Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2018 7 18 /02 /février /2018 11:34

Cet article a été mis sur ce blog la première fois le 14 mai 2010

 

PRESENTATION DU RECUEIL 

« L’INDIFFERENCE »(1)

 

 

Ce recueil d’article poursuit la réflexion sur l’activité humaine commencée dans notre précédant essai « La métamorphose du travail »

 

Il ne s’agit pas d’analyser dans le détail les transformations techniques du travail avec l’introduction de la révolution des sciences et des techniques des années 1970 à nos jours, mais d’en constater les effets, d’en tenter la synthèse et de la comparer avec l’analyse de base de Marx et d’Engels du système capitaliste dans sa jeunesse triomphante pour vérifier la permanence de cette analyse : le travail comme marchandise et sa « métamorphose », à l’instar de l’argent en capital.

 

Henry Lefebvre, Walter Benjamin, Ernst Bloch, ont poursuivi l’approfondissement du marxisme. De ses visées transformatrices. Ces articles en sont imprégnés.

 

Mais à l’instar des réponses faites par les marxistes à leurs détracteurs dans l’esprit non de polémique stérile, mais du débat qui participe à la lutte au quotidien que mène le salariat et ses alliés pour se libérer de l’exploitation, cette réponse essaie de saisir comment une certaine  « vision » de ce quotidien participe au voile jeté par l’aspect immédiat et superficiel que développe la classe dominante à travers la puissance des moyens techniques à sa disposition, et « tout simplement » à travers le mode de vie que le système impose dans sa phase actuelle.

 

Tout cela n’est pas essentiellement différent des situations du XIX° siècle, mais s’est au contraire accentué. En « sautant par-dessus » Marx pour éviter de sembler participer à une attitude dogmatique et-ou à un soutien aux crimes qui s’en sont réclamés, mais en fait pour échapper au couvercle de plomb posé par le capital sur toute parole libératrice, de nombreux auteurs ont voulu « reconstruire de zéro » l’analyse sociale.

 

Dans ces conditions, ces auteurs ont abouti, comme le disait Marx à propos de Proudhon, non à une synthèse mais à une erreur composée.

 

La recherche ergologique, c'est-à-dire la recherche pluridisciplinaire sur tous les aspects de l’activité humaine de travail utilisant l’éventail, la totalité des champs des sciences, ouvre un nouveau champ « pratique » pour passer de la spéculation et de l’empirisme à la démonstration, ce que Marx et Engels font en passant de leurs premières œuvres sur la critique de l’économie politique à « Le Capital », qui allie concepts des révolutions philosophique, anthropologique et critique quantitative et qualitative du capitalisme, et en propose une synthèse en mouvement, en évolution.

 

Cette synthèse en mouvement et en évolution n’est que le "reflet" de la réalité en mouvement, du « moment réel qui abolit l’état actuel ».

 

Yves Schwartz a été l’initiateur de ce travail de recherche sur le travail, l’ergologie, puis le « rassembleur » des efforts de recherche pluridisciplinaire. Son ouvrage « Le paradigme ergologique ou un métier de philosophe », puis les ouvrages collectifs sur « l’activité en dialogue » font passer la réflexion spéculative vers les constat « physiques », leur synthèse.

 

Nos réflexions s’inspirent beaucoup de ces recherches, non pour les « dogmatiser », mais pour contribuer à les mettre au service des luttes au quotidien et de la construction d’un devenir « sain » comme le dirait Yves Schwartz. Et aussi pour contribuer à ce qu’elles ne soit pas dévoyées et instrumentalisées, comme le système tente toujours de le faire chaque fois qu’il sent dans une pointe avancée de sa critique une menace contre son existence.

 

Pierre Assante, le 8 avril 2010

 

(1) Post scriptum, P.A.19.02.2018. Le départ de cet essai, c'est cette indifférence :celle du capital vis-à-vis du travail concret, celui fait dans l'acte concret d'un travail particulier, précis, réel, au moment où il est exécuté. Indifférence opposée à la montée du travail abstrait, la représentation de la valeur produite dans l'échange marchand du produit du travail et de la force de travail du salarié. Et les conséquences de cette indifférence tant qu'il n'y a pas un besoin marchand à satisfaire pour le détenteur du capital qui achète cette force de travail : un problème de marché ou une revendication syndicale, par exemple....

 

LE TEXTE INTEGRAL SUR CE LIEN :  L'indifférence  

http://www.pierreassante.fr/dossier/RECUEIL_DES_DERNIERS_ARTICLES_sur_le_travail.pdf

_______________________________________________________________________

 

QUELQUES RECUEILS ET LIENS de ce blog sur ce lien : ici

http://pierre.assante.over-blog.com/2018/01/pollution.html

Partager cet article

Repost0
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 19:51

    2012 02 25  METAMORPHOSE-5.jpg

Cet article a été publié la première fois sur ce blog le 14 mai 2010

 

PRESENTATION DE L'OUVRAGE

 

Lorsqu’on veut parler TRAVAIL, penser TRAVAIL, on ne peut pas ne pas avoir en arrière-plan les notions élémentaires d’évolution de l’activité humaine, de l’HOMO HABILIS à l’industrialisation sous la forme actuelle du capitalisme, informationnel, mondialisé. On ne peut pas ne pas faire le lien entre le travail, l’outil, les techniques et les « formes de pensée » induites.

Cet arrière plan permettant d’entrer dans l’étude micro et macro du travail ne peut non plus contourner la question de la production, de la distribution, de la consommation, c'est-à-dire la production en tant qu’échange et ses diverses formes vécues et possibles.

« L’introduction à la critique de l’économie politique » forme les prémices à la rédaction du « CAPITAL » de Marx, qui vont se développer au livre I avec l’étude de la marchandise, de la valeur, puis de la révolution industrielle : libération du travail de la « force biologique », de « l’adresse de l’artisan », de « l’initiative de l’opérateur exécutant », avec ce que cela induit dans l’explosion des forces productive mais aussi de l’aliénation de l’homme producteur.

Enfin, la vision globalisée de Marx qui aboutit au livre III au développement des questions de la baisse tendancielle du taux de profit, la péréquation des salaires, prix, profits.           

Puis Marx s’arrête où sa vie s’arrête.

Je me réfère dans cet essai à cette «Critique de l’économie politique »,  comme  à l’œuvre d’Yves Schwartz et des ergologues de cette école et celles d’Henri Lefebvre, Ernst Bloch, Walter Benjamin,.....

 

La grande production automatisée ne peut exister dans le mode de production capitaliste que comme prémices du mode de production communiste. Pour exister elle doit concentrer les profits mondialisés du travail de main d’œuvre.

La masse de la production permet l’augmentation globale des profits mais la baisse tendancielle du taux de profit est la contradiction insurmontable de la mondialisation capitaliste.

De même l’État en voie de mondialisation, dont la partie visible se concrétise dans  les institutions internationales économiques et juridiques, ne peut exister dans le mode de production capitaliste que comme prémices mutilées d’une cohérence mondiale du travail, de la démocratie généralisée, de la suppression de l’État lui-même.

Cet Etat « mondialisé » et l’automatisation d’une partie de la grande production ont pour conditions le drainage des capitaux par le premier et son accaparement à titre privé dans la financiarisation sans laquelle aucun profit ne peut se réaliser par la production.

 

La financiarisation ne peut exister sans la production tout en entrant en contradiction avec la production.

 

La mondialisation du capital de type « féodal » est l’antichambre du communisme.

 

La tache essentielle du XXI° siècle sera l'apprentissage par les salariés et leurs alliés de la gestion et de la transformation du travail.

 

Sinon ils resteront sous la coupe d'une classe dominante qui a perdu, de par l'évolution qu'elle a elle-même impulsé, tout rôle progressiste.

Elle est devenu une atrophie mourante et rigide dont nous dépendons.

 

Tout le reste n'est pas secondaire mais dépend de cette capacité d'apprentissage.

  

De cette transformation de l'organisation du travail dépend non seulement la survie (relativement) immédiate de l'humanité, mais aussi sa capacité à observer le processus qu'elle a elle-même créé et qui la rendra ou non capable de s'ouvrir à une compréhension de l'univers qui pour le moment lui est incompréhensible dans une totalité, une globalité à horizon indéfiniment mouvant mais pas fuyant si nous sommes capables de cette observation.

  

L'ergologie, sous l'impulsion d'Yves Schwartz nous donne la possibilité, les outils pour une transformation du travail. A nous de nous en servir.

 

L’humain en créant se crée lui-même.

 

Il ne comprend qu’après ce qu’il a créé en voyant le processus de ce qu’il a créé derrière lui, et le processus de la nature dont il fait partie et dont il devient la conscience

  

Ce recueil est constitué d’un choix d’articles

entre Juillet 2007 Juillet 2009

 

VOIR CI DESSOUS LE TEXTE INTEGRAL et SUR 2 SITES AMIS

 

SUR CE SITE : ici

http://www.pierreassante.fr/dossier/BLOG_LA_METAMORPHOSE_DU_TRAVAIL_5.pdf

    

La métamorphose du travail sur 3 sites amis :


Sur Emigrazione Notizie :

http://www.emigrazione-notizie.org/public/upload/LA_METAMORPHOSE_DU_TRAVAIL_Pierre_Assante.pdf

http://www.emigrazione-notizie.org/downloads.asp?id=198

 

Sur Espaces Marx

http://www.espaces-marx.net/IMG/pdf/contribution_P-Assante.pdf

 

Sur Tavail et Démocratie(mais ce site n'exuste plus !): 

http://travail-democratie.net/jml/index.php?option=com_content&view=article&id=84:la-metamorphose-du-travail-par-pierre-assante&catid=57:autres-contributions-&Itemid=73

http://travail-democratie.net/jml/attachments/084_LA%20METAMORPHOSE%20DU%20TRAVAIL%2051.pdf

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

25 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 00:05

Partager cet article

Repost0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 07:56

Partager cet article

Repost0
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 03:44

2013 05 03 005Article déjà publié le 10/02/2014

 

  Lire

 ici

      http://pierreassante.fr/dossier/

4_ARTICLES_sur_L_ETRE_SOCIAL_L_EUROPE_LE_TRAVAIL..pdf

       

 

Ces articles utilisent des concepts créés par le professeur Yves Schwartz dans ses recherches ergologiques, dont il est à l’origine.

Voir la notion développée par le Professeur Yves Schwartz sur « l’usage de soi par soi-même et l’usage de soi par le, les autres » (« L’activité en dialogues 1 et 2 », Octarès), de même que les notions de dénormalisation-renormalisation et toutes les notions d’ergologie qu’il a développées. (« Expérience et connaissance du travail », Editions Sociales, « Le paradigme ergologique ou un métier de Philosophe », Octarès)

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 07:05

Division sexiste du travail

 

La Domination Masculine,

une victoire de la Violence humaine contre l'Intelligence humaine (P.A.)

Cliquer sur la couverture de "Division sexiste du travail" ci-contre  

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 06:55

Laurencin-000.jpgNe nous croyons pas les seuls auteurs de nos actes. Nos ancêtres agissent en nous et nos congénères avec nous. 

 

Les mères, surtout elles, nous enseignent l’esthétique. Les pères, surtout eux, nous en parlent.

 

Je ne parle pas de "l’esthétique marchande". Bien que pères et mères nous enseignent et nous parlent aussi de l’esthétique marchande.

 

Quand à l'éthique, elle doit sortir du silence... 

 

Recueil :

http://pierreassante.fr/dossier/RECUEIL.pdf

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

      Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 05:13

Lien sur ce texte :

 http://pierreassante.fr/dossier/DIVISION_SEXISTE_DU_TRAVAIL.pdf

(Essai écrit en 2004-2005) 

 

Table des matières 

AMOR-E-PAS-MAI--L--_0001.jpg


Première partie 

I Notre capacité à aimer 1 

II Trobadors, Pétrarque, matriarcat 6 

III L’imaginaire comme fonctionnement humain 

et le biologique comme support de l’imaginaire 11 

IV Le patriarcat moderne 15 

V Pas d’issue sans une pédagogie et 

une pratique révolutionnaires du travail 19 

VI Un sens de l’histoire. 24 

VII Le sens de l’échange 30 

VIII Apparence et déterminisme. 39 

IX Le champ général 48 

X Pour une nécessaire récapitulation 58 

XI De « Expérience et connaissance du travail 

Yves Schwartz) » à « Travail et Ergologie, 

XII Pour Finir 68 entretiens sur l’activité humaine », 63 

XIII Le débat de valeurs 84 

Où en sommes nous en un pays où s’écrit ceci ? 88 

Récapituler = désacraliser l’humain ? 90 

Deuxième partie 

Annexes 92 

8 FEMMES REDACTRICES HUMA
Une impasse historique à combattre 102 

De L’amour 110 

Quelles ressources humaines? 114 

Et maintenant, LA ressource humaine 121 

Tableau d’un sens de l’échange 133

 

Illustration ci-contre,  l'Humanité du 8 mars 2013 :

8 femmes rédactrices en chef d'un jour       

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

 

 

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

 

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 05:12

Division sexiste du travail

 

Lire cet essai en cliquant sur l'image de la couverture ci-contre

Sommaire page 134 de cet essai

 

I

Notre capacité à aimer

  Nous la devons en première instance aux mères. La fusion mère-enfant en est l’origine et l’aboutissement. Cette aspiration est transférée, dans toute phase amoureuse, sur quelque  l’objet d’amour que ce soit dont nous aspirons à la possession, à la fusion ; possession et fusion, immédiates, tempérées culturellement, différées ou manquées, mais concrètes. 

 

La société toute entière est porteuse de cette fusion, de l’image de la fusion et de la représentation mentale de la fusion ; y compris pour l’individu privé de mère.

L’acte séparateur, attribué et le plus souvent exercé par le père dans la société patriarcale, constitue le second ou premier élément de la formation de l’expérience individuelle et collective de et des objets, dans son  unité et sa simultanéité.

Mais ce rôle séparateur ne semble pas du tout indissoluble de la fonction paternelle et peut être exercé par toute autre personne ou collectif. Ce qui ne contredit pas l’amour, réciproque ou à sens unique, du père, de la fratrie, de la communauté restreinte, large ou universelle d’identification…

Une fonction « nourricielle » post-natale assurée par un père, une communauté, peut-elle se substituer à la fonction « fusionnelle » maternelle ?  

Il y a aujourd’hui confusion entre le pouvoir féminin et le pouvoir maternel. Et le pouvoir matriarcal est indissoluble de la fonction de mère qui est issu d’une réalité biologique incontournable. Il ne faut pas confondre non plus le pouvoir comme institution répressive et le pouvoir comme aptitude à la possibilité........

.....Suite de l'essai en cliquant : ici

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

29 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant :   ici

Partager cet article

Repost0
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 15:18

L-AMOR-E-PAS-MAI-copie-1.jpgCliquer

sur  la couverture

ci-contre:

 

Bernartz de Ventadorn l’enten

e-l  di  e-l  fai  e-l  joi  n’aten

 

Pierre Assante

 

L’amor e pas mai

ou

« Retour » du matriarcat

 

Condition féminine et dévalorisation de la femme,

Débat mariage homo.

Le « protestantisme » contre le patriarcat dans l’expression artistique et populaire.

Division du travail, un sens de l’histoire, le sens de l’échange.

Pas de changement de société sans suppression du patriarcat.

Apparence et déterminisme.

 

J’ai volé vers toi comme un enfant  vers sa mère

Sappho

 

Pour ouvrir l'ouvrage, cliquer sur le lien ci-dessous :

 http://www.pierreassante.fr/dossier/DIVISION_SEXISTE_DU_TRAVAIL.pdf

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

25 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici 

 

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 07:16

Liens informatiques sur 73 contributions.

Cliquer sur les titres de la liste des 73 contributions

(exemples sur : "La forme parti" ou "contribution de ...le...." ou CRISE DE LA PRODUCTION ET RIEN D'AUTRE", etc.)

 

Assante Pierre 14mai10 003

Section du 8ème arr. de Marseille
Bouches du Rhône

 

·                                 La forme Parti
Le 31 mai 2010 - Assante Pierre

·                                 Sur le texte 2
Le 5 mai 2010 - Assante Pierre

·                                 CRISE DE LA PRODUCTION ! ET RIEN D’AUTRE
Le 12 décembre 2008 - Assante Pierre

·                                 Termes et repères du langage
Le 6 décembre 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 16 novembre 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 6 novembre 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 1er novembre 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 26 octobre 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 16 octobre 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 8 octobre 2008 - Assante Pierre

·                                 Notre congrès doit être populaire et savant !
Le 23 septembre 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 18 septembre 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 11 septembre 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 5 septembre 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 26 août 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 8 août 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 6 août 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 3 août 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 27 juillet 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 20 juillet 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 14 juillet 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 7 juillet 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution pour le 34ème Congrès.
Le 4 juillet 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 4 juillet 2008 - Assante Pierre

·                                 Capital et Travail
Le 22 juin 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 13 juin 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 6 juin 2008 - Assante Pierre

·                                 Réflexion de Pierre Assante
Le 31 mai 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 13 avril 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 31 mars 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 24 mars 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 19 mars 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 18 mars 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 14 mars 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 27 février 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 24 février 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 7 février 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 1er février 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 17 janvier 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 15 janvier 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 12 janvier 2008 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 19 décembre 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 17 décembre 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 14 décembre 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 5 décembre 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 1er décembre 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 28 novembre 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 16 novembre 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 14 novembre 2007 - Assante Pierre

·                                 « ce qu’il nous faut savoir pour la transformation sociale. »
Le 3 novembre 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 28 octobre 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 21 octobre 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 13 octobre 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 5 octobre 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 26 septembre 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 21 septembre 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 17 septembre 2007 - Assante Pierre

·                                 Dossier de Pierre Assante
Le 5 septembre 2007 - Assante Pierre

·                                 Les militants chrétiens antiques, exemple d’expansion d’un mouvement d’idée
Le 5 septembre 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 4 septembre 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 1er septembre 2007 - Assante Pierre

·                                 Les techniques de reproductibilité (épilogue)
Le 26 août 2007 - Assante Pierre

·                                 Il n’y a pas de réalité universelle sans entités particulières
Le 8 août 2007 - Assante Pierre

·                                 Note de Pierre Assante
Le 3 août 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 1er août 2007 - Assante Pierre

·                                 Réflexion de Pierre Assante
Le 25 juillet 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 17 juillet 2007 - Assante Pierre

·                                 Réflexion de Pierre Assante
Le 15 juillet 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 12 juillet 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 3 juillet 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 25 juin 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 21 juin 2007 - Assante Pierre

·                                 Contribution de Pierre Assante
Le 18 mai 2007 - Assante Pierre

 

Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

25 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

 

Partager cet article

Repost0
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 05:36

Division sexiste du travail

I

Notre capacité à aimer

 

Nous la devons en première instance aux mères. La fusion mère-enfant en est l’origine et l’aboutissement. Cette aspiration est transférée, dans toute phase amoureuse, sur quelque  l’objet d’amour que ce soit dont nous aspirons à la possession, à la fusion ; possession et fusion, immédiates, tempérées culturellement, différées ou manquées, mais concrètes. 

La société toute entière est porteuse de cette fusion, de l’image de la fusion et de la représentation mentale de la fusion ; y compris pour l’individu privé de mère.

L’acte séparateur, attribué et le plus souvent exercé par le père dans la société patriarcale, constitue le second ou premier élément de la formation de l’expérience individuelle et collective de et des objets, dans son  unité et sa simultanéité.

Mais ce rôle séparateur ne semble pas du tout indissoluble de la fonction paternelle et peut être exercé par toute autre personne ou collectif. Ce qui ne contredit pas l’amour, réciproque ou à sens unique, du père, de la fratrie, de la communauté restreinte, large ou universelle d’identification…

Une fonction « nourricielle » post-natale assurée par un père, une communauté, peut-elle se substituer à la fonction « fusionnelle » maternelle ? ...... 

 

 

Suite de l'essai, Cliquer ici

 

http://www.pierreassante.fr/dossier/DIVISION_SEXISTE_DU_TRAVAIL.pdf

Partager cet article

Repost0
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 10:49

I

Notre capacité à aimer

 

........Talon de ferNous la devons en première instance aux mères. La fusion mère-enfant en est l’origine et l’aboutissement. Cette aspiration est transférée, dans toute phase amoureuse, sur quelque  l’objet d’amour que ce soit dont nous aspirons à la possession, à la fusion ; possession et fusion, immédiates, tempérées culturellement, différées ou manquées, mais concrètes. 

La société toute entière est porteuse de cette fusion, de l’image de la fusion et de la représentation mentale de la fusion ; y compris pour l’individu privé de mère.

L’acte séparateur, attribué et le plus souvent exercé par le père dans la société patriarcale, constitue le second ou premier élément de la formation de l’expérience individuelle et collective de et des objets, dans son  unité et sa simultanéité.

Mais ce rôle séparateur ne semble pas du tout indissoluble de la fonction paternelle et peut être exercé par toute autre personne ou collectif. Ce qui ne contredit pas l’amour, réciproque ou à sens unique, du père, de la fratrie, de la communauté restreinte, large ou universelle d’identification…

Une fonction « nourricielle » post-natale assurée par un père, une communauté, peut-elle se substituer à la fonction « fusionnelle » maternelle ?  

 

Il y a aujourd’hui confusion entre le pouvoir féminin et le pouvoir maternel. Et le pouvoir matriarcal est indissoluble de la fonction de mère qui est issu d’une réalité biologique incontournable. Il ne faut pas confondre non plus le pouvoir comme institution répressive et le pouvoir comme aptitude à la possibilité.

 

London-StrunskyLa société patriarcale, base de la société marchande, a été renouvelée et élargie par la bourgeoisie et son pouvoir. Mais voilà qu’au bout de son développement, la structure économico-financière, ses cadres politiques et culturels entrent en contradiction avec un patriarcat pur et dur.

 

Il y a donc nécessité d’un  retour non « au » matriarcat mais « du » matriarcat pour trois raisons qui se confondent

1)       le mouvement fusion-séparation (le Professeur Yves Schwartz dirait, je crois, dans son champ de recherche propre sur travail et ergologie, fabrication des concepts : adhérence-déadhérence « conceptuelles ») est nécessaire au développement de l’individu et de la société, de la créativité indispensable à la survie de l’espèce humaine.

2)       Aujourd’hui, l’entreprise privée mondialisée, tant par essence de sa logique interne que pour

casser toute résistance, privilégie l’individualisme jusqu'à  en tuer la fusion.

3)       La troisième étant la résolution des deux éléments antagoniques précédents, la séparation ne peut se faire que s’il y a fusion et ce mouvement réclame un retour de la source de la fusion, la mère, c’est a dire un retour-dépassement du matriarcat. Il y a un lien intime, une fusion entre cette fonction fusionnelle et un rapport sain, c'est-à-dire en état de santé assurant la vie, du JE-NOUS.

 

Division sexiste du travailCe retour, c’est sans doute ce qui se passe aujourd’hui dans des prémices et des faits accomplis, sous des formes diverses et relativement difficiles à identifier pour un mode de pensée hérité du patriarcat. 

Je fais une parenthèse afin d’éviter les malentendus : le retour du matriarcat n’est pas le retour de la femme au foyer cher aux nationalistes, conservateurs, promoteurs et mainteneurs des inégalités sociales et culturelles. C’est un retour-dépassement ou le pouvoir n’est ni la domination, ni l’uniformisation.

On pourrait dire tout simplement un retour de l’amour, si ce terme n’avait pas une connotation ambiguë de sentiment indépendant de toute réalité biologique et sociale.

La crise du patriarcat et le surgissement du matriarcat comme retour en force d’un résidu en mutation est aussi la crise de l’homme mâle mais aussi de la femme en tant qu’individus ; crise d’où peut sortir une alternative à la société patriarco-marchande parce qu’elle contient l’essentiel de la crise de la créativité humaine, la hiérarchisation des activités, la dichotomie imposée pensée/langage/acte.

 

L’amour conjugal homosexuel dont on parle abondamment aujourd’hui comme l’amour charnel hétérosexuel, conjugal ou non, et qui puise sa source, comme le sentiment de beauté, dans la reproduction de l’espèce, n’est que cette aspiration fusionnelle dont l’origine est l’amour maternel

 

Le droit de choisir est LA position première, de principe comme d’action, pour le mariage « homo » par exemple, comme pour toutes les questions touchant aux droits de la personne. Marx répond sur ce sujet de façon tout à fait claire à Bruno Bauer sur le droit des juifs dans « la question juive » : pour reconnaître une identité, on ne peut pas renvoyer la question à une libération de toute la société : il faut reconnaître une identité.

Mais nier les choses « établies » de la société ne suffit pourtant pas. Les dépasser c’est (négation de la négation) construire en transformant positivement l’héritage. Un droit de la personne ignorant des dépendances génériques se retourne contre le droit de l’individu ; ce que dit Marx sur « les droits de l’homme et du citoyen » vus aussi par la bourgeoisie révolutionnaire comme une justification aux inégalités sociales.

Pour notre mode de pensée dominant, le droit de l’individu ne se pose pas en relation avec un ensemble vivant en mouvement mais avec un autre individu sans relation générique.

 

Je pense, sauf erreur(s) tout à fait possible(s),  que cette conception (une clef parmi tant d’autres ou une clef première ?) est nécessaire à une vision moins trouble (au sens premier) des phénomènes actuels de société, nombreux et variés. ...

 Suite de l'essai :  ici

 http://pierre.assante.over-blog.com/article-division-sexiste-du-travail-sur-la-sociale-52815739.html

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche