Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 20:00

Macron s’usera comme s’est usÉ Hollande

Establishment et protectionnismes de droite et de gauche.

 

Macron, qui pour le moment est le favori du capital ultralibéral, avec tous les moyens dont il dispose contre le salariat et ses alliés (sous toutes les formes de vente de la force physique et mentale de travail ),  s’usera comme s’est usé Hollande.

De grands effort, justement, sont faits par une partie de la gauche, dont des communistes, pour un "Rassemblement à gauche: urgence - Pour une candidature commune à l'élection présidentielle et un pacte de majorité" . La suite, nous verrons. Ces efforts, s'ils ne portent pas de fruits immédiatement pourront en porter dans l'avenir. Aux législatives peut-être et dans le mouvement social.

Macron, Hollande ont prétendu et prétendent accompagner les transformations du monde et de l’humanité en introduisant des éléments de « modération » protecteurs de l’hyper-libéralisme (Tout doit être marchandise), et de l’hyper-présidentialisme (Tout doit être « sous leur protection »).

L’échec passé de cette stratégie est garante de ses échecs futurs, pour le plus grand dommage des citoyens, des femmes et des hommes de ce pays, jeunes et vieux, d’Europe et du Monde, des déplacés de la misère ou pour toute autre raison, qui y vivent ou voudraient y vivre.

Ils resteront, Macron, Hollande, la droite dure et la droite fascisante,  en réserve ou trouveront nouveaux concurrents plus adaptés à la situation pour poursuivre l’austérité, le drainage des capitaux de toutes parts, le drainage du travail producteur au sens strict et des services, dans la financiarisation capitaliste, quel que soit l’affaiblissement produit pour l’humanité.

 

La question, c’est que le capital sait sans cesse jouer du levier de l’usure elle-même pour maintenir ses intérêts dans sa propre crise !

Le protectionnisme de droite et de gauche qui est pour le capital lui-même un danger, autant et contradictoirement que pour une mise en commun saine des efforts des hommes sur cette terre, ce protectionnisme le menace et en même temps il l’utilise, l’instrumentalise.

 

Le protectionnisme c’est l’effort d’individus ou de groupes opposant leur intérêt à l’intérêt général. Mettre en commun les efforts des humains du local au mondial en passant par toutes les entités humaines constituées et en constitution, c’est le contraire du protectionnisme.

Autre chose est la régulation en fonction des intérêts des personnes et des entités en passant par l’organisation du partage, de la coopération, de la production et à travers toutes les activités sous toutes leurs formes, salariées en premier lieu pour ce qui est de notre période historique : mais répétons, activités sous toutes leurs formes d’exercice et de coopération.

 

L’élection de Trump montre que les plans de l’establishment ne fonctionnent pas toujours tel que cet establishment les prévoit parce que cet l’establishment 1) est divisé dans la guerre entre monopoles internationaux et les choix internes à la financiarisation mondiale 2) est prêt à tout s’il se sent acculé à la défaite, ce qui est une menace pour tous, l’humanité et chacun de ses membres 3) face à un salariat, une classe ouvrière, ses partis, et les peuples divisés historiquement et pour cela faible idéologiquement, son idéologie dominante elle-même ne trouve pas de contre-feu, de garde-fou et d’auto-critique qui aille avec pour tempérer ses maladies congénitales.

 

Changer la société ce n'est pas la détruire, pour le capital comme pour le salariat.

La tâche du salariat est de défendre ce qui va dans le sens de réduire la plus-value pour la mettre au service des besoins humains et in fine de la transformer qualitativement en moyen de création de biens matériels et moraux nécessaires à la vie en sortant radicalement et progressivement, plus ou moins rapidement de l’’échange A-M-A’ (Argent-Marchandise-Argent plus) et de l’accumulation du capital et son usage de classe.

Pour le salariat, il ne s’agit ni d’accompagner le processus de la mondialisation capitaliste, ni de s’arcbouter sur une tradition de lutte issu des succès ouvriers nationaux. Les luttes nationales sont perdantes si elles n’ont pas l’objectif d’une lutte européenne et mondiale pour la coopération et le partage sain des richesses de la nature et la transformation saine et protectrice de la nature par le travail pour produire. Laissant le « malsain » à la marge tolérante inhérente à toute vie même dans un corps sain : la maladie fait partie de la vie, et la diversité est le contraire de la maladie.

 

Il ne s’agit pas de poursuivre une productivité capitaliste, mais une productivité sociale reposant sur des transformations qualitatives de la production. La croissance capitaliste c’est celle de l’accumulation du capital. La croissance communiste c’est la croissance quantitative de l’humanité à condition d’être qualitative, de choix élevant ses capacités physiques et morales.

Il faut cesser d’imaginer l’avenir avec le moule du système capitaliste dans notre cerveau, sinon on ne peut imaginer que des dangers, des destructions sur lesquelles dansera le capital dans une danse macabre de toute l’humanité.

 

Mettre les moyens de production et d’échange au service des humains, ça passe par une autre utilisation de la représentation symbolique de la valeur, la monnaie, son organisation, sa production, ses institutions, en attendant de construire à travers les nouvelles générations un système d’échange du travail, de l’activité productrice commune, partant de celle de chaque personne.

 

Les expériences strictement locales d’échange, de partage, de coopération, sont des expériences intéressantes et nécessaires. Mais croire que cela aboutisse sans que l’humanité ne s’organise conjointement et globalement pour, c’est laisser à l’échange capitaliste et au capital, au CMMNI (Le Capitalisme Monopoliste Mondialisé Numériquement Informationnalisé) toutes ses aises pour poursuivre son enrichissement privé, l’appauvrissement relatif ou absolu de l’humanité, et entraîner cette dernière dans sa chute.

 

Echange, partage, coopération à l’échelle mondiale passe par l’échange, le partage, la coopération à partir de l’activité de chaque individu au local et de chaque grande zone mondiale constituée et en constitution vers une constitution d’activité globale de l’humanité, dans son infinie diversité, diversité développée en processus infini.

 

La Chine, L’Europe de l’UE, etc. en étant des exemples parlants grande zone mondiale constituée et en constitution, quel que soient les besoins de transformation démocratique de la Chine après son rapide développement, et à partir d’où elle vient en tant que pays ex-colonisé et ex-sous-développé au XIXème siècle de l’industrialisation et de la constitution de l’accumulation capitaliste primitive . Mais les besoins démocratiques de L’UE, des Etats-Unis, et autres « zones » mondiales de développement n’en sont pas moins évidents.

 

Recherche et développement ! Par tous et pour tous ! Processus de conscience du processus humain.

 

« ...L’homme (au sens de genre humain)...constitue la conscience de la nature sur elle-même...» Marx, 1844.

« ...Le temps n’attend pas... » Lénine, 1918

 

Pierrot, Samedi 25 mars 2017.

 

*

Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20304050607080> >>

*

31 articles anciens sélectionnés, en cliquant ici

*

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Assante
commenter cet article

commentaires

Besse Daniel 27/03/2017 10:33

Salut
Lors des élections présidentielles de 2007 Ségolène Royal a tenté un rapprochement avec Bayrou .,Pour contrer cela le PCF a lancé un appel a la création d'un Front de Gauche.
Aujourd'hui c'est Macron qui joue le role de S. Royale et Bayrou a rejoint Macron .Le capital peut dormir tranquille .

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche