désormais lancée, de créer des comités locaux de sécurisation de l'emploi, de la formations, des services publics avec des syndicalistes, des socialistes de gauche, des militants associatifs, des chrétiens progressistes... jusqu'à la tenue d'assises régionales et nationale et des propositions de loi.

 

A partir des problèmes concrets tels qu'ils  se posent sur le terrain, on pourrait chercher à ouvrir, sur ces enjeux, les chantiers pratiques d'une véritable sécurité de l'emploi, comme, par exemple :

 

- L'interdiction des licenciements boursiers ;

- Des pouvoirs suspensifs et de contre-proposition des salariés contre toutes les suppressions d'emploi ;

- La généralisation de la mise en formation avec conservation du salaire en vue d'un reclassement choisi ;

- Des contrats sécurisés, notamment pour les jeunes et les « seniors »../..

 

Et cela dans une multitude d'interventions dés le niveau local, jusqu'au national et à l'européen, sur les banques pour de nouveaux financements avec des fonds publics régionaux, un pôle financier public et une réorientation de la BCE, de même que sur les services publics, locaux notamment.

 

Ce congrès peut être celui d'une unité d'action révolutionnaire retrouvée des communistes pour aider les travailleurs et leurs familles à résister, à faire changer de cap la politique gouvernementale et à construire une autre société.

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 21:00

Témoignage de Mai 68

Humanité du 8 mai 2008

 

  HUMA-8-AVRIL-2008-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 20:26
Article publié une première fois sur ce blog le 11 janvier 2013
2011 09 19 03710 janvier 2013 

contribution aux débats du 36eme Congrès du PCF

"36eme Congrès: répondre aux immenses problèmes et défis auxquels est confronté notre peuple", tel est le titre de la contribution co-élaborée et signée par Paul et Frédéric Boccara, Gisèle Cailloux, Yves Dimicoli, Denis Durand, Jean-Marc Durand, Nicolas Marchand, Catherine Mills et Alain Morin.

lire le texte: ici

http://pierreassante.fr/dossier/36eme_Congres_Repondre_aux_immenses_problemes_et_defis_auxquels_est_confronte_notre_peuple.pdf

ou

 36eme_Congr_s___r_pondre_aux_immenses_probl_mes_et_d_fis_auxquels_est_confront__notre_peuple

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 20:20

Ce-qu-il-a-dit-21.01.13.jpg

 

 

*ce qu'il a dit,

ce qu'il a fait,

ce qu'il faudrait faire...

ici

 

http://pierreassante.fr/dossier/ECONOMIE_CE_QU_IL_A_DIT...21.01.13.pdf

L'Humanité du 21 janvier 2013

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 08:55

KUNZE.jpgQuestion et réponse

 

A mes petits enfants

 

Notre destin ?

 

Beaucoup de choses en nous

sont plus vieilles que nous

 

 

Les comptes que nous rendons ?

 

Si nous avons eu maille à partir avec la vérité

ce n’est pas parce que nous étions dans l’erreur,

mais constamment parce qu’elle est ce qu’elle est

 

 

Notre conseil ?

 

Séparer le possible

de l’impossible

 

 

Notre chagrin ?KUNZE 0001

 

Que nous ayons pu être

ce que nous fûmes une fois −

                                             ils nous avaient formés

à leur image

jusqu’à ce que nous vîmes

dans les miroirs interdits

 

 

Nos fêtes ?

 

Sous les arbres

partager ensemble lumière et ombre

 

Au pianiste

jeter des grains de renommée

 

Taire les poInts d’orgue

après les notes du vignoble

 

1997

 

 

Vieux cimetières des grandes villes

 

 

Un jour le cimetière lui aussi meurt

 

 

 

Il n’en peut plus de tant de morts

et avec tout ce marbre il ne peut plus respirer

 

 

2011 09 07 001

Les hommes ne savent pas quoi en faire −

il n’y a pas de cimetière pour les cimetières −

et laissent le temps s’en charger


 


 

Ensuite ils y vont pour voir ce qui reste.

 

 

1983-1985

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 08:54

En Italie, des élections ont lieu en février, après la démission du président du conseil italien “technique”, Monti, c’est à dire celui du coup d’état de la commission européenne soutenue de la “cinquième colonne italienne intérieure pour l’austérité » (banques internationales et partis néolibéralistes opportunistes ou corrompus), aux airs pacifiques mais aux effets désastreux pour la vie des italiens,

Tableau de l'échange 

Cette démission est due aux velléités de l’ancien président du conseil, Berlusconi, de provoquer la minorité de Monti, pour revenir au pouvoir, mais surtout pour obtenir en échange d’un retour dans un même consensus recherché par les élites financières, sa « réhabilitation politique », juridique, par les urnes avec une nouvelle coalition PD-PDL plus Monti en « nouveau parti ».

 

Pour l’austérité et la gouvernance de la Commission Européenne, des banques BCE en tête et du FMI, voilà une opération qui légalise par le vote le coup d’état, donne de l’éclat à l’état de confusion dans laquelle les médias au service de l’austérité entretiennent la population.

 

Certes, ces élections semblent très démocratiques (primaires, rajeunissement, féminisation), mais les choix des principaux partis ne varient guère  par rapport aux choix de l’austérité et de l’allégeance aux banques, des traités européens que les italiens préfèrent désigner par le terme de « fiscal compact », c'est-à-dire le TSCG (1), le « pacte de croissance », le MES (2) etc.

 

Certes, quelques forces en lice dans ces élections s’opposent à l’austérité et recherchent les voies d’une nouvelle démocratie, de nouvelles institutions et de la démocratie du travail, du « que produire et comment produire ».

 

Il faut espérer que ces forces alternatives, minoritaires aujourd'hui, puissent faire une trouée permettant d’avoir à la chambre et au sénat des voix qui expriment autre chose que ce consensus qui mène l’Italie doit vers la faillite sociale, et aident à mobiliser la population et les salariés italien, en solidarité avec ceux de l’Europe et du monde, à une renaissance sociale comparable à celle des libérations de l’Italie et de la France, dans un monde nouveau mondialisé et informationnalisé qui est le notre et qui n’attend qu’une nouvelle utilisation sociale de ses nouvelles capacités.

 

Pour échapper aux analyses économiques tronquées faussées utilisées pour justifier  l’austérité, et pour au contraire éclairer sur les causes et pas seulement sur les conséquences de la popitique d'austérité, la diffusion d’une critique de l’économie politique marxiste sera d’un grand secours. C’est là aussi un rôle essentiel de ces forces alternatives naissantes, renaissantes (3).

 

Vous touverez ci-dessous un article publié en Italie qui décrit mieux que moi  l’ambiance du débat politique et électoral

 

Pierre Assante, 22 janvier 2013

(1) Traité sur la stabilité, la coodination, la gouvernance au sein de l'union économique et monétaire.

(2) Le mécanisme européen de stabilite

(3) Vous trouverez sur ce blob bon nombre d'articles sur la critique et les solutions économiques, entre autres élaborés par la Coméco-pcf.

 

Tra rivoluzione e conservazione

di Daniela R. Torricelli, 22 janvier 2013


In questi giorni di campagna elettorale appare quanto mai evidente il baratro che si è aperto tra il Paese reale e questi nostri sedicenti politici (più o meno tecnici) di centro-destra e di centro-sinistra , che calcano il palcoscenico mediatico alla ricerca di consenso. Paradossalmente, è come se lo spettacolo che li vede protagonisti, di volta in volta, sia rivolto non tanto a noi, potenziale elettorato, quanto a se medesimi, cioè ad una ristretta cerchia di “addetti ai lavori”, professionisti della politica e dell’economia, alla ricerca di un accreditamento elitario che, nei fatti, mostrano di privilegiare sopra ogni altra cosa. Tutto si svolge all’interno del cerchio magico creato dai media main stream, che li salva da ogni realistico confronto con l’opinione pubblica, consentendogli di tacere sull’adesione, già espressa, al programma di austerità dell’Agenda-Monti, di cui ciascuno di loro vorrebbe avere l’esclusiva, guardandosi bene, però, dal dirlo e dal chiarire pubblicamente che cosa comporti questa scelta di campo.....

 

.......Suite de cet article :

 http://cambiailmondo.org/2013/01/22/tra-rivoluzione-e-conservazione/

 

 

Illustration : extraite de l'essai "Division sexiste du travail, P.A."

 

 

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 10:31

 

20101012 021

 

 

 

LETTRE OUVERTE AUX ENSEIGNANTS

du réseau école 

PCF-FdG

ici

 

http://pierreassante.fr/dossier/LETTRE_OUVERTE_AUX_ENSEIGNANTS.pdf

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 09:11

    31 TITRES sélectionnés de ce blog

Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog...

Cliquer sur leS titreS

Attention, chaque article ci-dessous peut demander quelques secondes pour son ouverture complète.

MERCI. 

 

·         UBallade Taoumé 022N CANT POLIT (nouvelle)

………...…et j’écrivais cette romance en octobre 1967 sans savoir que……. Geste Premier .Quand les nuages se sont fait plus lourds, les oiseaux ont crié de solitude. .Les platanes n’avaient plus ...


 

·2 question2 QUESTIONS POUR PROCEDER, Ecrits sur l'ergologie et les épistémicités. Le Travail et le temps. SOMMAIRE AUGMENTE

 

 · LA METAMORPHOSE DU 14mai10 003TRAVAIL 5 (essai)

PRESENTATION DE L'OUVRAGE Lorsqu’on veut parler TRAVAIL, penser TRAVAIL, on ne peut pas ne pas avoir en arrière-plan les notions élémentaires d’évolution de l’activité humaine, de l’HOMO HABILIS à ...

 

Copie de JAN10 010SOMMET EUROPEEN : Circulation du capital en tant que « circulation du sang » dans le corps de la société, sa crise, les injections artificielles des « sommets européens ».
Cet article a été mis en ligne une première fois sur ce blog le 29 juin 2012. Les notes et la présentation ont été intégrées au texte J’ai souvent utilisé cette image : la circulation du capital ...

 

Recherches internationale 46 1965 

· 5 articles politico-philosophiques  8juin10-003.jpg

 

 

· ANTHROPONOMIE et ERGOLOGIE. Révolutionner les conditions de l’échange .

 Révolutionner les conditions de l’échange l'ergologie (1) et l’anthroponomie (2) La société marchande a ...


SCHWARTZ 1988Yves SCHWARTZ, les Editions Sociales re-publient "Expérience et connaissance du travail", présentation par Laurent Etre, l'Humanité.


POEMES 1969 

THEATRE-TRAGEDIE. Pierre et Paul ( THEATRE INCOHERENCE CONSTRUCTIVE

Incoherence_constructive.

      FAUX DEPART 0001

 

·         FAUX DEPART (Piécette en 1 acte) 

FAUX DEPART (Piécette en 1 acte) Pierre Assante Personnages : A l’ami B l’auteur qui ne peut écrire C Le chœur, à défaut, le coryphée A Par quoi commencerais-tu ? B Par cette puissante envie de ...

 

MARX CRITIQUE 1859

·  Conscience et croyance.KKE

   

·  Construction du devenir (essai)

Pierre Assante Construction du devenir Epître aux citoyens Texte en cliquant: ICI Extraits dans REGARDS de novembre 2001 :

  EPITRE AUX CITOYENS

·         Epître aux citoyens, 8 OCTOBRE 2001 (essai)

Pierre Assante Construction du devenir Epître aux citoyens à René Merle …et si la dialectique doit finir par « rentrer dans les têtes », c’est bien parce qu’elle se manifeste, aussi et avant tout,

 

Action Poétique N°23 couv.·         trois poèmes (Action Poétique)

Action Poétique N° 23 année 1964 Page 25 trois poèmes je ne peux chanter que ce sang enflant mon corps la plus belle des fleurs tomberait flétrie par les mots si la morsure de son arôme ne ...

  HUMA 8 AVRIL 2008

·  Témoignage de mai 68 (Article de presse)

Témoignage de mai 68 Humanité du 8 mai 2008

 

2011 05 06 002·  Notions de valeur, 13 articles, dont un commentaire libre sur des travaux essentiels du Professeur Yves SCHWARTZ. (12/10/2011 publié dans : Travail et philosophie )
 

 BOCCARA1

  ·  PASSION ET PATIENCE. Paul Boccara. 2 DVD. 1) L'oeuvre. 2) 12 leçons d'économie et politique

  

 2011 08 29·  Re : Isabelle GARO : Foucault, Deleuze, Althusser & Marx. (Ed. Demopolis)

 

 ·  Emmanuelle HEIDSIECK : Il risque de peuvoir  Emmanuelle Heidsiek

   

FLORENCE 2002·         Forum Social de Florence, témoignage. (Article de presse)

FORUM SOCIAL DE FLORENCE

 

·         « l’ergologie » en tant qu’etude et organisation du travail (Article)

La nature de la crise actuelle et comment transformer le mode de production. le Rôle de « l’ergologie » en tant qu’etude et organisation du travail comme activite humaine dans sa totalite. Cet ...

eco et po

 

·         LETTRES (lettres-nouvelles)

Pierre Assante Lettres La jeune fille et la mort Simone, mon Amie, « On libère en soi de l’énergie. Mais sans cesse elle s’attache de nouveau. Comment la libérer toute ? Il faut désirer que cela ...

 

20100916 010·         LES ARBRES (poémes)

leis aubres Les arbres sur leur ligne de front ne sont ni les plus vieux ni ceux au bois épais mais les plus pacifiques restan sus l'orle de resistencia lei mai pacifics e non lei mai vielhs nimai ...

 

Division sexiste du travail·                               ·   DIVISION SEXISTE DU TRAVAIL, Résidu ou mode de gestion ? (Essai) (01/06/2011 publié dans : Travail et philosophie )

DIVISION SEXISTE DU TRAVAIL Résidu ou mode de gestion ? C’est dans le rapport à l’égard de la femme, proie et servante de la volupté collective, que s’exprime l’infinie dégradation dans laquelle ...

   

        · Textes philosophiques sur le capital. (citations, pas de l’auteur de ce blog !)

 

Textes philosophiques sur le capital. (Cliquer sous les titres) Le caractère fétiche de la marchandise et son secret : http://www.marxists.org/francais/marx/works/1867/Capital-I/kmcapI-I-4.htm ...

 

L'indifférence·         « L’INDIFFERENCE » (essai) 

PRESENTATION DU RECUEIL « L’INDIFFERENCE » Ce recueil d’article poursuit la réflexion sur l’activité humaine commencée dans notre précédant essai « La métamorphose du travail » Il ne s’agit pas ... 

 

 

  Pazita-mariage.jpg

·         Anti-légendes, poèmes, 1969.  (poème à mes parents)

Anti-légendes, poèmes, 1969. Le texte entier : ici (560KB) http://www.pierreassante.fr/dossier/anti_legendes_poemes_p.assante_1969.pdf Poèmes dédiés à ma mère qui s'en est allée le 2 février 2011 ...

 

Copie de BIBLIO·         "Travail et Ergologie", note de lecture (Article de presse) travail et ergologie 0001

"Travail et Ergologie", note de lecture, Revue "Enjeux", Unité et Action, FSU. N° 182, Avril 2005 De « Expérience et connaissance du travail (Yves Schwartz) » à « Travail et Ergologie, entretiens ... Copie de 100 1686

 

 

·         C’était notre ami. (Article de presse et témoignage à mon ami)

C’était notre copain, c’était notre ami. Et c’était mon copain, mon ami. Georges Pedrono. Presqu'un an déjà qu'il nous a quittés. Georges : d’une grande délicatesse, d’un esprit aigu d’analyse, ... BROCHURE ECO ET PO perso

 

AU VIOLON CITOYEN !·         Brochure économie politique pour débats (Brochure de formation économique)

Du bon millier de pages (de toutes sortes de sujets) que j'ai écrites ces 10 dernières années, c'est cela (ci-joint, cliquer ici ou sur l'image de la brochure) qui me semblerait le moins inutile. ...

 

·   Petite autobiographie (de T.O.S et LUKACS TRAVAIL COUV.autres).

Petits repères personnels de T.O.S et autres: Pour ma part j’ai été 30 ans TOS en tant qu’agent de labo (« ménage » d’un demi hectare compris et autres « taches ménagères industrielles » de TOS), ... 

Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

http://pierre.assante.over-blog.com/articles-blog.html

Partager cet article

Repost0
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 07:40

 

AIME-en-famille.jpgCHANSONS PEDAGOGIQUES

 

Ces chansons ont été composées et enseignées aux enfants de l’école communale marseillaise de la Rue François Moisson vers 1919 par un instituteur socialiste du nom de Vielmas.

C’était l’instituteur de mon père, et mon père m’a retranscrit de mémoire ce document d’histoire qui succédait de peu à  la guerre de 14-18.

Mon père était fils d’un marin puis docker, issu de l’immigration italienne (de Procida, vers 1860, mon arrière grand père était capitaine de grand cabotage avec son voilier installé à Marseille)…. et politiquement des grandes grèves de 1904 et 1907 ; et d’une mère marseillaise de trois siècles, famille vaudoise arrivée d’Embrun pendant des guerres de religion, ainsi le disait la légende familiale.

Mon arrière grand mère ne parlait quasiment qu’en occitan de Marseille au point que mon père, se réveillant d’un coma à la suite d’une hémorragie cérébrale dans sa vieillesse,  ne connaissait plus pendant un temps que sa langue d’enfance, ce marseillais-là. Mais ceci est une autre histoire…écrite par lui-même qu’il serait intéressant de conter….

La famille de ma mère arrivait des Baléares avec aussi de beaux moments d’histoire à raconter. Comme dans beaucoup de familles qui ont pérégriné au fil des évènements politiques ou économiques ou les deux….

Ces chansons, que l’on trouvera sans doute naïves témoignaient d’une volonté de renouveau de paix et de progrès. Resituées dans leur contexte, et malgré leurs limites politico-historiques elles sont porteuses d’une autre construction sociale qui nous interpelle aujourd’hui.

 

Pierre Assante, 2010

 

Illustration, une photo de mon père (à droite de la photo) avec ses parents et ses frères vers la même époque que celle de ces chansons.

 

2 Chansons :

http://www.pierreassante.fr/dossier/chanson_VIELMAS_1.pdf

http://www.pierreassante.fr/dossier/chanson_VIELMAS_2.pdf

 

Ces documents ont été écrits à la main par mon père, sans doute sont-ils plus lisibles imprimés.

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

 

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 13:03

STATUTS. Production. Marxisme. Amendements,MARX PORTRAIT

 

Lénine a poursuivi magistralement le travail d’analyse et d’action de Marx et du courant de pensée baptisé marxisme, dans ses diverses manifestations et représentations humaines (c’est une tautologie). Particulièrement sur l’analyse du développement inégal, la constitution de la mondialisation monopoliste, et les conditions particulières du développement du capitalisme et de l’action transformatrice dans les conditions de la Russie de 1893 à 1923. Il a marqué ainsi l’histoire du mouvement ouvrier dans son pays et dans le monde de son temps, l’histoire tout court en appuyant les avancées sociales sur la lutte de classe, et en rompant avec celle d’un mouvement ouvrier toujours battu par la violence des armes et des institutions.

 

L’expression et la référence au marxisme-léninisme dans les statuts du PCF a été abandonnée dans la période de la direction de Georges Marchais et les conditions historiques de cette époque : l’assimilation de la direction de l’état à un seul courant de pensée par un parti unique, et à un moment historique particulier, la Russie de Lénine.

 

Ce qui entre autre témoigne de la difficulté de cette direction à se libérer historiquement de la référence à un modèle, en supprimant des éléments de ce modèle et en créant un vide non vraiment comblé depuis (*).

 

L'abandon de la référence au marxisme tout court conduisait en effet à un abandon de la question de la production, élément fondamental, de base, de la transformation sociale et du communisme, son essence pourrait-on dire. La référence à des éléments syndicaux de la lutte des salariés étant indispensable mais en aucun cas suffisante pour répondre à ce vide.

 

Dans les conditions du capitalisme mondialisé, informationnalisé, loin des conditions d’une confiscation de l’Etat par un parti unique instituant officiellement un mouvement de pensée se référant au matérialisme dialectique comme une nouvelle forme de religion, la référence au marxisme n’est plus une menace de cette sorte.


Au contraire une telle référence répond à l’institution d’une pensée unique basée sur le libéralisme mondialisé, ses techniques, ses institutions, son idéologie. L’abandon du marxisme lui a laissé place libre.

 

Aussi, le retour à une référence au marxisme dans les statuts du PCF, est nécessaire, dans une forme qui soit comprise

 

et non assimilée à un retour mécanique à une période historique,

 

et qui laisse comprendre qu’il n’est pas question de se fermer à l’action, aux recherches d’autres courants de pensée,

 

mais de dialoguer avec eux de façon critique, pour répondre à la crise, son analyse,

et l’action pour en sortir ;

 

et déboucher sur un mode de production et d’échange surmontant les contradictions du capitalisme et leurs conséquences nenacantes sur la poursuite du développement humain en sante.

 

Pierre Assante, 18 janvier 2013

 

(*) L'inversion des causes et des conséquences est flagrante de ce vide théorique dans la pratique politique et sociale.

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 06:11

AUGUSTINLA Refondation, LA Transformation, LA « Mutation », etc.   …..

 

Dépasser les relents d’antihumanisme théorique (1) au profit d’un humanisme pratique (2) revivifié par les acquis matérialiste, historique, philosophique, des sciences et techniques d’aujourd’hui : pour qui a réfléchi à la question, cette formule peut suffire comme signal commun au travail de « mise à jour » permanent.

 

Faute de quoi, toute « autocritique » ne débouchera que sur un nouveau sectarisme, dépouillé de la foi et l’action passées, qui, qu’on le veuille ou non, malgré les crimes généraux de l’humanité (3) contre elle-même, ont suscité des progrès qu’il est aveugle de nier.

 

Pierre Assante, 16 janvier 2013

 

(1) Althusser le théorise et le porte à son paroxysme intellectuel. Althusser pratique la concentration théorique du praticisme mécaniste, à l’instar de la bourgeoise, et de la pointe extrême de la bourgeoisie, le nazisme, et en contre position avec elle. Il en hérite du mouvement ouvrier militarisé par la force et le contre coup de la répression qu’il subit. Il est donc en contradiction et avec l’autoritarisme et  avec la démocratie interneS des groupes auxquels il adhère, et finalement avec son espèce. Ce qui ne lui enlève point l’intérêt qu’on peut lui porter en tant que parcours humain, comme tout parcours humain

(2) De Marx, entre autres, naissant de la critique de la société de classe, du capitalisme, et du matérialisme dialectique en rapport entre eux.

(3) Dans lequel ce sectarisme est inclus 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 06:47

2011 04 13 001L'Humanité, le 14 Janvier 2013

Emploi

Accord de sécurisation de l'emploi, un dynamitage du droit du travail

Dans le projet d’accord sur la sécurisation de l’emploi trouvé vendredi, le patronat a fait carton plein sur la flexibilité et obtenu un maximum de dérogations au Code du travail. Décryptage.

Malgré quelques miettes lâchées aux salariés, comme l’instauration d’une complémentaire santé généralisée, des représentants du personnel au conseil d’administration ou la taxation des contrats courts…, les travailleurs sont les premières victimes de cette régression sociale inédite voulue par le Medef.

1. Faciliter les licenciements et éviter les poursuites  

Dans le texte, la procédure de licenciement collectif pour motif économique et son contenu sont fixés, soit par un accord collectif majoritaire, soit par un document produit par l’employeur et homologué par la Direccte (directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi). Une «validation» du plan social par les syndicats ou l’administration quirendra plus difficile sa contestation devant le juge.

--> A lire: changer les procédures pour "Paralyser la représentation du personnel"

Le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) est mis en place dans des délais préfixés, pour accélérer la procédure. La limite pour contester la validité de cet accord est de trois mois. Si le salarié veut remettre en cause le motif ou le non-respect par l’employeur des dispositions, il n’aura que douze mois pour le faire. Plus généralement, le délai de prescription concernant une réclamation sur l’exécution ou la rupture du contrat de travail est de vingt-quatre mois contre cinq ans auparavant. Ce qui risque d’empêcher certains recours comme ceux des victimes de l’amiante.

--> A lire: Amiante, un délai de trois ans au parfum de scandale

Toujours pour éviter aux patrons de comparaître devant un tribunal, le projet d’accord privilégie la conciliation avec les prud’hommes pour résoudre les litiges liés à un licenciement, via notamment le versement d’une indemnité forfaitaire de l’employeur à son ex-salarié. Les patrons seraient la seule catégorie en France pour laquelle un plafond de sanction serait appliqué! Enfin, le Medef a introduit une disposition un peu obscure qui tente d’instaurer la prévalence du fond sur la forme en cas de procédure de licenciement. Par exemple, une irrégularité dans la lettre de licenciement (la forme) ne pourrait plus être retenue contre l’employeur.

 

2. Le chantage à l'emploi

  L’accord de maintien dans l’emploi, qui permet de moduler le temps de travail et le salaire «en cas de graves difficultés conjoncturelles», sévit déjà dans certaines entreprises (Renault s’y essaie actuellement). Il serait institutionnalisé nationalement par le projet d’accord. Le dispositif de compétitivité-emploi, signé par un ou des syndicats représentant 50% du personnel, est censé sauvegarder l’emploi et pourra être conclu pour une durée de deux ans maximum. Mais la garantie du maintien de l’emploi n’est pas pérenne, juste «pour une durée au moins égale à celle de l’accord», ce qui laisse la porte ouverte à une nouvelle affaire Continental Clairoix.

Dans ce cas précis, certains syndicats avaient signé l’accord, ce qui n’avait pas empêché l’entreprise de fermer. Si les salariés refusent le chantage à l’emploi, ils sont licenciés pour motif économique. Mais l’entreprise est exonérée de «l’ensemble des obligations légales et conventionnelles» du plan social, comme les offres de reclassement. Le texte prévoit plutôt «des mesures d’accompagnement». Pour avoir refusé de se sacrifier, le salarié aura donc le droit à un licenciement économique au rabais.

--> A lire: la compétitivité-emploi, un outil au service de la régression sociale

Une sécurisation minimal. Dans le texte, il y a très peu de chose au profit de la sécurisation des salariés. Les droits rechargeables à l’assurance chômage, qui existent déjà, sont élargis. La majoration de cotisation d’assurance chômage pénalisera les CDD courts et les contrats d’usage. Mais, en contrepartie, le patronat obtient 150millions d’exonérations de cotisations sur certains CDI! Sont aussi au menu, le compte personnel de formation, la complémentaire santé généralisée ou l’accès des représentants du personnel aux conseils d’administration, mais uniquement dans les entreprises de 5000 salariés en France ou de 10000 à l’échelle mondiale. Des avancées certes, mais mineures au regard de la dominante de flexibilité du projet d’accord.

3. Les mobilités forcées

Les entreprises peuvent mettre en place des mobilités internes pourcontraindre les salariés à changer de poste ou de lieu de travail. Les limites géographiques et les mesures d’accompagnement à la mobilité sont négociées dans le cadre d’un accord d’entreprise, ce qui laisse la porte ouverte à toutes les dérives. Le refus donne lieu à un licenciement du salarié pour motif personnel.

 

4. Le piège du temps partiel

Pour mieux l’encadrer, des négociations s’ouvriront dans les branches professionnelles. Les salariés travailleront un minimum de vingt-quatre heures par semaine (sauf étudiants de moins de vingt-six ans et salariés des particuliers employeurs). Mais le texte organise une modulation du temps de travail au bon vouloir de l’employeur, avec de nombreuses dérogations possibles dans l’année et une pression exercée sur la rémunération. Le salarié deviendrait une variable d’ajustement en fonction de l’activité de l’entreprise.

 

5. Des CDI précaires

La création d’un CDI intermittent et d’un CDI intérimaire va encore fragiliser la forme normale du contrat à durée indéterminée, en normalisant l’alternance de périodes travaillées et non travaillées. Quand à la taxation de certains CDD courts, elle ne concerne pas l’intérim et les CDD de remplacement ou saisonniers, grands vecteurs de précarité.

 

A lire aussi:

Emploi: les parlementaires Front de gauche diront non à l'accord

Agnès Le Bot (CGT): "C'est plus de flexibilité, de précarité, de liberté de licencier"

Cécile Rousseau

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

 

 

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 18:25

Copie de SSA50671De même qu'il a mis tout en œuvre pour écraser les mouvements ouvriers et démocratiques dans le monde, le capital a favorisé et instrumentalisé les forces conservatrices et l'obscurantisme idéologique et militaire complémentaire du sien propre et de ses états.

 

Coup d’Etat du Chili, Brigades Rouges en Italie contre une avancée démocratique avec le PCI, soutien des intégrismes au Pakistan contre son peuple et les femmes en particulier dans les années 80, 10 ans de meurtres du FIS en Algérie sans aide ni réponses…..faut-il faire la liste ? Elle est interminable.

 

L'intervention française « d’urgence » au Mali ne répond en aucune façon aux conditions créées par des décennies de cette politique, alors que nombre d’autres agressions dans le monde par les intégrismes et autres sont sans réponse, ni militaire, ni économique, ni démocratique, au contraire.

 

En ce sens et dans ces conditions elle ne peut déboucher à plus ou moins long terme que sur la déception et l'échec, comme en ce qui concerne la crise économique et de civilisation.

 

Oui, répondre à la demande de soutien d'un peuple et son Etat contre une agression est un principe démocratique nécessaire, à condition que ce soit bien une question de démocratie.

 

L'on sait les limites et la crise de la démocratie dans les pays développés, face aux demandes et à la dictature par l’argent des puissances financières.

 

Les illusions sur les intentions au Mali sont malheureusement très partagées.

 

A ignorer dans toute intervention les problèmes essentiels des dépendances à ces puissances financières, tout gouvernement, tout parti, tout peuple le paiera à ses détriments.

 

Les illusions dureront ce que durent les illusions à la lumière des faits.

 

Il est temps que la coopération des peuples et leur poids sur les états s'expriment dans les idées et la pratique, localement, régionalement, nationalement, mondialement, dans la rue et les institutions.

 

Ce temps viendra si nous en avons la volonté et la lucidité, car les conditions matérielles et morales de ce progrès existent.

 

Est-il possible de réorienter l’intervention au Mali sur le plan national et international ? Est-il possible d’intervenir et favoriser ce qui naît dans cette situation complexe de naissance de mouvements populaires, en pays majoritairement musulmans entre autres, mouvements qui posent leurs revendications démocratiques et qui sont dévoyés sur la base de « diviser pour régner » et « tout changer pour que rien ne change ?

 

Oui, sans doute. Mais la marche est sur le fil du rasoir avec le risque de tomber d’un côté ou d’un autre de la réaction. Ce risque est à courir, car l’immobilisme c’est l’impuissance. Mais avec lucidité sur tous les tenants et aboutissants, particulièrement en ce qui concerne les rapports de forces dans le mouvement populaire.

 

Dans les conditions d’aujourd’hui, les particularismes régionaux et mondiaux ne sont pas un facteur de conflit en soi, mais un facteur d’enrichissement de la conscience humaine dans leur usage démocratique. Leur instrumentalisation par l’argent, oui.

 

Il en est de même, et avant tout, de la question du travail, de la production des biens nécessaires à la vie humaine.

 

Pierre Assante, 16 janvier 2013

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 21:09

 

 

 

Lire l'article : ICI

http://pierreassante.fr/dossier/AMAR_HUMA_15.01.13.pdf

 

et dans "La revue du projet" :

http://projet.pcf.fr/sites/default/files/rdp_23_br_0.pdf

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 21:06

20101208 013

 

BASE COMMUNE : SYNTHESE DE JULIA HAMLAOUI.

L'Humanité, 15 janvier 2013

(2 demi pages en pdf)

 

ici

http://pierreassante.fr/dossier/BASE_COMMUNE_SYNTHESE_DE_JULIA_HAMLAOUI.pdf

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 08:29

2012 01 15 018Marché capitaliste et coopération humaine sont en contradiction antagonique. La solution à cet antagonisme est en marche.

Ce n’est évidemment pas une « perspective Nevsky »*.

 

Dans où monde où l’échange est basé sur le marché capitaliste (tautologie aujourd’hui), il est inévitable que la production se déplace où le coût du travail est le plus bas. Marché capitaliste et coopération humaine sont en contradiction antagonique.

 

La solution à cet antagonisme est en marche. Ce n’est évidemment pas une « perspective Nevsky »*.

 

Ce n’est pas parce que les techniques et l’accroissement de la productivité dégagent du temps pour autre chose que le travail « au sens strict », c'est-à-dire le travail salarié, la vente de la force de travail sur un lieu et un temps donné, que la question de la production des biens « matériels et moraux » nécessaires à la vie humaine est devenue secondaire.

 

La production est et restera, et dans une forme libérée du capital à l’ordre du jour, la base de tout processus d’humanisation et du processus de la conscience de la nature sur elle-même que constitue l’humanité.

 

Dans une production complexe, micro et macro,  qui implique une intrication au niveau mondial, la question du droit individuel est liée à l’accroissement des capacités d’initiatives individuelles dans l’activité générale.

 

La question des droits généraux de se loger, se vêtir, s’instruire, se déplacer, acquérir les ressources nécessaires à la vie humaine, rêver et créer individuellement et collectivement, basés sur la collectivité sont mutilés. Il s’agit de partir du droit de l’individu dans la collectivité pour répondre à un droit qui se libère de toute domination, de la domination masculine entre autre.

 

A l’extrémité d’un processus du droit de l’individu, la question du droit ne se pose plus.

 

L’ergologie et l'anthroponomie révèlent de multiples, immenses et coordonnées transformations, malgré leur apparente incohérence, des dénormalisations-renormalisations en procès des relations des humains entre eux pour assurer le processus humain général.

 

La réaction au « mariage pour tous », entre autres réactions, les instrumentalisations politiques et économiques contre le droit individuel et du travail à répondre aux besoins humains, au nom de la tradition et en fait au profit du maintien des dominations sociales et sociétales, révèle l’ampleur des changements qui ne sont pas passés inaperçus mais dont la mesure n’a pas été prise.

 

La réaction, dans la caricature qu’elle représente et dans sa convulsion conservatrice, révèle aussi l’impuissance des milieux réactionnaire à empêcher les transformations progressistes, à empêcher l’humanisme (au sens de la mise en commun des efforts humains partant de la personne) de se développer ; ou du moins l’impuissance à le dévoyer totalement.

 

L’ensemble du, des mouvements enthroponomiques (démographies, rapports de reproduction de l’espèce et générationnels, rites et mythes de prise de conscience et de structuration et toutes leurs formes d’expression techniques, institutionnelles, culturelles et émotionnelles intriquées, etc.), ne peuvent trouver une issue en santé dans le processus de l’humanité qu’en se « rassemblant » sur la question du mode d’échange capitalise « argent-marchandise-plus d’argent » pour le détruire en le dépassant (aufhebung), dans un processus de continuité-rupture.

 

* Perspective Nevsky : Métaphore de Lénine sur une avenue principale et rectiligne de Saint-Pétersbourg pour dire que le processus humain ne l’est pas, connaît des hauts et des bas, des contours et des reculs.

 

Pierre Assante, Dimanche 13 janvier 2013

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 21:22

Publié une première fois sur ce blog le 01.01.2013 à 00 h


Bòna Annada 2013

"Tout finira par s'arranger, voilà qui est donc moins irréfléchi ou sot qu'on pourrait le penser de prime abord.

 

L'élan stupide vers la fin heureuse peut devenir un élan sage, la foi passive se transformer en foi instruite et exhortative...."

Ernst Bloch, "Le Principe Espérance".


Suite de ce texte d'Ernst Bloch en cliquant sur ce lien ci-dessous ou sur la carte de Bonne Année ci-dessus:

http://pierreassante.fr/dossier/BLOCH_PRINC._ESPER._GALL._8_bonnes_pages..pdf

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

29 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 06:18

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 00:53

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 00:52

2012 02 29 011

2 liens :

Militer autrement par Dominique Gerbault :

 

http://congres.pcf.fr/sites/default/files/0250_-_20130103_-_d_gerbault_0.pdf

 

Le Front de Gauche a besoin du Parti Communiste Français par Dominique Gerbault :

 

http://congres.pcf.fr/sites/default/files/0246_-_20130103_-_d_gerbault_0.pdf

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0