Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2020 1 22 /06 /juin /2020 19:35

 

DE L’HOMME ABSTRAIT À L’HOMME RÉEL.

 

Pour Hegel, nous rappelle Marx, l’homme = la conscience de soi. (1)

C’est là de la part de Hegel, une avancée majeure dans les progrès de la connaissance de l’homme par lui-même. De la construction de la conscience à partir des réalités sensibles. Cette avancée a été suivie d’une régression relative dans le XXème siècle, régression dont nous arrivons sans doute au bout dans ce XXIème. Je ne donne plus ici les noms de ces régressions, de crainte d’apparaître faire une fixation philosophique sur telle ou telle conception, ou telle et telle œuvre.

Car les œuvres de Marx et d’Engels, pointe avancée de cette connaissance sont allé au-delà d’Hegel, en remettant sur pied une conception de l’homme en tant que réalité, partant de l’homme réel et non de l’abstraction de l’homme qu’est la pensée chosifiée, réifiée, qu’il peut avoir de lui-même en tant que personne  et l’étendant à l’homme générique. La pensée ce n’est pas l’homme. L’homme réel c’est LA NATURE-HUMAINE. Cette part de la nature qu’est l’homme corps-soi social (2), avec toutes les propriétés de la nature, naturelles et sociales qu’il contient, en unité organique.

En ce sens, la limitation, et donc la réduction, la mutilation de l’homme à sa pensée, et sa pensée abstraite, détachée de son milieu, des conditions sociales, de l’ici et maintenant qui l’induisent est déjà une privation, une aliénation. On prend à l’homme et il s’ôte à lui-même ce qui lui est nécessaire à son développement humain, social.

À ce « déjà » on peut ajouter tout court que lorsqu’on mutile la réalité, celle "intérieure" et celle "extérieure" qui sont un même mouvement, on ignore l’usage de soi par l’autre, celle du capital sur le travail, celle de la vente de sa force de travail, physique, mentale, psychique, culturelle en unité, qui est l’image, la représentation, et la réalité la plus palpable de la privatisation du soi, de l’aliénation. Le fétiche du besoin et le fétiche de sa satisfaction « remplace » relativement, c’est-à-dire historiquement, le besoin et sa satisfaction.

Et dans le même temps le concept d'aliénation limité à la pensée, et ne recouvrant pas l’acte de production, et du produit de la personne, c’est une façon de s’opposer à l’avancée que constituent les luttes des salariés et les luttes populaires dans leur unité possible, pour dépasser la contradiction entre les nouvelles forces productive et le mode de production obsolète en crise. C’est une aliénation de la pensée en tant que fonction du corps-soi individuel et social et aliénation du corps- soi social en unité.

Le handicap d’un concept de l’homme abstrait d’Hegel est le handicap de la société capitaliste dont la composition économique et sociale, organique, contient ses propres limites.

Une philosophie de l’homme réel, c’est celle de la transformation en santé du système économique et social, son dépassement et la libération de l’aliénation humaine et sociale. C’est un humanisme accompli, en opposition à un humanisme limité, qui finalement se résume à la charité, quelles que soient ses formes, et sa quantité. Il y manque encore la qualité.

Certes la transformation sociale ce n’est pas la perte des caractères animaux de l’homme, c’est leur transcendance au même titre que la transcendance des valeurs morales accumulées mais encore soumises à un mode de production et d’échange qui les contredit (3).

Tout cela est sans doute dit d’une façon maladroite et peu scientifique. Il s’agit ici d’un vocabulaire correspondant à un milieu social empruntant aussi un vocabulaire savant, et ses limites qu’il tente de dépasser.

Pierre Assante. 22/06/2020 18:38:05.

1. Il s’agit de l’homme générique, de l’espèce humaine, le genre humain et non le genre en tant que sexe, Ce dernier usage est d’une incroyable confusion.

2. Corps-soi social, ce qui est une tautologie. Le concept de corps-soi est une création d’Yves Schwartz dans le vocabulaire ergologique.

3. Lors d’un congrès de 2008, j’ai intitulé une contribution : « une crise de production ». Les derniers et prochains évènements le confirme, même certes si la production ne se limite pas à la production au sens économique strict, mais contient la totalité des activités humaines et leurs caractère divers en matière de quantité et de qualité.

 

et Tous les articles du blog (3099 publiés, par séries de 25) :

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 2030405060708090100> >

et les plus anciens :  << < 100110120 121 122 123 124 > >>

Partager cet article

Repost0

commentaires